Salomon, expert dans la surveillance syndromique en population

Publié le 7 avril 2020 - par - 30 commentaires - 1 097 vues
Traduire la page en :

Le confinement n’a pas que des côtés sinistres. Il arrive qu’il soit aussi source de franches rigolades, et cela grâce à un homme devenu célèbre en quelques jours et qui occupe d’éminentes responsabilités au ministère de la Santé, quelque chose comme directeur général – et parfois même caporal – de la Santé, après avoir fricoté avec Kouchner, Terra Nova (qui est de plus en plus Terra archaïca), Touraine.  Il se pourrait qu’il devienne dans un avenir proche presque aussi célèbre que son homonyme le roi Salomon. Celui-ci possédait, croit-on, des mines d’or et de diamants d’où il a tiré sa richesse légendaire ; celui-là ne possède pas de richesses matérielles, mais un Verbe qui a tout pour entrer dans la légende.

Chacune de ses interventions quotidiennes ou quasi quotidiennes à la télévision tient de la performance artistique, non pas en matière de jeu d’acteur, ni de mimique, ni de provoc, ni d’agit-prop, mais de cacologies – c’est-à-dire de mots, expressions, phrases qui sont à des milliers de coudées, non pas du bon usage, mais d’une langue sensée, claire, républicaine.

Une de ces cacologies qui vont longtemps amuser les Français est la désormais célébrissime « surveillance syndromique en population ». En population, n’est-ce pas bien choisi ? Ne dirait-on pas qu’il y a là quelque chose de mystérieux ? Et la surveillance syndromique, ne croirait-on pas voir la chose en entendant le mot ? La chose ? Mais laquelle ? En réalité, cela signifie que les médecins sont invités à transmettre au ministère de la Santé, via une plateforme idoine, le décompte des cas de Covid-19, réels ou supposés, qu’ils constatent chez leurs patients, les services de la Direction générale de la Santé s’engageant à additionner les chiffres fournis. Cette cacologie va sans doute faire date, mais elle n’est pas la seule.

  1. le directeur général de la Santé (mais pas la santé de la langue) éprouve une dilection singulière pour le verbe rapporter, qu’il emploie chaque fois qu’il prend la parole, et généralement au début de ses performances, pour dire, par exemple, que les autorités des États-Unis rapportent 450 décès – en réalité des morts – ; celles de l’Italie ou de l’Espagne ou de la Chine rapportent aussi des décès, mais elles ne les rapportent pas at home ou ailleurs. On comprend à peu près, sans trop se creuser la cervelle, ce que veut dire notre illustrissime haut fonctionnaire : ces autorités indiquent que le nombre de décès, tel ou tel jour, est de 450 ou plus ou moins. Rapporter est employé au sens de signaler, indiquer, faire état, etc., c’est-à-dire, à peu de chose près, dans le sens du verbe anglais report, que Salomon traduit paresseusement par rapporter. Il pense peut-être au verbe rapporter qu’emploient les élèves des écoles maternelles ou leurs maîtresses : on ne rapporte pas ou ce n’est pas bien de rapporter. Au contraire, avec M. le directeur général de la Santé, qui retombe chaque soir en enfance, c’est bien de rapporter.

Il ne se contente pas de rapporter à tire-larigot, il se croit obligé aussi de renseigner. Chaque jour, les spectateurs, du moins ceux qui sont assez stoïques pour assister jusqu’à son terme à cette performance, entendent M. Salomon dire que les autorités renseignent des dossiers ou renseignent des cas. En français, on renseigne quelqu’un, on ne renseigne pas quelque chose, sauf dans la bureaucratie, où le verbe renseigner (un dossier, un formulaire, des fiches, des tableaux, des données statistiques) a éliminé le verbe remplir ou le verbe compléter. Et avec cet admirable renseigner, M. le directeur général de la Santé révèle d’où il parle, à savoir de la Bureaucratie, dont il est devenu l’organe. La Bureaucratie est la digue que la France oppose à l’épidémie. De cela, on peut conclure, sans trop se tromper, qu’elle a encore – l’épidémie, et la bureaucratie aussi – de beaux jours devant elle.

Il y a d’autres cacologies dans les performances de M. le directeur général de la Santé. Étienne Dolet laisse à d’autres, plus scrupuleux, le soin de les relever pour écrire un dictionnaire des cacologies en temps d’épidémies, destiné aux nuls et aux moins nuls que nuls. Il en est une cependant qui dit clairement ce qu’on doit penser de cette bureaucratie : c’est distanciation. Pendant quinze jours, la distanciation a été de tous les menus, M. le directeur général de la Santé voulant dire par là qu’il fallait garder ses distances ou mettre entre chacun de nous une distance d’au moins un mètre, l’idéal étant un mètre et demi ou même deux mètres. La consigne est efficace pour éviter la contagion. Le problème est que le nom distanciation n’a pas ce sens. Dans le domaine des arts (théâtre, littérature, pensée) où il est employé, il a un tout autre sens : c’est le recul que l’on prend par rapport à ce qui est dit, écrit, montré, fait. En bref, on ne prend pas au sérieux les discours ou on n’adhère pas à ce qui est dit. La distanciation, c’est de l’ironie – de la bonne ironie, de l’antique ironie. Ce qu’assène chaque jour M. le directeur général de la Santé, mais sans en avoir conscience, c’est que tout ce que dit, fait, impose la Bureaucratie doit être pris avec la distanciation qu’elle recommande à juste titre.

La Bureaucratie fournit aussi la clé qui ouvre le sens de ce qu’elle dit.

Étienne Dolet

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Soriano

Cherchez l’allocution de Salomon sur internet. Moi je ne l’ai pas trouvée. A-t-on peur que l’on analyse l’avalanche de chiffres sachant que certains sont donnés en %

Soriano

On nous a expliqué que l’évolution du nombre de personnes entrant en réanimation serait la courbe à suivre. Impossible de trouver l’allocution de Salomon. Cependant en direct j’ai noté 4000 personnes se sont présentées aux urgences et 40% ont été hospitalisées dont 4% en réanimation soit environ 40 personnes. Cependant 480 morts en hopital et + 17 personnes en réanimation, cherchez l’erreur ou ce que l’on nous cache

Urbain

De surcroît la performance de ce monsieur chaque soir sur les chaînes infos est une véritable insulte aux règles les plus élémentaires de la pédagogie.
C’est un foutage de gueule insupportable, en clair une séance d’agit-prop de haute voltige!.
Là aussi, c’est un scandale, et la marque que nos gouvernants se moquent éperdument du peuple et des citoyens.
Faudra passer à la caisse, un des ces jours!

B.B.

À TOUS, il ne vous est jamais venu à l’esprit que tout cela serait pour nous maintenir confinés le plus longtemps possible ? Que veulent dire TOUS ces chiffres égrenés tous les soirs par SALOMON ou VERAN ? Où sont les preuves de ce qu’ils avancent. TROP c’est TROP ! D’autre part, savez-vous que l’hôpital de TOULON, aménagé pour recevoir les malades du CORONA, est entièrement VIDE ? Alors, quoi en penser ?

Pseudo1

Qu’on nous prend pour des cons ! Je l’ai déjà dit ici que les médias de masse font croire que les hôpitaux sont saturés alors que c’est faux, le personnel soignant travaille moins qu’avant car les gens ne veulent plus aller aux urgences de peur d’attraper le coronavirus. On peut lire dans des articles que les urgences dans toute la France ont moins d’activité (ils observent tous une baisse d’activité d’environ 50%). Pour tous ces chiffres, tant des réanimations que des décès, il n’y a aucune preuve.

“Grâce à ce virus, les gens consomment les soins différemment”: grosse baisse de fréquentation aux urgences https://www.varmatin.com/sante/grace-a-ce-virus-les-gens-consomment-les-soins-differemment-grosse-baisse-de-frequentation-aux-urgences-487401

Pseudo1

Coronavirus: les urgences de Maubeuge enregistrent une baisse de fréquentation
« On constate ici, et dans d’autres hôpitaux de la région, une baisse de 50 à 60 % du nombre de passages. », estime le Dr Philippe Alarcon, chef des urgences du CHSA. https://www.lavoixdunord.fr/733432/article/2020-03-30/coronavirus-les-urgences-de-maubeuge-enregistrent-une-baisse-de-frequentation

Baisse de fréquentation spectaculaire aux urgences https://sfrpresse.sfr.fr/article/af141dd9-a54b-49ac-b5c7-1f0f0eda880f

Coronavirus : le nombre d’admissions aux urgences a fondu http://www.leparisien.fr/societe/coronavirus-le-nombre-d-admissions-aux-urgences-a-fondu-24-03-2020-8287044.php

B.B.

Combien de temps va ENCORE durer ce CONFINEMENT ? Comment est-ce possible d’en être arrivé là, et de supporter cela ?

Pseudo1

C’est pareil dans les autres pays où les dirigeants politiques ont fait plus ou moins la même chose qu’en France comme par exemple en Italie ect… Toutes les populations ont l’air de majoritairement adhéré, de se soumettre, par la peur que le système a créée autour de ce virus pour justement que la population accepte tout. Sinon, les dirigeants politiques ne pourraient pas faire tout ce qu’ils font. La révolution, c’est celle des mondialistes au pouvoir…

Pseudo1

Après, possible qu’au fil du temps, les Français commenceront à réagir… Mais environ 3/4 des Français sont enfumés par les médias de masse qui ne leur racontent que des mensonges, et ils acceptent d’être incarcérés, d’être fliqués etc… Ils acceptent absolument tout.

Pseudo1

Les urgences dont on nous fait croire à la télé, qu’elles croulent sous le travail, ont largement moins d’activité depuis la psychose du coronavirus, tous ces chiffres énormes d’hospitalisations et de réanimation doivent donc être forcément faux, et ils savent que personne ne peut contredire ces chiffres qu’ils avancent… Puisque personne ne peut fournir la preuve qu’ils sont faux. Le gouvernement n’a aucune preuve des chiffres qu’il avance. La seule chose qu’on sait, c’est la baisse énorme des fréquentations des urgences et ça ne m’étonne pas que l’hôpital de Toulon aménagé pour ça,, est vide. Le mensonge est la marque de fabrique des politiciens au pouvoir, et comme ils veulent faire peur les Français avec ce virus pour leur faire accepter n’importe quoi, et que ça marche…

Pseudo1

Rien qu’en Ehpad, les décès sont très nombreux tous les jours depuis longtemps. Rien qu’avec les Ehpad (et il y a en plus de ça, des personnes âgées hors Ehpad qui décèdent tous les jours), il y a des milliers de personnes âgées par jour qu’il doit faire passer pour des décédés au covid-19 pour faire gonfler les chiffres (il suffit de lire : ils les considèrent d’office, comme malades ou décédés au covid-19).
“En 2015, 150 000 personnes résidant en établissement
d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad)
sont décédées, représentant un quart des décès annuels en
France, selon l’enquête de la DREES auprès de l’ensemble
des établissements d’hébergement pour personnes âgées
(EHPA).”
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/er1094_toile.pdf
Tout cela est de la fumisterie !

Pseudo1

Il faut se rendre compte déjà ce que le gouvernement a fait passer à la population rendue docile par la peur qu’il a créée, sous prétexte de ce virus :
– Incarcération de la population, avec flicage pour plus tard laisser un peu sortir ceux dont il accepte qu’ils travaillent tout en les surveillant, arrêt de l’économie donc effondrement,
– Euthanasie, mais sans dire le mot pour manipuler les gens (il a légalisé l’assassinat des personnes âgées, dont dans les Ehpad), des personnes âgées par un décret, en donnant une substance dont il sait qu’il les tue vu leur âge, leur état de santé…

Pseudo1

Il faut savoir que ce médicament (Rivotril) qui leur sert à tuer les personnes âgées (un dosage trop important pour le malade tue) est donnée entre autre s’il n’y a pas assez de places en réanimation (mon oeil…), en gros, s’ils décident de ne pas vouloir soigner le malade.

02/04 La clinique privée de Romilly-sur-Seine se sent sous-utilisée pendant la crise du Covid-19
Il y a les discours et puis les actes. Des images fortes et insoutenables sur le petit écran et puis une réalité bien différente sur le terrain. Il en est ainsi de la clinique Pays de Seine, attenante au centre hospitalier Maurice-Camuset à Romilly. La suite :
https://www.lest-eclair.fr/id142846/article/2020-04-02/la-clinique-privee-de-romilly-sur-seine-se-sent-sous-utilisee-pendant-la-crise

B.B.

Tout ce que vous écrivez est la réalité. Vos chiffres sont exacts. Quant aux personnes âgées, elles décèdent la plupart du temps, d’autres pathologies. Nous sommes totalement enfumés. Nous devons en sortir de toute urgence. Cordialement.

Pseudo1

A savoir également que le Rivotril ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
– insuffisance respiratoire grave (ce qui est le cas pour les pneumonies),
– syndrome d’apnée du sommeil,
– insuffisance hépatique grave,
– myasthénie.
https://eurekasante.vidal.fr/medicaments/vidal-famille/medicament-mrivot01-RIVOTRIL.html

Pour des personnes avec des problèmes respiratoires, ils savent que le Rivotril les tue… C’est clairement une substance destinée à tuer ces malades, c’est ça qu’à légaliser le gouvernement.

JEAN-MICHEL CARRE

Nous avons compris également que le directeur général de la santé distingue nettement les adultes des personnes âgées. Je n’ai pas compris où il met la frontière. C’est vraisemblablement à l’âge de la retraite que l’on n’est plus adulte. Les vieux ont dépassé le stade de leur complet développement et paraissent ici être rangé à part.

gélase

Mdr…en Grèce, les masques sont offerts sous blister par des revues et certains journaux, en Grèce !!! source Fds 7 avril 2020)

PIstou

Salocon commence a nous emmerder tous les soirs avec ses balivernes.

Gilaria

Lorsque je le vois apparaitre tous les soirs j’attends qu’il se trompe de texte et qu’il nous dise:” Maitre corbeau sur un arbre perché etc…” il me fait penser à un élève de CE qui récite une fable de La Fontaine. La situation est dramatique et tout ce qu’on nous rabache c’est des chiffres. Mais ou sont les masques, le gel etc.. Que fait-on pour les soignants?
J’espère qu’à la fin de ce drame les responsables devront rendre des comptes.

Marc Larapède

Oui, il faut garder de la distance avec ce que nous raconte le roi (‘des cons) Salomon. Personnellement, dès qu’il prend la parole pour écourter les interventions de Zemmour, je vais voir sur une autre chaîne s’il y a quelque chose d’intéressant.

Martel

Que vous êtes méchant! Marc !savez-vous qui était son arrière grand-pére ! alors un peu de retenue nom d’une pipe( en bois)

Joël

Humour des “amateurs”. A se rouler par terre si ce n’était si dramatique pour le peuple français :
https://twitter.com/herstalle/status/1247430631757361153

Urbain

Ce Salomon est vraisemblablement le pire de la bande de nuisibles.
Son grade administratif le rend plus puissant qu’un ministre, car il reste longtemps en place. Ses compétences, ou plutôt ses connaissances médicales le rendent dangereux.
Quant à ses accointances dans le milieu industriel de la santé, elles doivent le rendre intouchable.
Voilà donc un monsieur qui est
-puissant
-dangereux
-indétrônable
Trois critères pour seconder efficacement un apprenti dictateur.

marie-noelle prieur-andre

merci de decortiquer avec finesse ce que bcp pensnt

gélase

C’est le même qui conseillait Touraine en 2013 lors de la vente de notre stock de masques ou un homonyme ???

LEYOUVERT

Ne pas oublier que c’est lui qui a signé l’ordonnance de classement de la chloroquine et de ses dérivés en janvier 2020.
Encore une troublante coincïdence.

peplum

Je vous propose “le geste Barrière” :
https://www.youtube.com/watch?v=CrGGqW3-_zY

ahje

Je pense que si le portier de l’INSEE nous lisait directement les chiffres, ce serait au moins aussi efficace voire plus si l’on prend la peine d’envoyer Salomon s’occuper du tri dans un hôpital, lui qui saura si bien envoyer les moins de 65 ans en Réanimation et les plus de 65 ans en menuiserie-confection costards en sapin..

Pseudo1

Ce qui est effrayant aussi est la bêtise des Français qui acceptent majoritairement d’être fliqués et que les Français le soient:
“8 français sur 10 prêts à installer l’application
Les Français, eux, se laisseraient majoritairement séduire par une telle application. Mercredi 31 mars, des chercheurs britanniques de l’université d’Oxford – qui travaillent sur ce type de solution pour lutter contre la maladie – ont publié les résultats d’un sondage mené réalisé auprès de 1010 Français, entre les 26 et 27 mars. Il en ressort que « 78.8 % des personnes interrogées installeraient l’application sans aucun doute ou probablement ». Le sondage révèle aussi plusieurs craintes : 26 % des sondés ainsi ont peur du risque de piratage et la même proportion craint une surveillance… après l’épidémie.”

Kancau11

Hier mon pote à qui j’avais dit que cette application s’apparentait à du flicage m’a téléphoné car sa femme voulait l’utiliser, je le lui ai fortement déconseillé, en ce qui me concerne je continuerai à me servir du papier.

Lire Aussi