Je suis sensible à la détresse de Céline Pina, et pourtant…

Publié le 2 mars 2019 - par - 68 commentaires - 5 434 vues
Share

Je viens, par une amie, n’étant pas sur Facebook, de découvrir ce texte de Céline Pina (voir ci-dessous), une des rares militantes de gauche à mener un combat contre ce qu’elle appelle l’islamisme, se trompant de terme, n’osant pas nommer l’islam. Un premier constat : Céline Pina, qui aura 50 ans l’an prochain, a toujours vécu de la politique, grâce à son engagement au Parti socialiste. Elle a été dans des cabinets municipaux de mairies amies, assistante parlementaire au Sénat, et à l’Assemblée nationale, et enfin conseillère régionale socialiste en Île-de-France.

Elle a donc eu le courage, en 2015, de dénoncer le Salon de la femme musulmane, à Pontoise, où des salafistes intervenaient devant des femmes majoritairement voilées. Elle a lié ce combat à celui de la défense du droit des femmes et de la laïcité. Et son parti, sous l’impulsion du secrétaire fédéral Rachid Temal, l’a lâchée. Elle paie aujourd’hui le prix fort de la liberté de parole qu’elle a su prendre. Elle a quitté le PS, mais ne trouve plus de travail, la presque totalité des partis courant après le vote musulman. C’est la dure loi des appareils politiques, qui échangent une soumission totale à la ligne contre de l’emploi, et tiennent ainsi les militants et les salariés sur lesquels ils ont le droit de vie ou de mort… sociale. Sans parler d’autres avantages sexuels que des minables petits chefs peuvent exiger de leurs subordonnées, comme l’a montré, entre autre, le procès de Denis Beaupin, mais aussi ce témoignage de Céline Pina.

https://www.marieclaire.fr/,celine-pina-j-ai-vu-le-sexisme-en-politique,826912.asp

Cette femme découvre donc, au bout de trois ans de combat, qu’en France on paie le prix fort quand on ose attaquer l’islam, même en l’appelant « islam radical », « islam politique » ou « islamisme ». Autrement dit, elle est grillée politiquement et socialement.

Je l’avoue, mon premier réflexe serait de plaindre Céline Pina, de louer son courage, et même de lui tendre la main. Dès le mois de septembre 2015, dans boulevard Voltaire (un texte disparu depuis, de ces colonnes, ce qui m’irrite beaucoup, mais heureusement repris par d’autres sites), j’expliquais clairement ce qui attendait cette courageuse femme. Hélas, j’avais vu juste. Sans fausse modestie, j’avais fait, dès le 22 septembre 2015, le constat auquel Céline arrive aujourd’hui.

http://www.laplumeagratter.fr/2015/09/23/ce-qui-attend-celine-pina-pour-avoir-denonce-le-salon-de-la-femme-musulmane-par-pierre-cassen/

Ce qui attend Céline Pina pour avoir dénoncé le Salon de la femme musulmane

Elle a pourtant multiplié les gages à l’islamiquement correct, en défendant le droit, pour les musulmans, d’avoir des lieux de culte corrects. Bref, des mosquées, où les musulmans apprennent les sourates et les haddiths du Coran, et ont pour mission de transformer le lieu où ils vivent en terre d’islam. Entre autres… Et bien évidemment, elle s’est crue autorisée à montrer du doigt ce qu’elle appelle l’extrême droite, osant même, de manière scandaleuse, renvoyer dos-à-dos Identitaires et islamistes. Elle disait être pour l’islam et les musulmans modérés, et contre l’islamisme et les musulmans radicalisés. Trois ans de perdus !

https://ripostelaique.com/clichy-laurence-taillade-celine-pina-et-valerie-pecresse-au-secours-de-lislam.html

Aujourd’hui, elle paraît jeter l’éponge. Elle ne veut pas, à près de cinquante ans, sans emploi, se retrouver tributaire de l’homme de sa vie, ce qui est fort honorable. Je ne suis pas convaincu, alors qu’elle est à présent connue de tous, que ses positions sont publiques, qu’elle retrouve facilement du travail, sauf si elle bénéficie de certaines connivences, ce que nous lui souhaitons.

Par ailleurs, il me paraît impossible qu’une femme qui paraît courageuse et sincère, par ailleurs une vraie militante, puisse cesser de mener la bataille qu’elle a engagée, même avec les limites que j’ai soulignées. Elle a des enfants, elle doit penser aussi à eux. Je fais partie de ceux qui, venant de la gauche, militent pour l’union des patriotes, avec tous ceux qui sont d’accord pour défendre notre civilisation et notre mode de vie, dans l’esprit de la Résistance, contre ceux qui veulent nous remplacer, que Céline Pina a parfaitement identifiés, même si elle n’ose les nommer ainsi : les vrais musulmans, ceux qui appliquent les textes sacrés du Coran.

Cette femme approche de la cinquantaine. C’est à cet âge que j’ai commencé à mener le combat contre l’islamisation de mon pays, avec un parcours voisin du sien, même si j’ai eu la chance de ne pas avoir besoin d’engagement politique pour gagner ma vie.

Cela ne m’a pas coûté mon emploi, mais comme elle, j’ai perdu de nombreux « amis », en fait des faux amis, de gauche, qui m’ont considéré comme un traître, voire un facho. Je me sais assez solide pour supporter cela. J’ai tourné la page, et je suis passé au seul combat qui compte, celui de la défense de mon pays, des ses valeurs, contre son plus terrible adversaire, l’islam.

Je suis bien sûr classé à l’extrême droite, alors que je suis aux antipodes des valeurs d’Adolf Hitler. Je défends les juifs contre les islamistes, les homosexuels contre les soldats d’Allah, les femmes contre les obscurantistes et leur infâme voile, la liberté d’expression contre la charia, la laïcité contre l’islam, qui est une foi et qui est une loi, incompatible avec nos principes de séparation du politique et du religieux. Bref, j’essaie, avec tous ceux qui le veulent, de sauver les valeurs démocratiques et de liberté que m’ont léguées notre Histoire et ceux qui l’ont faite, et je suis, comme nombre de ceux qui mènent ce combat, classé à l’extrême droite.

Cela m’a coûté également de nombreux procès, beaucoup de convocations judiciaires, policières, et de lourdes amendes. Je ne remercierai jamais assez ceux de mes amis qui, dans le respect de la loi, m’ont permis de faire face à ce lynchage judiciaire, mon ami Gérard Boyadjian parle même de « djihad judiciaire », et qui m’ont donné les moyens de continuer ce combat. Comme Céline Pina, j’ai reçu quelques menaces, dont certaines sérieuses. Mais pour moi, baisser les bras, cela signifierait qu’ils ont gagné. Et c’est tout simplement impossible.

Je suis donc convaincu que nous avons des choses à nous dire, avec Céline Pina, sans forcément tomber d’accord sur tout. D’autant plus que nous avons milité dans des régions voisines, à une certaine époque. Je ne suis pas certain qu’elle soit capable d’entendre que c’est son parti de toujours, qui, par sa politique migratoire criminelle, a créé les conditions de l’islamisation de notre pays, qu’elle dénonce, et des attentats islamistes, qui l’ont ébranlée. Et donc qu’elle porte une responsabilité dans les conséquences qu’elle dénonce. J’aimerais même être certain qu’elle n’a pas voté Macron, qui n’avait pas caché sa volonté d’accélérer l’islamisation de notre pays, en 2017.

Malgré tout, je lui fais plusieurs propositions, au moyen de ce texte, n’ayant pas d’autre moyen d’entrer en contact avec elle.

1 Je lui envoie, si elle le veut, gratuitement mon livre « Et la gauche devint la putain de l’islam », un ouvrage qui devrait lui parler. Si elle le souhaite, qu’elle écrive à redaction@ripostelaique.com, et qu’elle me dise à quelle adresse le lui envoyer.

2 Si elle veut écrire un nouveau livre, après le premier, nous sommes prêts à examiner si nous pouvons l’éditer, aux Éditions Riposte Laïque. Elle pourra toucher des droits d’auteur conséquents, si cet ouvrage marche bien. Mais je lui conseillerais quand même les éditions Ring, mieux organisées pour faire face à de gros tirages. C’est là que son amie Zineb El Rhazoui publie ses livres, bien qu’il s’agisse de l’éditeur de Laurent Obertone. Nous lui faisons même une publicité gratuite pour son premier essai.

3 J’entends que Céline Pina, suite au procès que lui intente Rokhaya Diallo, va devoir payer des frais de justice conséquents. Mais a-t-elle choisi les avocats les plus compétents, et surtout les plus militants ? Veut-elle entrer en contact avec les nôtres, qui sont de qualité, et sont de vrais militants ? Est-elle prête à ce que nous l’aidions financièrement, comme nous l’avions fait avec Fanny Truchelut, il y a douze ans maintenant, et sous quelles conditions ?

4 Bien sûr, les colonnes de Riposte Laïque lui sont ouvertes pour expliquer ce qu’elle subit, mais nous ne payons pas les contributeurs.

5 Enfin, si elle souhaite approfondir cette discussion, ce sera avec plaisir, avec Christine Tasin (ancienne militante socialiste, elle aussi) et moi, que nous la rencontrerons. C’est même nous qui l’invitons. Si elle craint de s’afficher avec des personnes jugées infréquentables, nous la rassurons, nous avons déjà rencontré dans la plus grande discrétion quelques-uns de ses amis, et personne ne le sait.

Reste à savoir si, après ces trois années d’où elle sort découragée, Céline Pina préfèrera se retirer sous sa tente, ou bien continuer le combat, et avec qui. Si elle préfère le faire avec le Comité Laïcité République, et manger des petits fours avec Anne Hidalgo, tous les ans, quelques semaines après que celle-ci a commémoré le ramadan dans son hôtel de ville, libre à elle de continuer à perdre son temps. Mais si elle est prête à s’engager avec les vrais Résistants, les vrais Dissidents, ceux qui combattent frontalement l’islamisation de notre pays, ce serait une bonne nouvelle pour toute la Résistance, car il est temps que des pans de la gauche rejoignent ce combat.

Enfin, pour reprendre la très belle dernière phrase de l’ancienne militante socialiste, pour défendre la beauté du monde, il faudra éradiquer l’islam de notre pays, sinon, il détruira justement tout ce qu’il y a de beau dans notre France.

La balle est dans le camp de Céline Pina. Elle n’est pas obligée de répondre qu’elle refuse de parler aux « fachos », et de me renvoyer dos-à-dos avec les islamistes, ce serait, de sa part, vraiment désespérant.

Pierre Cassen

MESSAGE DE CÉLINE PINA

Je vais suspendre mon compte FB quelques temps.

Depuis que j’ai pris la parole en 2015 pour lutter contre le clientélisme politique, l’islamisme, le communautarisme et le retour du racisme sous l’appellation radicalisation et la haine des juifs, j’ai tout perdu matériellement : travail, fonctions politiques, relations… J’ai été menacée, insultée et je le suis toujours. En revanche je ne peux plus trouver de travail dans mon milieu et si mes articles sont très partagés ils ne sont jamais payés. Aujourd’hui, sans l’homme qui partage ma vie, je ne pourrai même pas nourrir mes enfants.

Après le matériel n’est pas tout et peut-être faut-il parfois tout perdre pour retrouver le sentiment d’agir et de dire juste, mais tant de violence sans aucune reconnaissance ni jamais une main tendue signifie peut-être que l’on n’est pas la bonne personne pour mener le combat, que l’on a fait sa part et qu’il faut retourner à l’anonymat. Il me parait plus digne de faire le ménage pour gagner sa vie que de donner une impression de puissance à la télévision, pour n’être que dans la précarité dans la réalité. Sinon on finit par vivre dans un mensonge, au milieu d’un jeu de miroir et ce n’est pas forcément sain. J’ai besoin de me pencher sur tout cela.

Enfin, Rokhaya Diallo m’intente un procès pour injure publique, dont elle se moque de l’issue, l’essentiel étant que dans le cas de l’injure publique ou de la diffamation, la mise en examen étant automatique, vous pouvez ensuite laisser entendre dans tous les médias à quel point la personne que vous avez ciblée est mauvaise, puisque même la Justice a choisi de la mettre en examen. Peu importe que cela soit la règle, comme nul ne se soucie des faits, la calomnie pourra aller bon train. On connait le rôle du jihad judiciaire: faire taire les oppositions et engendrer l’autocensure. Et je suis désolée si je parais effectivement y céder, mais je suis fatiguée de tout ce théâtre d’ego et vais avoir surtout besoin de faire face à des frais de justice conséquent. Du coup la nécessité de regagner sa vie se fait pressante. Autre observation: si nos adversaires semblent disposer de moyens importants, la lutte pour la liberté et l’égalité est pauvre, cela parle aussi de ses espoirs de succès. des idées sur lesquelles personne ne misent peuvent être belles, mais sont probablement en train de mourir.

Et puis il faut que je ressente à nouveau en moi le sentiment que ce combat n’est pas perdu, que nous ne nous enfonçons pas dans la nuit sans allumettes pour ranimer la flamme. Je pense toujours à Walter Benjamin, arrivant en 1940 en Espagne après avoir fui l’arrivée des allemands et qui se suicide en apprenant que nouvelle règlementation préconisait de renvoyer les apatrides en France. en France. Or la nouvelle réglementation ne fut toutefois jamais appliquée et était sans doute déjà annulée quand il se donna la mort… Il est mort en pensant que l’Europe entrait dans une nuit perpétuelle alors qu’elle finit par vaincre le nazisme. Nous ne serons peut être pas crachés dans une nuit sans fin, il est même certain que non, même si on sent bien l’orage qui vient. Mais je veux me battre en y croyant, en sentant un souffle, une mobilisation, un espoir, une union. Seule sous la mitraille on souffre et on perd espoir. Je cherche ce qui sauve et qui est censé croître quand la menace est là. Pour l’instant je ne le vois pas et c’est un tort. Il va peut être me falloir un temps de retrait pour pouvoir à nouveau parler de lumière même quand les ténèbres épaississent, car quelles que soient nos peurs, mieux vaut parler de l’horizon qui vient que du fardeau que l’on porte. Quand on n’y arrive plus,il faut savoir se mettre en retrait et reprendre des forces, pour retrouver la plus belle: celle de croire en l’autre, en soi et en la beauté du monde.

TEXTE PIERRE CASSEN DU 22 SEPTEMBRE, PARU SUR BOULEVARD VOLTAIRE

Ce qui attend Céline Pina pour avoir dénoncé le Salon de la femme musulmane – Par Pierre Cassen

Céline Pina est cette conseillère régionale PS qui a mal accepté le Salon de la femme musulmane, à Pontoise, et l’invitation de quelques prêcheurs qui expliquent que la femme n’a pas le droit de se refuser à son mari, que celui-ci a autorité pour la battre et qu’elle ne peut sortir seule dans la rue sans être voilée, sous peine d’un viol devenu légitime. Le secrétaire fédéral socialiste du Val-d’Oise, Rachid Temal, paraît avoir mal pris ces propos, Céline se disant menacée d’exclusion – ce que dément la direction PS.

C’est maintenant que les choses sérieuses vont commencer. Si elle est lucide, Céline constatera rapidement que cette gauche n’a plus rien de républicain, ni de laïque, ni de féministe (et pas davantage la droite), et qu’elle est dominée par des carriéristes qui vivent bien sur la bête et veulent surtout être réélus, en comptant sur les voix musulmanes devenues incontournables dans certaines zones.

Elle va sans doute alors s’accrocher à d’autres espoirs et dire quelques bêtises pour demeurer dans le camp des gentils. « Ne confondons pas l’islam et l’islamisme. » « L’islam de France et les musulmans modérés sont un rempart contre les islamistes. »

Mais si elle approfondit ses lectures, elle découvrira que plus de cinq cents sourates et versets légitiment Merah, les frères Kouachi et les 27.000 attentats mortels commis au nom de l’islam depuis le 11 septembre 2001. Et puis elle va écouter Michel Onfray qui raconte, lui aussi, quelques vérités sur la nature de la « religion de paix » et ajoute que, d’ici cinquante ans, si rien ne change, la France sera sous domination musulmane, par la démographie et l’immigration.

Horrifiée par cette perspective épouvantable, elle va alors chercher à convaincre ses amis de gauche et leur dire qu’il faut faire quelque chose contre la barbarie qui s’annonce. Elle se verra d’abord soupçonnée de faire le jeu du Front national, puis sera qualifiée d’islamophobe, puis de raciste, puis de fasciste. Ses anciens compagnons lui tourneront le dos et changeront de trottoir quand ils la croiseront.

Elle aura alors le choix entre s’éloigner discrètement et regarder la fin de la France, de sa République laïque et féministe à laquelle elle paraît tenir sincèrement, ou alors de s’engager dans la lutte contre l’islamisation de son pays, permise par une immigration de masse.

Et elle constatera que les seuls, à ce jour, qui mènent cette bataille vitale sont qualifiés d’extrême droite par ceux avec qui elle a milité toute sa vie. Si, malgré cela, elle s’engage dans le combat, elle basculera dans le camp des réprouvés, parce qu’elle aura accepté la confrontation avec le réel, et qu’elle en aura tiré toutes les conclusions.

C’est à ce moment-là qu’il lui faudra être forte. Mais ce sera le prix à payer pour pouvoir se regarder dans une glace tous les matins…

Pierre Cassen

Articles liés
Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Sylvie Danas

Je note, Pierre, que vous soupçonnez Céline Pina d’avoir voté pour Maqueron l’islamiseur. Il est à craindre que vous ayez raison. Mais vous-même, qu’avez-vous fait ? Nous n’en savons rien. Quant à moi, j’ai mis de coté mon antipathie personnelle vis à vis de MLP, mon jugement sans appel sur le calamiteux collectiviste Philippot et bien d’autre choses pour me forcer (en me pinçant le nez) à mettre dans l’urne un bulletin MLP. Car s’abstenir eût été donner une demi-voix à Maqueron l’islamiseur. Avez-vous eu ce courage ? Combien de ceux qui lisent ces colonnes ou y écrivent, et qui… lire la suite

Que vous puissiez poser une question pareille à Pierre Cassen, quand on connaît ce qu’a été la ligne de Riposte Laïque durant les présidentielles, risque de l’irriter quelque peu, vous ne croyez pas, Sylvie ?

Vulcain

Sylvie Danas s’adresse à Pierre Cassen il me semble ! Ce n’est plus possible de s’adresser aux auteurs des articles sans être entravé par des modérateurs sous l’étiquette pompeuse « admin » qui se permettent de trier voire de répondre à la place des intéressés ? Les modérateurs ne sont-ils pas là pour censurer les commentaires injurieux, racistes, etc sans s’immiscer systématiquement dans les débats qui ne les concernent pas ? Je tiens à préciser que j’ai eu des commentaires supprimés alors que tout à fait courtois alors que je m’adressais à l’auteur et c’est très con.

Sylvie Danas

La question est une question, Monsieur l’admin. Je note que vous n’y répondez pas

Patrick Granville

Vérifiez donc si votre pedigree contient du sang bleu du sang arrien du sans de manant. Consultez pour être sûr de votre intolérance aux autres votre généalogie familiale. Français de souche ça n’existe Pas !

Sarah

Si si, Français de souche ça existe!

Jill

L’Islam est en fait génétiquement islamiste ;il a
en effet Été fondé sur le djihad guerrier.

joseph d arimathie

les francais n ont plus que 2 options : MLP ou la valise . faites comme vous le sentez !

DUFAITREZ

Comme quoi la Repentance des Idées est interdite à Gôche et celle des Actes sublimée par le Macronisme… (voir Algérie).

joel (1)

Célina aura bientôt 50 ans. Mère d’enfants et de gauche pour encore… Je ne veux pas cracher du venin par conformisme et vengeance, mais tout de même à cet âge qui ne reflète pas l’adolescence et ayant participé politiquement à la situation de la France à ce jour c’est « au moins » triste! Hitler a bon dos!!! Si le bougre en question n’avait pas existé il eut fallut le créer. Il va falloir à Célina faire un gros gros travail sur elle pour enfin comprendre la situation catastrophique qu’a mis en place la république en question! Car là aussi je signale… lire la suite

CASTO

Yes !

singe et torix

hors sujet bravo a vous mr cassen d avoir chez vous la reproduction « bal du moulin de la gallette » de p a renoir ce tableau exprime tout ce que nous somme(les français)

joel (1)

« il faudra éradiquer l’islam de notre pays, sinon, il détruira justement tout ce qu’il y a de beau dans notre France. » Seule solution véritable Remigration car sans cette solution la natalité fera le travail dans le temps! Quant aux modérés en question Fantasmes immature! « Walter Benjamin: Il est mort en pensant que l’Europe entrait dans une nuit perpétuelle alors qu’elle finit par vaincre le nazisme. » Il y a bien pire que le Nazisme,c’est bien l’islam avec là le non retour possible en arrière! « Si elle est lucide, Céline constatera rapidement que cette gauche n’a plus rien de républicain, ni de… lire la suite

Paskal

Non retour possible en arrière ? Heureusement si : dans la Péninsule Ibérique, les Balkans, en Russie. J’espère que la liste n’est pas close.

limone

remigration ? oui mais quand vous entendez A.Del Valle dans une vidéo notée tout en bas de l’article , » il serait temps de s’attaquer à la base islamiste qui n’est pas que djihadiste  » , son livre , et bien il n’est plus temps , c’est juste gravissime et je ne vois pas comment un retour en arrière est possible ! ce qui m’a donné l’occasion d’entendre le discours de Macron à l’hommage pour Beltrame , que je ne soupçonnais pas !! bon c’est déjà bien, mais pas quand on nous désarme .

limone

Merci pour ce texte , beau texte , belles propositions de coeur de Pierre Cassen , main tendue , ouverture et humanisme vis à vis d’une personne qui perd pied ..j’espère qu’elle acceptera cette aide , pour elle , pour nous .

la générale BOHL

Ok avec vous.Elle est une des seules des partis traditionnels à avoir mis les pieds dans le plat sur l’immonde salon de l’ infâme musulmane…

Didier

Tout cela me fait penser aux « manèges du mensonge »… au « triste fouet de la réalité »… dont parle Prévert. Ici il ne s’agit plus d’une femme adultère, mais d’islamo-tartuffo-gauchos en action. Enfin, toujours une histoire de cocu… Tragico-comique…

Didier

Voici le poème en question :  » Dans les manèges du mensonge, le cheval rouge de ton sourire tourne, et je suis là, debout, planté, avec le triste fouet de la réalité, et je n’ai rien à dire, ton sourire est aussi vrai que mes quatre vérités » Même impossibilité pour le poète que pour la socialiste de nommer un chat un chat à la fin. C’est à dire  » Salope » pour l’un, comme le hurlait Léo Ferré en public dans « Avec le temps », et l’islamisme est la mise en pratique de l’Islam pour l’autre ! Puisse-t-elle passer le rubicon

UltraLucide

Très intéressant, très révélateur de l’étouffoir qui enserre aujourd’hui notre pays.
Vous avez mentionné Rokaya Diallo. Il serait utile de relever tous les liens du passé de cette femme qui me parait être avant tout un agent de la gauche américaine, et proche d’activistes noirs islamistes comme Louis Farrakhan, qui sont le masque du véritable fascisme mondial. Une oligarchie gauchiste qui nous impose les folies LGBT, les Femen, le racisme anti-blancs, l’invasion migratoire africaine et l’islamisme. Elle est très proche de beaucoup de milieux qui subvertissent totalement la civilisation européenne pour la dissoudre dans leurs délires.

François BLANC

Pierre CASSEN
Bizarre de classer les valeurs d’ Adolf sous extrême droite alors qu’elles sont similaires à celles de Staline, comme quoi il est difficile d’éradiquer un formatage marxiste malgré une réelle avancée dans la vaccination envers cette idéologie destructrice

Raymondbar

Hitler c’était le National Socialisme.Donc rien à voir avec la droite

Ulysse 67

Encore une victime du terrorisme intellectuel de la « gauche morale », ces fanatiques qui se sont érigés en flics de la pensée, en Grands Inquisiteurs, en Ayatollahs pour imposer sans partage leur idéologie gauchiste, islamophile et immigrationniste, sous couvert d’antiracisme (devenue dans leur esprit malade la lutte anti- »racistes », c’est-à-dire anti-blancs) et d’ode au multiculturalisme bêtasson.

Patrick Granville

Des vérités pertinentes qu’on ne peut que partager.

Paskal

Quand on est gauchiste, on peut (pas obligatoirement) être immigrationiste et normalement antiraciste. Par contre, être gauchiste et islamophile est difficilement compatible.

Frot

Cher monsieur Cassen,

permettez-moi une critique. Vous écrivez, parlant de vous: « Je suis bien sûr classé à l’extrême droite, alors que je suis aux antipodes des valeurs d’Adolf Hitler »

Il y a erreur, Hitler était national-socialiste, aux antipodes de Joseph de Maistre, Burke, Donoso Cortés, Mauras, Barrès, et de toute la droite anti-révolutionnaire d’Europe.

Laissons à nos adversaires antifas, socialistes et communistes les amalgames qui visent à sidérer ceux qui ne pensent pas comme eux.

Hitler, ce n’est pas la droite.

Bien courtoisement,

jlf

Paskal

Joseph de Maistre, Burke, Donoso Cortes, c’était une autre époque, un autre contexte. Mais Barrès et Maurras étaient nationalistes. Dans ce sens, même si les idéologies étaient distinctes, ils n’étaient pas « aux antipodes » d’Hitler.

Cesare

Exact, Adolf était socialiste jusqu’à la moëlle. D’ailleurs, Goebbels avait écrit avant guerre : pourquoi Hitler et moi nous sommes socialistes.
Le nazisme est bien de Hitler donc, de gauche.

Jill

Waouh quel perspicacité , moi qui pensais que le nazisme n’avait que de socialisme le nom alors là…
Donc pour vous Hitler était pour l’immigration, le métissage….???!?.
Enfin j’ai pas l’impression mais bon vous semblez mieux maîtriser le sujet que moi

Sylvestre Pin

Combien faudra-t-il de Céline Pina pour que la France, les françaises et les français se réveillent ? La bonne nouvelle c’est que le parti socialiste n’existe plus alors que j’ai milité en son sein et voté pour lui jusqu’à la défaite de Jospin trahi par les siens. Quand les vertus morales disparaissent le crime est à notre porte et il porte un nom.

Monrose

Excellente référence à Fanny Truchelut, cette affaire exemplaire, en octobre 2007 qui aurait dû mobiliser toute la France. L’abjection des arguments des accusateurs aurait dû alerter l’opinion. C’est pour moi une nouvelle affaire Dreyfuss qui annonce toute la suite et ce n’est pas fini. Elle aussi venait de la gauche, Vosgienne de condition modeste, athée, elle a eu sa vie familiale brisée de ce que je crois savoir. Les Vosgiens et Lorrains à qui j’en parlais ne comprenaient pas ses arguments, son irrédentisme, son caractère « excessif ». Et pourtant, elle préfigurait ce qui arrive de plus en plus vite: la trahison… lire la suite

Zoé

Je me souviens très bien de cette affaire car je recevais moi aussi en chambre d’hôtes et heureusement que RL a été là pour la soutenir et j’avais remarqué qu’à l’époque à part les articles la concernant dans RL il y avait peu de réactions surtout de la part de gens comme moi qui recevaient des hôtes. Quelle aurait été ma réaction si j’avais été dans le cas de Fanny avec des hôtes enturbannées ? je n’en sais rien mais je crois que j’aurais joué sur l’humour à pas feutrés. En fait, que ces femmes se déguisent au nom de… lire la suite

Monrose

Formatées ? Souvent ces jeunes filles ou femmes mettent soudain ostensiblement le voile, alors que leur mère ne le met pas ou parce qu’elles se soumettent à un mâle musulman. C’est une façon d’affirmer leur particularisme, leur volonté de se discriminer, alors même que parfois, leur tenue hors voile est assez à la mode ( euphémisme). Comment voulez vous les « éduquer » quand un futur chef de f’Etat « français » déclare à Alger ! que la colonisation est « un crime contre l’humanité ».. Alors, Mr Macron, les Romains colonisant les Gaulois , les Arabes colonisant les Berbères, Abraham colonisant la « Terre promise », l’Homo… lire la suite

BUTTERWORTH
Pierre Régnier

Si, Céline, avec le macronisme et les trahisons de la « Gauche », « nous nous enfonçons bien dans la nuit ».
La nuit de la soumission À L’ISLAM, comme le dit bien Pierre Cassen.
Mais, grâce à d’authentiques militantes de gauche comme vous, « nous retrouverons la lumière ».
Dans l’immédiat, pensez d’abord à retrouver des moyens personnels de vivre matériellement.
MAIS NE PERDEZ PAS CONFIANCE. Et soyez certaine que « le combat n’est pas perdu ».

MELIANI

Est il nécessaire d’être au RN et dans ses mouvances pour mener le combat contre les salutistes, contre les propagandistes du voilement des femmes, et pas contre les femmes portant le hidjab, victimes ou croyantes en cette obligation aussi dépassée que tant d’autres dogmes islamiques? Lorsque les défendeurs des droits apprendront à séparer la haine du musulman, de l’arabe et du respect des croyants, les intégristes musulmans et islamistes, de partout soutenus depuis 110 ans par le capital financier via l’Arabie saoudite, les intégristes avanceront . Faisons reculer les droites racistes allant de Trump à la famille Le Pen etc,… lire la suite

Patrick Granville

Ils ne pourront jamais comprendre car ils sont tous issus d’un ramassis de derniers de la classe incapables de jugement et d’analyse objective.

patphil

bonne nouvelle, une femme blanche de plus de cinquante ans se rend compte de certaines vérités…

Marie Dubois

Merci pour cet hommage mérité à une combattante de l’islamisation qui ne cède rien aux gauchos. Céline Pina combat l’islam parce que parler de l’islamisme, c’est stratégique chez elle pour capter largement à gauche en douceur. On le comprend bien quand on la suit depuis qu’elle a quitté le Parti Social-collabo! Cette mère courage a une intelligence de combat anti islam qu’il faut soutenir. J’espère qu’elle va rejoindre ses amis avec vous même si comme vous le dites elle peut rester encore discrète aussi. Les partis sont pourris jusqu’à l’os. Il faut l’aider à aller jusqu’au bout de sa haine… lire la suite

André Léo

Tout est juste, courageux, respectable, chez cette militante que nous ne connaissions pas. Madame C Pina dénonce les communautarismes, l’islamisme, l’anti-sémitisme sauvage des salafistes de banlieues… Elle est « condamnée » par les associations antiras, comme le sont les Marine le Pen, les G Collard, les E.Zemmour pour avoir exprimé cette dérive anti-laïque de nos institutions, de notre Nation France livrée aux barbares. Il est urgent que ces femmes politiques de Courage, les Pina, les El Rhazoui, les Guirous, les Bougrab…les Finkielkraut et les Zemmour aussi, s’attèlent à la formation d’un grand parti LAÏC d’Union Nationale, qui aurait pour objectif de débarrasser… lire la suite

Pierre Régnier

Je pense qu’un « parti LAÏC », fut-il « d’Union Nationale », ne suffirait pas, face au militantisme de Macron et de la fausse Gauche pro-islamisation de la France.
La laïcité, telle qu’elle est issue de la loi de 1905, puis inclue plus tard dans la Constitution, puis telle que Macron veut L’AGGRAVER, prévoyait de faire bénéficier de la liberté religieuse MÊME les religions « séparées de l’État » qui ont, comme l’islam, pour base théologique et pour objectif d’éliminer toute notion de laïcité ET DE SOUMETTRE les États et les peuples à leur « seul vrai Dieu ».

Eric des Monteils

Pourquoi  » Fausse Gauche ? »

Paskal

A la base, être de gauche c’est être pour la laïcisation des moeurs et contre un pouvoir des institutions religieuses, certainement pas défendre une religion archaïque et barbare. C’est le B A BA.

Pierre Régnier

J’ai toujours été militant de gauche. C’est-à-dire que j’ai toujours été pour l’Égalité dans la Liberté. La troisième valeur proclamée de notre République, je l’ai depuis longtemps remplacée par la Solidarité, la Fraternité ne pouvant, elle, se décréter.
J’étais aussi très attaché à la Laïcité, une sorte de quatrième grande valeur de mon pays mais, depuis que celui-ci est menacé par l’islam, QUI VEUT EXACTEMENT LE CONTRAIRE (que tout lui soit soumis), je considère que celle-ci doit être repensée ET RÉFORMÉE DANS LE SENS OPPOSÉ À CELUI QUE VEUT MACRON.

Pascal Olivier

« Il y a un code des libertés publiques, mais la Fraternité n’est pas réglementaire. C’est une fin en soi, qu’on peut dire transcendante, sur laquelle peuvent se régler pensées et actions ». (Régis Debray)

HARGOTT

La « liberté » et « l’égalité » sont des concepts d’invention plutôt récente, et cela ne se décrète pas plus que la fraternité. La devise de la France est une des choses les plus utopiques et des plus ridicules qui furent jamais.

Sylvie Danas

La solidarité ne se décrète pas plus que la fraternité, Monsieur Pierre Régnier. La solidarité est la condition des loups dans une horde, mais elle ne se décrète pas vis-à-vis d’êtres humains libres et responsables. La fraternité, comme la générosité ne se décrètent pas davantage. Toutes ces attitudes ne peuvent être que le choix libre d’individus responsables. Il n’est certes pas interdit de les encourager, bien au contraire, mais on en nie le principe même si on veut les imposer. Pour cette raison, un impôt de solidarité (fût-il sur la fortune) est une scélératesse et un oxymore. La solidarité obligatoire,… lire la suite

HARGOTT

Je vous réponds: parce que la gauche était traditionnellement le parti des défenseurs des travailleuses-travailleurs, ce qui est honorable, alors qu’elle est maintenant à la ramasse de l’islam et que son slogan est devenu: « les étrangers d’abord »; croyant ainsi, stupidement son bec à Le Pen (le père).

Coiron

Cher Monsieur CASSEN , c’est amusant , je persiste à sursauter quand je lis que l’hitler était d’extrême droite ; comme son allié mussolini , il était un authentique politique de gauche , tout « par , pour , avec » l’Etat . Bonjour à vous et merci pour votre travail .

Joël

Pareil pour moi, cela me choque à chaque fois. Alors qu’il était au Parti Socialiste de l’époque.

André Léo

« Socialiste » est le pire des mots opportunistes. Il a permis à Jaurès de prétendre que le socialisme éviterait la guerre de 14-18 et il en est mort. Les « socialistes (SFIO) et leur union populaire ont eu la révolte de36.Ils ont ensuite donné les pleins pouvoirs à Pétain… et au fascisme hitlérien. Mollet est allé quérir de Gaulle à Colombey. Mitterrand était socialiste, comme hollande, Aubry, Delors et son europe du fric, hamon et son alloc universelle. Des ambitieux serviles avec les puissants ! Hitler, lui, était un monstre de barbarie. Et c’est le peuple allemand abusé par le socialisme qui… lire la suite

Paskal

Si en 14 l’Internationale Socialiste avait appelé à la grève générale et les soldats des deux camps à fraterniser, Hitler (comme Staline) serait probablement un illustre inconnu.
Ce sont les grands groupes industriels qui ont porté Hitler au pouvoir, certainement pas le peuple allemand.

André Léo

Ça ne tourne coiron, décidément!
Pierre Cassen en était à proposer à la vigilante et courageuse Mme C. Pina de travailler à une alliance de tous les Citoyens laïcs et cartésiens, et vous venez faire la propagande pour le pire antisémitisme que la terre ait jamais porté, le fascisme national-socialiste.

Vous vous êtes trompé de site. Il doit bien encore exister un « minute » ou rivarol pour aller baver votre haine nazillonne. Allez-y et restez-y!

limone

je crains que vous ayez mal lu ce que dit Coiron , qui est vrai en plus : Hitler c’est le national socialisme , c’est ce que dit Coiron !

Coiron

André Léo : Me suis-je mal exprimé , ou as-tu lu trop vite ?

Eric des Monteils

C’est, bien entendu un sale jeux réthorique qui se condamne lui-même, et en devient contre-productif pour les gauches-bien-pensantes. Ils n’ont toujours pas compris.

Patrick Granville

Argument réfutable car historiquement les premières victimes du nazisme furent les handicapés physiques et mentaux, les romanichels, et les nombreux juifs ensuite au point d’atteindre le plus grand génocide du siècle ou Shoah.

François BLANC

Entre communistes et nazis c’était la lutte pour le pouvoir de deux bandes rivales aux méthodes similaires, le fait que les rouges se soient faits dégommer au départ avant que Adolf et Staline s’embrassent sur la bouche ne signifie pas que les marxistes étaient autre chose que de la racaille nocive à balayer, et encore plus aujourd’hui en raison de leur collusion internationaliste avec les musulmans

Jill

Bien sûr Hitler était socialiste , bien sûr ….
Il faut être aveugle pour ne pas le voir en plus son parti comporte le mot socialiste donc il ne peut être que socialiste m’enfin

Spipou

Pierre, vouloir nourrir ses enfants peut être une motivation suffisante pour se retirer de toute action politique.

Quelle que soit la décision de Madame Pina, je la respecterai.

Et repensons à il y a une dizaine d’années de ça. Où en étions-nous de notre prise de conscience ? Chacun suit son rythme, on n’y peut rien…

Beau Fixe

Céline Pina est l’une des personnes en France que j’admire le plus. Chaque fois que je lis l’une de ses chroniques au Figaro, j’ai l’impression que tout n’est pas perdu. L’intelligence et la finesse de ses analyses, la cohérence et la force percutante de ses textes, le brillant de son style, tout ça fait de Céline Pina une personnalité de premier plan dans la lutte contre l’islamisation de notre pays. Elle doit être aidée et soutenue, car nous avons absolument besoin d’elle. L’offre de Pierre Cassen est très bien venue.

Julien Martel

L’islam est certes un ennemi terrible, mais son efficacité dans sa prise de contrôle progressive est renforcée par son alliance avec quatre grandes forces :
– les mondialistes du nouvel ordre mondial qui souhaitent détruire les nations et pour cela imposer le métissage universel
– les gauchistes-féministes-végans-anticléricales-antiracistes qui souhaitent détruire les nations occidentales bourgeoises hétérosexuelles-patriarcales-chrétiennes et imposer le métissage universel
– les français de souche eux-mêmes qui collaborent plus ou moins activement à cette anéantissement.
– les immigrés qui n’ont pas envie de quitter le pays, car ils en retirent trop d’avantages

Dupond

La tergiversation ne mene pas tres loin . Elle etait contre les patriotes et pour les « muzz modérés » et socialiste ….qui voulez vous qui puisse se la coltiner quand on sait que les socialos ont vendu solférino que les LR ont vendu leur siege et sont en location . LREM est pro muzz donc elle est inapte , le RN serait bien mal venu d’ouvrir ses bras a une gonzesse qui l’incriminait d’etre fachiste et lui crachait a la gueule !!! ya plus que mélanchon ….et encore c’est pas gagné

Garde Suisse

Méchancon est pro-invasion et contre la Nation !
C’est un franc-mac comme Macron et ils jouent la même comédie, l’un dans le rôle du clown blanc (Macron) et l’autre l’Auguste (Méchancon).

Bermudienne

Tant que de tels articles et témoignages existeront, nous aurons l’énergie et la confiance pour résister chacun selon ses moyens.

Denys

Les rapaces peuvent se planquer derrière Cassen !

Le Blob

Et toi tu peux poursuivre ta reptation.

Jon-Erik Harper

J’ai été assez bouleversé par cet article très intéressant. Merci beaucoup Pierre pour ton talent.

Soutien total à Céline Pina.