Je suis jalouse, Darmanin ne m’a rien proposé, pour arranger sa plainte contre moi

Publié le 30 janvier 2018 - par - 17 commentaires - 1 468 vues
Share

Je suis la femme contre qui Gérald Darmanin a déposé plainte, suite à un article écrit le 27 février 2016. Dans ce texte, je pointais du doigt les pleurnicheries compassionnelles du maire de Tourcoing à l’égard d’une racaille de sa ville.

https://ripostelaique.com/ce-que-minspirent-les-pleurnicheries-de-darmanin-sur-sofiane.html

Je n’ai proféré aucune injure contre lui, j’ai simplement, à travers plusieurs exemples, démontré où menait sa logique pleurnicheuse. Cela a suffi pour que celui qui a trahi délibérément Christian Vanneste soit le premier plaignant de droite à nous traîner au tribunal.

Les conséquences pour notre site sont fort simples : Ghislaine Dumesnil a dû consacrer, avec son mari, une journée à répondre à un interrogatoire policier à Lille. Pierre Cassen, convoqué lui aussi dans la ville de Martine Aubry, a fait savoir qu’il était d’accord pour répondre par courriel, ce qui fut fait. Et le 15 janvier 2018, notre fondateur a été mis en examen par un juge qui a préféré s’appuyer sur deux décisions de justice où il avait été reconnu directeur de publication que sur trois où il en avait été innocenté.

Bien évidemment, c’est un nouveau procès qui s’ouvre, mais ce qui est devenu l’affaire Darmanin, à présent ministre, suite à la plainte d’une nommée Sophie Spatz, révèle la triste réalité du personnage.

Bien évidemment qu’il n’y a pas eu viol, sauf dans les délires de Caroline de Haas et de son avocate Elodie Tuaillon-Hibon, inventeuse du concept du viol par surprise librement consenti (sic !). Il n’en reste pas moins que l’attitude de Darmanin, sur cette affaire, est tout aussi crapuleuse.

Les faits paraissent simples. Sophie Spatz, qui grenouille autour de l’UMP, paraît gênée par une condamnation judiciaire qui l’a touchée quelques années auparavant. En 2004, elle a été condamnée à 10 mois de prison avec sursis et 15.000 euros d’amende pour harcèlement et chantage à l’encontre de son ancien compagnon. Et elle demande ni plus ni moins une intervention, un passe-droit, pour faire supprimer cette condamnation de son casier judiciaire, rien de moins. On devine, rien qu’à travers cette intervention, les méthodes qui ont cours dans les allées du pouvoir, qu’il soit LR ou PS.

Darmanin, alors jeune chargé de mission à l’UMP de 26 ans, prend le dossier en main. En gros, il invite la belle, ancienne prostituée, dans un restaurant, l’embarque, pour s’émoustiller, dans une boite libertine, et la fait monter dans une chambre d’hôtel. Bref, pour résumer, il échange son intervention contre une faveur sexuelle. Ces faits ne paraissent pas contestables, et contestés, si on en croit les échanges qui suivent.

En effet, Darmanin, rassasié, ne paraît pas pressé d’honorer sa promesse, ce que lui reproche sa camarade de jeu d’un soir. «Quand on sait l’effort qu’il m’a fallu pour baiser avec toi ! Pour t’occuper de mon dossier.»

Darmanin répond : «Tu as raison je suis sans doute un sale con. Comment me faire pardonner ?» On remarque le masochisme du personnage, qui est aujourd’hui est des principaux ministres de Macron.

Il produira une lettre, bien tardive, envoyée à Michèle Alliot-Marie, qui ne donnera rien.

Voilà donc qui est ce personnage, qui a osé déposer plainte contre moi. J’ajoute qu’il ne m’a pas invitée au restaurant, ne m’a pas proposé ensuite une boite libertine ou échangiste, et pas davantage de monter avec lui dans une chambre d’hôtel pour retirer sa plainte contre moi.

Et je vous avoue que j’en suis meurtrie, pour deux raisons. La première, c’est que je suis très jalouse qu’il ait proposé cela à Sophie Spatz, et pas à moi. Quel mufle, ce Darmanin !

Mais surtout la deuxième, c’est que j’aurais accepté, avec un magnétophone caché, son invitation au restaurant. Et j’aurais attendu le deal avec impatience : « Je retire ma plainte, je fais classer l’affaire, et vous montez boire un verre dans ma chambre d’hôtel. Mais avant, je vous emmène dans une petite boite que je connais bien, faites-moi confiance ! » Mais je me vois bien, à la sortie, dans une ruelle sombre, menant à sa boite échangiste, lui coller un grand coup de pied dans les parties, avec mon 38 fillette, et le laisser au sol (ce que je sais faire). Cela vengerait toutes mes consœurs victimes de ce genre de chantage de tous les Darmanin de France et de Navarre.

C’est pour cela qu’il devrait être viré sur le champ du gouvernement, car cela s’appelle de la corruption…

Par ailleurs, je ne suis pas certaine que ce grand masochiste (cela se voit à son visage), n’aurait pas apprécié mes pratiques, certes fort différentes de celles de Sophie Spatz…

Lucette Jeanpierre

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
lionel

Je trouve les propos de lucette jeanpierre ne sont pas de bon aloi.
La,les plaintes non justifiées ? Des preuves!!!

Anne-Marie G

Il ressemble un peu à Florian Philippot mais avec l’air plus niais. Non seulement il se laisse acheter par des faveurs sexuelles mais en plus il ne les honore pas. Il a bien la tête de ce qu’il est : un paltoquet.

cirrus

Je pense que Florian Philippot n’aurait jamais proposé à quelqu’un de coucher avec lui moyennant un tel « service ». Il me paraît bien trop intègre pour cela.
Quant au reste… franchement, n’est-il pas temps de jeter l’éponge ? Toutes ces poursuites et condamnations n’ont qu’une moralité : ce monde ne vaut pas d’être vécu dans son actualité. Réfugions-nous dans un ermitage spirituel et que tout ce que l’Occident a produit de mieux finisse par disparaître puisque tout a une fin et qu’ils en ont décidé ainsi. Et qui sait, peut-être après quelques siècles, sur ce tas de fumier, une civilisation meilleure finira-t-elle par émerger ?

Juriste

Certains ont tort de ce réjouir cette procédure « viol présumé « aprés 9 ans peut s’appliquer pour tous les bords politiques ;une plainte si non fondée pour un crime devrait etre plus sévérement punie maintenant « le fait de solliciter, d’accepter ou d’obtenir des relations de nature sexuelle d’une personne qui se prostitue, y compris de façon occasionnelle, » (cas ordinaire)en échange d’une rémunération, d’une promesse de rémunération ou de la promesse d’un avantage, est puni de l’amende prévue pour les « contraventions « de la cinquième classe.seul le « client » est puni ! mais la loi n’étant pas rétroactive ne peut s’appliquer ;attention aux chantages par la suite conseil : faire signer une attestation de rapport gratuit à la dame avant de coucher !(dèja le cas aux USA)

dufaitrez

Vous m’avez précédé dans votre analyse ! Dès les premières lignes, j’allais le dire !
Une vieille expression Française ? « Le lit de Justice » !! Nous y sommes !!
Certaines « plaintes » effacent celles au Tribunal !
La « plume » de Lucette vaut bien une sucette !
Pardon pour cet humour déplacé, mais c’est tellement grotesque qu’il vaut mieux en rire !

JILL

Pas sûr que Lucette soit décidée à lui tailler une  » plume  » ;elle serait plutôt de nature à lui faire subir la botte de Jeanpierre …pas entre les deux yeux,mais entre les deux boules .

Patrick Granville

#lucettebalancetonporc a coups de tatanes 38 fillette. Bravo à bas le macho. Pour le resto dis nous c’est qui qui paie?

France-org

La photo, parle d’elle même. Faux cul de première. Avec Lemaire , une belle paire de branleurs et de traites

JILL

Vous inversez les rôles Lucette ;c’est vous qui auriez du lui faire des propositions;ç’eût été plus simple …Mais attention,vu l’usage que vous semblez faire des pendentifs masculins,vous vous faites une drôle de réputation;ne comptez plus bénéficier de régime de faveur …Pourtant des Darmanin traités selon votre méthode ça ne manque pas de piquant .

Alain GAUTIER

Belle tête de.  » faux dèrche  » ! ! !

Léopold Van Brubbeck

La droite dure qui porte plainte contre l’extrême-droite…. L’extrême-droite qui reproche à la droite dure de ne pas être assez dure…. C’est Dallas votre truc.

Robalaba

bis repetita: darmanin est un traitre, un renégat, un salaud : pour tout cela, il a bien sa place dans ce gouvernement de prébendiers corrompus , incompétents, et au service de la finance internationale…Les Français ouvriront-ils un jour les yeux?

Victor hallidee

C’est du politique allah Moussa !

patito

encore une fois !!!
SVP lisez le code pénal avant de vous moquer de la notion de viol par surprise

Juriste

Jurisprudence 2 cas « de viol par surprise »c’est quand un autre non consenti prend la place du partenaire avec qui on croyait baiser (dans le noir par exemple)mais difficile à prouver ici ce n’est pas le cas ;à la limite ce serait la sollicitation d’un service sexuel contre un service où rémunération mais cette nouvelle loi au niveau de la contravention n’existait pas au moment des faits
et la dame elle n’est pas poursuivie en effet la prostitution n’est pas interdite en France et méme ses revenus ont imposables ;allez comprendre ?

Sylvie Danas

Viol par surprise, alors qu’on est en train de se prostituer délibérément en échange de faveurs et de passe-droits ? Vous vous moquez ! Le concept existe peut-être, je n’ai pas d’opinion là-dessus mais, croyez-moi, vouloir l’appliquer à une petite pute qui est en train de travailler afin de se faire pistonner (désolé pour le jeu de mots) relève de contorsions intellectuelles hallucinantes. Nettement plus acrobatiques que ce qu’on trouve dans le Kama Soutra !

Lili

Ne soyez pas jalouse Lucette….. comment pouvez-vous imaginer une seconde embrasser, enlacer un putois, un vilain-pabo tel que lui ??