Jean-François Chalot : de Léon Trotski à l’Abbé Pierre

Publié le 13 janvier 2018 - par - 25 commentaires - 840 vues
Share

Jean-François Chalot est un des rares militants de gauche qui n’a pas rompu avec moi, même s’il n’aime pas que cela se sache. C’est un homme sympathique, aujourd’hui âgé de 70 ans, qui a sévi dans toutes les familles trotskistes, et a passé sa vie à faire du militantisme syndical minoritaire, dans l’Education nationale, puisqu’il était instituteur.

Ses détracteurs lui reprochaient souvent un côté multi-cartes, car il est vrai qu’entre ses responsabilités syndicales, ses appartenances politiques souvent confuses, son rôle d’adjoint au maire dans sa ville, ses responsabilités dans le mouvement familial laïque, que cela soit à l’Ufal, puis au Cnafal, ses engagements dans l’Education populaire et la formation de futurs moniteurs, on avait souvent du mal à savoir d’où il parlait.

Il est un des rares laïques qui demeure à gauche, même s’il continue de nous faire perdre du temps en voulant différencier le bon islam du mauvais islamisme.

C’est un activiste, par ailleurs agréable de contact, même s’il est incapable de s’émanciper d’un politiquement correct typiquement de gauche. Ainsi, il a cessé d’écrire dans Riposte Laïque le jour où nous avons organisé l’Apéro saucisson pinard, considérant que son nom ne pouvait plus être souillé sur un site qui avait osé fréquenter les affreux Identitaires. Et l’esprit de Voltaire, camarade ?

Donc, voilà cet homme, que j’aime bien par ailleurs, qui nous publie un nouvel ouvrage, intitulé « Contre l’exclusion sociale, Agir ici et maintenant ». Un an et demi après la sortie de son dernier livre, « Un itinéraire militant ».

http://ripostelaique.com/jean-francois-chalot-ecrit-memoires-sympathique-accablant.html

Que dire de ce nouvel ouvrage, alors que j’avais déjà amicalement, mais sans concession, critiqué vertement le livre précédent ?

Après avoir décidé de militer toute sa vie pour faire la Révolution qui allait émanciper le genre humain et mettre fin aux injustices sociales (y compris en contribuant à détruire l’école républicaine, jugée trop bourgeoise, avec l’aide des théories fumeuses des pédagogistes), l’ami Jean-François a enfin compris qu’il ne verrait pas le Grand Soir de son vivant.

Et donc il a décidé malgré tout de continuer à faire le bien, remplaçant les objectifs de Léon Trotski par ceux de l’Abbé Pierre. Pourquoi pas ? Là où cela se complique, c’est qu’on aurait attendu d’un militant politique un discours construit, expliquant les causes de la misère à laquelle il était confronté, et contre laquelle il se battait courageusement.

Or, si les anecdotes qu’il nous livre sont touchantes, on ne sent pas la volonté d’expliquer des réalités qui dérangeraient le dogmatique militant qu’il est resté. Par exemple, je l’avoue, j’aurais aimé le voir traiter quelques questions dérangeantes.

– Pourquoi, sur les 500 SDF qui meurent tous les ans sur les trottoirs, à la moyenne d’âge de 49 ans, y a-t-il une majorité écrasante de Français, quand 25.000 clandestins dorment à l’hôtel tous les soirs ?

– Pourquoi l’effort qui est mis en place pour accueillir ces clandestins, qui ne sont en rien des migrants qui fuient la guerre, n’a-t-il jamais été fait pour les plus démunis (y compris un patron, comme le rapporte Jean-François) qui dorment dans leur voiture ?

– Pourquoi ce gouvernement, en 2015, a-t-il réquisitionné 77.000 places pour loger ces nouveaux-venus, ce qu’il n’avait jamais fait avant, et que son camp, la gauche, trouve cela normal ?

– Comment peut-on se dire laïque, et accepter la présence d’une cinquième colonne en France, dont les militants, s’ils sont de bons musulmans, doivent détruire justement notre laïcité, incompatible avec leur dogme ? Masochisme chrétien ?

Pourquoi ce refus de voir clair, et de constater l’ampleur du désastre qu’il a contribué à créer, tout au long de sa vie, en militant pour l’immigration de masse, en période de chômage tout aussi massif ? Les conséquences sont terribles, et c’est à elles qu’à présent il doit faire face.

Mais comme le disait Bossuet, « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes ». Or, c’est à cause de l’immigration de masse, essentiellement africaine, que tout l’équilibre social qui faisait la force de la France s’effondre inexorablement depuis 40 ans, à cause surtout de Jean-François et de ses amis immigrationnistes.

Tout notre système social est en train de s’effondrer à cause des millions d’assistés qu’on a importés depuis 40 ans. Il faut emprunter sur les marchés, tous les mois, pour pouvoir payer les retraites des Français, et les fonctionnaires.

Ce qui se passe n’est que le début du désastre car dans quelques années les 50% de la population seront d’origine extra européenne, donc assistés en majorité. Avec des millions de musulmans qui mettront en cause, par la force du nombre, tous nos principes laïques, nos rapports avec les femmes, et notre mode de vie.

Nous allons vers une société du tiers-monde, avec une poignée de très riches, une petite classe moyenne et une masse de pauvres.

C’est ça le mondialisme et la société multiculturelle, c’est ça le vivre ensemble pour lequel il a milité toute sa vie. Beau résultat !

Le patronat applaudit, comme en 1975 avec le regroupement familial qui lui assurait une main d’œuvre bon marché.

Jean-François a joué les idiots utiles du capitalisme cinquante ans durant, en prônant une société multiculturelle, et en détruisant les Etats-Nations, seuls remparts contre la mondialisation.

Et il aide, comme toutes les associations, l’Etat à colmater les brèches qu’il ne fait que creuser.

Le militantisme de Jean-François, alors que le plafond a une fuite importante, et qu’il menace de s’effondrer sur les occupants de la maison, est de mettre un récipient plus grand pour que l’eau ne déborde pas…

Alors que les vrais militants cherchent à empêcher le plafond de fuir, en colmatant la brèche…

Mais je l’aime bien quand même, mon ami Jean-François !

Pierre Cassen

Print Friendly, PDF & Email
Share

Comme vous le dites, Staline avait résumé d’un mot ces braves gens de gauche :
des « idiots utiles » du MEDEF et de la mondialisation capitaliste.
Le pire, c’est que ce sont souvent des instruits, comme votre ami, qui sont les premiers à ne rien comprendre !
Comme ces instituteurs pacifistes en 1939, qui demandaient le désarmement pour la France, pour donner l’exemple à Hitler !

Libre à vous d’aimer cet individu, Pierre. Je ne le connais pas, et j’essaie d’éviter, en dehors de mes relations privées, d’aimer comme comme de haïr. Je me contente de mesurer si l’action de quelqu’un est bonne ou nuisible, voire dangereuse. Un tarentule, c’est dangereux, alors on l’écrase, et on a raison. La tarentule n’y peut rien ? Eh bien certes, mais c’est précisément là qu’est le problème. On ne me convaincra jamais qu’une mère de famille a un comportement honorable lorsqu’elle renonce à agir de manière décisive contre une menace directe et mortelle pesant sur sa progéniture. Eh bien,… lire la suite

Mr l’abbé Pierre au paradis toute est possible à vous les plus beau habit faite pas le difficile

encore un coup dans le 1000 Pierre,nous avons les memes amities,impossible a convaincre,dans 10 ana peut etre,quand ils,quand nous auront tout perdu.une revolution pour rien,1905 pour rien,1936 pour rien,1948 la secu pour rien,les regimes retraites,le progress social,tout pour rien,pour en revenir avant 1789,et plutot que les salamalecs a un cardinal,des prosternations devant des emirs.et en 2018 nos amis de gauche,infortunement auront fait une nation de collabos,et des antifas convertis a l’islamonazisme,mais ils ne le savent pas encore.bientot.les miliciens de Vichy,reagissaient de meme..

Au paradis tout est possible Hitler Staline même les Vikings sont devenus gentils

Chacun a ses amitiés douteuses ! Ou celles qu’il mérite ! (au choix !)
25.000 nuitées dans des Hôtels de Passe…droits !
Charité bien ordonnée commence par soi-même !
FDS/SDF en priorité !
Contrôle dans les Centres d’hébergement ? Normal et obligatoire !
(Il y a (avait) des fiches dans les hôtels pour les FDS !!! Horreur !)

Mr Chalot est prisonnier du « politiquement correct », ce poison qui empêche toute réflexion objective…

@Pierre Cassen « Mais je l’aime bien quand même, mon ami Jean-François ! » Ah oui ? C’est curieux, après avoir très bien identifié l’ennemi, vous refusez d’en tirer les conséquences. Vous êtes sans doute trop vieux. Et bien pensez à notre jeunesse que ce sale type est en train de transformer en esclaves. Vous retrouverez alors peut-être la motivation pour lui enfoncer la baïonnette dans le bide. Sinon vous aurez vécu pour rien.

Ses difficultés sont les mêmes que les nôtres: il s’agit de nous libérer de nos conditionnements. Chacun a les siens. Les sagesses orientales peuvent nous aider, même si c’est difficile au début (c’est à dire les premières années). Pour les chrétiens, voir les livres d’Émile Gillabert commentant l’Évangile de Thomas (en particulier ceux de 1986 et 1987).

Le camarade Jean-François Chalot n’est même plus marxiste, le titre de son livre l’atteste : « Contre l’exclusion sociale, Agir ici et maintenant ». « Exclusion » est le mot cache sexe de la fausse gauche, de la deuxième gauche, de la gauche sociétale (ou américaine comme on l’appelait du temps de Rocard) pour ne plus parler d’exploitation. « Agir ici et maintenant » est calqué sur le slogan « changer la vie ici et maintenant » mot d’ordre du PS lors de sa fondation à Epinay en 1971. Quand on a choisi de changer la vie c’est qu’on a… lire la suite

La gauche non marxiste c’est la droite molle collaboratrice de Juppé
Quant au marxisme je me demande comment un esprit équilibré peut encore adhérer à cette idéologie cosmopolite au regard des expériences russe et chinoise

Très bonne observation!!! Ils sont nombreux ceux qui confondent « gauche » de la bourgeoisie, « gauche » petite bourgeoise alliée sur l’essentiel avec la précédente et gauche authentiquement marxiste opposée à tous les plans axés sur le long terme de la bourgeoisie toujours solidaire dès qu’il s’agit de garantir ses profits. Parmi ces plans, l’alliance stratégique de la bourgeoisie avec les pays musulmans et l’instrumentalisation de l’immigration musulmane afin d’affaiblir structurellement le mouvement ouvrier et ses partis. Sachant que les travailleurs n’ont que leurs organisations pour se défendre sur les court, moyen et long termes. PS: quel beau coup ont réussi les idéologues… lire la suite

Jean-François Chalot remplaça les objectifs de Léon Trotski par ceux de l’Abbé Pierre. Pourquoi pas ? Bien sûr, pourquoi pas ?…. si l’on se souvient que l’Abbé Pierre avait armé le FLN en Algérie contre les français. Faut pas oublier !!!……..

La plupart des gauchistes sont des idiots de la pire espèce justes bons à être piqués au formol , d’ autres sont les idiots utiles du système qui tente de détruire la France depuis de début des années 60 !!!!

Vous avez bien raison Pierre de faire la comparaison avec l’Abbé Pierre, car tous ces gauchistes se veulent plus chrétiens que le Christ lui même en inventant une « humanité » à leur manière et à condition de remplacer le mot charité par celui de solidarité … en conséquence de quoi ils sont laïcs et bien pensants … bien sûr !
Message perso à Gutierrez : Je sais je suis nul !

L’enfer est pavé de bonnes intentions et de connards indécrottables…

un peu vrai un peu faux

Cet idiot se réveillera vraisemblablement le jour où l’Etat, ruiné, n’aura plus les moyens d’assurer sa petite retraite d’instituteur dorée… le jour où il devra, à 80 ans peut-être, aller bosser dans un McDonald’s pour survivre… comme cela se voit aux USA par exemple…

Votre ami Jean-François est un grand naïf comme beaucoup de gauchistes. Et cette naïveté s’accompagne très souvent de sectarisme et d’intolérance vis à vis de toute différence d’opinion. Quand on a été « de gauche » avant d’ouvrir les yeux on connaît de l’intérieur cette tournure d’esprit. L’image du plafond qui menace de s’effondrer est excellente. Le gauchiste ne voit que la cuvette.

« Et donc il a décidé malgré tout de continuer à faire le bien, remplaçant les objectifs de Léon Trotski par ceux de l’Abbé Pierre. Pourquoi pas ? Là où cela se complique, c’est qu’on aurait attendu d’un militant politique un discours construit, expliquant les causes de la misère à laquelle il était confronté, et contre laquelle il se battait courageusement. » Peut-être pourriez-vous aider votre ami en lui faisant connaître cet article qui me paraît aborder la question de l’Islam de manière antagonique aux idiots utiles du capitalisme qui détruisent les Etats-Nations, indispensables à la lutte contre la mondialisation impérialiste. http://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2017/03/le-piege-de-la-lutte-contre-l-islamophobie-une-contribution-necessaire-de-l-organisation-lutte-ouvriere.html

« Le patronat applaudit, comme en 1975 avec le regroupement familial qui lui assurait une main d’œuvre bon marché »
Pour sortir cette bouffonnerie il ne faut jamais avoir dirigé une équipe d’arabes
A remplacer par: les partis marxistes veulent encore grossir l’effectif de leur lumpen électorat musulman pour préserver leurs gamelles malgré l’échec systématique de leur idéologie cosmopolite de traites

faux POUR LES SDF 60/100 D ETRANGERS

Ex SDF, vécu 18 mois dans deux foyers de Perpignan. Désolé de vous contredire, la proportion était plutôt de 70% de Français. D’ailleurs j’ai été viré les 2 fois pour faire place à des étrangers sous le pretexte qu’ils étaient plus necessiteux que moi.
Vu cette methode, il est effectivement possible que les Français soient devenus à présent minoritaires puisqu’on les jette dehors pour faire place aux étrangers.

j’ai un ami dans le même genre, mais il est guérit aujourd’hui il spécule même sur le bitcoin