Je vais vous raconter une anecdote de 1996 impliquant le Pr Raoult

Publié le 2 juin 2020 - par - 30 commentaires - 5 514 vues
Share


Ces dernières semaines, de nombreux « clusters » (pourquoi ne pas dire « foyers » ? !) d’infection dans les abattoirs par le fameux Coronavirus, vedette des médias, ont défrayé la chronique, en France mais aussi dans de nombreux pays.

Aussitôt, des associations et groupes « végans » ont dénoncé la responsabilité de la consommation de viande dans la genèse de toutes les maladies. Comme si les végétaux, notamment dans les structures de type industriel, n’étaient pas eux aussi à l’origine de nombreuses intoxications et pathologies : entre autres, aflatoxines et mycotoxines, ergot de seigle, colibacilloses, salmonelloses etc. Mais passons, l’inculture et le dogmatisme sectaire de ces groupes de bobos citadins est insondable. Ils pensent sans doute que la nature est bonne, et que la vie est un long fleuve tranquille.

Ces foyers s’expliquent, de façon rationnelle cette fois, par divers facteurs :

1° les conditions d’environnement dans un abattoir sont favorables à la diffusion des germes et virus, du fait de l’humidité et du froid, ou tout le moins des variations importantes de température dans les frigos. Le mélange d’animaux venant de tous horizons, parfois lointains, et porteurs de germes et virus est aussi un facteur important.

2° Les abattoirs sont des lieux où l’hygiène est fondamentale, surtout les grandes structures industrielles, du fait de cette activité spécifique. Napoléon, d’ailleurs, avait pris un décret d’éloignement des abattoirs des centres-villes pour des questions d’hygiène. La moindre faute d’hygiène se paie cash ! C’est pour cela que l’abattage rituel est à bannir de façon absolue du fait des souillures qu’il entraîne. Or la plupart des abattoirs pratiquent maintenant de façon massive cet abattage. Nous avons d’ailleurs commandé un rapport d’expertise sur l’antibiorésistance et la virulence des souches de germes d’origine animale qu’on rencontre maintenant en médecine de ville et hospitalière. Il semble maintenant probable que la généralisation de l’abattage rituel soit à l’origine de ces problèmes graves.

3° Le personnel est un des éléments le plus important. Le travail est ingrat, mal payé, et le recrutement est difficile. Il est de plus en plus fait appel à de la main-d’œuvre immigrée, sans formation, comprenant mal les consignes, habituées à des normes d’hygiène peu contraignantes. Ils sont logés dans des foyers où la promiscuité est importante. Il est donc prévisible que le Coronavirus s’y développe facilement du fait de toutes ces conditions. Le Pr Raoult parle d’ailleurs de maladies d’écosystème à propos de ces virus respiratoires saisonniers. Nous y sommes !

Au sujet du Pr Raoult, et pour conclure, voici une anecdote en relation avec notre sujet qui illustrera le rapport hygiène de l’abattoir et santé humaine. Il y a démontré sa haute compétence médicale, qui consiste à observer de façon pragmatique sur le terrain. En 1996 sévissait à Briançon une épidémie de Fièvre Q, maladie grave commune à l’homme et aux animaux. L’origine de cette épidémie restait mystérieuse malgré toutes les recherches. Le Pr Raoult fut donc appelé et se rendit sur place. Après une enquête de 2 jours où il a arpenté toute la ville, il a trouvé l’origine : l’abattoir de la ville qui se trouvait à proximité de la base d’hélicoptères de la gendarmerie. Le brassage de l’air par les pales des hélicoptères diffusait sur de grandes distances les germes de l’abattoir jusqu’à la ville. Il y eut un conflit avec le maire de Briançon, un vétérinaire, qui ne voulait pas reconnaître la responsabilité de l’abattoir ! Cela ne vous rappelle rien ?

Alain de Peretti

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
bernard

Un bon scientifique est quelqu’un qui allie connaissances, esprit libre et observations. Et je
rajoute : confrontation car comme disait Héraclite Πόλεμος πάντων μὲν πατήρ ἐστι (le confit est père de toute chose).

Dani

La viande est dégoutante maintenant que l’abattage est 90% hallal. Je n’en mange plus…
Au juste quelle est la différence entre hallal et Kacher ?! Egorgement d’ animaux vivants ? Non!?

Hagdik

Je ne suis pas spécialiste mais je crois me souvenir que les responsables religieux juifs ont accepté il y a longtemps que les animaux soient étourdis préalablement à l’abatage kacher. Ceci fait que la bête est saignée mais morte alors que l’abattage hallal est l’égorgement d’un animal vivant.
A vérifier.

Mantalo

(suite)
Nous pensons avoir trouvé un boucher de centre ville excellent ! Le seul à qui je n’ai pas posé la question :
Steack haché à la demande dont les morceaux sortent du frigo (et ne trainent pad sur le hachoir) et conservés emballés.
Entrecôtes saignantes, onctueuses ( je ne sais pas comment on dit pour la viande).
Et tout à l’avenant.
L’artisant a l’air sincère, demain je lui pose la question !!!

Mantalo

Mon épouse et moi aimons la viande. Rien d’anormal chez les omnivores. Nous aimons aussi les fruits dégoûlinants sur nos doigts (hum !, les poires, les pêches….). Et aussi un bon claquos crèmeux…
Depuis quelques années nous savons ( enfin nous croyons ce que les gens de notre bord disent ) que la viande rouge sèche est issue d’abattoirs rituels puisque les animaux sont saignés avant de mourrir.
Quand nous posons la question à un boucher celui-ci qe défausse : l’un dit je ne sais pas, l’autre « oh bah non alors en regardant ses godasses, etc…

POLYEUCTE

J’ai souvent parlé, ici, de l’abattage Halal et… Casher, dont personne ne parle jamais !!
« Je suis venu, j’ai vu, et j’ai…vomi » !
La pauvre bête, entravée, la tête renversée, implore le Ciel. Le couteau fait son oeuvre.
La gorge est tranchée, le sang coule,à flot, les yeux s’éteignent…
A côté ? Des déguisements, des prières, des rires, des bottes dans le sang qui s’écoule.
Parler d’hygiène est un leurre, de Sauvagerie, une Réalité !

kouffar

top ce sont des débiles et la nous n entendons pas les bobo ecolos sans couilles

Gigi

Une barbarie qui n’a pas sa place en France.
Et puis comment expliquer qu’un De Gaulle et sa mafia de cocos aient pu offrir la nationalité française aux égorgeurs de nos gamins dans les djebels de la guerre d’Algérie ?
Les porteurs de valises toutes qui aidaient ces vermines à nous assassiner ont fait de belles carrieres en France. Ils ont hébergé et protégé les anciens tortionnaires des pieds noirs. Et ont obligé les victimes à croiser leurs bourreaux tous les jours.
J’ai la haine de cette France là quand je vois qu’aujourdhui encore, ces muz nous tuent en toute impunité ou presque… et qu’on trouve toutes les excuses à ces immondes barbares.

Dani

Moi je ne peux plus manger de viande. Voir docs de L14…Engorgés vivants, Non et Non…On préfère les oeufs ou lentilles, chataignes , légumineuses proteinées…

Hagdik

Dani, s’il vous plait, le goût est une chose, la réalité scientifique une autre. Ne venez pas nous dire que les protéine de lentilles sont équivalentes aux protéines animales.
Un « steak » végétal n’a strictement rien à voir avec une côte de bœuf charollais, ni en apport, ni en goût.

Verdammt

Haaa une cote de bœuf. Un régal. Je plains les vegans

marion

MERCI monsieur je vous suis toujours dans vos convictions et souhaite fortement que cela aboutira courage vous n’êtes pas seul

guimi

Juste une remarque: que peut-t-on attendre d’ employés d’ abattoirs, payés au lance pierre, sans aucune formation, pour faire un travail très ingrat…
Conséquence: souffrance animale et risque sanitaire. Il faudrait peut être s’ en préoccuper sérieusement, même si cela coûte 3 sous de plus.

Tinini

Solution imparable: ne plus manger de cadavres

Ulysse 67

Propos stupides et ridicules. Je vous suggère d’arrêter carrément de manger, comme ça vous ne risquez plus rien du tout , et vous ferez un geste pour la planète en limitant les pesticides, en accroissant la biodiversité, etc.

guimi

je ne sais pas à qui vous répondez? J’ ai très longtemps tué moi-même mes animaux de mon élevage et je pense pouvoir dire zéro souffrance et risque sanitaire minimum. Il reste le stress plus ou moins important, mais sinon il est facile de tuer en veillant a éliminer tout risque de souffrance avec un peu d’ attention et de bienveillance (pas sans formation, sans salaire décent, avec des gens qui se tapent totalement des animaux et de la santé des consommateurs).

John

rappelez-vous : pas de AINS !
Une équipe de chercheurs anglais viennent de confirmer que c’est FAUX ! Au contraire, antiinflamatoire permet une meilleure ventilation des malades !!!!! ( infos BBC ) !!!!!

peplum

1) Ouais, si c’est https://www.bbc.com/afrique/monde-51947362, ça date. Bref, ces « études randomisées », caguant sur les « hypothèses » soit-disant a-scientifiques (alors même que ces études prétendent elles-même conclure … à ce qui sera utilisé ultérieurement comme … hypothèses) voudraient faire oublier le mot (banal) « discernement ».
Je reviens sur la notion d’hypothèse : car même une « étude randomisée » part d’une hypothèse sur les hypothèses à tester.
En général, on fait l’hypothèse que les licornes n’existent pas, par ex.

peplum

2) Et pour ce qui est du snobage du populo par le « ceci est un résultat randomisé, certes « contre-intuitif » pour vous bon peuple » … bah c’est comme les « tuyaux » de tiercé crevés, dès qu’on a compris en quoi / comment c’est « contre-intuitif », c’est alors « de bon sens », affaire suivante.
N’est-ce pas le but, d’ailleurs : que ça devienne de bon sens ?

LEYOUVERT

Quel est le but du déplacement macaron chez raoult ?
La menace ?

GLANDU

Il va voir de prés ceux qui pourraient lui faire de l’ombre et combien il pourrait les acheter éventuellement avec notre fric.

Patrick Granville

Ayant fait en 1972, mon service militaire à Briancon j’ai donc échappé à l’épidémie de fièvre Q. Depuis ma caserne a été démolie et des HLM ont poussés. Peut on savoir qu’est devenu l’abattoir (halal ?) et est ce que le diagnostic du prof Raoult a été écouté ?

Anonyme

Les abattoirs des immigrés est un poison , alors que nos abattoirs Français eux sont propres car l’hygiène y règne donc il faut comparer se qui est comparable , j’ai vu à la télévision il y a fort longtemps une émission justement au sujet des abattoirs des immigrés , leurs bêtes sont tués a même le sol , leurs sangs se répands de partout et les bactéries se propages dans la viande , si eux aime ça tant mieux pour eux , mais qu’ils arrêtent de nous casser les pieds , si ça ne leurs plait pas notre façon de vivre ,la porte leurs grandes ouverte au revoir et ne revenez surtout jamais , tout les robinets sont fermer surtout la caf

marion

lisez le livre de de Peretti vigilance hallal et vous verrez que ces abattoirs sont MAJORITAIRES….ou y a t il encore des abattoirs « Français »?????

JCML

Trop fort le Pr Raoult, surtout pour Véran, rappelez-vous, celui qui se prend pour un spécialiste et qui se prend le pieds dans le tapis, enfin, l’étude pourrie The Lancet ?

Delphine de Schpall

Si, ça rappelle les pieds nickelés de l’équipe à Veran. En résumé, Ce qui fait craindre à toute cette équipe des auto-sur-évalués, c’est l’esprit libre de Monsieur Raoult, qui en plus d’être un scientifique affirmé est doté d’une imagination, qui balaye les tabous, avec les résultats que l’on sait. Malheureusement la communauté des satisfaits d’eux-mêmes; n’apprécie pas d’être contredite dans ses confortables autant que douteuses certitudes.

jmclaes

Merci Monsieur Perreti d’à nouveau parler de ce problème majeur qu’est l’abattage halal ..En faite c’est carément principal comme sujet ,comme problème et c’est tellement incroyable qu’on est laissé dans ce pays libre court à cette pratique pour au moins 80)°/ dit on, du commerce de viande

philpat

ce raoult qui dit toujours le bon sens et la vérité, doit être exécuté

Anonyme

C’est bien pour cela que le gouvernement veut le faire taire , car ils savent que Monsieur Le Professeur a raison , est-ce-que Monsieur Le Professeur se mêlent de leurs immonde politique , non ? alors qu’il le laisse tranquille afin d’exercé son sacerdoce comme la toujours fait

Jeanne

Merci Alain pour cette article très intéressant.