Jean-Pierre Pernaut est mort, un autre bout de France s’en va

Jean-Pierre Pernaut, celui que les bobos déracinés raillaient avec gourmandise parce qu’il aimait la France des terroirs, est mort. Vous savez, cette France à laquelle on interdit d’exister au point de la mutiler si, par aventure, elle se rebelle. Alors oui, la mort de cet homme ça m’a fait un plus grand choc que celle, par exemple, de l’odieux Pierre Bergé, celui qui rêvait de voir une bombe exploser dans un cortège de la Manif pour Tous.

Pernaut, je le regardais régulièrement et j’y prenais un plaisir non dissimulé. Là, je retrouvais villages et paysages découverts au cours de mes petites pérégrinations dans notre incomparable pays. Entendre parler de Carennac, Conques, Gerberoy, Le Bec-Hellouin, Lyons-la-Forêt, Rochefort-en-Terre, Veules-les-Roses, etc., c’était tout de même plus exaltant que de supporter un énième reportage sur une cité « radieuse » de banlieue !

Surtout, Pernaut, prenant le contrepied de l’information déprimante, nous racontait ce qui va bien. On savait que c’était une illusion au regard de la réalité, mais ces illusions-là nous donnaient de l’espoir.

Pernaut aura raconté la France telle que les Français l’aiment. Il aura eu ce regard bienveillant, si éloigné des deux pseudo-journalistes de France Info qui, récemment encore, se moquaient allègrement des « beaufs » des convois de la Liberté. Pour ces gens-là, les Blancs qui vivent dans les trous paumés ne méritent que le mépris. Parce que chez ces gens-là, bouffis d’exotisme, la France réelle n’existe pas. Jean-Pierre Pernaut ne se moquait pas, lui, de cette France. Il la sillonnait du Nord au Sud et d’Est en Ouest. Avec lui, nous redécouvrions nos régions, ses lieux insolites, ses savoir-faire artisanaux, comme autant de madeleines de Proust évoquant dans notre mémoire profonde des souvenirs soudain réveillés.

https://www.jeanmarcmorandini.com/article-489779-convois-de-la-liberte-deux-presentatrices-de-france-info-declenchent-la-colere-sur-les-reseaux-sociaux-apres-un-fou-rire-tellement-drole-bien-au-chaud-de-se-foutre-des-prolos-frigorifies-regardez.html
.
Fidèle à cette prescription de Maritie et Gilbert Carpentier – fameux producteurs d’émissions de divertissement – demandant à leurs invités d’avoir une tenue correcte parce qu’ils « entraient » chez les gens, Pernaut savait se tenir, et les habitants de ces territoires qu’il mettait en lumière s’en rendaient compte, qui le couvraient d’ailleurs de cadeaux. M’est avis qu’à part des projectiles, les journaleux de BFM TV et consorts ne doivent pas recevoir grand-chose de la part des Français !

Censé n’être que le remplaçant d’Yves Mourousi, en 1988, et dans l’attente de lui trouver un successeur, Pernaut est finalement resté, pour changer diamétralement l’orientation du journal de 13 heures de TF1, ainsi qu’il l’expliquait récemment dans un entretien : « Quand je suis arrivé, on a mis en place un nouveau journal télévisé : autrefois, il était très institutionnel et très parisien. Nous avons fait un journal basé sur les régions, grâce à un réseau de journalistes correspondants en région, travaillant pour un journal télé national. Ça existait pour la radio mais pas pour la télévision, on a créé ça. Cela a été ma marque de fabrique : mettre en place ce réseau de correspondants et s’intéresser à la vie des Français. Je suis fier de ce que j’ai apporté à la télé, cette vision plus populaire d’un journal télévisé. Je n’ai été inspiré par personne – pour créer “Combien ça coûte ?” non plus d’ailleurs – mais d’autres se sont inspirés de mon modèle après. Mon autre fierté, c’est la page magazine, pouvoir montrer les richesses du patrimoine des régions, culturel, gastronomique, monumental, musical… »

https://www.republicain-lorrain.fr/societe/2020/09/16/jean-pierre-pernaut-je-suis-fier-de-ce-journal-televise-populaire

Ce grand fumeur a finalement été emporté par un cancer des poumons, mais je suis certain que les marchés des villages de France continueront longtemps de l’évoquer comme on évoque un ami disparu. Quant aux autres, ils pourront tant qu’ils veulent haïr sa mémoire, il demeurera toujours plus populaire et aimé qu’eux. Pernaut s’en va donc, après Johnny, Juliette Gréco, Suzy Delair, Bébel et bien d’autres. C’est encore un bout de France qui se fait la malle.

Au revoir, Monsieur Pernaut et merci…

Charles Demassieux



 

image_pdfimage_print
33

45 Commentaires

  1. Merci M. Demassieux pour cet excellent article en hommage à M. J.P. Pernaut. Tout est dit. Heureusement qu’il existe des gens comme lui et comme beaucoup d’autres pour aimer la France et les Français. On se fout des « bobos » ils ne représentent aucunement la France ni les Français.

  2. Merci, merci et encore merci JEAN-PIERRE ! Vous nous avez fait vivre des moments inoubliables, vous et vos équipes sachiez parler de la France profonde, celle qui a constitué notre Nation telle que nous la connaissons aujourd’hui, mais dont il y a urgence à écarter celles, ceux qui font tout pour la détruire, la rendre moins belle. Des noms ? Non l’heure n’est pas à cela ! Ce matin, j’ai entendu que « JP » il y a quelques semaines allait « pas trop mal », compte tenu de ce qu’il avait déjà traversé, et que son entourage était surpris de l’issue fatale qui venait de se produire. Ayant beaucoup lu sur le soit disant « vaccin », certain chercheurs ont mis en exergue que cette « bouillie chimique » était susceptible de réveiller des pathologies latentes… « JP » en a-t-il été victime ?…

  3. La France de PERNAUT, celles de nos provinces des traditions à l’exclusion de Mouloud de ses potes et des kébabs !
    Adieu JP

  4. comme il va nous manquer et manquer à la France, la vraie, a laquelle il a tant rendu hommage: après avoir été moqué par tous les bobos journaleux, le journal de france 2 à 13h le copiait allègrement ! merci à lui qui restera à jamais dans nos mémoires

  5. Excellent journaliste. J’aimais regarder son journal TV, dès que j’avais la possibilité. Rien à voir avec les pisse-copies!.
    Aix à son âme.

  6. Je ne suis pas très télé mais quand mon poste était allumé parfois à 13h c’était pour lui.
    J’avais envie de lui dire à table: « Jean-Pierre, tu m’passes le sel s’te plaît? »
    C’est ma façon de raconter sa proximité.

    Un autre hommage rendu est celui de France2 qui depuis longtemps déjà imite le style Pernaut tous les jours à la même heure. Et que je te fais la visite de villages creusois, et que je te montre le dernier espaladier(*) de Bretagne, etc… Gonflés les gus, mais on ne va pas faire le difficile.

    (*) espaladier n’existe pas mais France2 non plus…ou si peu.

    TF1 est peut-être morte avec Pernaut. C’est tout ce qui restait à cette chaîne.

  7. Bel article émouvant et empreint de sincérité. Merci M. Charles Demassieux d’évoquer avec tant de sensibilité notre Jean-Pierre Pernaut. Qu’il repose en paix.

    • Merci. Au fait, j’adore votre pseudonyme, qui m’évoque ce roman sublime de Pearl Buck…

    • B. Il a été dit que cette saloperie d’injection faite sur des gens atteint du cancer
      faisait que le corps des gens ne combattait plus le mal pendant 15 jours d’où l’avancée rapide du cancer et bien souvent la mort ! Une façon comme une autre de se débarrasser des cancéreux après nos anciens !!!!

  8. très grand journaliste (malheureusement nous n’en avons plus aujourd’hui) je l’aimais bcp il aimait la France profonde, paix à son âme

    • R. TRES grand journaliste qui n’a pas hésité à aller à CHERNOBYL faire un reportage. Ni en Amérique pour le 11 septembre etc. J.P. Pernaut c’est autre chose qu’un Z. , journaliste de salon qui n’a jamais bougé ses fesses de son fauteuil ni des plateaux collabos et qui vient la ramener continuellement aujourd’hui !!!

  9. Les français n’ont pas attendus que Jean-Pierre soit mort pour lui témoigner leur amitié!

    Mais aucun problème, les gauchos et autres bobos vont se bousculer à ses obsèques!

  10. Aujourd’hui si vous aimez la France, vous êtes un facho. La preuve qu’il faudra faire un grand ménage parmi tous ces traîtres et collabos mâles et femelles de gauche qui se sont arrogé le pouvoir. Aujourd’hui, on doit s’excuser devant cette mafia d’aimer son pays. Hallucinant !

    • Les traîtres et collabos mâles et femelles « de gauche » sont les véritables responsables de ce que j’appelle la FIN de la France !

  11. En vacance en famille au Club Med de la Guadeloupe, en 2001, j’ai côtoyé JP PERNAUT et son épouse, ex miss France. Il nous est arrivé de bavarder un peu au bar, en toute simplicité. R.I.P.

    • Son épouse, toujours collée au basques de son mari, avec sa tronche, je me demande comment elle a réussi à être Miss France…

      • une fois il a été rappelé que c’est suite à une cafouillage; en réalité , miss France,c’est une autre candidate qui devait l’etre. du coup la vie de la pauvre Dominique(sa 1ère femme qu’il a virée) en a été changée.

    • DONC ils étaient déjà ensemble au cours de l’année 2001 et ne se sont pas rencontrés fortuitement en décembre de cette meme année.lors de l’élection et blabla………
      en fait le grand Pernaut a tout simplement viré la 1ère pour épouser une plus jeune qui lui a fait le grand jeu. Et elle a fait une grave dépression , ce qui expliquerait que le divorce n’ait été prononcé qu’en 2007; et là il a épousé marquey.

        • mouais! tous les memes ! déprimant!y compris les plus attachés, soit disant, à la morale, à la famille et aux traditions!

  12. C’est à peu près le seul journal télévisé qui parlait à chaque fois d’un petit bout de France des régions dont n’ont que faire les ordures qui nous gouvernent depuis plus de 40 ans, bref c’était la récré des vrais Français.

  13. Un grand merci à JPP pour toutes les heures de bonheur qu’il a apporté aux Gaulois fiers de leur pays. J’étais déjà triste lorsqu’il a pris sa retraite, pourtant bien méritée, me consolant en le retrouvant sur son site… mais son départ définitif est extrêmement douloureux pour tous les Français qui comme moi l’estimaient et l’adoraient.
    Sa bienveillante gentillesse envers ceux qu’il croisait est totalement à l’opposé du mépris affiché par les journaleux actuels envers ceux à qui pourtant ils doivent leurs scandaleux et immérités salaires… leur départ ne provoquera aucune émotion hormis le plaisir de ne plus les voir… alors que JP sera encore longtemps dans le souvenir collectif.
    Un grand merci reconnaissant également à Charles pour son émouvant hommage, ayant su nous rappeler certains faits passés… notre héritage télévisuel collectif.

  14. Un vrai amoureux de la France, de son terroir, de sa culture régionale, de ses vieux métiers, des hommes et femmes qui constituent la richesse de notre patrimoine bien français. Merci MONSIEUR Pernaut pour tout ce que vous nous avez fait connaître tout au long de vos 13 H. Vous disparaissez à nos yeux mais pas à celui de notre esprit et soyez sûr que nous parlerons très souvent de vous de façon à continuer à faire vivre votre mémoire très longtemps parmi les vrais français !

  15. c’est le profond sentiment de culpabilité chez les maquereaux de la NOMENKLATURA de l’UMPS , qui explique cet élan unanimiste ( qui ne trompe personne ) à rendre ces hommages surfaits au Journaliste Pernaut , héraut de la France des terroirs , que le juif algerien BHL insultait pendant 50 ans sur les Plateaux au nom de son Talmud et de son Tribalisme sémitique infect anti- français avec l’approbation unanime de toute la classe politique , culturelle et intellectuelle dite française et qui vient maintenant se lamenter sur les paysages français et sur les terroirs qu’on stigmatisait il n’ y a pas si longtemps comme le creuset de tout ce qui est Reac et franchouillard . je dégueule quand je vois ces hommages hypocrites des sbires sémitisés de BHL à la TV de Ruth El Krief . Les insulter de la façon la plus franchouillarde et réactionnaire est le meilleur hommage à rendre à Pernaut et à la France GAULOISE

  16. tous les bons et les anciens de la france d’avant, la vraie, l’heureuse, disparaissent les uns après les autres…
    il va ne rester que les pourris, bobos, minables, inhumains,dégénérés, mondialistes, etc … va pas être beau le futur …

  17. C’est vrai que suivre le journal avec jean Pierre Pernaut c’était un vrai plaisir avec tous ces petits reportages sur les régions, son sourire,sa bonne humeur ,qu’il repose en paix .

  18. je suis d’Amiens ville de JP Pernaut et je pense qu’un grand hommage va etre rendu dans notre ville,RIP JP,une pensée a sa famille.

  19. J’ai regretté aussi l’arrêt (forcé ?) de “Combien ça coûte ?”.
    Ça piquait bien le cul des politiques de voir ces gaspillages ininterrompus encore aujourd’hui, et toujours avec l’argent des « terroirs ».

  20. Vous étiez un grand Monsieur un vrai journaliste un amoureux de la France un ami des français et les journaleux d’aujourd’hui ne vous arrivent pas à la cheville
    J’aimais vos coups de gueule pour défendre votre pays et les paysans, les terroirs,la vie à la française que vous aviez peur de voir disparaitre
    Merci pour vos reportages vos belles images de la France de notre enfance celle tellement regrettée par certains
    Vous resterez dans le cœur des français

  21. J’ai en mémoire une réflexion extrêmement déplacée que lui avait faite Thierry Roland lorsque l’on a appris qu’il allait épouser Nathalie Marquay, Miss France 1987. Il lui a dit tel quel : » Jean Pierre, on n’épouse pas ces filles-là ! ». Eh bien il l’a épousée, il l’a aimée et a eu quatre enfants avec elle. C’est un beau couple et une famille traditionnelle. Mais ces gens de la « Jet Set », ne vivent pas en harmonie avec des êtres de tradition comme Jean-Pierre Pernaud. Adieu Ami.

    • Thierry roland était un abruti sans aucune éducation ni intelligence.
      Peut être un bon commentateur sportif. je me rappelle l’avoir vu débuter;
      Mais, en vieillissant il est devenu un grossier personnage, disant un peu tout ce qui lui passait par la tête sans aucune réflexion ni tact.
      Me Pernaut a épousé la personne qu’il a choisi. C’est tout.
      Une femme bien placée dans le monde télévisuel a bien épousé un abruti comme Thierry Roland.

    • faux, archi faux! il n’ a pas eu 4 enfants avec elle mais 2 , après avoir viré sa 1ère épouse(Dominique) contrairement à ce qui est dit dans les médias. et avec elle il en avait eu 2.
      pourquoi cette omerta dans les médias? parce qu’une miss qui est censée avoir toutes les qualités ne peut pas piquer le mari d’une autre femme…………..elle multiplie les déclarations comme quoi il était divorcé; c’est faux il a divorcé pour elle.

    • faux archi faux! ce sont 2 enfants qu’il a eus avec elle, les 2 ainés il les a eus avec Dominique, celle qu’il a virée pour épouser la miss.
      Dominique Bonnet qui en a été horriblement malade!!!!!!!!!!!!
      et quand elle dit qu’il avait son papier de divorce, on ne sait pas de quoi elle parle car en décembre 2001 il était encore marié.alors peut etre le récépissé » de demande de divorce, prononcé apparemment en 2007 ou un peu avant. c’est une menteuse.
      c’est vrai qu’une miss qui pique le mari d’une autre ça la fout mal et monsieur tradi , meme chose; encore que, les mecs…….

    • faux et archi faux ; c’est 2 enfants qu’il a eus avec elle; les 2 autres avec Dominique Bonnet qu’il a jetée pour épouser la miss.
      et contrairement à ce qu’elle dit, elle n’a pas fait connaissance le jour des miss, le papier de divorce , du bidon.il était marié; ils étaient amants et par la suite elle a réussi à faire virer sa 1ère femme.
      pour une miss ça la fout mal, meme chose pour monsieur tradi.

    • Je redis,il n à pas eu 4 enfants mais 2avec la miss.Les 2 autres c est avec sa 1ere épouse, celle dont il a divorce pour épouser Marquey.pour la miss censée avoir plein de qualités et monsieur tradi, ça la fout mal .
      Si mon commentaire passe encore à la trappe je ne commente plus rien sur RL .

  22. Il y a quelques temps, même longtemps, Jean Pierre P disait, au JT de midi  » Aujourd’hui sont arrivés de nombreux migrants qui seront logés dans des centres d’accueuil prévus pour eux, alors que de nombreux français SDF dorment dans les rues froides, la nuit…Ce commentaire lui avait valu de nombreuses critiques..

  23. Admiration sans bornes pour une véritable journaliste Charlotte d’Ornellas !
    Bosser pour la propagande de la salope milliardaire Bouygues patron du groupe TF1 c’est être un collabo du système !
    Avoir comme ami le totem putassier Denis Brogniart c’est comme sucer du BHL !
    Ne pas se leurrer, JP. Pernaut appartenait à l’élite cosmopolite de la gauche caviar qui vote Macron !
    J’imagine pas une seconde Pernaut avoir penser et dit du bien de MLP et encore moins de Zemmour, il était comme la plupart des journaleux la voix de son maître !

  24. Son JT m’emmerdait au possible, en plus, il était pour la chasse, le jour de sa disparition, j’ai donc pris deux fois des pâtes (les moins cons d’entre-vous auront reconnu une citation de Desproges dans la dernière partie de la phrase).

Les commentaires sont fermés.