1

Je vais banalement fêter Noël en famille, quand des oublieux veulent faire table rase de tout…

A l’heure où des oublieux de ce qu’ils sont et devraient être tentent de faire table rase de tout, et sont incapables de remplacer ce tout qu’ils haïssent, par un mieux ou un bien,

A l’heure où des maires, des politiques,  cacardent et chicotent en se courbant plus bas que terre, et laissent des ignares anti-républicains torpiller nos fêtes et nos traditions,

A l’heure où l’on interdit les crèches, et bientôt le son des cloches,

A l’heure où le gouvernement est incapable de planifier autre chose que le déchiquetage de la France,

Je vais fêter Noël :

–   En croyante, ayant écouté et mûri le sens humain, et peut-être plus qu’humain que cette fête peut avoir.

En incroyante capable de poser un regard curieux sur les choses qui me sont étrangères et attendri sur les enfants qui poseront des questions plus importantes que le dessert et les cadeaux!

–  En laïque agnostique à l’esprit assez large pour laisser un espace à ce que je ne peux, ou ne veux comprendre.

–  En héritière du Judéo-Christianisme, car notre civilisation fait briller mille étincelles de la postérité d’Abraham, jusqu’à Jésus.

 En païenne et en celte, assise au pied du sapin, symbole de cet arbre du monde qui parle d’univers et de renouvellement de la vie.

–  En musulmane, méditant sur ce que signifient vraiment la tolérance et la paix.

–  En citoyenne républicaine respectueuse des droits de ceux qui ne fêteront pas Noël. Je le ferai au nom de cette Liberté qui seule donne sens, saveur et puissance à la vie.

–   En scientifique, fière de savoir que Voyager a quitté notre système solaire pour aller à la rencontre des étoiles, sans pour autant oublier l’humanité et ses valeurs, même nourries à d’autres sources que celles de la seule raison.

http://www.de-plume-en-plume.fr/histoire/les-etoiles-1

–   En être humain, consciente des valeurs universelles qui rayonnent à travers ce moment privilégié. Je le fêterai en corps, âme et esprit, et en espérant que tous ceux et celles qui se veulent reliés à une fraternité vraiment universelle s’en souviennent aussi.

–   En artiste, émerveillée que le christianisme et toute spiritualité puisse aussi nourrir l’art et la création, depuis la plus modeste crèche de santons provençaux, jusqu’à la musique sacrée composée par Bach ou Mozart.

–   En fille de France et citoyenne du monde, afin de participer à cette parole : « Paix sur terre aux hommes de Bonne Volonté ».

http://www.coutances.catholique.fr/accueil-4.html

A bon électeur, salut et Joyeux Noël !

Lucie Clavijo

Je le fêterai aussi et surtout en famille. Pas ce fantasme de famille grotesque aux antipodes de la réalité et de la vie, que des fous et des pervers veulent nous imposer, mais une vraie et simple famille. Ni fasciste, ni raciste !