Jeanne d’Arc, c’est un beau roman, c’est une belle histoire

Publié le 5 mai 2021 - par - 31 commentaires - 864 vues
Traduire la page en :

« C’est un beau roman, c’est une belle histoire », c’est surtout une « belle légende », mais sommes-nous obligés d’y croire au XXIe siècle ?

Soyons un peu sérieux. Jeanne d’Arc a certainement existé, comme tous les héros et héroïnes de l’Histoire de France, mais ce qu’il était possible d’apprendre à une population du Moyen Âge, et même de la Renaissance, jusqu’au XVIIe siècle, ne l’a été que de plus en plus difficilement « au siècle des Lumières » et après la Révolution française.

Après « La Terreur », l’exécution de Louis XVI, les écritures religieuses n’ont pas résisté aux réalités de l’époque et seul Michelet a pu y croire, ou tout au moins « tenté de le croire et de nous le faire croire ».

Oui, c’est un beau roman, c’est une belle histoire que la légende de Jeanne d’Arc : « Une jeune fille de 16 ou 17 ans, née et élevée en province, une bergère qui, selon les uns, aurait gardé des moutons ou, selon d’autres, serait fille d’un notable de la région.

Illettrée ou pas totalement, et qui, du jour au lendemain, sans aucune formation aux armes, revêt une armure d’une trentaine de kilos et s’impose en tournois aux meilleurs chevaliers du Royaume puis, par ses qualités guerrières (sans doute inspirées par les voix divines entendues) se montre meilleure tacticienne que tous les chefs de guerre anglais qui, jusqu’à ce jour, n’ont infligé que des défaites aux armées du roi de France, qui leur oppose des troupes jusqu’à cinq fois supérieures en nombre de soldats. N’oublions pas qu’à cette époque, l’Angleterre comptait 4 millions d’habitants pour 20 millions de Français.

Sans doute que Jeanne a existé, que son extraordinaire foi patriotique, son charisme et, fort heureusement, « les voix divines qu’elle entendait » et qui lui auraient permis de réaliser tous ses exploits, ont fait de cette jeune femme l’une des plus grandes héroïnes de notre Histoire.

Plus d’une centaine d’historiens nous content sa brève apparition dans cette « guerre de Cent Ans » et comment elle aurait délivré la ville d’Orléans et bouté les Anglais hors de France, avant de terminer, hélas, brûlée vive à Rouen.

Mais quelques ouvrages tentent également de nous prouver que cela ne serait pas la réalité.

Ces auteurs, cartésiens, incrédules, ceux qui ne croient pas aux miracles, parmi lesquels je me situe humblement, par exemple Georges Bordonove, Henri Guillemin, Étienne Weil-Raynal, agrégé d’histoire, Pierre Caze, André Billy, académicien, Thierry Maulnier, André Seguin (qui fut mon rédacteur en chef au quotidien « L’Aurore ». Il m’avait ouvert les yeux sur ce sujet et fut à l’origine de mon enquête) et notamment celui « qui a vu les textes interdits à l’abri dans les caves du Vatican », Édouard Schneider, ami personnel du pape Pie XI.

On ne peut plus nous faire croire que Jeanne a rencontré le roi de France, en sa cour de Chinon, qu’elle l’a reconnu « dissimulé » parmi plus d’une centaine de participants et qu’elle s’est simplement présentée à lui, tenir langage et montrer savoir-faire digne des plus hautes Dames de la cour de France, puisqu’il est désormais admis que tout ce scénario était préparé de longue date par sa protectrice, Yolande d’Aragon, belle-mère du roi Charles VII.

CNews nous a offert ces deux dernières semaines « l’épopée divine de Jeanne », contée par ses deux excellents spécialistes Franck Ferrand et Marc Menant, et ce que je viens d’écrire a été confirmé par eux. Tous deux ont d’ailleurs fait une brève allusion, bien trop brève à mon avis, à une réalité des évènements plus acceptable à notre époque.

Franck s’étonnant qu’une jeune fille, sans aucune formation d’armes, ait pu battre en duel le duc d’Anjou (allant même jusqu’à lui faire « sauter » son épée des mains), et Marc insistant sur cette autre réalité « que personne n’avait pu voir le visage de Jeanne sur le bûcher : puisqu’elle avait le visage recouvert d’un masque avec deux trous pour les yeux ». 

Jeanne a-t-elle réellement été brûlée à Rouen, en 1431 ?

Existe-t-il des preuves ou témoignages qui permettent de douter de cette légende ?

Par exemple, la cellule où Jeanne aurait passé les quatre années suivant « son exécution sur le bûcher », que l’on peut visiter à 40 km d’Annecy, dans les gorges du Fier, au château de Montrottier, près du village de Lavagny.

Par exemple, sa tombe, qui était encore visible, il y a quelques décennies, à l’église de Pulligny, près de Metz, où Jeanne fut inhumée en 1449, en Lorraine (soit 18 années après sa mort à Rouen).

Par exemple, cette exclamation du roi Charles VII, lors d’un dîner à Orléans, le 30 septembre 1439, soit 8 années après sa prétendue exécution : « Pucelle, ma mie, vous, soyez la très bien revenue, au nom de Dieu qui sait le secret qui est entre vous et moi. » 

Par exemple, cette lettre écrite par Jeanne et adressée au roi d’Espagne, Henri de Castille, remise en main propre, en 1436, par l’ambassadeur de Charles VII, Jean d’Armagnac, (qui connaissait parfaitement Jeanne) afin qu’il lui apporte son aide « pour libérer La Rochelle. »

Par exemple, ses retrouvailles avec Gilles de Rais, dans le Poitou, lors d’une bataille où elle est grièvement blessée. (Archives nationales et « Histoire de Charles VII, par Vallet de Viriville).

Puisqu’il est question de Gilles de Rais, celui que l’on surnomme « Barbe Bleue », nous reviendrons prochainement sur sa véritable « histoire », qui n’a rien à voir avec, également, la légende que l’on nous raconte.

Vous trouverez bien d’autres précisions dans mon livre : « Jeanne d’Arc – Légende et vérité »

Oui, c’est un beau roman, c’est une belle histoire, que nous ont racontée, sur CNews, Franck et Marc, mais sommes-nous tenus d’y croire absolument ? Et y croient-ils eux-mêmes ?

Moi-même j’aimerais tellement qu’une telle « Jeanne » existe de nos jours, non pas pour « qu’elle boute les Anglais hors de France » (ils sont déjà « hors Europe), mais pour « qu’elle boute l’islam hors de France », et ce ne sont pas des « voix divines » qui le lui demandent, mais les voix d’une majorité de Français… et de généraux !

Manuel Gomez

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Pierre BOURGOIN

Les Écritures sont vraies et quant à Jeanne d’ d’ Arc elle était de petite Noblesse et pour cette raison n’ aurait pas été brûlée vive à cause des risques politique mais à sa place une autre pauvre jeune fille sans doute condamnée pour “sorcellerie” ou autres. Elle serait morte selon des documents vers 52 ou 55 ans et aurait eu des enfants!
Faites des recherches!….

bégué jean

la légende est belle il ne faut pas y toucher l’histoire du duel est fausse elle ne c’est pas servie de son épée , mais chaque historien en rajoute , vous aussi !

Lotus

Celle qui fut brûlée, Jeanne d’Arc ou une autre fille, elle aurait dit aux Anglais qui voulaient la violer avant de la brûler: «Vous ne m’aurez pas cru, vous m’aurez cuite»
Quand les flammes commencèrent à lui brûler les pieds, elle regarda le ciel et en larmes elle aurait dit au Seigneur: «Je veux descendre»
Et les Anglais de dire: «Quoi? elle veut des cendres»

Lotus

Ensuite elle aurait dit: «Voici le plus pauvre chevalier de France, il n’a plus rien»
Ensuite elle aurait dit aux secrétaires du roi et aux bénédictins:
«Écrivez: Jeanne donne le royaume de France à Jésus-Christ»
Ensuite elle leur aurait dit d’écrire:
«Maintenant Jésus-Christ rend le royaume à Charles»

Lotus

M. Gomez n’a pas parlé de la triple donation.
Le 21 juin 1429 dans l’abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire, Jeanne et le dauphin Charles se seraient revus à la demande de Jeanne et elle lui aurait dit ceci:
«Sire, me promettez-moi de me donner ce que je vous demanderai»
Le dauphin ou le roi lui aurait répondu: «Oui»
Jeanne: «Sire, donnez-moi votre royaume»
Le roi coincé est obligé de lui répondre oui, car il lui a donné sa parole.
Le roi: «Jeanne, je vous donne mon royaume»

Lotus

M. Gomez est étonné d’apprendre qu’en 1439, Charles aurait dit:
«Pucelle, ma mie, vous, soyez la très bien revenue, au nom de Dieu qui sait le secret qui est entre vous et moi»
Tous ces écrits, sont des inventions sorties tout droit des esprits imaginatifs des curés ou des bénédictins au service de l’église catholique.
Surtout, ne pas sous-estimer l’esprit inventif, imaginatif des prêtres ou autres clercs catholiques dès l’an 100.

Lotus

Oui, c’est une belle légende inventée par l’église catholique, mais il y a plus grave.
Les cathos ont falsifié l’évangile, le magnificat ce sont eux qui l’ont écrit.
La naissance de Jésus, cette histoire à dormir debout qu’il serait né par le Saint Esprit, c’est eux. Ils ont inventé Marie et Joseph, Marie tombe enceinte et Joseph reçoit la visite d’un ange pour qu’il la marie, etc. etc. Les chapitres 1 et 2 de Luc, ont été écrits par des cathos, c’est un énorme mensonge. Même chose chez Matthieu, les ch. 1 et 2 furent rédigés par des catholiques fanatiques.

Mantalo

La laïcité c’est de croire ou ne pas croire au type qui marche sur l’eau ou à la fille qui entend des voix (sans oreillette).
C’est ma riposte laïque à celles et ceux qui veulent imposer à tous leur croyance.
On peut être honnête intellectuellement et socialement sans pour autant se soumettre.

(Oh purée, ça va râler là !!!) 😎

Mörback

: “”il suffit que quelqu’un(…) croie en un dieu pour que ce dieu existe, et inversement lorsque plus personne n’y croit, ce dieu disparaît. ” Térry Pratchett…..tout est dit….))

En passant, comme ça

De Gaulle,
Jeanne d’Arc…

Pourriez-vous aussi un jour nous faire quelque chose pour déconstruire l’histoire du Père Noël ; il y en a qui disent qu’il n’existe pas.

Pôvre, pôvre (minable) Monsieur Gomez…

https://www.youtube.com/watch?v=LeJj2YgqvoU

J’espère que celle-la au moins vous aura fait rêver.

Epoque

Nous sommes en pleine période de châtiment !
Revenons vers le Christ et la Sainte Vierge, rentrez en action et en ” résistance” mais priez le chapelet tous les jours pour vous donner la force contre les ennemi de la France…comme au temps de l’empire Ottoman.
A quoi servira d’avoir des biens ou de l’argent, des loisirs et de la sensualité à gogo, si vous devenez esclaves de ces collabos.
Pensez à vos enfants ou bien des nouvelles générations, il y a encore des français qui en vaille la peine…

Mörback

“”Nous sommes en pleine période de châtiment !””…..ben oui, c’est pas les soldes tous les jours….))

Sainte Jehanne d'Arc

Il y a beaucoup d’écrit sur la pucelle, une vrai réalité, Saint Jeanne d’Arc a eu un rôle dans l’histoire de France, que seul les ignorants ne peuvent comprendre et les athées.
Comment faut-il vous l’expliquer que sans la religion catholique traditionnelle la France ne peut renaître….Foi et espoir sont liés…face à la franc-maçonnerie et donc à l’islam conquérante, les mots ne suffiront pas et une armée sans la foi en Notre Seigneur et sans l’appui de Notre Dame , ne pourra vaincre les fils des ténèbres.

POLYEUCTE

La Déconstruction continue !
Laissez-nous rêver !
Tout ça pour vendre votre bouquin ?

meulien

apres l’independance de l’algerie ce fut sa statue,a alger qui fut vandalisee,ainsi que le monument aux morts .les algeriens essayerent d’effacer,au burin,le noms des victimes,moralite ,celles ci furent gravees….ce sont les meilleurs !

Patapon

Derrière la figure héroïque de Jehanne,il y a la grande Yolande d’Aragon,ce qui n’obere en rien la beauté de cette aventure grandiose.

Bp50

Dites Tartempion comme vous êtes bien documenté donnez aussi le nom des parents et ne restez pas dans le vague pour notre édification. Évidemment si la croyance en la France Fille Aînée de l’Église n’a plus aucun écho dans cette civilisation en fin de parcours, l’histoire de Jeanne née d’Arc à Domrémy comme celle de Jésus Fils de Dieu Ressuscité est sans intérêt. De même que la Croix de Lorraine contre la Svastika n’a eu aucun effet. Ah oui Napoléon est aussi à mettre à la poubelle de l’Histoire, micron s’en charge. Le M de Marie sur la France est un mythe comme les prières ont été exaucées par Marie pour éviter à la France d’être communiste en 1947 ( Apparition à l’Ile Adam) Je suis comme Michel Sardou ” Ce monde m’emm…de”..Désolé mon commentaire es réfléchi mr le censeur ;

PHIPHI

Adrienne Bolland a réussi la traversée des Andes.
Les esprits forts, en France, refusaient d’y croire.
Guillaumet, idem.Et les Ardennes soit disant infranchissables pour les esprits forts?
Le rationnel est à l’intelligence ce que la comptabilité est aux mathématiques

LIONEL

Bonjour Mr Gomez
Un jour de juillet 2000 , j’ai acheté à Golfe Juan le livre ” Jeanne d’Arc , légendes et vérités ” qui m’a été vendu et dédicacé par son auteur .
Il y avait un salon du livre ce jour là à l’extérieur entre la route et la plage .
J’habitais Arc en Barrois en Haute-Marne et je suis toujours dans ce département qui est celui où je suis né .
J’aimerais savoir s’il vous plaît si vous vous souvenez de ce salon et si c’était bien vous qui étiez sur ce salon .
J’ai prété ce livre et il est aujourd’hui égaré .
Dans l’attente de votre réponse , ce serait une bonne surprise car je suis un lecteur fidèle de Riposte Laîque .
Bien cordialement

TARTEMPION

Vous êtes sur la bonne voie, ami Gomez.
La princesse Jeanne, née à Paris en 1407 d’une reine et d’un duc; a été formée, “instrumentalisée” par les Armagnacs et leurs alliés.
A 22 ans, en plein hiver 1429 ( 1428 à l’époque) Y.d’Anjou avait organisé son grand voyage de Vaucouleurs à Chinon. Après son épopée militaire de 3 ans et sa captivité chez Bedford ( dont l’épouse était la cousine de Jeanne) elle a été libérée.
Elle est effectivement décédée en 1449 à Autrey et inhumée dans une chapelle à droite du choeur, dans l’église de Pulligny. Sa sépulture a été violée et détruite sur ordre du pape fin XIXème
Les légendistes continueront à raconter leurs salades.
Un ouvrage qui dit à peu près tout sauf sur sa fin de vie, mariée à R des Armoise:
“Jeanne princesse royale.” de Jean Bancal.

Georges55310

C’est évident… Nous savons tous qu’il y a un nom à un support destiné à lancer le peuple sans savoir de quoi est fait le support.
Vous pouvez comme pour Jeanne d’Arc reprendre tout ce qui enveloppe l’aura des grands noms destinés à établir la grandeur de la face cachée. Le Colonel de Gaulle est un exemple flagrant de ce qu’est un mythe et sa réalité. Même a ses débuts de combattant lorsqu’il était capitaine dans la citadelle souterraine de Verdun et qu’il a été envoyé au fort de Douaumont pour remplacer la troupe qui partait à pied combattre sur la Somme. Il a sans doute voulu surprendre quelques sentinelles qui se la coulaient douce au fort de Douaumont et sa compagnie qui est revenue à la citadelle de Verdun par ce que son capitaine avait disparu.

Jmarz

La déconstruction “en marche”.
Le seul souci avec le personnage historique de Jeanne, c’est sa récupération par l’Église qui l’avait brûlée pour en faire un symbole religieu, au détriment de la dimension nationale et patriotique.

Gabriel Zallas

Euh… 4 millions d’anglais contre 20 millions de français, pas tout à fait, il faut déduire la Bretagne, la Bourgogne, l’Aquitaine, le nord de la France et la Provence. Une fois enlevé tout ça il ne reste plus grand chose de la population française si ce n’est que l’on se retrouve à égalité sinon en infériorité car les quatre premières provinces citées étaient soit sous la coupe des anglais ou leurs alliés.
Mais tel le Zorro de l’époque heureusement que Jeanne est arrivée…

Marguerite

A Dieu rien n’est impossible ! Si on ne croit pas en Dieu, tout s’écroule … et on cherche toujours des explications très humaines. Je crois en Dieu, notre Créateur et Maître de toutes choses. Jeanne d’Arc gêne, c’est indéniable. Cette épopée aurait été inventée de toutes pièces ? par les ennemis de Dieu qui sévissent depuis 1789 … Tout doit être expliqué, rationalisé uniquement d’un point de vue humain mais … DIEU EXISTE ! et nous en aurons très vite grande confirmation.

Espoir

Bravo !
Très bien exprimé !
Les hommes de foi combattront et Dieu de clotilde donnera la victoire.

patphil

à déconstruire d’urgence !
si on permet au français de penser, de rêver d’honneur, de grandeur, de fidélité , où va t-on ?

anamorphose

ah la petite brune fille d isabeau de baviere ayant fait son apprentissage guerrier voir livre fiori dei liberi en italie a padoue il suffit de voir son armure pas morte sur le bucher mariee et morte des annees plus tard pas de descendance genre hermaphrodite testicules feminisants et l armure de trente kilos vous courrez comme un lapin avec meme faire un parcours de combattant moderne www

Cameron

Mr Gomez, vous êtes de la race des déconstructeurs. A vous suivre, la France n’aura plus d’âme ni d’histoire ni de mémoire. Allez rejoindre Macron qui veut défaire la France pour complaire aux populations venues d’ailleurs. Votre texte est fielleux.

Mantalo

En tout cas moi je crois à Charlotte d’Ornellas puisqu’elle a représenté Jeanne d’Arc lors de fêtes à Orléans il y a quelques années… 😊

Mörback

Elle s’en est mieux sortie )) !!!

Système

La nostalgie, c’est comme l’alcool ou l’oxygène : à haute dose, ça trouble je discernement et ce peut être une machine à mensonges… à consommer avec modération…

Lire Aussi