Je suis kabyle, et je suis effrayé par les reculs de la République face à l’islam

Publié le 13 février 2011 - par - 513 vues
Share

Je suis d’origine maghrébine (Kabyle, ceux qui s’assimilent le mieux… quoique plus top en ce moment) mon grand-père est parti de l’immigration de travail embauché par la France pour un salaire pas terrible mais il était bien content, il n’aurait pas trouvé de travail en Algérie. Il vivait dans un village avec sa famille et l’un de ses fils, qui allait devenir mon père, s’est très bien assimilé, de sa « culture d’origine » il n’a gardé que la langue (parler 2 langues est toujours utile) mais il a laissé la religion « A quoi veux-tu que ça me serve… » me disait-il.

Moi, il m’a élevé avec des phrases comme « tes ancêtres sont les gaulois » « tes auteurs sont Balzac, Hugo, Voltaire etc. »

Bref mon père nous a inscrit lui et moi dans l’histoire de France. Mon père s’est remarié avec une femme venant d’Algérie « Je l’assimilerai comme pour moi, t’inquiète pas. »

C’est ici que l’anecdote devient intéressante. Mon père n’était plus dans son village, mais à Roubaix, lorsqu’il tenta d’expliquer à ma belle-mère qu’elle ne devrait pas porter le voile. Il se vit opposer « et pourquoi pas ? il y a plein de femme qui le portent ici »… Mon père a cédé… Mais il a décidé de déménager dans un lieu « plus propice à l’intégration » il est parti à Montpellier… Quel merdier la-bas… Elle passait ses journées au « plan cabane » un quartier ou il n’y a QUE des maghrébins et plutôt que d’améliorer son français elle améliora son dialectale marocain….

Mon père se faisait de l’argent en remplaçant un épicier… Elle lui a reproché de vendre de l’alcool et du porc.

Il n’a pas cédé, cette fois ça allait trop loin, interdiction de remettre les pieds a « plan cabane. » Il la présenta à des Français de souche espérant que leur contact la dépouillerait un peu de sa culture d’origine et favoriserait son intégration… Ces salopards passèrent une partie de leur temps a blâmer…. mon père : « Comment !! Il veut que vous oubliiez votre culture, vous une richesse pour nous N’EN DOUTEZ JAMAIS »

Mon père et moi allèrent à leur rencontre et dans la conversation j’eus cette phrase « Quand on est pas conscient de sa propre richesse n’importe quel merde venu d’ailleurs (y compris l’islam) passe pour être un trésor. »

En fait ces gens ne connaissaient rien de l’Histoire de France… Ils étaient victimes de la déculturation, on les avait dépouillés de leur histoire ce qui fait qu’ils étaient incapable de transmettre quoi que soit et ces types n’étaient pas les pires…

Je compris vite que le problème venait de l’islam…. Chacun de ses refus de s’intégrer avaient un motif religieux; de son refus de manger du porc (passe encore) à son refus de s’inscrire, comme nous, dans l’Histoire française.

J’entrepris alors de lui faire perdre la foi…. étant-même agnostique, je lui expliquais que même si Dieu existait la religion n’était qu’un cadre, composé de dogmes, censé y mener et que chacun d’eux étaient bourrés d’incohérences. Je lui enseignais la théories de l’évolution (ce n’est qu’une théorie me disait-elle… idiote) je lui expliquais la position de différents grands hommes a son sujet (notamment le trio incontournable Marx-Freud-Nietzsche) et enfin le coup de grâce, je lui révélais les théories scientifique sur l’élaboration du coran; autant les études sur la bible ont obligés les chrétiens à nuancer leurs positions sur ce qu’ils croyaient acquis (l’historicité de l’ancien testament par exemple) autant les musulmans n’ont pas cette possibilité; les études sont dévastatrices et obligent tout homme ayant un peu de bon sens, au moins, à douter du caractère sacré du coran.

Bruno Bonnet-Eymard explique que le coran ne se suffit pas à lui même, pour le lire il faut la sira qui éclaire certains passages trouble du coran, or cette sira fut composée par les musulmans à une date tardive ou la situation géopolitique des arabe avait changé de telle sorte qu’ils ne pouvaient restituer avec certitude la vie de Mahomet, cette biographie fut donc composé un peu au hasard selon les besoin justifié par le coran, or la traduction du coran en syriaque permet d’aboutir à une lecture parfaitement cohérent et structuré du coran; UN CORAN QUI SE SUFFIT A LUI MÊME ! Et qui peut donc se lire comme un livre « normal »….ça décoiffe, le coran se présente lui même comme un commentaire de la bible.

http://www.pointsdereperes.com/videos/exegese-scientifique-coran-bruno-bonnet-eymard

Face à cela je me suis fait traiter de kouffar…

Qu’y a t-il de si ignoble dans l’Histoire française pour qu’elle refuse d’y adhérer, elle ne l’a jamais dit explicitement mais c’est très clair : cette histoire n’ayant pas été écrite par des arabo-musulmans elle refuse de la considérer comme sienne.

Avez vous remarquez comment, lorsqu’on leur laissent le choix de ce qu’ils veulent étudier dans l’histoire de France, les jeunes d’origine maghrébine choisissent souvent « le rôle des maghrébins dans la seconde guerre » ou « Comment l’islam est à l’origine de la renaissance française »

Ils se font rentrer de force dans notre histoire et ils nous laissent à nous l’esclavage et la colonisation. Petit à petit ils nous feront comprendre que « c’est l’islam qui a bâti ce pays… » ce qui donnera plus de légitimité à leurs revendication totalitaire qu’ils cachent derrière le mot « religion » ce mot étant une clé leur permettant de faire passer pour une richesse ce que tout esprit éclairé considérerait comme une menace..

Je ne développerai pas ce point-là ce serai trop long mais disons que nous faisons face à un racisme « acceptable »; moi peu m’importe que l’histoire ait été écrite pas Louis, Jean-Marie Arouet, Molière etc. même si mon nom sonne maghrébin, je veux le mettre en dessous du leur.

Je devais vous écrire pour vous dire que votre site me donne le bagage pour débattre avec tout ces collabo MERCI MILLES FOIS ce pays m’a permis d’échapper au déterminisme culturel, j’ai acquis une identité plaçant L’HOMME et SES choix au centre du monde, la laïcité me permet de protéger cette identité.

Et enfin j’ai une question à vous poser, elle peut sembler anodine mais je vous supplie de prendre un instant pour y répondre: y a t-il un espoir que ça s’arrange ? Sincèrement, je n’ai pas envie de partir mais quand je vois travailler les politiques je me dis que tout est foutu; voilà ce que j’ai lu sur une affiche de l’école de mon petit demi-frère (fils de cette maboule qui me sert de belle-mère) récemment :

« Les élèves originaire d’Algérie, du Maroc, de Tunisie, ou de l’Espagne souhaitant apprendre leur langue et culture d’origine devront rendre leur dossier signer patati patata. »

CE PAYS N’EST PLUS DU TOUT PROPICE A L’ASSIMILATION; pourra t-on faire marche arrière ? Et si oui, sur quoi vous appuyez vous ? Qui faudrait-il élire en 2012.

Voici mon email pour que vous me répondiez et j’ignore si vous allez me mettre sur votre site mais si tel est le cas NE LE DIFFUSEZ SURTOUT PAS; il y a mon nom et prénom dessus et je ne veux pas être reconnu:

Et enfin….. veuillez pardonner mes fautes d’orthographes… notre génération n’a pas était bien traiter par l’école républicaine a ce niveau là…

Mehdi Nacir

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.