Jean Amadou, un géant immortel qui étrillait les politiciens

Publié le 3 octobre 2019 - par - 2 150 vues
Share

Auraient-ils aujourd’hui le droit à la parole les Jean Yanne, Robert Rocca, Jacqueline Maillan, Jean Valton, Anne-Marie Carrière, Daniel Prévost, Pierre-Jean Vaillard, Pierre Desproges, Jean-Marie Proslier, Thierry le Luron, Coluche et l’immense Jean Amadou? Non, certainement pas dans la République de Macron.

Plus jeune et ignorant tout ce que je sais maintenant, je sentais confusément que Jean Amadou était un type bien, qui maillait à merveille le problème de la duplicité des politiciens. Et de plus, il en vivait honnêtement.

De mémoire, je n’ai pas souvenance d’une quelconque compromission de sa part en balayant presqu’un un siècle (le titre d’un de ces livres), où l’intelligence primait, y compris chez ceux qu’il mettait sur son grill.

Et sur son grill encore chaud se tortillent encore de grandes figures de proue et de poupe de la politique française qui ont servi la France pour se servir elles-mêmes, ou l’inverse. Tous cependant faisaient profil bas devant le chansonnier – humoriste – écrivain, érudit et doté d’une prodigieuse mémoire. Il survolait les personnages qu’il croquait, il les tenait respectueusement par là où ça fait mal et il était difficile à déboulonner.

Jean Amadou s’était fait une spécialité de l’extirpation des travers des politicards, hommes et femmes entrés en politique davantage par cupidité que par vocation sacerdotale. Il reste, rien qu’à ce titre, une vigie de notre société. Il est malheureusement mort en 2011.

Profitons des ces vidéos en ligne avant la fâcheuse et récente propension de YouTube à censurer celles qui ne prêchent pas la bien-pensance d’État-Macron.

« Jouant le rôle d’un homme ayant oublié sa carte d’électeur lors d’élections législatives, Jean Amadou explique le résultat des élections législatives de 1956, grâce à un jeu de cartes… Première apparition télévisée de Jean Amadou. »

https://youtu.be/yK6QAV0Wghc

Lyonnais, 1 m 93, une voix grave…

https://youtu.be/62Ro-zSr8y8

Jean Amadou dans On n’est pas couché en 2007

https://youtu.be/3_hD3M54VgM

Les livres de Jean Amadou

  • Il était une mauvaise foi, Robert Laffont, 1978
  • Les Yeux au fond de la France, Robert Laffont, 1984
  • Heureux les convaincus, Robert Laffont, 1986
  • De quoi je me mêle, Robert Laffont, 1998
  • Vous n’êtes pas obligés de me croire, Robert Laffont, 1999
  • Je m’en souviendrai, de ce siècle, Robert Laffont, 2000
  • Journal d’un bouffon, Robert Laffont, 2002
  • Les Pensées, Le Cherche midi, 2003
  • Et puis encore… que sais-je ?, Robert Laffont, 2004
  • Les Français, mode d’emploi, Robert Laffont, 2008
  • Je vous parle d’un temps…, Robert Laffont, 2010

Jacques CHASSAING

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.