Je suis mâle, hétérosexuel et blanc : suis-je normalement « trinaire » ?

Publié le 5 juillet 2018 - par - 20 commentaires - 978 vues
Share

Puisque, finalement, le fait divers du barbu incolore et asexué perdure, il semble bon de remettre une thune dans l’bastringue…

Entre les revendications LGTB, les passages piétons de Madame Hidalgo, les gros mâles qui se baladent à poil à la « Marche de la Fierté » (où, la fierté ?) avec des harnais de chevaux autour du sexe et autres signalétiques « transgenre » dans les toilettes publiques, tout cela ajouté aux déclarations ambiguës du malade mental précité sur le plateau d’une émission télévisée, il semble urgent, encore et toujours, de clarifier certaines orientations qui, quand elles sont normales, semblent devenir chaque jour plus suspectes dans notre société de plus en plus dévoyée…

« Le génie, cette immense virilité » affirmait Barbey d’Aurevilly ; le pauvre eût été bien désappointé aujourd’hui s’il avait pu écouter cet homme barbu et blanc affirmer : « Je ne suis pas un homme, Monsieur et qu’est-ce qui vous permet d’affirmer que je suis blanc ? […] Je suis “non binaire” ! » Devant une telle pathologie mentale, on reste sans voix !

Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir des références, culturelles et artistiques, que chacun peut consulter à loisir. Ici, les paroles de la chanson de Michel Polnareff : « La société ayant renoncé / A me transformer / A me déguiser / Pour lui ressembler / Les gens qui me voient passer dans la rue / Me traitent de pédé / Mais les femmes qui le croient / N’ont qu’à m’essayer / Je suis un homme, je suis un homme / Quoi de plus naturel? En somme / Au lit, mon style correspond bien / A mon état civil… »

Il est difficile de ne pas s’accorder sur le constat que les hommes sont différents des femmes ; ils naissent en effet avec un zizi et c’est la première chose que le médecin accoucheur constate à la naissance, avant même le souffle de vie. Si vous avez un doute sur ce point, écoutez Pierre Perret, autre chantre de la chanson bien française, qui vous dira tout sur cet attribut que la nature a, depuis la nuit des temps, considéré comme étant masculin. « Tout tout tout / Vous saurez tout sur le zizi / Le vrai le faux / Le laid / le beau / Le dur le mou / Etc. » (Il y en a pour tous les goûts) Bon sang, qu’est-ce qui pose problème ? Ce n’est pourtant pas compliqué, vous êtes une femme, ou bien vous êtes un homme ! Cela fait des millénaires que cela dure et quand Jean-Claude Van Damme mouchait « La Schiappa » dans l’émission ONPC : « Si tous les garçons se marient ensemble et si toutes les femmes se marient ensemble, comment on va faire des enfants ? » on ne pouvait, en l’écoutant, que souligner le bon sens élémentaire de son propos !

S’agissant de l’hétérosexualité, avérée et assumée, est-il besoin de préciser que l’on peut aimer prendre un homme dans ses bras et l’embrasser – au sens étymologique – sans aucune équivoque. On embrasse un fils, un ami également, pour leur signifier qu’on les aime. Ce sont là des manifestations légitimes d’amour, d’affection ou d’amitié. Ces gestes sont tout à fait normaux dans une société bien construite et cela fait des millénaires qu’elle dure, cette normalité. Être aux côtés d’une Femme reste quand même la forme la plus essentielle de cette merveilleuse aventure humaine qui dure, elle aussi, depuis la nuit des temps.

Et puis enfin, quand on est né blanc, il y a de fortes chances pour qu’on le reste. Mais attention, ne voyez dans cette affirmation aucune forme de racisme ou de détestation d’une autre couleur de peau. La nature s’est chargée du travail et une très longue lignée d’aïeux l’a peaufiné. Il en va de même pour certains dont la couleur de peau est différente et ils ne s’en offusquent pas. L’intelligence chez eux a, depuis longtemps, pris le pas sur la revendication d’une différence. Saint Exupéry, encore, sur ce point : « Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m’enrichis. »

La grande et simple vérité de ce monde qui n’en finit pas de se construire, depuis des millénaires, c’est qu’il est, dans sa genèse, simplement binaire. Il se conçoit depuis la nuit des temps par la rencontre de l’Homme et de la Femme et ce ne sont pas les mariages homosexuels et autres déviations de la logique naturelle qui y changeront quelque chose. Vous avez observé qu’il est écrit ici « déviation de la logique naturelle » et non « déviation de la logique sociale », ce qui serait pourtant plus juste… Et le nier en voulant faire d’exception le paradigme d’une nouvelle race universelle est un danger pour l’espèce humaine et pour les sociétés bien construites. Simple question de bon sens.

Jean-Louis Chollet

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
GAVIVA

Mais elle nous fait sa toute énervée, la Jeanne-Louise !

Tu sais, faut pas prendre ça tant à coeur, ça va te rendre malade.

Justin

Si vous croyez que les homos vont vous submerger vous vous trompez lourdement. La Gay pride est surtout un cache misère outrancier et ostentatoire. Rassurez vous mon bon monsieur, 99 pour cent d’entre eux vivent leur vie discrètement sans même que vous ne les remarquiez..

DUFAITREZ

Chaque être vivant (plante, animal,..) a sa finalité, selon des règles immuables.
Le cerveau humain, par sa taille, permet les choix… Hélas..

Pascal JUNG-LEDOUX

Je suis gay, en couple depuis 20 ans, marié depuis 2014.Je ne me reconnais pas dans ce « Carnaval » qui, à mes yeux, nuit à la sérénité des couples qui assument leur « différence ».
Nous avons des amis et 1% d’entre eux sont gays.Nous sommes en dehors de ce « guetto ».

Christine L

1ère fois que je vois une CHOSE respirer et s’exprimer …

patphil

male, blanc, hétérosexuel et si en plus vous êtes croyant (non musulman bien sur) travailleur, et payant des impots….

Kader Oussel

Il agrave vraiment son cas ! D’après moi, c’est cui pour une carrière dans la télévision publique.

Franc

top je propose de leurs mettrent des « plumes dans l cul » ça fera de beaux zoziaus, non « binaire »

François

Coluche disait que tous les hommes sont égaux mais que cela serait plus dur pour un noir juif et nain…
il revisiterait sa blague aujourd’hui en disant que tous les hommes sont égaux mais que cela sera plus dur pour un blanc , juif et hétéro !
nota: je sais , il ne revisiterait rien puisque déjà à l’époque de Mitterrand il était jugé tellement « dangereux » qu’il a été assassiné (voir témoignages des témoins de son « accident » sur youtube).

Jean-Pierre Conspi

Absolument, il a été assassiné par un conducteur de poids lourd reptilien, aux ordre de la maffia vaticano-franc-maçonne, elle même dirigée en sous-main par George Soros, qui n’est pas juif, mais envoyé par la planète Vulcain pour conquérir la terre. Il y a plein de preuves sur Youtube.

François

pauvre tâche vous parlez de ce que vous ne connaissez pas ! Coluche s’est présenté aux élections présidentielles avec thierry le Luron. ses scores étaient tellement mirobolants qu’il a reçu des menaces de mort qui l’ont forcé à se retirer, mais il restait toujours un danger pour l’état..
Miterrand a même essayé de faire dynamiter le rainbow warrior car ce bateau manifestait contre …le nucléaire !

JILL

Mâle,hétéro,et blanc …oh,mon pauvre vieux,vous cumulez les handicaps .

Watto

Le spécimen raté avec la calvitie, son regarde effacé de bovin neutre, pourrais se rendre utile et rejoindre l’armée française et partir en mission à l’étranger histoire de partager ça philosophie progressiste et par la même occasion y laisser ça peau, les indigènes aurez de quoi tapisser la maison.

alice braitberg

Bien dit. Yen a marre de cette propagande obscène, pornographique et misogyne en faveur des idolâtres du trouduc et de la queue. C’est aussi insultant pour les femmes que le port du voile et ce n’est pas un hasard si ces exhibitionnistes p-i-n-dolâtres et voilées se rejoignent. En réaction à ces insultes de machos qui se mordent la queue, je plaide pour le macho féministe, so sexy ! ;-)

Jean-Robert Cohen

C’est fou ce qu’on peut révéler sur ses propres obsessions en seul commentaire…

Penelope

Rassurons le le rien du tout le ridicule ne tue pas.

Jesus Partout

Si Dieu ne l’avait pas voulu, l’homme et la femme ne s’emboîteraient pas aussi merveilleusement l’un dans l’autre pour perpétuer l’espèce humaine et en y prenant en plus du plaisir. Mais la perpétuation naturelle de l’espèce n’est sans doute pas le souci premier de tous les désaxés et déviants qui prétendent modifier à leur profit les règles de la vie en société…

Paskal

En réalité, chrétiens, juifs et musulmans croient dur comme fer que Dieu a créé un être doté d’un organe d’accouplement sans penser au départ à créer un être avec qui il pourrait s’accoupler !

Kader Oussel

C’est comme pour vos parents. Quand ils vous ont conçu, ils vous ont doté d’un petit bout mais, dans leur précipitation coïtale, ils n’ont pas pensé à l’être avec lequel un jour vous feriez la même chose.