Je touche 597,29 euros de retraite, et on veut que je rembourse à cet Etat de voleurs 2805,29 euros !

Publié le 28 décembre 2014 - par - 9 432 vues
Share

retraitepol1 retraitepol2Bonjour Amis Patriotes de Riposte Laïque,

Je crois que les vampires et « chupa sangre » en tous genres, viennent d’être lâchés dans la nature afin que ces derniers, bons serviteurs de la ripoublique endettée, aillent chercher par tous les moyens – même les plus machiavéliques – des poussières de monnaie de Monopoly pour aider la mafia au pouvoir à – non pas rembourser une dette hypothétique – mais à préparer un parachute doré aux ministres de S.M. LENUL 1er en 2017.

Racketter un retraité français, allocataire du minimum vieillesse vivant en dessous du seuil de pauvreté est devenu le sport favori de l’équipe composée de Macron caché dans une forêt de Sapin au fond de la Touraine (excusez le jeu de mot, je n’ai pas pu m’en empêcher) et pour cela: ils ont mandaté les fonctionnaires des caisses départementales de retraite qui telles des hyènes, parcourent les sentiers la truffe au sol, pour dénicher un vermiceau à se mettre sous la dent.

En effet, hier j’ai reçu par la poste une lettre de la caisse de retraite Rhône Alpes dans laquelle on me notifiait que compte tenu de mes ressources (sic) on avait recalculé mes droits à l’allocation minimum personnes âgées et que de ce fait: et blablabla…. et blablabla…. et blablabla, je leur étais redevable d’un trop perçu de 2 805,29€…. et dans un courrier annexe, on m’avertit (que c’est gentil) que prochainement, on me notifierait les modalités de remboursement.

Depuis 2008, année de la liquidation judiciaire de mon entreprise; je n’ai survécu que grâce au RMI et ensuite, au RSA. La seule note positive à ces statuts est la CMU qui m’a permis de me soigner convenablement. Je ne parle pas de confort… mais du normal. Aujourd’hui, cela ne m’est plus possible, même avec une aide à la complémentaire octroyée par la CPAM, pour les personnes percevant l’Allocation Minimum Vieillesse.

En décembre 2010 afin de faire faire de économies au Conseil Général on m’obligea à faire valoir mes droits à la retraite. Ce fut un fonctionnaire de la Caisse de Retraite Rhône Alpes qui instruit mon dossier et fit les calculs.
Le 10 décembre 2010, âgé de 65 ans depuis 1 mois, je commençais à percevoir ma pension qui était composée: de ma retraite 124,39 €, d’une « majoration du minimum contributif » de 156,29€ dont je ne connais pas la signification de ce charabia administratif (moi, je n’ai pas fait l’ENA) et d’une Allocation Solidarité aux Personnes âgées de  265,59€. Ce qui fait la fabuleuse somme de 546,27€ mensuels… A combien est fixé le seuil de la pauvreté?
Bien entendu, je n’ai aucune autre ressource.
Si des erreurs de calculs sont apparues, ces dernières sont imputables au « calculateur » au mathématicien es ENA et non pas au retraité qui lui, n’a aucun moyen de décision. Mais voilà: un fonctionnaire de la République ne se trompe jamais. C’est toujours ces « saletés d’arnaqueurs, d’escroc » de vieux issus du peuple, à la retraite qui fait la faute.
Le Roi a fauté, tuons son peuple!

Il va sans dire que ces sommes sont la résultante de calculs très savants de la Caisse de retraite…. et depuis 2012; date fatidique pour le pays, voilà que des calculs sont repris…. sur la base de ressources fantômes, sorties de je ne sais d’où…. et je me retrouve à devoir à cet état voyou rempli d’incapables tous unis dans une idéologie mortifère, la très coquette somme de: 2 805,29€.
Comment vais je faire pour les rembourser alors que mes fin de mois sont dans le rouge et que je dois faire appel à la générosité des banques alimentaires pour pouvoir manger?

Je sais, vous ne pouvez pas grand chose mais en même temps vous pouvez tant!… vous pouvez alerter par Riposte Laïque toute la population française – je dis bien FRANCAISE – qui est touchée par ce racket afin qu’elle sache qu’elle n’est pas exempte de ce qui m’arrive… que cela pourrait, va lui arriver à elle aussi!

Ce n’est pas aux Nord Africains, vivant en Algérie et percevant + de 1200€ de retraite alors qu’ils sont morts depuis des lustres, que le Komit-buro va imposer ce racket… ces gens là sont les « intouchables ».

Je vous remercie pour l’attention que vous avez portée à la lecture de ce cri d’alarme et vous suis reconnaissant d’avance, pour les suites que vous donnerez.

Joseph Stachowicz
né le 11/11/1946 à Lorette
de nationalité Française depuis la 2eme Génération

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.