J’en ai marre du terrorisme antiraciste !

Publié le 9 septembre 2020 - par - 16 commentaires - 917 vues

« J’voudrais bien mais j’peux point », chantait notre chère Annie (Cordy)…

Je voudrais bien, en effet, faire taire ces voix infâmes d’une certaine diversité ingrate buvant au sein de la France – et de l’Occident en général – tout en crachant sur ses enfants naturels. À savoir les Blancs, que l’on peut injurier, voler, violer et assassiner au nom d’un esclavage dont les ancêtres de ces Noirs vindicatifs furent en partie responsables. Ces Blancs sans la médecine de qui l’Afrique serait aujourd’hui nettement moins peuplée, rappelons-le.

Je voudrais bien leur raconter, à ces racistes obsessionnels noirs, que nous les dépassons effectivement largement sur le plan de l’Art, des sciences et de la civilisation en général. Mais c’est interdit, parce que c’est RACISTE dans ce sens-là.

Je voudrais bien répéter ce que j’ai lu sur les réseaux sociaux à propos des récentes émeutes raciales outre-Atlantique, en passe d’être exportées chez nous : « J’ai jamais eu d’esclave, t’as jamais ramassé de coton : fin du sketch. » Parce que cette repentance rétrospective – en France, l’esclavage a été aboli en 1848 ! – commence à me courir, pour parler poliment…

Je voudrais bien écrire que la plupart des Noirs ayant réussi dans l’« enfer blanc » l’ont pu grâce, précisément, à ce que les Blancs mettaient à leur disposition. Comment envisager le jazz, par exemple, sans le piano, le saxophone, la trompette, etc., autant d’instruments qui, à ma connaissance, ne sont pas nés en Afrique ? Ce qui n’ôte rien au prodigieux talent des Louis Armstrong, Ella Fitzgerald, Charlie Parker Jr, Thelonious Monk, Billie Holiday, Miles Davis…

Quant à nous faire passer tous les Noirs pour de gentils agneaux exposés aux crocs acérés des Blancs lycanthropiques, faudrait voir à ne pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages, comme dirait Michel Audiard. J’en veux pour preuve les massacres interethniques ensanglantant régulièrement le continent africain, dont l’effroyable génocide des Tutsis au Rwanda, qu’on voudrait mettre sur le dos de la France – encore et toujours ! – pour ne pas assumer sa propre cruauté ; car le projet d’extermination des Tutsis couvait depuis pas mal de temps avant son exécution dans les années 1990. Cela dit sans nier que les Blancs s’y entendent aussi très bien pour les crimes de masse ; à cette différence près qu’ils n’accusent pas à tout bout de champ l’Afrique de les avoir commis…

Et même si je suis régulièrement frappé d’indignité pigmentaire, rabaissé à ma condition honteuse de Blanc, j’ose préférer ma « race », moi le babtou – « toubab » ou « toubob » en réalité, voir le roman d’Alex Haley (Racines) et son adaptation à la télévision. Quelle désillusion toutefois, tandis que je me fichais jusqu’alors éperdument de la couleur de peau de Diana Ross lorsque je l’écoutais avec délectation chanter, pour ne citer que cette sublime femme noire américaine ! Mais ça, c’était avant : aujourd’hui on racialise à la chaîne, permettez-moi ce jeu de mots esclavagiste…

 



Au fait, sur la chaîne Histoire, il y a en ce moment un exceptionnel documentaire intitulé « J’ai deux amours (1917-1931) » et qui, je cite, « raconte l’histoire de ces artistes afro-américains venus chercher en Europe la possibilité de s’exprimer librement et de vivre une vie de bohème, fuyant le climat raciste des États-Unis ».
Ces artistes noirs se sentaient comme des coqs en pâte à Paris. Vous savez, cette ville où défilent les nervis du groupuscule fanatique de la LDNA – Ligue de défense noire africaine. Groupuscule qui, au vu de ses méthodes, serait considéré comme une organisation terroriste dans n’importe quel État qui se respecte. Et je ne parle pas des adorateurs d’Assa Traoré, dont l’un des frères (Youssouf) s’agite en ce moment, au point de proférer des menaces de mort contre d’anciens fidèles de l’entreprise racialiste familiale :


https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/societe/danciens-proches-du-comite-traore-accusent-youssouf-traore-de-menaces-de-mort-123361

Au fait, nous aussi, les Blancs, serions bien inspirés de nous constituer en ligues et ce, pour notre propre survie, parce que ce nouvel antiracisme – cache-sexe d’un racisme effréné – défendu par une ultra-gauche sadomasochiste – essentiellement composée de petits bourgeois blancs –, les médias et le show-biz en général, pourrait bien avoir notre peau si nous n’y prenons garde. Et ma peau, si blanche soit-elle, j’y tiens !

En attendant, qu’il me soit permis de citer cette vérité, pour l’instant intangible, énoncée par le regretté Jean Raspail ; vérité qui signifie combien les incompatibilités entre les peuples existent et que les ignorer conduira inévitablement à la guerre civile : « L’homme n’a jamais aimé le genre humain en bloc, races, religions et cultures, mais seulement ceux qu’il reconnaît pour siens, ceux de son clan, si vaste soit-il. »

Charles Demassieux

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
plouc

le KLU KLUX KLAN avait tout vu bien avant tout le monde ce qui allait se passer maintenant !!!!!

meulien

les francais pro FLN,ont du partir d’algerie comme les autres en perdant tout

saurer

Très cher Charles, à propos d’instruments de musique, il ne serait injuste d’occulter une vérité trop souvent cachée par l’abominable tyrannie qui a pesé pendant des générations sur les africains. C’est bien un africain d’afrique qui a inventé le tam tam , Et quand on sait les progrès fantastiques permis à la science par cet instrument.fabuleux, nous devons rester humbles ..
Donc rendons à César, ce qui lui appartient …

Rastacrockett

La majorité des jeunes blancs ont un format idéologique de gauche et soutiennent l’invasion migratoire !
Aujourd’hui le nouveau bachelier blanc inculte et sans racines aime le kebab, le rap et la sodomie !
A partir de 1968, la gauche a fabriqué une race de lopettes qui passe son temps à lécher le cul des musulmans !

Rems

A défaut de dire, à ces racistes obsessionnels noirs, que nous les dépassons effectivement largement sur le plan de l’Art, des sciences et de la civilisation en général, vous l’écrivez et c’est parfait ! les écrits restent les paroles s’envolent !!! en plus je sais qu’ils sont friands des éditos comme le votre !

bullet

Malheureusement, même les modérateurs de RL se sentent encore obligés de censurer des commentaires soi-disant “racistes” !
Ils n’ont pas encore compris que “l’anti-racisme” est un piège tendu depuis 1981 par la gauche mitterrandienne et qu’ils sont tombés dedans !

Charles Demassieux

D’accord pour annuler toute censure… À condition que vous acceptiez de payer les amendes et d’effectuer les peines de prison à notre place bien entendu ! Ne perdez pas de vue que les risques c’est nous qui les prenons, pas vous…

Patapon

Prendre des risques à toujours fait partie de la lutte pour la Liberte,ce bien o combien précieux que nous défendrons bec et ongles.Defendre la Liberte,c’est accepter de mourir pour elle,ce que firent nos ancêtres sans barguigner.

L'incarnation du dégoût

C’est un mot vide de sens et mis à la mode sous le règne de la vieille loche de mai 1981, qui a tout fait pour nous imposer ce truc (et pire encore !).
Depuis cette décennie là, ce terme a été utilisé à toutes les sauces par les gauchistes/socia-lopes les bien nommés et leur armée merdiatique aux ordres, galvaudé jusq’au dégoût avec insanité pour en faire désormais un racisme inversé, donc anti blanc qui lui est complètement tu et occulté alors que bien réel, celui là.

Marnie

Et dire que la France leur donne tout : protection santé, logement, instruction, travail, des aides de toute sorte. En retour nous obtenons : des guérillas urbaines avec pillage et destructions diverses, des attentats, des injures, des associations et ligues antifrançaises, des récriminations, des reproches, etc. Beurk et Beurk ! Remigration et vite !

GAVIVA

et l’autre chamella merdana qui parle à la radio merdiatique avec un grand sourire de pouffiasse qu’elle a basé son “OEUVRE” sur le racisme dont elle souffre…Allez y allez y continuez comme ça…Ca va péter un jour!

Miryna

On en a tous marre de cette mauvaise comédie d’inversion dans l’abjection raciste de cette population noire incapable de s’assumer et de progresser par elle-même.

zéphyrin

Nous avons accueilli avec bienveillance ces artistes noirs fuyant les USA.
Avec le recul, je réalise que les USA étaient en avance sur l’histoire du partage d’un territoire entre blancs et noirs. Nous ne pouvions comprendre cette violence, nous étions “isolés entre nous”. (sauf les français des colonies qui l’ont compris avant la métropole)
Nul doute que la bienveillance passée a du plomb dans l’aile . Mêmes causes mêmes effets. L’humain est incorrigible, quand on peut faire compliqué, pourquoi faire simple.

patphil

c’est ma faute, c’est ma faute, mea maxima culpa, avec tendez l’autre joue etc.
et ils parait que la france n’est pas de culture chrétienne!
j’en ai plus que marre des islamogauchistes

FCC Cercle Légitimiste de France

NON, pas guerre civile… guerre interethnique, oui!!!!

Jill

L’antiracisme compulsif engendre plus de racistes qu’il n’en guérit.
Il ne faut pas mélanger les civilisations sous peine de créer de la haine, et au final, la guerre.

Lire Aussi