Jeannette Bougrab : un livre de combat contre le voile islamique

 

Qui est Jeannette Bougrab ? Elle née le 26 août 1973 à Châteauroux, la ville de Gérard Depardieu, le petit loubard qui a réussi dans le cinéma ! Madame Jeannette Bougrab semble avoir réussi, elle, à comprendre la réalité de l’islam !

Après des études de droit à l’université d’Orléans, elle obtient un DEA en 1997, puis un doctorat en droit public et se retrouve, grâce à Nicolas Sarkozy, secrétaire d’État ! Voilà pour le rapide portrait de la dame ! Sur les questions sociales et sociétales, elle est à mon sens de gauche. Originaire de la diversité, femme, et de gauche, c’étaient des qualités nécessaires pour être remarquée par un Sarkozy qui, finalement, aura toujours trahi ses électeurs !

On se rappellera que c’est un militant de l’UMP en 2011, et non de la Droite nationale qui lors d’une réunion UMP à Besançon, avait lancé : « Y’en a marre des bougnoules« . Bien entendu, les médias n’en ont pas fait leurs choux gras ! Un peu comme le maire de Cholet Monsieur Gilles Bourdouleix de l’UDI qui trouvait « qu’Hitler n’en avait pas fait assez » à propos des Roms ! Selon que vous soyez puissants ou misérables, etc.

Elle est de parents harkis et pour ma part, j’ai un profond respect pour ces gens qui ont fait le choix de la France, et je regrette la politique gaullienne de l’époque qui a laissé les harkis se faire massacrer par milliers en refusant de les recevoir en France ! 

Mais revenons à ce qu’elle était et ce qu’elle est devenue si j’en juge par son dernier livre « Lettre aux jeunes femmes voilées et à ceux qui les soutiennent ! » On ne peut que s’en féliciter, car il semble bien que Jeannette a vu la vérité d’une réalité que nous dénonçons depuis des années ! Son propos est dérangeant pour nos islamistes de tout poil et de toutes les couleurs ! Elle lève la bannière de la liberté de la femme face aux intégristes et aux soumises décervelées qui ont choisi de ne plus penser, de ne plus réfléchir pour mieux vivre leur soumission et leur rôle de « champs de labour » ! Ces femmes sans cervelle, sans réflexion, qui estiment que le paradis se trouve sous les pieds d’un mari, qu’elles partagent d’ailleurs, parfois, avec d’autres, et qui sortent voilées de la tête aux pieds en étant persuadées, les idiotes, qu’ainsi elles sont libres ! Fortement conditionnées, réduites intellectuellement, elle sont un peu comme dans une cour de prison, où les gardiens n’ont même plus besoin d’élever des murs !

Les propos de Jeannette Bougrab, son début de prise de conscience, elle l’a trouvé en Finlande alors même qu’en France il lui suffisait d’aller dans les cités de la diversité ou le pouvoir a été confié aux imams du coin et aux salafistes ! C’est en voyant une gamine de sept ans entièrement voilée, et fille d’une Finlandaise convertie, qu’elle a compris que l’islam est une idéologie destructrice de liberté et particulièrement initiatrice d’une régression de la liberté de la femme en général dans la société ! Un beau retour aux réalités donc, si l’on sait que Jeannette Bougrab avait été nommée présidente de la Halde, « un machin » de plus pour interdire le parler-vrai, favoriser le politiquement correct et la novlangue. Un machin supprimé depuis et qui probablement taxerait aujourd’hui Madame Bougrab de racisme et d’islamophobie au minimum !

Elle vient de se mettre les féministes de la gauche radicale à dos en leur reprochant leur manque d’intérêt et de compassion pour toutes ces femmes recluses et interdites d’avoir une vie sociétale normale, surtout pour celles qui se retrouvent coincées chez elle par les pères, les frères, les cousins et les religieux qui font la chassent aux « déviantes » dans les cités ! La France coupée, morcelée qui n’a plus rien à voir avec notre France !

Elle a pris conscience de l’islamisme, qu’il est le signe éminent d’une prise de contrôle, d’une volonté de conquête hégémonique de l’islam ! Elle affirme à juste titre que l’obligation de ce voile lui est insupportable ! On aimerait que des stages en Finlande soient organisés pour tous ces politiciens et hauts fonctionnaires !

« Comment les esprits peuvent-ils être aussi corrompus au point de systématiser un monde où les femmes sont réduites en esclavage » dit-elle ! Elle fait un parallèle entre une Algérie qui, selon elle, serait plus émancipatrice en interdisant le niqab, le tchador, la burqa sur les lieux de travail en octobre 2018, et l’Europe qui se laisse enfermer dans des arguties juridiques « droit-de-l’hommistes » !

Dans son livre, elle décrit et dénonce tout ce que nous avons dénoncé depuis des années, sous les accusations diverses de racisme, et de xénophobie, y compris quand elle était secrétaire d’État, puis présidente de la Halde. Il y a fort à parier qu’à cette époque, elle ne nous portait pas dans son cœur !

Il aura donc fallu qu’elle perde un compagnon de route à Charlie Hebdo, puis qu’elle travaille en Finlande pour comprendre que l’islam est un véritable fléau qui va mener notre peuple, notre pays à travers l’Union européenne, à une catastrophe civilisationnelle !

Aujourd’hui elle constate tout comme nous que « l’on vous traite de raciste et d’islamophobe quand vous êtes laïque » ! Bienvenue au club, Madame ! La vérité n’a pas bonne presse. Les médias, cette presse, nous réduisent à être d’extrême droite, nous déconsidèrent systématiquement en nous appliquant la technique classique de l’invisibilité, l’infériorité et la classique diabolisation ! (SOURCE)

J’ai envie de dire qu’en tant qu’homme, j’ai beaucoup moins à perdre que les femmes, que mes propres filles ! Pourtant, je me battrai demain pour qu’elles sauvent leurs droits et préservent leurs libertés, même si hélas, elles ne comprennent toujours rien, ni ne font l’effort de comprendre quoi que ce soit à ce qui se prépare dans leur dos avec un Emmanuel Macron que se moque bien de la France et de son avenir !

Gérard Brazon (Libre Expression)

 

image_pdf
0
0

50 Commentaires

  1. Elle condamne le voile mais pas l’islam donc à mettre dans le même sac à foutre à la poubelle de l’histoire

  2. Lecteur assidu des écrits « divers et variés » de Ripostes Laïques, je suis très intéressé par ce livre de Mme Bougrab. A ce propos j’ai déjà écrit un petit texte destiné à éclairer quelques amis et connaissances, intitulé « Le voile et la barbe ».

    Je me permets de vous le ivrer tel quel en vous laissant tous loisir de l’amender comme il vous plaira. Je précise qu’il ne contredit en rien le propos Mme Bougrab mais l’éclaire d’un jour différent.

    Gérard Francilon, socio-anthropologue ou plus simplement « ethnologue ».

    PS: Veuillez m’indiquer l’adresse où je devrai l’envoyer.

  3. Je suis toujours surpris pas les grands esprits diplômés qui découvrent aujourd’hui que l’islam c’est le nazisme .
    Pour une quantité de petites gens issus du terrain d’en bas, çà fait des années qu’ils le disent qu’il y en a plus que marre des arabo-muz et qu’il faut fermer la porte pour le moins ou les foutre dehors pour le mieux.
    C’est vrai que les seconds sont des incultes abrutis et sans dents…

  4. Jeannette Bougrab n’a pas attendu de partir en Finlande pour savoir ce qu’était l’islam et la laïcité lire: « Ma France s’en va ». Lors d’un pince fesse à l’Elysée alors qu’on lui envoyait encore une fois « vous en tant que musulmane », elle répondit je suis athée!!!!Une grande figure de la drouâââte lui a dit plus tard » Ne dis pas que tu es athée c’est clivant »… Sans blaaaaaaaagues……A force de ne pas vouloir cliver, voilà où nous en sommes…….

  5. Mais pourquoi s’est-elle échappée dans les Pays nordiques ?
    Pas assez à faire chez Nous, dont elle fut Ministre ?

    • A mon humble avis, elle a été affectée à un poste en Finlande en tant que diplomate ou collaboratrice au sein de nos services diplomatiques. On peut aussi aller en Finlande pour s’initier aux principes de LEXUS.

  6. Merci ami Brazon de mettre l’accent sur Jeannette Bougrab, cette française d’exception laïque et athée, qui mène un combat formidable contre le fascisme islamiste. Brièvement secrétaire d’état sous Sarko, elle avait eu le temps de « faire le ménage » dans la HALDE chiraquienne, y rétablissant un semblant de laïcité. Nous allons lire ce nouvel ouvrage et il faut absolument recommander la lecture d’un autre ouvrage de J Bougrab, qu’aucune bourgeoise bio ou végan des beaux quartiers n’aura jamais le courage d’écrire:  » Ma République se meurt ». « Maudites » 3ème ouvrage de J Bougrab pourra paraître « féministe » à certains, mais ce « procès » de la condition faite aux femmes en islam mérite d’être lu.

    NB J Bougrab intervient dans Valeurs Actuelles, qui ne passe pas pour un journal « de gôche ».

    • Je vous en prie! cette femme qui était de gauche, l’est peut-être encore, est consciente elle, de ce qu’est l’islam! Nous pouvons faire un bout de chemin avec elle, car au fond, son combat c’est le nôtre! Bien à vous.

    • @ André Léo
      « laïque et athée » c’est loin d’être des qualités salvatrices en ces temps ténébreux de disette patriotique.

  7. Tres bel article une super femme qui prend beaucoup de risque avec tous ces fanatiques de l’ismam qui pensent comme au moyen age la femme n’est plus un objet surtout qu’elles sont plus intelligentes que leur attarde de MARIS OU DE FRERES

  8. Cette dame est très courageuse comme d’ailleurs Zineb ELRAHOUI de Charlie Hebdo ! Son tort est d’avoir été secrétaire d’état de Sarkozy quand son compagnon était membre de Charlie Hebdo. La gauche ne le lui pardonne pas.
    « Comment les esprits peuvent-ils être aussi corrompus au point de systématiser un monde où les femmes sont réduites en esclavage », mais madame, parce qu’ils sont lâches, tout simplement !.De ceux qui encensent les harkis mais qui portaient ou porteraient à nouveau les valises du FLN !.Bravo madame pour votre courage.

  9. les enfants de harkis encore plus traumatisés par la trahison des zélites française, je les salue tous très fraternellement.

  10. C’est un combat noble, Jeanette Bougrab est une femme honorable et courageuse.Cependant cela me met en colère que tout cela se passe CHEZ NOUS !! En France.Nous n’avons rien à voir avec ce problème.

  11. Avoir renvoyé les harkis en Algérie dont certains se jetaient du bateau plutôt que d’être égorgés sur les quais de Philippeville sous les yeux de l’Armée française l’arme au pied en violation des accords d’Evian, est, parmi d’autres infamies, la honte que trainent le Gaullisme et l »Armée française. Georges Bidault, successeur de Jean Moulin en Sept 1943, est toujours marginalisé, 57 ans après, pour s’être dressé en 1962, contre ces ordres abjects, comme le fut Paul Nizan, mort pour la France à Dunkerque, par le Parti Communiste durant 40 ans pour avoir condamné le pacte germano soviétique. Son image fut même effacée de la descente des Champs Elysées libérées, en Aout 1944, comme le faisait Staline des photos officiels.

  12. Faut rappeler constamment, CONSTAMMENT ! que les voiles sont musulmans !
    les voiles sont une PRESCRIPTION du coran !
    Donc TOUTE musulmane doit y obéir !
    Tous les versets du coran doivent être crus et respectés, et appliqués, s’il s’agit d’un ordre , d’une prescription !
    Tout musul risque l’ accusaton d’apostasie s’il ne s’y soumet pas !
    La merde c’est donc le coran , l’islam et TOUS les musul qui y adhérent !

  13. « Un peu comme le maire de Cholet Monsieur Gilles Bourdouleix de l’UDI qui trouvait « qu’Hitler n’en avait pas fait assez » à propos des Roms ! Selon que vous soyez puissants ou misérables, etc. »

    J’ai lu l’article que vous donnez en lien, et d’après Bourdouleix, c’est le contraire qu’il a dit ! Il aurait dit : « Hitler [n’a] pas entraîné avec lui suffisamment de nazis et [qu’]il en reste encore devant moi. » à des roms qui faisaient le salut nazi !

    Si ce qu’il dit est vrai, c’est vraiment le monde à l’envers !

    • I a été jugé et il est toujours Maire! Ce qu’il fallait souligné, c’était le traitement par les médias! Imaginez si cela avait été dit par un « extrême droite » comme ils disent!

      • J’imagine ! Mais s’il dit vrai, on a complètement inversé le sens de ses propos.

  14. Bravo à vous pour cet article et à Madame Bougrab.

    Mais je mettrais un petit bémol : déjà bien avant la Finlande et l’attentat de Charlie-Hebdo elle avait commencé sa prise de conscience.

    C’était lorsqu’elle était à la tête de la Halde, succédant à Louis Schweitzer, qu’elle a commencé à prendre la dimension de l’inanité de cet organisme, au point, sur la fin, de plaider personnellement devant le tribunal pour la crèche Baby-Loup à la stupéfaction de presque tout le monde, puis même d’œuvrer à obtenir la dissolution, ou du moins la neutralisation, de l’organisme qu’elle dirigeait !

    « Un machin supprimé depuis », tiens je ne savais pas ! Nul doute que ce soit grâce aux efforts de Madame Bougrab !

    • Remplacé par un Jacques Toubon amoindri qui a oublié qu’il était un homme de droite et initiateur d’une loi de 1994 pour la promotion de la langue Française! Hélas, souvent oubliée depuis et qui m’a servie pour la défendre lorsque je négociais pour interdire les anglicismes dans les accords syndicaux! Ce qui manque en France, ce n’est pas les lois, c’est le courage politique de les appliquer! Richelieu disait qu’il était inutile de faire des lois si on autorisait les gens à les bafouer sans crainte!

  15. Elle n’a pas perdu quequ’un au bataclan mais son compagnon était Charbe de Charly hebdo soyez plus rigoureux si vous voulez être pris au sérieux

    • Stéphane Charbonnier, dit Charb, est un dessinateur satirique et journaliste français, né le 21 août 1967 à Conflans-Sainte-Honorine et mort assassiné le 7 janvier 2015 à Paris.
      Vous avez raison, ce n’est pas au Bataclan mais à Charlie Hebdo ! Ce qui ne change rien sur la fond de l’article !
      Le minimum eut été de rectifié, et non de cracher votre bile pour rien!

      • Boh, vous n’avez pas pris la peau de rhinocéros avec le temps ?

        Moi, je me demande quel est encore le sale gamin qui m’a mis un pouce vers le bas à mon commentaire plus haut. Mérite une fessée, tiens ! Ah non, c’est interdit, c’est vrai…

  16. Sa chance a été d’avoir des parents qui l’ont francisé dés sa naissance ,ayant rompu par obligation les liens avec le pays d’origine ( ils n’ont rien perdu) elle a fait sa route et si sarko l’a pris par avantage électoraliste elle en a receuilli les avantages et j’en suis heureux pour elle . Le principale pour elle est de s’épanouir dans la vie sans se soucier de celles dont les parents ont souvent rejeté les siens par betise et qui soumises se complaisent dans cett platitude par faignantise ou par idéologie vieille de 700ans
    http://www.harkisdordogne.com/pages/Massacres_de_Harkis_de_Juillet_a_Aout_1962Premiere_partie-8268886.html

  17. Bien sûr que porter le voile c’est être du côté du pouvoir des hommes contre les femmes. Mais pire encore c’est un geste politique vu comme transgressif alors qu’il est surtout régressif, quand vous avez le choix de ne pas le porter et que votre mère elle même ne l’a jamais porté. Mais si vous alliez au bout de votre raisonnement, vous admettriez que toutes les religions du livre infériorisent fondamentalement les femmes. Pour ma part, j’aimerais que les femmes puis les hommes les reconnaissent pour ce qu’elles sont : des systèmes d’oppression périmés. Mais ça vous n’y êtes pas prêt parce que vous pensez toujours que le meilleur rempart contre une religion est une autre religion. Vous préférez croire en un néant que vous appelez Dieu qu’en l’Homme. Vous manquez d’audace et de lucidité.

    • Vous avez parfaitement raison! Les religions infantilisent en général et sont misogynes la plupart du temps et particulièrement les monothéistes! Il faut croire que dieu a des grosses baloches qui lui bouchent la vue et le rend un peu con !

      • Par contre, dans l’état actuel de l’émancipation des hommes et des femmes, le seul outil et arme de combat contre l’islam est une autre religion ! C’est pourquoi j’en veux aux chrétiens, aux catholiques en particulier de se coucher devant l’islam !

        • Ça voudrait dire qu’il faudrait en passer par une guerre de religions ? Et donc se ranger derrière un chrétien ou un catholique pour se défendre de l’islam ? Et pourquoi pas se convertir pendant qu’on y est ! Le meilleur rempart contre la propagation d’une religion sont ceux qui sont imperméables à la foi, à savoir les athées, c’est une évidence. Les autres seront toujours suspects car susceptibles de se convertir à l’islam pour continuer à honorer leur dieu unique. Vous devriez donc en effet vous méfier des chrétiens.

          • Vous ne comprenez pas que l’humain a besoin de se rassurer et de croire en l’âme, en l’espérance d’un ailleurs, et d’imaginer qu’il va pourrir et participer de fait au grand recyclage de la vie. Il veut une vie après et ne se résout pas à la mort comme définitive. Alors il s’est inventé des tas de dieux, depuis le moment où il a su consciemment que la mort existait vraiment ! A quel moment? On dit que Neandertal enterrait ces morts ! C’est du domaine de la croyance! Louis XIV après avoir profité de tout, s’est plongé dans la religion par peur, par angoisse, pour sauver son âme! Donc j’insiste, pour combattre une religion néfaste, il faut utiliser une religion moins néfaste à laquelle nous sommes déja vaccinée! Parole d’agnostique!

    • Denys
      Jusqu’en 1970 les femmes rentraient a l’église avec le foulard !!!…..il n’y avait que le vent froid pour les y obliger ; personne d’autre !!!

      • Dupond
        C’est vrai mais allez faire comprendre ça à un tel déchet de l’humanité

        • Tiens une dévote coincée, avec un QI de pigeon mort. Vivement qu’on t’interdise ta pratique dévoyée et nauséabonde du christianisme !

    • A mon avis, vous confondez la foi, qui est un choix intime, et la tradition qui est le ciment civilisationnel d’une société. Il ne s’agit donc pas de combattre une religion par une autre religion mais de se revendiquer des préceptes moraux et culturels qui ont bâti nos sociétés judeo chrétiennes. Je crois que la haine du christianisme détruit nos équilibres ancestraux (famille, lien social, nation..) et conduit inexorablement à l’amour de l’islam, par peur du vide et besoin existentiel de retrouver des repères, des injonctions, des interdits et une rigueur sociétale. Ériger l’homme en objet de foi, la Terreur a essayé, les nihilistes et les « ismes » du 20e siècle aussi, cela aboutit à la dictature des principes abstraits et à l’arbitraire des droits infinis à satisfaire.

      • Voilà qui est intéressant ! Non je ne confonds pas foi et tradition, sachant que les 2 sont liées. Si tout le monde se convertissait à l’islam, il y a en effet fort à parier que les traditions françaises seraient remplacées car l’islam est issu d’une autre culture. Or les athées sont les moins susceptibles d’une telle conversion.
        La société n’a pas besoin de religion pour ne pas « dériver » vers la satisfaction de tout et n’importe quoi. La religion ne régule plus la société quoique vous en pensiez. Lors des débats sociétaux, les catholiques mettent en avant une interprétation de la Bible et le problème c’est qu’elle renvoie à la société juive il y a plus de 2 000 ans. Autant dire que vous n’y trouverez ni réponse toute faite ni interdiction explicite sur les sujets débattus au XXIe s.

  18. Jeannette Bougrab était la première femme qui a dit que la religion musulmans n’est pas compatible en Occident

      • oui! vous avez raison, car l’islam n’est pas seulement incompatible avec l’occident mais avec l’humanité toute entière!

    • La première non, il y en a eu pas mal d’autres avant elle, dont Ayaan Hirsi Ali et Taslima Nasreen, mais elle a été assez précoce dans ce sens.

      Ayaan Hirsi Ali est apostate de l’islam, quant à Taslima Nasreen, elle proclame résolument son athéisme. Jannette Bougrab porte un prénom chrétien, mais elle reste discrète sur ses croyances personnelles.

      Je crois aussi que Zineb El Rhazoui a dénoncé l’islam en tant que tel bien avant elle (voir l’excellente BD La vie de Mahomet, de Charb et Zineb), mais à l’époque c’était une illustre inconnue.

      • Je suis un fan de ces femmes, donc cela ne me dérange pas de leur accorder à toutes la première place! Il y a aussi Brigitte Garielle, Waffa Sultan, Djamila Benhabib, Karima Benoune,etc. Toutes issues de pays musulmans, toutes des femmes de courage! Où sont les hommes seraient la bonne réponse !

  19. Au moins une Dame qui a su dire qu’elle préférait que l’on construise des bibliothèques, voire des piscines ou des équipements sportifs, plutôt que des mosquées. J’ai été personnellement très touché par son désespoir après l’assassinat de Charb….

Les commentaires sont fermés.