Jérôme Rodrigues : Gilet jaune ou Gilet rouge ?

Vous vous souvenez de Jérôme Rodrigues ? Eh bien, il s’est transformé en combattant antifasciste !

On pensait, bien à tort, que cet homme était simple. Et c’est avec étonnement qu’on découvre sa très riche complexité.

De tous les Gilets jaunes, il était le plus connu. On le voyait partout. Sur les ronds-points, à la Bastille, à la République, sur les Champs-Élysées. Toutes les caméras étaient braquées sur lui.

Quand il fut éborgné par une grenade de désencerclement lancée par la police, ce fut la gloire. Il était devenu un martyr : Saint Jérôme… Un œil en moins, il continuait à manifester sans relâche. Les policiers l’interpellaient et, comme il était fort, il se débattait comme un beau diable.

Puis le mouvement des Gilets jaunes s’étant essoufflé, il disparut de l’actualité (pas tout à fait quand même car il chroniquait chez Cyril Hanouna). Il serait exagéré de dire qu’il nous manquait. Et Jérôme Rodrigues ne voulait pas qu’on l’oublie.

Ainsi, il a ressurgi ce samedi près de la place Denfert-Rochereau où se tenait une manifestation contre la dissolution de Génération Identitaire. Et de quel côté était-il ? Du côté des contre-manifestants antifas ! Les policiers, qui ne l’ont pas à la bonne, l’ont vite identifié et l’ont expulsé de la contre-manifestation. Et comme d’habitude, il s’est débattu.

Jérôme Rodrigues ne représente évidemment pas tous les Gilets jaunes. Mais il était la figure la plus emblématique de ce mouvement. L’occasion de revenir un peu sur les facettes étranges et changeantes de ce mouvement qui présentait de multiples visages kaléidoscopiques.

Pour tenter de discréditer les Gilets jaunes, les autorités avaient, dans un premier temps, affirmé qu’ils étaient manipulés par l’extrême droite. Invoquer le retour des heures sombres de notre Histoire leur paraissait efficace.

Le complotisme, avec ses errements maladifs, faisait en effet des ravages dans les rangs des Gilets jaunes. Certains d’entre eux étaient ouvertement antisémites : on en a vu qui posaient mimant la quenelle de Dieudonné. D’autres, bien plus nombreux, pensaient que c’est la banque Rothschild qui dirigeait le monde et qui avait installé Macron à l’Élysée.

Or, toute cette confusion mentale se retrouve à l’extrême gauche bien plus agissante qu’une extrême droite imaginaire. Les antifas protestent en disant qu’ils ne sont pas antisémites. D’être antifascistes les laverait de ce soupçon.

Non, disent-ils, ils sont juste antisionistes. Et comme nul ne peut l’ignorer, Rothschild est sioniste. Ce n’est pas un hasard si Jérôme Rodrigues a rejoint les antifas.

Dans sa tête, il a la même choucroute que ces derniers. Quand on le voit et qu’on l’entend, on est irrésistiblement tenté de penser que les Gilets jaunes ne sont pas le peuple, mais la populace.

La France Insoumise proteste contre l’interpellation de Jérôme Rodrigues.

Rodrigues-Mélenchon, même combat !

Benoit Rayski

image_pdfimage_print

25 Commentaires

  1. Parce que quelqu’un ici a eu confiance un jour dans ce type ???
    Oh bah merde alors….☹

    • Hélas oui , c’est bien pour cela que le mouvement des GJ c’est lamentablement cassé là gueule

    • Il est engagé par les médias du Système comme les membres de LFI, du parti communiste et autres partis de gauche.
      La gauche, cette fausse opposition au gauchiste Macron.
      La fausse droite, cette fausse opposition à la gauche.
      Et ce cinéma dure depuis des décennies.

  2. SACRE JEJE le celebre gg ! enorme erreur policiere : le jeje est de la gauche dure …. voila t y pas que nos braves crs allument un antifa . DECIDEMENT ON AURA TOUT VU ;;;;;

  3. La presse islamogauchiste en pleine en extase…
    C’est sur que neuneuille albator dans le camp du mal…. honnêtement j’en attendais pas moins de lui

  4. Encore un article pour vendre le canular de l’antisémitisme des gauchistes et antifas.

  5. Jérôme Rodriguez agitateur Trotskyste pour le NPA de Besançenot-Poutou .

  6. Vous êtes durs avec lui ,il retournait gentiment vers l’ombre et il en ressorti juste pour bronzer un peu.Les spots de Cyril Hanouna ne chauffent pas assez.
    Mais qui est ce C Hanouna ,je sais seulement qu’il perd de l’audience jours après jours,ça c’est Morandini qui le dit.I Balkany les rejoint?Qu’y a t’il a détourner ou à dérober sur un plateau télé?On peut faire confiance à la famille Balkany ,il y a sûrement de trucs qui traînent.On a le droit de se refaire quand même!Sans blague!

  7. Comment il peut être avec des idiots anti-fas qui ont foutu le bordel avec les Blackblocks car j’y étais dans les manifs de gilets jaunes pour être contre GI qui défend la nation ? C’est amis voulaient gaché le rassemblement de samedi car j’y étais pour soutenir GI même si je ne suis pas d’accord sur tous mais je préfère plus défendre eux que les traîtres et vendus de la nation comme LFI, PS,PC voir même certaines personnes de droite.

  8. ni gilet jaune, rouge ou vert….mais médiocre imbécile poussé sur le devant de la scène qui se hausse sottement du col et essaie d’exister par tous les moyens.

  9. misérable connard de collabo ,,,j’en viens a espère la perte de l’autre œil ,,,,au moins il ne verrat pas sont égorgeur !!!!!

  10. rodriguo moi je porte le teeshirt 9% et pas le maillot de traoré collabo rodrigo 9%C EST CE QU IL RESTE DE BLANC

  11. Il a infiltré les gilets jaunes , de la mème manière que les antifas et gauchos ont infiltré les partisans de TRUMP et sont entrés au Capitole ….Un spécialiste de l’agit-prop et de la casse! il faudrait revoir les circonstances de ‘sa blessure de guerre  » lors de la manif des GJ .Plus rien ne m’étonne …..

Les commentaires sont fermés.