Je vais aider M. Pujadas à positiver l’image de l’islam

Je suis tout à fait d’accord avec M. Pujadas lorsqu’il déclare au Nouvel Obs que depuis le 11 septembre 2001, nos médias donnent une mauvaise image de l’islam.

En voulez-vous une preuve irréfutable ? En voilà une.

Cette image fut publiée le 22 février de cette année par un grand quotidien national : Le Figaro. Un journal de droite ; ce qui n’excuse rien. Il aurait dû expliquer à ses lecteurs ce qui est indiqué sur la place publique, blanc sur noir.

J’ai pris la peine de déchiffrer cela pour vous. Ne rigolez pas, c’est très sérieux !

Rue du Bonheur et Rue Paradis
Photo publiée le 22 février 2013 dans Le Figaro, sans explications

Et voici ce qui est indiqué par la plaque plantée au milieu de la place publique à Gao :

Route du Bonheur et Rue Paradis
N’allez surtout pas en déduire que M. David Pujadas ferme les yeux sur les enfers pour mécréants auxquels nous vouent tous les imams, de France, de Navarre et d’ailleurs.

Non, il s’agit uniquement d’allégories pour nous indiquer la bonne voie d’Allah, celle qui mène au bonheur et au paradis. Paradis peuplé non seulement de vierges, mais aussi d’éternels éphèbes (ولدان مخلدون) ; de quoi satisfaire aussi bien les Grecs que les femmes hétéros.

Pascal Hilout, né Mohamed

PS : un reportage de France24 vient de confirmer ce que j’ai rédigé il y a deux jours (regardez bien la fin de la vidéo)

 

image_pdf
0
0