J’espère pour mes enfants que cet électrochoc sera salutaire

Publié le 29 mai 2014 - par - 1 016 vues
Share

hollande_FNNous sommes, je l’espère, à la veille de changements stratégiques, nécessaires, importants et enfin porteurs d’espoir et de lucidité. Les axes politiques européens ont bougé et, au delà de la sanction, il faut surtout y voir le ras le bol et ce sentiment de ne pas appartenir au modèle social et économique que l’on veut nous imposer.

Pour ne citer que les principaux, le FN en France, le UKIP en Grande-Bretagne et la N-VA en Belgique ont réussi à canaliser ce besoin de vivre sans ce sentiment persistant de se faire avoir par une Europe qui finalement n’a apporté rien d’autre que l’euroscepticisme.

Aujourd’hui, les perdants sont tous là… à nous prévenir du danger, à nous taper sur les doigts comme des enfants immatures, à nous jouer la comédie de la mauvaise foi, à rejeter la faute sur l’autre, à trouver des excuses à leur échec et à continuer à prêcher pour leur chapelle qui s’écroule. Ils sont pathétiques.

Bien sûr, le changement doit être courageux, porteur de valeurs retrouvées mais surtout de rétablir la vérité. Non, fermer ses frontières aux profiteurs ne s’appelle pas du racisme, Non, défendre son identité ne s’appelle pas du racisme. Non, privilégier l’emploi pour les nationaux ne s’appelle pas du racisme. Non, respecter ses coutumes et son mode de vie ne s’appelle pas du racisme. Et non… être différent et l’assumer ne s’appelle pas du racisme.

Aujourd’hui, la chance nous est donnée de faire entendre notre voix sans se faire lyncher en place publique. Un autre avenir sans amalgames forcés, sans compromis paralysants et sans lâcheté est à notre portée. Ce que les politiques n’ont jamais voulu comprendre, c’est que le vrai respect commence par le respect de soi et que les courbettes, les mensonges et la couardise ne feront jamais que donner une image désolante du pouvoir.

Cette inertie nous a plongés dans un coma dont nous aurons du mal à sortir. Mais j’ai envie pour mes enfants que cet électrochoc soit salutaire. Les bases du changements sont jetées. Des voix se sont élevées pour que les mécréants et les manipulateurs s’écrasent enfin devant le peuple légitimement en colère. En faisant notre devoir de citoyen, nous leur avons donné une leçon. C’est ça la démocratie… qui revient au galop.

Alain Slachmuylder

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.