Je veux ressentir la grâce et la beauté… et tout ce que les islamistes veulent éradiquer

Publié le 30 décembre 2014 - par - 2 056 vues
Share

CrecheIl y a quelques temps l’un d’entre vous postait une merveilleuse vidéo, d’enfants jouant de la musique dans le centre commercial de Beaugrenelle à Paris.

Samedi soir j’ai décidé de regarder l’émission sur France 2 « Prodiges ».  Et j’ai été transportée par le talent de tous ces jeunes, musiciens, chanteurs et danseurs.

En réponse à cette vidéo, en voici d’autres. Les thèmes musicaux sont différents, cependant ils nous montrent que ce qui réunit les vrais êtres humains, ce sont la joie, le partage, la musique, la danse… Tout ce que les islamistes veulent éradiquer.

Je VEUX continuer à entendre et écouter, voire et regarder, sentir et ressentir… la grâce et la beauté. Je VEUX pouvoir m’émouvoir devant la Traviata, Gershwin, ou même happy de Pharrell Williams.

Et même si je suis plus versée à une certaine forme de spiritualité, plutôt qu’à une foi précise, je VEUX mes crèches, mon sapin de Noël, mes cloches de Pâques, mes églises, mes calvaires, mes tableaux religieux ou non, mes sculptures religieuses ou non, mes musiques religieuses ou non (ah la voix de la Callas chantant l’Ave Maria…), je VEUX continuer à courir les musées, flâner dans les parcs ou la pleine nature et m’émerveiller devant une fleur, un insecte, je VEUX entendre le rire de mes enfants, de mes neveux et nièces, de mes élèves.

Voici d’autres  » flashmobs » qui donnent de la joie, qui font sourire voire rire… et le Sirtaki c’est pas si facile… euh Verdi non plus  et qui a dit que les Russes ne savent pas s’amuser ?

https://www.youtube.com/watch?v=qJzRzdsGhC0

https://www.youtube.com/watch?v=dsPDY606Joo

https://www.youtube.com/watch?v=n-SLwc70uUc

https://www.youtube.com/watch?v=oacelnX3VSQ

Et pour les croyants, je me prends à penser que l’islam est une oeuvre démoniaque. Satan, tenta Jésus dans le désert, mais manqua son coup et trouva soudain, l’idée qui allait lui permettre de faire main basse sur l’humanité:

Fin psychologue, il jeta son dévolu sur un homme, jeune, plutôt beau gosse et beau parleur, mais analphabète et surtout très très très frustré d’appartenir à la branche déchue et pauvre d’un vieux et riche clan.  La suite vous la connaissez. Cependant comme dans le  » Roi nu », le diable commence peut -être à regretter car l’élève a dépassé le maître et ça Satan ne pardonne pas, surtout lui !

Laurence Jean

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.