Jean-Luc Mélenchon trahi par son propre camp !

Publié le 31 mai 2012 - par - 3 816 vues
Share

Je ne décolère pas. Mon homme politique préféré, Jean-Luc Mélenchon, se fait agresser de partout, et cela n’est que la conséquence de l’irresponsabilité de ses conseillers. Comment les Delapierre-Coquerel-Corbière ont-ils pu ne pas tirer parti de  la campagne présidentielle, où il y avait un rapport de forces favorable, et ne pas obtenir une circonscription réservée au président du Parti de gauche ? Comment ont-ils pu conseiller à Jean-Luc Mélenchon, dès 20 h 15, de donner ses 11 % de voix à Hollande, sans aucune contrepartie ? Cela s’appelle soit de l’amateurisme, soit une trahison. Les Verts, avec leurs 2 %, obtiennent dix fois plus que nous avec nos 11 % ! Que dire du PC qui, s’il avait présenté Pierre Laurent, n’aurait fait que 1 % ! Résultat, seul contre tous, le candidat de Front de gauche a été obligé d’aller défier Marine Le Pen sur ses terres, ce qui, à mon avis, est une connerie. La présidente du FN est implantée là-bas depuis plusieurs années, c’est le fief de son secrétaire, Steeve Briois, elle est là-bas comme un poisson dans l’eau. Quant à Jean-Luc, sur qui peut-il compter ? Une dizaine de vieux staliniens locaux, qui n’ont pas toujours été bien clairs avec la période noire des socialistes, et rien d’autre !

En plus, le FN, loin d’être stupide, se moque de lui en faisant un tract qui certes, est un faux, mais qui va faire rire les habitants de Hénin-Beaumont, et surtout leur montrer que sur l’immigration, notre candidat tient des propos que les habitants d’une région fortement touchée par le chômage ne peuvent entendre ! Je ne comprends pas son aveuglement gauchiste sur cette question, comme sur l’islam, d’ailleurs, si ce n’est par la mauvaise influence de ses conseillers trotskistes Coquerel-Corbière !

 

Mais le pire n’est pas là. Martine Aubry, Harlem Desir et l’ensemble du Parti socialiste se livrent à une campagne acharnée et violente contre lui. Résultat : homme sensible et parfois très réactif, Jean-Luc, de manière maladroite, parce que mal encadré, se met à insulter nombre de journalistes, et accuse, de manière peu intelligente, Le Parisien et L’Express d’être proches du FN, voire un journaliste de l’hebdomadaire d’être un espion.

Pendant que notre valeureux candidat ferraille, en terre adverse, à cause de ses incapables de conseillers, les bêtises continuent, par ailleurs. Que va foutre le directeur de campagne de la présidentielle, François Delapierre, dans la 10e circonscription de l’Essonne, où se présente Malek Boutih ? Où est la cohérence ? On réclame qu’il y ait davantage de diversité à l’Assemblée, Boutih fait partie des moins communautaristes des candidats présentés par le PS, et le bras droit de Mélenchon va le défier dans sa circonscription ! Ces idiots de conseillers lui font tenir des propos immigrationnistes suicidaires, et en plus, ils vont se présenter contre l’ancien président de Sos Racisme ! Je rêve, mais je rêve !

Dernière imbécilité, Front de gauche a accepté la candidature du maire de Grigny, René Balme, vieille connaissance de Riposte Laïque et de Mireille Popelin.

Pour préciser le propos, cet homme ne me paraît pas très clair avec les Juifs, il tient des propos proches de ceux de Soral, et considère le Hamas et le Hezbollah comme des résistants au colonialisme ! Voilà à côté de qui Jean-Luc Mélenchon est obligé de cohabiter !

http://www.rue89.com/rue89-politique/2012/05/30/une-tache-rouge-brune-dans-la-campagne-du-front-de-gauche-232622

On aura bonne mine, ensuite, quand on va attaquer Marine Le Pen sur le passé d’extrême droite de son parti. Je suis livide, cela ressemble à une trahison généralisée, qui va du PS en passant par le PCF et les propres conseillers de Jean-Luc Mélenchon. Si ce dernier finit derrière le PS, dans une semaine, et est obligé de se désister en faveur d’un candidat qu’il a accusé de tricherie, et d’avoir fait voter des morts communistes pour gagner la primaire socialiste, on aura bu le calice jusqu’à la lie !

Joël Locin

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.