1

Jean-Michel Trogneux, boulet de la campagne Macron

Selon une information de France Info, le dictateur Macron refuserait de participer aux débats télévisés du premier tour… Pour Pascal Perrineau, politologue et professeur émérite des universités à Sciences Po : « Il y a là un signe troublant d’immaturité démocratique, de continuité de réflexe monarchique ». Le refus du Manu d’éviter les débats politiques est une erreur. « C’est davantage la société des égos que la société des égaux », précise-t-il. Une attitude à contre-courant de celle de nos voisins européens.

Pourquoi le président tarde-t-il à annoncer sa candidature, se comportant comme un monarque ? Va-t-il vraiment refuser de débattre avec les autres candidats crédités de faibles intentions de votes dans les sondages, alors qu’il culmine, officiellement… sans discontinuer, à 25%?

Pour Perrineau, cette attitude est « préoccupante pour ce jeune président qui voulait renouveler le style de l’action politique ». Un constat partagé, sur le plateau de « Et maintenant 2022 ! », de Public Sénat, par Denis Olivennes. Un choix « d’autant plus troublant » pour l’auteur de l’ouvrage « Un étrange renoncement, soulignant les qualités de débatteur de Macron, « il devrait au contraire montrer qu’il n’a peur de rien, qu’il ne s’entretient pas qu’avec des journalistes mais aussi avec ses adversaires ».

Olivennes et Perrineau furent plutôt de bons compagnons de route du Manu. Seraient-ils entrain de le lâcher?

Certes une récente vidéo d’Ursula von der Leyen distribuant des bons points à la France,  annonçant qu’ayant bien obéi, elle va donc recevoir un peu de l’argent  versé au pot commun… Faisant surtout une propagande, éhontée et tellement évidente, au  Macron en pleine campagne présidentielle… C’est toutefois très insuffisant, tant il il est d’obstacles devant lui, dont son lamentable bilan.

Ce psychopathe immature ne supporte pas la contradiction, c’est en fait un grand peureux ne s’exprimant « qu’en terrain conquis ».  De plus, si l’Elysée feint de l’ignorer, Macron  est, entre autres… empêtré dans une très sale affaire avec la transsexualité supposée de son épouse… toujours non démentie de façon convaincante… laquelle passionne particulièrement les Français, plus encore, ceux qu’il veut « emmerder jusqu’au bout », affaire qui dure et perdure, suivie avec sérieux et ténacité par certains sites et d’innombrables internautes, qui font remonter de plus en plus d’informations…

https://ripostelaique.com/madame-brizitte-existe-le-figaro-la-rencontree.html

Bien que toujours invisible, Jean-Michel Trogneux est le véritable poids lourd de sa campagne. Le disparu d’Amiens sera d’une influence certaine. Quel institut de sondage osera la mesurer?

Mitrophane Crapoussin

https://www.publicsenat.fr/article/politique/pascal-perrineau-il-y-a-dans-le-refus-de-debattre-de-macron-un-signe-troublant-d

De Jean-Michel à Brigitte Trogneux, mensonges à L’Elysée

http://pressibus.org/gen/trogneux/index.html