J’en ai marre de l’impunité médiatique de Mélenchon

Comme beaucoup de mes compatriotes, j’ai regardé avec intérêt l’émission opposant Éric  Zemmour à Mélenchon, organisée par BFM TV.

Je dois dire que l’initiative de cette confrontation en provenance de cette chaîne de TV « lèche-miches » des gouvernements en place m’a fortement intrigué.

Ne faisons pas pour autant de procès d’intention, et saluons l’évènement comme il se doit !…

Tout au long de « l’avant évènement » le côté lèche-michage n’a pourtant pas été oublié dans les interventions des personnalités invitées à donner un avis en post-émission sur les duellistes,

Je pourrais également évoquer le flou artistique de la pensée des journalistes présents pour l’évènement.

BFM TV, pour ma part, m’a donné comme une vague impression que les responsables de la chaîne s’interrogent sur « l’avenir politique » de la France, et vers quel manche il sera judicieux de se ranger  dans peu de temps !…

En avant-première nous avons eu droit à l’analyse de Natacha Polony qui, toujours de qualité, reste tout de même assez prudente. Face à elle un supporter de la France insoumise qui pérorait façon Mélenchon, de façon à inonder d’une diarrhée verbale son interlocuteur, avec comme perspective de rendre inaudible l’analyse du contradicteur, intervenant au look de « plombier-zingueur » comme il se doit !…

Vieille coutume chez les sectaires qui continuent à penser que même si le parti se trompe, ce dernier a de toute façon toujours raison !…

Mais il faut reconnaître qu’il y a eu des interventions, qui dans l’ensemble, soutenaient la thèse Zemmour !…

Nous arrivons avec beaucoup d’angoisse au début de la confrontation. Je précise que l’angoisse vient du fait que je connais bien les méthodes de Mélenchon pour pourrir un débat, et connais mal la capacité d’Éric Zemmour à les contrer.

Avant de développer je dois dire que j’ai été très surpris du calcul du temps de parole, car en cumulant toutes les interventions de Mélenchon consistant à chevaucher de façon intempestive les réponses d’Éric, il apparaît ouvertement que Mélenchon est largement avantagé dans l’équité d’expression.

Le débat commence, et Mélenchon que je nommerai désormais (en fonction de ce qu’Éric Zemmour nous révèle, concernant la francisation des noms et prénoms) Mélenchonne  y Croutonne le Hutin, pour souligner ses ascendances ibériques et son tempérament coléreux, en ajoutant « y Croutonne » pour bien dépeindre le « lascar » comme étant un vieux et roublard briscard de la politique.

Mélenchonne y Croutonne le Hutin semble apaisé, sûr de lui, confiant de sa verve incendiaire. Sûr de l’impact destructeur de ses nombreuses et tapageuses indignations, du savant dosage de ses insultes qu’il tente, dans la circonstance, de modérer face à un EZ qui n’est pas en reste d’arguments.

Mais Le Hutin  Mélenchonne y Croutonne sait que pour lui, l’enjeu est de taille.  Son objectif est de décoller de cette fatidique barre des 8 % que représente son parti de la « France insoumise ». Au demeurant je serais curieux de savoir en quoi elle est insoumise alors que son parti signe, à peu de choses près, toutes les initiatives gouvernementales qui engagent la France dans la déchéance.

Au long de la confrontation Mélenchonne y Croutonne le Hutin se lâche, et son instinct de fauve de la politique reprend le dessus. Pour commencer… il sacrifie à sa vieille habitude d’être péremptoire. Limite insultant, en couvrant systématiquement de ses invectives toutes les réponses d’EZ dans le but de les rendre inaudibles pour le téléspectateur.

Dans ce domaine bien précis la chaîne « arrièrederriériste » BFM TV, montre qu’elle favorise automatiquement le perturbateur. C’est l’évidence même !… Un conducteur de débat digne de ce nom devrait annoncer en début d’émission que toutes tentatives de brouillage intempestif dans le domaine de la libre expression entraînerait l’annulation immédiate de l’émission.

Or Éric Zemmour l’a respecté…

Mélenchon y Croutonne le Hutin… NON

La chaîne BFM TV a laissé faire !…

Mon but n’est pas tant de traduire la vision politique de chacun des participants. Chaque citoyen est en droit de se forger sa propre opinion. J’ai tenu en revanche à mettre l’accent sur les intentions profondes des organisateurs à se livrer à une manipulation aussi folle, qu’elle est à peine suggérée en filigrane pour le quidam !…

Pour bien fixer tout de même mon opinion sur les deux candidats jouteurs… ma préférence va, comme vous vous en doutez, à Éric Zemmour qui a été absolument souverain dans la continuité de sa pensée, comme dans son attitude bien plus « présidentielle » que celle du Hutin. Éric Zemmour a fait la calme démonstration qu’il maîtrisait fort bien les problèmes généraux aux perspectives très engageantes, en l’attente d’un programme qui doit être, pour l’heure, parfaitement ciselé dans ses pensées, et peut-être même déjà, rigoureusement rédigé dans ses cartons !… Qualités gouvernementales qui, en occultant toutes possibilités du contraire, lui sont pourtant discutées.

Je passerai très rapidement sur la clownerie de l’après-débat.  Des questions stupides et incongrues des journaleux aux élucubrations des mélenchonistes qui, à l’image du maître ne laissant aucune chance aux contradicteurs d’être entendus, ont persiflé de plus belle, après avoir bu un laxatif pour augmenter leur diarrhée verbale.

Questionner Jean-Marie Le Pen pour savoir la position qu’aurait eu sa fille Marine, en pareille circonstance ?… Réponse éludée comme de bien entendu !…

N’ont-ils pas encore compris, ces idiots dépendeurs d’andouilles, que c’est précisément  cela  que les 70 % d’abstentionnistes ne veulent plus entendre, y compris ceux qui, ouvertement, soutiennent EZ !…

La figure d’un gauchiste voulant se travestir de la bure du protecteur de la veuve et de l’orphelin… C’en est assez !

Le visage d’un Mélenchon capable d’insulter publiquement un citoyen qui ne partage pas ses idées… C’en est assez !

L’arlequinage d’un Mélenchon qui vit à l’opposé de ce qu’il semble vomir en apparence en direction des accapareurs… C’en est assez !

Les promesses électorales jamais menées à  terme… BASTA !

La destruction programmée de notre patrie… Jamais !

Conclusion…

Il ne reste qu’Éric Zemmour de crédible !

Je serais assez enclin à conseiller à Mélenchonne y Croutonne le Hutin d’inviter son complice Manuel (le candidat malheureux à la mairie de Barcelonne) à danser ensemble la « valse »  flamenca des embobineurs patentés !…

Claude Allard

0
0

8 Commentaires

    • C’est le courageux pourfendeur de l’opium du peuple qui va fièrement défiler avec des gros crapauds de mosquée braillant : « Allah akbar! »

  1. C était à zemmour qu il incombait de remettre à leur place melenchon, ses vociferations et ses insultes.
    Pour être crédible, un candidat a la présidentielle ne peut pas se laisser insulter en se contentant de sourire et de hocher de la tête.
    Dans ces circonstances, on attend un acte d autorité. La tournure du débat eût été tout autre.
    Quand on affirme que la France risque de mourir, on ne prend pas des gants avec les agents de cette destruction programmée et revendiquée tels melenchon .

  2. Je sais que se moquer d’un nom est méprisable et puéril, mais j’aime bien le surnom  » Mélange-cons « …

  3. et bien moi j’adore le voir se tirer des balles dans les pieds, la vieillesse est un naufrage, mais celui là est criant, hurlant, finalement pitoyable

  4. Éric Zemmour n’a pas semblé choqué par le ton de Mélenchon.

    Vous ne pensez pas qu’il est assez grand pour se défendre tout seul sans attendre vos mauvais jeux de mots ?

  5. ne pas s’inquiéter….mélanchon sera puni le 10 avril 2022 ! il sera en 4eme position niveau classement du premier tour des presidentielles,et donc sera illico éliminé et se fera méme ejecter de son parti,le ptit rouquin quatennens prendra sa place !.

Les commentaires sont fermés.