Jean-Luc Mélenchon a le courage de dénoncer Hollande le tricheur

A sa place, beaucoup auraient gardé le silence, au nom des intérêts supérieurs de toute la gauche. Jean-Luc Mélenchon, en digne héritier de Jaurès, a compris que le courage, c’était de chercher la vérité et de la dire. C’est pourquoi il a rendu publique cette information incroyable, qui révèle les vraies pratiques du Parti socialiste, et la nature du candidat Hollande, qu’il avait surnommé Hollandréou ou le capitaine de pédalo. Ce dernier, pour se faire élire secrétaire du Parti socialiste, en 1997, avait besoin d’un opposant, et avait supplié Jean-Luc d’être celui-là. Il lui avait promis qu’il lui garantissait 15 % des suffrages, soit plus que le score de sa motion, ce qui était honorable. Or, il a trahi sa parole, ne lui donnant que 8 % des suffrages, score humiliant pour le représentant de la Gauche socialiste.

[youtube 2ffdju0DkYU] 

http://www.youtube.com/watch?v=2ffdju0DkYU&feature=player_embedded

Les anti-Mélenchon qui sévissent, bien trop nombreux, dans Riposte Laïque, se gausseront de ces méthodes de république bananière qui avaient cours au PS, et accuseront l’actuel président de Front de gauche de les avoir cautionnées. Ce serait bien trop facile. Il faut savoir ce qu’était la réalité du parti dans lequel Jean-Luc militait, de manière très minoritaire, et toutes les subtilités tactiques auxquelles il fallait avoir recours pour continuer d’exister. On ne fait pas de la politique en demeurant un chevalier blanc, il n’y a que Montebourg qui croit encore cela, et Mélenchon a fait ce qu’il a pu pour qu’un courant de gauche continue à se développer dans le premier parti de France. Je pense qu’il lui a fallu une détermination extraordinaire pour rester dans un tel parti, dirigé par des bureaucrates sans foi ni loi, pendant 31 ans.

Hollande est un tricheur, et un menteur. Il n’a toujours été que cela, c’est un médiocre apparatchik qui n’a jamais eu la moindre conviction. Ségolène Royal l’a dit, en trente ans de vie politique, il n’a jamais émis une idée originale. Il suffit de regarder cette vidéo, où on le voit dire encore une fois pris en flagrant délit de mensonge, par effet d’annonce, en annonçant quatre premières mesures différentes qu’il prendrait, s’il était élu.

[youtube 8gNYgd4_Rts]

http://www.youtube.com/watch?v=8gNYgd4_Rts

Enfin, peut-on faire confiance, au-delà du calcul politique, à un homme qui, il y a trente ans, se faisait passer pour un dirigeant de droite sur les ondes de France Inter, comme le révèle André Bercoff, dont je suis ravi qu’il ait accepté de collaborer à votre livre « Apéro saucisson-pinard » que je vais m’empresser de commander aujourd’hui même.

[youtube GIX8IejCdQE] 

http://www.youtube.com/watch?v=GIX8IejCdQE

Entre nous, pour se faire passer pour quelqu’un de droite, Hollande n’a pas dû forcer beaucoup sa nature. J’attends à présent de Jean-Luc Mélenchon, pour qui je vais voter, bien évidemment, qu’il aille au bout de sa logique, et qu’il refuse d’appeler à voter Hollande le tricheur et le menteur, même si cela ne plait pas à ses alliés communistes, inquiets pour leurs sièges de députés.

Joël Locin

image_pdf
0
0