Je suis islamophobe, mais pas musulmanophobe

Publié le 5 octobre 2013 - par - 1 670 vues
Share

Je REVENDIQUE pour moi-même la qualification d’ISLAMOPHOBE.

Même si j’y apprends que Bayard Editions où j’ai, comme ancien catholique, beaucoup puisé, en serait arrivé, sous l’influence de sinistres repreneurs et nouveaux financiers, à publier des livres dégueulasses je trouve réconfortant l’article de Salem Bennamar intitulé « Je suis honoré de figurer en bonne place dans Le Dictionnaire de l’Islamophobie ».

Le sens du texte de Salem Bennamar est parfaitement juste, clairement et fortement exprimé, comme toujours. Je lui reprocherai pourtant très amicalement une petite ambiguïté sur LE MOT « islamophobie ». Il semble trouver nécessaire de le rejeter, et donc d’accepter la révoltante définition que tiennent à en donner quotidiennement les menteurs islamisateurs de la France : « une espèce de pathologie psychique ».

Ces tricheurs persistent depuis des années, voire maintenant des dizaines d’années, à vouloir faire accepter par tous l’odieuse assimilation qui ferait d’un islamophobe un malade mental, un raciste, un xénophobe, un individu plein de haine.

Je suis pour ma part résolument islamophobe, et l’assume publiquement chaque fois que nécessaire depuis que, il y a très précisément 5 ans, je l’ai affirmé sans retenue dans Riposte Laïque.

Je répète inlassablement que JE CRAINS l’islam, que j’ai LA PHOBIE de l’islam, une RELIGION qui me paraît plus dangereuse et plus obscurantiste que n’importe quelle autre. Je crois qu’elle est CRIMINOGENE, et je trouve que l’actualité nous le montre chaque jour de manière flagrante.

Mais CELA NE ME CONDUIT NULLEMENT A ETRE MUSULMANOPHOBE. Je n’ai aucune haine envers les INDIVIDUS hommes et femmes adeptes de cette religion. Je suis très conscient qu’un grand nombre d’entre eux la croient pacifique, compatible avec les Droits humains, la démocratie et les valeurs de la république laïque. Je pense simplement qu’ils se trompent gravement et ne connaissent pas leur religion. Voire, pour beaucoup, NE VEULENT PAS la connaître. Ça ne les rend pas, pour autant, haïssables dans mon esprit.

Je pense que, sur le fond, Salem Bennamar est d’accord avec moi  mais je crois que, si l’on est pacifiste, si l’on veut que nos enfants et petits-enfants connaissent UN BON « vivre-ensemble dans la diversité » nous devons désormais REVENDIQUER la qualification d’islamophobe.

Nous devons inlassablement dénoncer l’écoeurant amalgame que font les politiciens et les journalistes malhonnêtes entre islamophobie, racisme et xénophobie. Ce sont eux qui cultivent ainsi la haine.

C’est en tout cas ce que, moi, je tiens à affirmer très publiquement : JE SUIS RÉSOLUMENT ISLAMOPHOBE. Voir ici :

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/lettre-ouverte-a-l-ambassadeur-des-82314

Pierre Régnier

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.