Je suis consterné par le système de défense des avocats d’Esteban et Samuel

Le procès des jeunes gens que l’on accuse d’être responsables de la mort de Clément Méric arrive à son terme. D’autres que moi en ont déjà longuement parlé.

Mais je découvre aujourd’hui, dans un article du Figaro, le compte rendu de la dernière journée d’audience, consacrée aux plaidoiries des défenseurs, comme il est d’usage.

Et je me sens pris d’une sainte colère lorsque j’apprends, notamment, que la présidente s’est permis d’interrompre un avocat de la défense dans sa plaidoirie.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/09/13/01016-20180913LIVWWW00050-en-direct-proces-meric-huitieme-jour-skinheads-antifas-violence-sciences-po.php

La présidente d’une Cour d’Assises qui intervient dans la plaidoirie d’un défenseur pour en contester la ligne, c’est du jamais vu ! C’est une crapulerie… et un sérieux motif de cassation !

Dans une telle circonstance, un grand avocat, un Maurice Garçon, un René Floriot, par exemple, se serait interrompu pendant quelques instants. Puis, il aurait repris :

« Madame la Présidente, vous venez, par votre interruption, de grandement bafouer les droits de la défense.

« Ai-je besoin de vous rappeler que ce qui se joue, ici et maintenant, ce sont la liberté et l’honneur d’un homme et donc, tout simplement, sa vie ?

« Au nom de tout ce qui fonde notre Droit, au nom de la Justice que tous, ici, nous nous efforçons de servir au mieux, je vais donc reprendre l’ensemble de ma plaidoirie à son début ! »

Et il aurait repris du commencement…

Mais les avocats de ce jour ne sont pas ceux d’hier. Ils tiennent plus d’un Nicolas Gardères que d’un Jean-Louis Tixier-Vignancour !

Non seulement ils n’épousent pas la cause de leurs clients, mais ils les calomnient et les insultent. Ces jeunes gens sont traités de crétins par leurs propres défenseurs qui crachent également, pour faire bonne mesure, sur Serge Ayoub, leur indéfectible ami venu les soutenir !

Ils parlent de doute aux jurés, quand ils devraient leur gueuler sans relâche l’innocence de leurs clients !

Ils devraient tonitruer, fulminer, tempêter que ceux qui se trouvent dans le box des accusés seraient peut-être morts aujourd’hui si les petits fachos rouges avaient réussi leur coup !

Ils devraient tonner à voix de stentor, à faire trembler les murs de Jéricho de la bonne conscience gauchisante, à réveiller les intelligences endormies que ce qui est reproché à ces jeunes gens, c’est de n’avoir pas consenti à subir les coups, fussent-ils mortels, d’un petit archange vengeur pétri de criminelles certitudes et absous, par avance, de tous ses forfaits à venir par un système complaisant.

Mais les ténors du barreau sont devenus des chuchoteurs, ou des hautes-contre, des émules d’Abélard peut-être ?

Et ils demandent aux jurés de juger « sans méchanceté » !

Ils sollicitent cinq ans, plutôt que sept… Et pour le poing américain, vraiment, on n’est pas sûr… Alors, ils invoquent le bénéfice du doute, l’argument de ceux qui croient leur client coupable.

Et surtout, affirment-ils, leurs petits fascistes de clients ne le sont plus du tout, ils ont ouvert les yeux, depuis cinq ans, à la vérité et à la lumière…

Qu’avait dit l’autre, déjà, le 10 mai 1981 ? « Les Français ont franchi la frontière qui sépare la nuit de la lumière. » Eh oui, c’était bien Jack Lang, le Bossuet post-moderne d’une civilisation en soins palliatifs !

Ces avocaillons sont dignes de ceux qui assurèrent la figuration au procès des époux Ceausescu. Ils se rangent ostensiblement du côté des juges, de la doxa, de la bien-pensance, bref, de la dictature de la pensée. Ils sont les auxiliaires zélés des modernes « Sections spéciales » de funeste mémoire.

Le seul verdict acceptable pour ces trois jeunes hommes est l’acquittement pur et simple, assorti d’une juste indemnisation pour leurs longs mois d’emprisonnement que rien ne pouvait justifier.

Toute autre décision dresserait le portrait définitif de l’institution judiciaire française : des juges vendus à l’idéologie dominante, des jurés aveugles et manipulés, des avocats aphones et couards, lâchement et médiocrement complices.

Avons-nous besoin d’attendre le verdict pour nous faire une religion ? Nous sommes entre nous et nous savons bien à quoi nous en tenir…

« Jusqu’ici, mais pas plus loin !
« Qu’est-ce que la Liberté si, une fois, elle cède ?
« Qu’est-ce que la Justice si, une fois, elle défaille ?
« Qu’est-ce que la Volonté si, une fois, elle plie ? »

Ces mots ont été écrits par un jeune homme de 21 ans en avril 1938 (après l’Anschluss) et publiés dans la Revue Montalembert.

Quel sera notre « Jusqu’ici, mais pas plus loin », 80 ans après l’Anschluss ? Zaouiche au Bataclan ?

Au fait, l’auteur de la citation ci-dessus était un certain François Mitterrand.

Mais cela, bien sûr, est une autre histoire…

Raphaël Delahaut

image_pdf
0
0

143 Commentaires

  1. c’est honteux, moi je ne suis pas avocate, mais j’aurai posé la question, pourquoi ce jeune Méric, chétif, malade gravement, je crois qu’il a une leucémie, oui pourquoi en étant malade et petit, chétif, fragile quoi, pourquoi il militait avec d’autres, quand on sait qu’il y a toujours de la violence dans les manifestations?

  2. L’expérience montre que ce n’est pas en baissant son froc que l’on aboutit au résultat escompté
    il reste aux familles des deux à oublier les pressions gouvernementales et à
    s’adjoindre les services des avocats de L’AGRIF, eux ont l’habitude de gagner à mettant les magistrats face à leur irresponsabilité et à leur partialité

    • De toute façon, dans ce procès, les dés étaient pipés du fait de l’idéologie de gauche de la « justice », donc se rabaisser, n’a probablement servi qu’à conforter tous ces idéologues de gauche dans leur raisonnement partial.

  3. Ce procès est tout à fait dans l’air du temps. C’est un procès politique, un procès politiquement correct où doit triompher la gauchiasse, peu importe qu’il y ait eu agression et légitime défense.

  4. Ah, du temps du bon vieux Maréchal, cela ne se serait pas passé comme ça!
    ça c’est sûr…!
    Esteban, Samuel et Alexandre auraient été décoré….

    • Tiens un cretino-gauchiste stalinien qui vient s’instruire mais qui ne fait toujours pas la différences entre un guet-apens qui a mal tourné et un homicide volontaire. Bon, Trotsky, n’oublie pas de te prosterner vers la Mecque 5 fois par jour pour plaire à ton nouveau dieu et à ses zélés serviteurs.

  5. C’est leur carrière qu’ils ont défendue ! En plaidant coupable, leurs clients ont été jugés …. coupables ! C’est un leit motiv récurrent de RL, se mettre à genoux devant l’ennemi ne le rendra pas moins impitoyable avec vous, eh bien on pourrait penser qu’en plaidant dans le sens attendu par le système, ils ont nourri de tels faux espoirs. Je n’en crois rien, ils savaient pertinemment qu’ils les menaient à l’abattoir et ils y ont participé de bon cœur pour leur propre image. A quoi les comparer

  6. on ira le voir en prison. Il faut qu’il fasse appel de ce jugement inique. Jusqu’à la CEDH (droit à un procès équitable)

  7. Les médias avaient bien préparé le terrain ! Dans toutes les infos ces derniers jours on avait en résumé « des fachos ont massacré un frêle jeune homme soigné pour une leucémie » !
    Avec une justice totalement à gauche, un jury soigneusement sélectionné, des avocats de la défense minables, cela donne le résultat attendu avec 11 et 7 ans de prison pour les 2 principaux inculpés !
    Une récompense pour les fanatiques de gauche, un encouragement, le gaulois lépreux peut trembler !

  8. Pour mémoire, Cantat s’est pris 8 ans pour avoir massacré une femme. Mais il est de gôche, lui.

      • ici non plus, sauf la chevalière de Clément Méric changeable de main pour servir de point américain. Et dans le dos , aïe, aïe, aïe…

    • je l’attendais celle là. Donc vous comparez un bagarre entre antifa et skinhead (donc un truc normal dans leur tete) à un couple, dont le mec dit que c’est l’amour de sa vie 2 jours avant le drame, et donc les tests ont montré qu’ils etaient tous les deux drogués et alcoolisés au moment du drame. Si vous ne voyez pas de diffference dans les faits… Mais c’est tellement plus simple de mettre le cerveau en off et parlez de droaaaate de gôôôôôoche pour se donner bonne conscience.

      • Justement, ça n’a rien à voir. Une bagarre : ce sont deux camps qui s’opposent en sachant qu’il peut y avoir des blessés, voir des morts. Dans une bagarre, il y a comme une responsabilité collective, implicite et inconsciente dans les deux camps.

    • et à noter que dans les deux cas, quand une personne tue une autre par un coup, et même sans l’intention de donner la mort, il y a sanction. Ca c’est pour les demandes de relaxes.

      • Sauf dans le cas où la légitime défense est évidente : que la personne s’est défendue suite à une agression.

    • Quelle honte..pauvre gamin..ils vont faire appel j’espère..
      Cette petite saloperie doit bien rire..
      Deux vies foutues..

        • Sans doute, mais c’est lui qui est allé chercher, provoquer la bagarre… Non ? Les autres n’ont fait que se défendre… Non ?

            • Quand un jury sera d’accord avec Riposte Lïque et certains de ses lecteurs, prevenez-moi ! Ça s’arrose !

              • Quand Riposte Lïque et certains de ses lecteurs seront d’accord avec les attendus d’un jugement pensez à moi également.

                • On verra bien en appel, ce simulacre de jugement dont les dés ont été pipés, est déjà oublié….

        • Lui, il a choisi de gâcher sa vie, en jouant les rambos, et en provoquant gratuitement et dans le dos un inconnu déjà assailli par deux antifas par devant.

          Eux, quelques instants avant ne se seraient jamais doutés de toute la suite ….
          Ca, c’est une immense différence …!!!

          • ils ne se sont jamais douté qu’être skinhead pouvaient avoir des conséquences comme se battre souvent. Et donc prendre ou donner des coups. Pareil pour les antifas.

        • Les étudiants qui font sciences-po n’ont-ils rien de mieux à faire que d’aller à des ventes privées de nippes pour chercher noise aux skinheads ?

          • Les skinheads n’ont t’ils rien de mieux à faire que d’aller à des ventes privées de nippes pour chercher noise aux antifas ?

            • Mister Sheldon Cooper (je m’exprimerai en français, puisque vous semblez connaitre notre langue…), je vous invite à aller sur les sites Antifachistes (La Horde, Reflex, etc..). Vous verrez la haine à l’état pure, le fanatisme le plus parfait, avec appel à la violence (des battes de base-ball en effigie), au fichage, à la délation; il y a même des photos d’enfants (non-floutés) de « fachos ». Esteban avait d’ailleurs été fiché par ces organismes hébergés par « Le Monde », journal du grand capital!!

              • Cooper, on te parle de l’extrême gauche, pas de la droite……écoute ce qu’on t’explique….si tu es capable de comprendre…..faux derche.

  9. C’est un procès conforme au régime actuel de la France. Le petit Hitler, ou le petit Staline, donne ses ordres, les magistrats les exécutent. Un point c’est tout. Nous vivons sous la gouvernance de traitres à la patrie. Et que Sarkosy ait supprimé le crime de haute trahison (on se doute pourquoi), n’y changera rien. Trahison il y a, sanction il y aura. Le peuple récupérera sa souveraineté et gare aux traitres. Quelqu’un a écrit quelque part qu’on sortira les guillotines des musées. Excellent !

    • Il vaudrait mieux que « ça ne soit pas par des gens sans discernement ».
      La guillotine est une invention diabolique pour nourrir la Bête de sang humain, comme depuis Caïn..

  10. Cela n’est pas une surprise. C’est un procès politique, et la vérité ne compte pas. Que cette petite canaille de Méric ait porté le premier coup ne les intéresse pas. Que l’accusé n’ait fait que se défendre,et que la fragile constitution de Méric ait provoqué sa mort, ça ne compte pas non plus.Ces juges n’ont aucune conscience, ils ne respectent ni le sens de la justice, ni le droit. Mais certainement passeront-ils à leur tour devant les tribunaux populaires avec la guerre civile qui s’annonce.

  11. C’est un procès stalinien ;les prévenus sont condamnés d’avance… Les avocats de la défense
    jouent petits bras pour limiter la peine, et non pour obtenir l’acquittement qui s’imposait.

  12. Il faut croire qu’ils en sont satisfaits, puisqu’ils les ont désignés eux, et non vous, pour plaider ! Il y a vraiment des jours où ils osent tout…

    • Mais oui Émile batard, ces jeunes gens ont pris ce qu’ils ont pu, ils n’ont ni les relations ni les moyens de se payer de super avocats. Mais ça, ça ne te vient pas à l’idée, gros bouffon.

  13. ce sont les familles qui depuis l’origine et d’évidenc sous pression gouvernementale orientent le débat vers le choix de pseudos avocats et vrais formatés avec une reconnaissance de responsabilité dans ce PROCES POLITIQUE n’en déplaise au marxiste irresponsable qui sert d’avocat général et ne fait qu’instruire un procès qui est celui de l’interdiction de la légitime défense à tous ceux classés à droite
    il ne peut qu’attirer le mépris sur toute la magistrature laquelle est à épurer complètement

  14. J’ai lu en effet la plaidoirie des avocats et c’est consternant comment ils accablent leurs propres clients. Un des avocats demande même de condamner son client !
    Avec de tels avocats, ces pauvres ères qui étaient là au mauvais moment et au mauvais endroit risquent d’être condamné lourdement. C’est de la fabrication d’un coupable à partir de rien.

    • Les accusés auraient-ils pu reprocher durant la plaidoirie à leurs avocats qu’ils les accusaient au lieu de défendre leurs droits de légitime défense ??

  15. Ce qui arrive à ces deux jeunes est digne d’un roman de Kafka. Face à leurs juges et aux condamnations unanimes dont ils ont fait l’objet – malgré les faits qui gênants sont ignorés, en dépit du respect des formes et de l’audition des témoins oculaires – ils ne comprennent plus en quoi ils ont mal agi en se défendant. Ils sont jugés à l’aune de leurs opinions et non pas de leurs actes, homicide non intentionnel en situation de légitime défense. Ce procès est politique et un déni de justice.

  16. Les avocats portant la robe ? En ces temps de Féminisme, auraient perdu leurs C…s ?
    Leurs clients y perdront leur jeunesse derrière les barreaux.
    Même « l’Evidence » devient politique ! En tous lieux, à chaque instant.

  17. il est sur qu’ils seront lourdement condamnés pour ne s’être pas laissé lynchés!
    le témoignage d’un vigile, la vidéo ne seront pas retenus!

  18. Avocat de la défense ? Ce procès est une mascarade !!!
    Le maisonneuve pue le gauchiste, il le porte sur sa face de bobo mielleux !
    En fait tout est réuni pour accabler Estéban est ses copains, les véritables victimes du gang des antifas et de son meneur Méric !
    J’attend une relaxe pour les 3 jeunes français !

    • Pour la légitime défense, c’est le cas ici car le coup de poing d’Esteban Morillo a été suite à l’attaque de Clément Méric par derrière.

            • Curieux. Le doute en principe, profite à l’accusé. En tous cas, ils écopent plus que Bertrand Cantat. Rendre justice est chose bien difficile.

                • Mais un meurtre sur conjoint n’est-il pas une circonstance aggravante? Ne pas appeler les secours n’en est-il pas une autre?

                • Pour le meurtre sur conjoint, je ne sais si c’est une circonstance aggravante Pour les secours vous avez raison.

                • J’ai vérifié entre-temps :le meurtre commis par le conjoint ou le concubin est une circonstanca aggravante. Peut-être pas en Lituanie. Peut-être n’était-il pas considéré comme conjoint.

                • @Florence Labbé
                  Le fait pour le meurtrier Cantat de se trouver sous l’empire d’un état alcoolique au moment de son crime, ce qui fut établi par les analyses sans contestation possible, constituait une circonstance aggravante dans le droit lituanien.
                  Et pour tout cela, huit ans, qui se soldèrent par quatre années effectives derrière les barreaux !
                  Mais Cantat, il est vrai, était un célèbre chanteur de gauche, alors…

                • Sans doute que si : il trahit la confiance de celle qu’il prétendait aimer : l’aimer jusqu’à la tuer ???

                • Ce n’est pas une excuse. Imaginez ! Tuer quelqu’un à main nue (Cantat) n’est-ce pas plus violent encore qu’avec une arme censée aider ?

                • Pour le droit la possession d’une arme dans ce type de cas est une circonstance aggravante

                • @Sheldon Cooper
                  Un poing armé de bagues qui s’abat sur le visage d’une femme, n’est-ce pas une arme ?
                  Ce poing d’homme qui frappe une femme d’une cinquantaine de kilos, qui lui ouvre l’arcade sourcilière, avec hématome et hémorragie ; cette main qui s’abat de haut en bas, comme un battoir, qui lui écrase le nez, provoquant lésions internes et œdème cérébral ; ces gifles d’une violence inouïe qui lui font valser la tête de part et d’autre, ébranlant son cerveau…
                  Pas d’arme, dites-vous ?

                • Il avait des bagues ? La justice lituanienne n’a pas retenu votre argument en tout cas

            • @Sheldon Cooper
              Ce n’est pas parce qu’un jury, très étroitement contrôlé par trois magistrats professionnels, déclare qu’il y avait une arme que c’est pour autant la vérité.
              À deux reprises, un jury populaire a déclaré Patrick Dils coupable du meurtre de deux enfants. Un troisième l’a jugé innocent.
              Lequel avait raison ?
              Ces condamnations sont un crime judiciaire, à l’égal de l’affaire d’Outreau !

              • @Gambit
                Le droit est très clair. Patrick Dils est innocent. Les condamnés de l’affaire Méric garde la possibilité de faire appel.

        • mais non..! C’est Clément qui avait une arme : sa chevalière qu’il déplaçait pour s’en servir comme d’un poing américain : j’ai vu les vidéos qui le montrait clairement..!!!

    • Voici ce qu’est en droit la légitime défense :
      « La personne a agi face à une attaque à son encontre ou à l’encontre d’un proche.
      L’attaque a entraîné une menace réelle et immédiate : les menaces verbales ne constituent pas ce type de menaces. »
      Et ce qui a été exactement le cas dans cette affaire.

        • Pendant que ses 3 autres copains se retrouvaient face à un antifa… Bizarre comme bagarre : 3 contre un d’un coté, un contre 3 de l’autre… Vraiment bizarre ce 4 contre 4 ….

      • Le problème c’est qu’on a reconnu l’utilisation d’une arme. La légitime défense ne pouvait plus tenir.

        • Dans légitime défense, il y a défense. Après, vous vous défendez avec ce que vous avez sous la main. Si vous avez une arme, il y a des chances pour que vous vous en serviez.
          Ce débat est ahurissant. Allez demander à un américain de ne pas se servir de son arme en cas de légitime défense. Il vous prendra pour un marsien !

          • Dans la légitime défense en France il y a aussi que la défense doit être proportionnelle à l’attaque.

            • En quelques dixièmes de secondes, vous seriez en mesure d’évaluer la proportionnalité de votre riposte à l’attaque que vous venez de subir ? Très fort, Pr Cooper…

  19. Bien d’accord avec vous. Si j’étais leur avocat c’est la tactique offensive que j’aurais adoptée. Mais… Quand Estéban a présenté des excuses – ce qui le culpabilise – j’ai pensé que c’était pour suivre les conseils de son avocat… Lamentable. Triste. Et comme vous dites c’est l’avenir, la vie de ces garçons qui se jouent…

  20. Oui, mais vous commencez à nous saturer avec vos références au nazzisme à chaque moment. N’y a il qu’eux qui ont tué?
    Et les communistes,les soviétiques?
    Et la Royal Air Force?
    Et les « resistants », tueurs de dizaines de milliers de français?
    Et les partisans tchèques ou yougoslaves?
    Les allemands et leurs alliés n’ont pas été écrasés avec des yaourts!
    C’est au nom de l’Anti-nazzisme qu’on nous impose l’Invasion. cours.
    Laissez la 2ème G.M. ou elle est ; c. à d. 75 ans en arrière.

    • Oui, mais Il y a aussi le petit Macron qui accuse l’armée française de crime de guerre (affaire du coco collabo Audin en autres), et qui en même temps vend des armes aux saoudiens pour pulvériser des civils yéménites !
      C’est qui le gentil et c’est qui le méchant ? On y perd son vocabulaire !

    • « nazi » ça ne prend qu’un seul z, mon coco. Les résistants avaient des couilles contrairement à toi@noratkas

      • Ah! pardon! Nazzzi, alors?
        Quant aux courage des resistants, c’est tondre les femmes, tuer les notaires, massacrer les prisonniers allemands?
        Mes oncles, qui étaient tous dans le CEF, la 2ème DB ou la 1ère Armée, n’avaient que mépris pour ces planqués qui se gardaient bien de s’engager pour aller au front dans les Vosges. Ils ne formèrent que la 5ème DI. A comparer aux 3 DB et aux 5 DI venant des colonies. Allez, Trevor (pas Roper), un peu de culture et d’humour, c’est mieux que les insultes!

      • Pour parler de « couilles », Trévor, je te cite le proverbe algérien, qui évoque le courage des français (on l’a vu dans le village du Var qui a voté a 45% pour Marinette, et qui s’est planqué entièrement devant les menaces gauchistes):
        « Les français, on leur pisse dessus, et ils répondent: tiens? il pleut! »

        Pour moi, les gens de RL, sont des survivants, avec quelques autres, d’un peuple disparu: les français. Honneur à eux.

  21. N’ayez aucune confiance dans la justice de notre pays. Le juge Lynch est en route, qui appliquera la sienne.

  22. Avec un « avocat » comme ça, un procureur est complètement inutile…

  23. Ce n’est ni plus ni moins qu’un procès politique!!! De fait la magistrature qui est le garant de la ligne idéologique du gouvernement ne peut tolérer la moindre incartade envers ses protégés sociologique et supporteurs politique! La france n’est pas un pays de liberté et ne l’a d’ailleurs jamais été!

  24. Pour mémoire, le simple dépôt de conclusions à l’audience vaut plaidoirie, c’est à dire qu’au choix, l’avocat peut n’aborder que certains points ou même aucun dans son exposé oral, il est fictivement considéré comme les ayant plaidés par le dépôt de ses conclusions à l’audience.

  25. @l’auteur,

    je pense, au contraire, que Me Maisonneuve obtiendra des jurés,pour Esteban, moins de 12 ans.

    Faut pas déconner non plus ! Esteban ne voulait absolument pas tuer, le merdeux en face a bien cherché la bagarre d’antifa à la con, mais hélas il y mort d’homme.

    Le pire dans ce cas et de « jouer la mauvaise foi » ; mettez-vous à la place des jurés…

    • @La Mécréante !
      Le seul verdict acceptable est l’acquittement pur et simple. La moindre condamnation serait une injustice. Un avocat digne de ce nom aurait dû expliquer aux jurés que le renvoi devant une cour d’Assises de ces jeunes gens était déjà un scandale judiciaire. Deux coups de poing donnés par réflexe à un agresseur qui vous attaque par-derrière, c’est de la légitime défense et rien d’autre. Faudra-t-il demain demander à son agresseur un certificat médical avant de lui en coller une ?

  26. Toute cete magistrature formatée par les troskistes est à vomir.Il faudrait virer tous ces vilains oiseaux noirs,supprimer leurs écoles de préparation à la subversion et nommer des juges élus par le peuple.

  27. Je ne connaissais les défenseurs des victimes qui pour moi sont Esteban et ses amis, mais je viens de découvrir que se sont de tristes avocaillons qui ne méritent par leur statut dont ils s’honorent . J’espère que ces jeunes feront appel et seront défendus par des avocats dignes de cette fonction. Je suis effaré et écœuré de l’attitude de ces avocats inique qui combattent leurs clients. Soutien total et indeflectible à Esteban et ses amis qui sont victime du fasco Meric et son engeance.

  28. Si tous les supporters et les défenseurs de la justice et liberté étaient venus en masse suffisamment nombreux faire le bordel comme en Grèce, lorsqu’on attaque un des leurs le procès aurait été annulé où sévèrement mis en doute , et reporté, mais où est la solidarité ?

    • ah NON ! pour être perçu pour un déséquilibré il faut 2 conditions: avoir un couteau et crier alla yak barre !!!

  29. entre l’Anschluss d’hier et « l’union européenne » d’aujourd’hui, où est la différence ? Aucune ! les mêmes contrées d’hier et d’aujourd’hui sont sous la botte allemande.

    -Le chancelier est une chancelière,
    -l’€uro et Schengen ont remplacé bottes et lance-flamme,
    -les kapos sont remplacés par les commissaires de Bruxelles?
    -etc.

    -« Mais cela, bien sûr, est une autre histoire… »

    • Bonne analyse ! Hitler était le 1er des remplacistes ! L’UE l’imite en remplaçants allemands par musulmans et juifs par européens ! L’UE est un nazisme inversé : un antinationalisme socialiste, au lieu d’envahir ses voisins, l’UE se fait envahir ! Dans les deux cas le suicide est au bout du chemin : guerre à outrance ou pacifisme aveugle.

  30. Je sens que le verdict fera de toutes façons l’objet d’un appel…

    • Probablement, à moins que les six jurés ne se laissent pas embobiner par les magistrats ouvertement politisés, et jugent selon les faits, comme l’a demandé humblement la maman d’Estéban Morillo « j’espère qu’il sera jugé sur ce qu’il a fait, pas sur ce qu’il est ».

  31. Je ne sais plus si c’est dans « les mariés de l’an deux » ou un autre film que Belmondo, passant devant le tribunal révolutionnaire se voit défendu par un avocat qui s’exclame « mon client est coupable sans aucun doute possible, et je réclame pour lui la peine maximale ».

    • « Il n’y a pas de législation assez sévère pour punir des crimes tels que ceux de mon client ».

    • Le prince de Talmont, général de l’armée Catholique et Royale ayant été capturé, fut jugé par un tribunal révolutionnaire, le président lui demanda : « Quand as-tu rejoint les brigands ? » La réponse du prince fut : « Depuis que je suis devant vous ! »

    • Si on fait le total, on y est : 12 + 7 + 2 = 21 ans
      Combien prend le trottoir ?
      Il me semble que c’est le choc contre le trottoir qui a été fatal.

      • Je ne savais pas qu’en france les peines se cumulaient, y compris avec celle des co-accusés. C’est nouveau. Sachant que 12 ans, c’est le proc qui demande, et que le jury donnera sans doute moins. Avec remise de peine pour bonne conduite etc… il sortira dans 5 ou 6 ans. Mais bon il parait que son avocat est nul. S’il avait fait le malin comme votre idole Batskin, peut etre qu’il les aurait pris les 15 ans ou 20 ans.

  32. Je pense au contraire que les avocats connaissant la partialité du tribunal, essaient de limiter la casse de leurs clients. Seul compte l’objectif à atteindre. Attendons la décision des jurés.

    • C’est bien des avocats comme ça ! Ils se jugent eux-mêmes ultra-nuls .
      Bientôt le « je jure de dire toute la vérité  » va se transformer en « je jure de laisser mon avocat en vie « .

  33. Pour le moment, le procureur n’a demandé que 12 ans de prison , soit 6 réellement pour Esteban.
    En appel, en seconde manche, bien négocié, cela peut encore baisser, c’est presque sûr.
    On n’a pas encore le résultat définitif des jurés. Attendons.

  34. On a l’impression que ce con d’avocat plaide a charge …tu parles d’un défenseur ,il fait passer ses clients pour des mecs qui regrettent leur erreur et ne parle pas du vigile qui pretend avoir entendu le freluquet proposer la bagarre . J’espere qu’ils feront appel et qu’ils auront un autre couillard comme défenseur

    • Il ne faut vraiment pas mentionner le vigile !! il aurait en effet proposé aux forces du bien de partir à droite pour éviter les gauchiasses se trouvant au tournant à gauche…ils ont tourné du côté des gauchiasses (attestant la volonté d’affrontement)…si ce vigile venait à être entendu ça n’aiderait pas nos 3 patriotes, même si il atteste que c’est le freluquet qui a provoqué…(malade, chétif, de gauche à fond les manettes, sciences po’ bref un intouchable…enfin pas tant que ça…)

      • Sur ce point, ça atteste la volonté d’aller à l’affrontement mais vous oubliez juste un détail qui a son importance : Clément Méric n’était pas seul ! Si Clément Méric avait été seul et qu’il voulait la bagarre, on aurait pu croire que Clément Méric était juste un « déséquilibré » mais ce n’était pas le cas ! Il y avait toute sa bande avec lui et Clément Méric a attaqué par derrière Esteban Morillo qui était occupé de se battre avec un autre de la bande de Clément Méric qui se battait contre lui.

      • Les témoins ont bien dit que cette bagarre, c’était du 50/50, en somme que tous les membres des deux bandes, s’en prenaient plein la gueule ! La seule chose qui a fait que cette bagarre a mal tourné, c’est le fait que Clément Méric, chétif et maladif, a agressé par derrière Esteban Morillo, ce qui a conduit ce dernier à lui envoyer un ou deux coup de poing en réponse pour se défendre, et Clément Méric est mort accidentellement…

      • De plus, ne pas oublier qui est à l’origine de cette bagarre. Il y a juste eu probablement une question de fierté pour la bande d’Esteban Morillo.

        • peut-être ne pensait-il pas le danger aussi menaçant et souhaitait pouvoir passer normalement, légitimement par le chemin prévu par lui : officiellement, on n’est pas en guerre civile…

      • Ca ne change rien sur le fait qu’on ne peut comparer des violences ayant entraîné la mort d’in individu qui va agresser sa victime dans la rue, soit pour la voler, soit « gratuitement » pour s’amuser, et qui l’a tue, et ce genre de cas, où il s’agit simplement d’une bagarre généralisée entre deux bandes, où Clément Méric qui en est à l’origine, attaque par derrière Esteban Morillo qui renvoie un coup de poing par réflexe pour se défendre.

      • Et J’aurais pensé de même si les bandes avaient été inversées et si les rôles avaient été inversés, on sait tous d’ailleurs que les médias n’en auraient pas fait une ligne !

      • Les vigiles ont dit que Méric était le meneur et aurait déclaré que ses cibles « ne méritaient pas de vivre » ! Le vendeur âgé de 26 ans aujourd’hui, brosse un ClementMeric en « chef de meute », « excité », là pour « régler des comptes », face à des skinheads qui étaient là dans un esprit de « déconnade ». Ce qui veut aussi tout dire : que Clément Méric était très haineux et avait une envie de les tuer alors que ceux de l’autre bande, ils s’en foutaient un peu car n’avaient pas spécialement de haine.

      • Et dans ce cas, il faut juste voir le fait si Esteban Morillo était en état de légitime défense, ce qui était le cas.

        • Fifi : je partage pleinement vos commentaires. Si cela ne tenait qu’à moi, les 3 prévenus sortiraient avec du lourd, même très lourd mais uniquement en sursis et un stage de citoyenneté.
          La mère du petit gauchiasse mériterait aussi un bon remontage de bretelles si il n’y avait pas le respect de sa douleur/deuil.
          Je ne faisais pas l’avocat du diable, je communiquais juste ma compréhension de la mentalité (tordue) de nos juges rouges (particulièrement zélées lorsque se sont des Dames..)

          • Oui, après, soit un accusé est condamné pour les faits reprochés (et pour ce genre de procès qui est politique, on sait que les juges de gauche et les jurés qui les suivent tels des moutons condamnent les opinions politiques de « droite/extrême-droite » car considérées comme pas « humanistes », non pas les faits, les preuves), soit il ne l’est pas, donc quand il y a légitime défense, il doit y avoir acquittement pur et simple. Il n’existe pas de délit d’accepter par fierté, d’aller à l’affrontement.

        • Pour le verdict, les origines ethniques, sociales et aspirations politiques du jury populaire auront aussi toute leur importance…Si 80% de ce jury (en théorie choisi aléatoirement…en théorie) est pro immigrationiste, mohamétan, coco, suce-babouche c’est foutu…
          Si le jury est de tendance plus patriotique, on peut vraisemblablement estimé que le verdict final sera favorable aux trois prévenus et donc + juste. Ne vous trompez pas svp, je ne suis pas du côté des collabos !

          • Les jurés votent à bulletin secret ? Même s’il y en avaient de la diversité, cela ne devrait pas les empêcher d’être justes.
            En fait, les avocats des accusés comme les jurés devraient prendre leurs infos ailleurs qu’officiellement..

      • Tout à fait…en supposant que nos juges soient impartiaux…J’ai bien peur que le maintien à tout prix de la « paix sociale » condamne déjà d’avance nos héros.
        Après soyons logiques…vous êtes juge, vous savez pertinemment que condamner lourdement des gens dit de « droite » ou de « très à droite » sera bien reçu politiquement (par un caste corrompue mais puissante), par les journalopes (soit la 4ème armée…), et que ça donnera lieu qu’à très peu de contestations visibles…que feriez-vous ?

Les commentaires sont fermés.