1

Jet-ski : la stupidité de Sandrine Rousseau fait le jeu de Macron

Des photos de Macron s’amusant en jet-ski sont parus dans « Voici ».
Cette communication n’est ni plus ni moins qu’une énième provocation de cette personne en poste que l’on nomme « président ».
On aurait pu s’attendre à une réaction de Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon vu qu’ils axent sur le pouvoir d’achat.
Il y a beaucoup de choses à dire sur l’attitude de gamin capricieux de cette personne en jet-ski.
Pour ceux qui me lisent, vous savez que j’émets de très gros doutes sur les dernières élections mais ce n’est pas le sujet.

Bref, il y a de la matière. On pourrait entendre un député d’opposition communiste, insoumis et même RN s’exclamer que c’est scandaleux de voir le Président faire du jet-ski en gaspillant de l’essence alors qu’il demande aux Français de serrer la ceinture. Mais la simple réponse qu’il suffirait de dire, c’est qu’il s’agit d’une pure provocation, ni plus ni moins.

Mais non, nous avons eu droit à la réaction de la castratrice Sandrine Rousseau et l’islamo-collabo Julien Bayou.
Est-il encore utile de présenter Sandrine Rousseau qui nous sort des pépites à chaque intervention ?
Pour Sandrine Rousseau, elle a tout simplement qualifié l’attitude de Macron de « criminelle ».
Par cette intervention, elle donne bizarrement du crédit à Macron et décrédibilise toute opposition et je crois qu’elle le sait.
Faire du jet-ski est donc un crime contre la planète. Avec les écolos, on ne s’ennuie jamais.
Alors qu’il suffisait simplement de dire que Macron gaspillait l’essence des Français.
Après l’affaire du siècle, une des plus grosses arnaques avec notamment comme signataire des Marion Cotillard ou Omar Sy, voici le crime contre la planète.

Décidément, elle doit beaucoup souffrir pour une planète d’une dizaine de millions d’années.
Mais même au-delà de ça, Sandrine Rousseau est pour l’accueil des migrants. Tes migrants, ils viennent comment pour passer la Méditerranée ?
Ils prennent des embarcations suivies de bateaux d’ONG fonctionnant au mazout. Ça ne pollue pas, peut être ?
Si on ne faisait pas venir les migrants, il y aurait moins de pollution, notamment dans les océans. Et on peut aller jusqu’au cargo rempli de soja pour nourrir les végans.
Bayou a été plus timide en parlant de simplement de « nullité ». C’est mieux mais c’est pas ça !
Par leurs interventions, les écolo-gauchos nous démontrent que leur rôle d’opposition n’est qu’un subterfuge.
Car de cette façon, Macron passe pour un gentil et les écolos pour des ayatollahs.
Une personne sensée va trouver la réaction de Sandrine Rousseau excessive et pardonnerait l’attitude de Macron.

Donc on peut dire merci aux écolos de servir le pouvoir !

Quentin Journeaux