Jean-Frédéric Poisson : où que vous regardiez, nos libertés sont rabotées 

poissonjf

Invité par l’institut de formation politique Académia Christiana, Jean-Frédéric Poisson a expliqué les raisons de son engagement en politique et essayé de motiver l’assistance.

Le président de Via, la voix du peuple, s’est exprimé devant des jeunes de ce laboratoire d’idées et réseau d’initiatives qui ambitionne de former les cadres de la reconquête civilisationnelle.

Les sujets abordés ont concerné le respect de la vie humaine, la saturation de l’immigration et l’analyse sans fard de la position actuelle de la Droite.

« ce qui fait la fortune des nos adversaires, c’est notre désunion… mais un jour viendra où nous n’aurons plus d’autre choix que celui de réunir sur le même projet politique les personnes de bonne volonté ».

Sur l’union des Droites, Jean-Frédéric Poisson est formel :

« s’il s’agit de l’union des partis politiques de droite, oubliez ça, car ça ne se fera jamais ». Il développe pourquoi.

Mais le message le plus important a été sans conteste que les gens ne deviennent pas des esclaves. Il cite plusieurs exemples de la dictature républicaine : le refus quasi systématique de l’enseignement scolaire à domicile, les privations de libertés commencées avant la crise sanitaire et amplifiées, la loi interdisant l’expression de la haine sur les réseaux sociaux : « je ne savais pas qu’il était interdit de haïr… »

Il dénonce l’obsession du contrôle qui gagne tous les pans de notre société.

« et c’est cela qui vous mettra en danger »

Il fustige encore le gouvernement qui oblige les opérateurs de téléphonie à conserver pendant un an tous les appels, messages et géolocalisation de la population : « que vous soyez ou non fiché S… et ne croyez pas qu’il n’y ait rien à craindre ».

À 59 ans, Jean-Frédéric Poisson, ancien maire, président d’intercommunalité, ancien député, ancien directeur du cabinet de Christine Boutin, président du Parti chrétien-démocrate (l’actuel Via, la voix du peuple), ce catholique, formé à la philosophie, a soutenu la candidature d’Éric Zemmour à la présidentielle de 2022.

Mais après les résultats décevants de la présidentielle et des législatives, et les raisons de ce fiasco, Jean-Frédéric Poisson a envisagé son départ de Reconquête.

https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/ils-se-sont-servis-de-nous-eric-zemmour-et-sarah-knafo-pointes-du-doigt-chez-reconquete_496491?amp

Jean-Frédéric Poisson est aussi féru de droit social, de bioéthique et d’humanisme. Son logo de campagne électorale est le ichthus, symbole des premiers chrétiens en signe de reconnaissance.

Jean-Frédéric Poisson – Quels combats mener ?

https://youtu.be/NT9TBdIUcPY

Thaïs d’Escufon à Académia Chritiana

SÉCESSION OU RECONQUÊTE avec Académia Christiana Thaïs d’Escufon.

https://youtu.be/Te7897Fs7Hc

Défendre notre liberté d’expression. Urgent pour Me Brusa

La Doxa gouvernementale alerte rouge !

https://youtu.be/Urf1IdBnJy0

Jacques CHASSAING 

image_pdfimage_print
15

11 Commentaires

  1. les seuls naïfs que je vois sont les marinistes, éternels cocus de leur égérie qui n’ose pas débattre avec Zemmour et qui se couche devant macron lors de leur seul débat

  2. Il est clair que sans réaction violente des patriotes, on précipite les Français – dont je fais partie – vers un « paradis démocratique » où tout sera interdit sauf l’obligatoire.

  3. Tous ces Poissons.,Asselineau, Dupont Aignan, Phillipot émiettent la droite et le camp patriote, ils foutent la merde et n’apporte rien au débat ni au combat.
    Des factieux à boycotter.

    • A moins que ce soit Zemmour qu’il faille boycotter?
      Ne pensez vous pas que ce beau parleur a fichu le bazar dans l’esprit des gens alors que ce n’étaient que des paroles, paroles, paroles, tandis que les autres ont, pour beaucoup oeuvrés, eux?

      Je me permets de vous dire que je ne suis donc pas de votre avis, et avec le recul je ne regrette pas d’avoir voté pour quelqu’un de votre liste à boycotter plutôt que pour votre beau parleur

      • a part Zemmour qui a lancé son action de déformatage dans face à l’info et qui continue qui donc à fait quoi ?

  4. Dès mon premier contact de nouvelle venue chez RECONQUETE, j’ai constaté, avec une sacrée nausée, que je mettais les pieds dans un panier de crabes affamés… Je me suis tirée de là, vite fait, bien fait. Beurrrk !
    Donc je comprends toutes les personnalités comme Jean-Frédéric POISSON, et bien d’autres, qui en sont aussitôt repartis juste après y avoir mis les pieds.
    Les requins ayant pris leurs places, les nouveaux venus ont été traités de façon IGNOBLE. Considérés non pas comme de nouvelles forces vives, mais comme des adversaires dans la compétition qui s’ouvrait dans cette jungle.
    Ayant suffisamment de soucis pour m’occuper, je me suis tirée vite fait. ADIOS !! Et je me suis économisée bien des nuits blanches. Grand dommage pour Zemmour trop occupé avec sa Sarah, destructrice du cartouche de l’épouse…

      • JF Poisson ne fait pas partie des naïfs et n’a pas quitté Reconquête puisque je l’ai rencontré à L’Université d’été

    • D’évidence vous déblatérez alors que vous comprenez rien à rien vous êtes digne d’être mariniste

Les commentaires sont fermés.