Jean-Yves Le Gallou nous propose un voyage dans la République des juges


D’abord interrogé une dizaine de minutes par Elise Blaise, sur le plateau de TV-Libertés, Jean-Yves Le Gallou nous propose ensuite, durant une vingtaine de minutes, une visite de Paris, devant les somptueux palais de ce qu’il appelle la République des Juges : conseil constitutionnel, conseil d’Etat, etc. Il explique leur rôle, et démontre qu’ils sont, aujourd’hui, avec la complicité des journalistes, le premier pouvoir de France.

Martine Chapouton

image_pdf
0
0

8 Commentaires

  1. 40% à le pen au 1er tour
    Ensuite la ruée
    Après on nettoie
    Épicétou

  2. Thierry TUOT,l’idéaliste ,intello,immigrationiste qui ne consultera pas le peuple.
    Bernard STIRN,orgueilleux susceptible,et le troisième larron Jacques Henri STAHL,avec son expression de sadique……Voilà 3 énergumènes qui se sentent a l’abris,et qu’il faudra remplacer immédiatement a l’élection de MARINE LE PEN

    • Pas la moindre idéologie chez ces individus, ne rêvons pas.I ls sont stipendiés, et sans doute grassement: cela remplace avantageusement une idéologie.

  3. La merde en France, les viols sur nos filles, nos femmes , meurtres sur des francais et agressions en tous genres viennent de ces 3 petits connards. Ils ont du sang sur les mains! Dans tous les cas, il faut s’occuper de ces 3 ordures.

  4. OUI, ces juges ont volé le pouvoir au peuple et partagent également le mépris des sans dents. Tuot, Stirn, Stahl ont des têtes de gugusses niais, prétentieux et imbus d’eux-mêmes.
    Ces planqués de juges agissent au nom de leur idéologie soi-disant humaniste mais au MEPRIS DU PEUPLE et au mépris de nos institutions. Alors qu’ils se font entartrés, entubés, COCUFIES comme par exemple lors du procès inique fait au restaurateur du Cénacle où on a pu voir les méthodes du CCIF. Malgré leur forfaiture, ils font semblant de rien et se donnent bonne conscience !..
    TRAITRES au peuple, TRAITRES à la France !!!

  5. Ces faits étant établis, il appartient donc aux citoyens français de répondre à ces juges “cher monsieur je ne me mets pas à la disposition de votre opinion car votre obédience politique est en conflit avec votre capacité de juger impartialement” Et donc il faut dénoncer ces juges pour que eux-mêmes soient jugés à cause des conflits de leurs intérêts avec les intérêts des citoyens qu’ils sont censés juger. C’est une histoire de fous.

Les commentaires sont fermés.