J’étais à leur manif : les organisateurs n’avaient qu’un but, protéger l’islam !

C’était prévisible, malgré quelques coups de canif bienvenus dans le contrat consensuel du vivre-ensemble, ce rassemblement du 18 octobre 2020, place de la République à Paris, était une réunion gentillette où le principal n’a pas été évoqué, à savoir la volonté tyrannique de l’islam – et pas l’islamisme, cette invention mensongère ! – de faire plier la France sous le joug de sa loi. Samuel Paty en a été victime…

Bien sûr, on a chanté la Marseillaise, bien sûr les pancartes déplorant l’exécution programmée de Samuel Paty ont fleuri, mais cela restait un rassemblement imbibé de « pas d’amalgames ».

SOS Racisme ; Amnesty International, la Fidl (Fédération indépendante et démocratique lycéenne) ; la LDH (Ligue des droits de l’homme) ; le Mrap (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples) ; l’UEJF (Union des étudiants juifs de France), les syndicats d’enseignants, etc., étaient tous de la partie, y compris les francs-maçons ! Et, fidèles à la dhimmitude d’usage, ces braves intervenants, triés sur le volet, mettaient plus ou moins directement en garde contre la récupération d’extrême-droite, comme si Samuel Paty avait été décapité par un lecteur assidu de Charles Maurras…

« Ce monde sera définitivement inclusif », promettait l’un d’eux ; voilà le programme pour lutter contre le fanatisme islamique ! Cerise sur le gâteau, ils nous ont sorti de leur chapeau le membre fondateur d’un collectif de musulmans progressistes et laïcs (sic).

Tous ont évidemment condamné la décapitation abjecte de Samuel Paty, mais ne l’ont-ils pas rendue quelque part possible par leurs accommodements, leurs renoncements et, disons-le, leurs alliances troubles avec l’islam pour certains d’entre eux ?

 

Les organisateurs avaient ainsi veillé au grain : pas de récupération « raciste », pas de déclarations trop audacieuses. Vous avez raison, c’est bien de se rassembler, Monsieur Dominique Sopo – qui avez, une fois de plus, victimisé les musulmans, au mépris de toute décence élémentaire et dans une logique islamo-gauchiste : « On ne victimise pas les bourreaux, on les condamne, point barre ! » (Florian Philippot) –, mais encore faut-il que chaque voix puisse s’exprimer, ce qui ne fut pas le cas.

Certains manifestants, tout de même, se sont élevés pour fustiger la représentante du syndicat étudiant l’Unef (Union nationale des étudiants de France), qui s’est fait copieusement huer aux cris de « collabos ». Ce qui m’a très heureusement surpris. Effectivement, l’Unef est devenue une organisation islamisée. La syndicaliste voilée Maryam Pougetoux en est la figure de proue. Celle dont Marlène Schiappa – dans un rare éclair de lucidité – disait ceci : « Ça m’interpelle, non pas parce que c’est une étudiante qui porte le voile – c’est son droit le plus strict – mais ça m’interpelle que l’Unef ait choisi comme porte-parole une personne qui a des signes manifestes de promotion de l’islam politique… l’Unef est censé être un syndicat étudiant progressiste, féministe alors que le voile, c’est la preuve de l’emprise de la religion. »

Toujours à l’Unef, après la légitime et puissante émotion suscitée par l’incendie de Notre-Dame de Paris – dont je doute encore fortement à ce jour qu’il se soit agi d’un simple accident ! –, on se souvient de l’infâme Hafsa Askar, vice-présidente de l’Unef-Lille, qui vomissait son fiel sur Twitter : « Je m’en fiche de notre Dame de Paris car je m’en fiche de l’histoire de France […] les gens ils vont pleurer pour des bouts de bois. Wallah vs aimez trop l’identité française alors qu’on s’en balek objectivement c’est votre délire de petits blancs. » Quelle bonne idée ce fut donc d’inviter l’Unef, ce syndicat vérolé par l’islam, pour rendre hommage à un enseignant tué par l’islam !


D’autres en ont aussi pris pour leur grade, rapport au fait de n’avoir pas défendu la jeune Mila, cette lycéenne menacée de mort pour avoir dit de l’islam ce qu’il fallait en dire. Mila à qui, pour rappel, les fidèles d’Allah ont promis ceci sur les réseaux sociaux : « « On va te retrouver et t’égorger sale chienne », « va mourir sale pute lesbienne », « sale française », « Écoute moi bien grosse pute si je te croise dans la rue je vais te faire sortir tous tes organes par le trou du cul, c’est bon ?  » Mila aurait reçu plus de 30 000 menaces de mort…

Au fait, Nadia Remadna, de la Brigade des Mères, était là et je suis convaincu qu’elle aurait eu un discours nettement plus percutant que les paroles convenues et frileuses des intervenants que, l’âme contrite, des responsables politiques et des personnalités très évitables, écoutaient planqués derrière l’estrade. Pas de haine, surtout pas de haine ! Imaginez un instant que Dwight Eisenhower ait pensé la même chose à l’égard des Allemands : il n’y aurait jamais eu le Débarquement. Et, contrairement aux pronostics scandés au micro, ils y arriveront, ces ennemis de la vie libre, si nous ne leur opposons que des peluches, des bougies et des discours…

Quand je dis « pas de haine », les catholiques semblaient faire exception comme l’a démontré un dessinateur opportuniste – un certain Brouck – qui affichait ses œuvres et les vendait à l’occasion.

Pour revenir aux planqués du pouvoir et leur cour, ils étaient entourés d’un service de sécurité surarmé et seulement préoccupé de protéger cette caste, notamment en faisant renifler à un chien le matériel des journalistes. Écueil majeur dans le dispositif de sécurité, des policiers avaient été positionnés devant le Bataclan, dont un avec une arme d’assaut. Pour ce qui est de la foule, aucune fouille. Mais le plus « drôle » c’est que, parmi cet aréopage – dont j’ai pu apercevoir certaine têtes auto-satisfaites, tel l’insupportable bobo Raphaël Enthoven –, personne n’est monté à la tribune ; comme si le vent changeait de direction et qu’ils savaient par avance qu’on les accuserait, à juste titre, d’avoir laissé l’islam prospérer.



Cependant, je dois admettre que, même si majoritairement nous avions affaire à la farandole habituelle des progressistes du vivre-ensemble – ces promoteurs inconscients de l’islamisation –, l’accord n’était pas parfait et j’ai assisté à de multiples frictions entre manifestants. Serait-ce le signe d’un sursaut ? J’en doute mais l’espoir fait vivre.


En attendant, « l’islamophobie ne tue que ceux qui en sont accusés » (François-Xavier Bellamy)…

Charles Demassieux

(Photos & vidéo : Charles Demassieux pour Riposte laïque)

image_pdf
0
0

39 Commentaires

  1. C’est le syndrome de Stockholm : les assassinables protègent leurs futurs assassins. La démagogie islamo socialo gaucho bobo pleurnicharde creuse son sillon dans le coeur d une majorité de Français anesthésiés et surtout lâches. Pas nous les vrais patriotes. Volontaires pour la France. PATRIOTISME LIBERTÉ RECONQUÊTE. Enracinement contre enracaillement. Traditions contre arrierisme. On les aura.

  2. A lire les gros titres qui s’affichent sur la page d’accueil de mon navigateur internet, il semblerait que le consensus soit quand même en train de craquer.

    Parce que les mots « décapitation » et « enseignant » sont la goutte qui fait déborder le vase ?

    Parce c’est en région parisienne et non dans un village de l’Isère lointaine ?

    Parce qu’on ne peut pas accuser la rancœur d’un employé contre son patron ?

    A cause de l’attitude un peu trop visible et unanime des parents d’élèves de la classe de Monsieur Paty ?

    Parce que le coronavirus ajoute à l’exaspération ?

    Tout ça ensemble ?

    Point ne le sait, mais je ne sens plus du tout la même indifférence que pour le malheureux Hervé Cornara. Je peux me tromper, mais j’ai l’impression que l’air du temps tourne, au moins un petit peu.

  3. Je pense qu’un moment donné , il va falloir faire provision de cordage , la chasse aux collabos de l’islam éclatera , les pendaisons seront nombreuses vu le nombre .

  4. Demain dans ma petite ville la mairie Lrem/LR organise un rassemblement.
    J’ irai peut-être faire un tour (ce serait ma deuxième manif’ en 70 ans) avec une pancarte :
     » — Vous avez TOUS laissé faire. Taisez-vous !!!  »
    Histoire de faire chier CGT/FSU/SUD/LR/PS/PCF/LFI et autres nuisibles. Et si une petite photo sort dans la petite presse locale j’aurais réussi ma petite journée.

  5. Je reprendrai espoir le jour où les forces de polices nationale et municipale, la gendarmerie et une partie de l’armée consacreront 80% de leur temps à, pourchasser tout ce petit monde de barbus et de zoros (pour les femmes) y compris les migrants illégaux, puis à les contenir dans d’immenses camps de rétention administrative bien gardés avant d’armer des flottes de bateaux et d’avions cargo pour les déposer avec délicatesse sur la première côte venue du continent africain. Cela nous coûtera cher mais la Liberté et la Survie n’ont pas de prix !

    • Avec un vrai chef à leur tête et l engagement des vrais patriotes ils le feront dans les règles de l’art. Volontaires pour la France. Général Antoine Martinez. PATRIOTISME LIBERTÉ RECONQUÊTE. Allez sur le site et votre coeur battra plus fort. Rejoignez nous vite et parlez en autour de vous car les médias ne le feront pas. Ils sont aux ordres depuis si longtemps. ….Merci

  6. En quoi l’islam serait il responsable des actes conscients de ses adeptes ? C’est une façon d’absoudre les criminels et transférant la responsabilité du dit criminel sur la religion et, in fine, sur ses millions d’adeptes ! Ridicule et stérile à la fois. Rien de fécond ne peut pousser sur pareille pensée…

    • Système,
      l’islam rend con, très con. Et il faut déjà avoir des prédispositions pour adhérer à la secte et s’y complaire. Non ?

    • si l’islam n’est pas responsable et n’a pas d’influence sur les assassinats, pourquoi la loi gays sot sur le socialisme national ?

    • Et en quoi la responsabilité d’une idéologie absout-elle la responsabilité individuel du criminel ?

      Je ne vois pas ce qu’il y a de ridicule et de stérile à dire que le criminel, dont on juge la responsabilité individuelle – enfin dans ce cas précis on ne va pas la juger, mais c’est uniquement parce que la justice française ne fait pas de procès aux morts – a été influencé par une idéologie.

      Ce qui est fécond est d’analyser les causes, tant collectives qu’individuelles, et d’essayer d’en tirer des conclusions. Je ne vois absolument pas où a lieu ce « transfert » dont vous parlez, et l’analyse de la responsabilité d’une idéologie n’a jamais empêché, me semble-t-il si l’on consulte les grands procès de l’histoire, de juger individuellement les criminels et leurs actes.

    • Lisez très attentivement le Coran et on en reparlera ! Il y a, selon la lecture qu’on en fait, de quoi justifier tous les attentats possibles et imaginables. Et par ailleurs, qui comment, le plus souvent, des attentats ? Il ne faudrait pas non plus nier les réalités.

    • L islam ne peut se concevoir vraiment comme une religion avec toute la haine qu il véhicule. C’est un dogme guerrier et politique qui a les massacres d infidèles comme seule idéologie. Où est l amour dans tout cela ?

  7. hommage national , le professeur recevra la légion d’honneur. Je suis dégouté , quelle honte , tout ceux qui ont installé l’islam en France , l’ont subventionné , protégé ,seront là. Tout ces hypocrites , immigrationnistes, islamophiles qui ont armé ce tueur par leur lâcheté vont rendre hommage au mort dont ils sont responsable. Une seule chose donnerait de la valeur a cette légion d’honneur , qu’en même temps ,on remette la médaille du déshonneur a tout ces collabos.S’il y avait eu un rassemblement hier dans ma ville ,je n’y me serrait pas rendu , comment se rassembler avec une majorité de gens qui il y a peu encore nous traitait d’islamophobes ,donc racistes ,donc fascistes.Depuis 30 ans nous en avons subi des insultes et agressions pour avoir eu raison trop tôt.Alors c’est sans moi

    • J espère qu à cet hommage ce connard de Macron ne va pas convier des représentants du culte musulman. Ce serait l horreur dans l horreur !!! S il le fait il crachera sur les chrétiens et tôt ou tard il le paiera très cher.

  8. Génial l’écrit « prof pas content » (rire) on nage en plein délire, et surtout ça ne sent pas l’escroquerie professionnelle…pas du tout (rire)

    • C’est vrai que c’est tout à fait adapté mais très incomplet : « prof pas content … de risquer de se faire décapiter ». Là au moins on comprend qu’il ronchonne le prof. Décidément même dans les slogans on est en perte de vitesse dans ce pays.

  9.  » Serait-ce le signe d’un sursaut ?  » …. Oui, absolument, d’ailleurs ce parfum de sursaut, justement, accompagne tout votre article. On le sent, ça bouge. Merci pour ce témoignage direct.

  10. Réjouissez vous malgré la propagande islamo gaucho ;c’est la fin ;ils ont perdu mais ne le savent pas encore …
    Ce rassemblement est une hypocrisie de plus ;tellement lamentable de les entendre chanter la Marseillaise alors que c’est eux qui se font scouiser .
    C’est à cela aussi qu’on voit qu’ils sont finis.

    • Surtout ne pas crier victoire trop vite ! La route est encore longue et les membres de la 5ème colonne extrêmement nombreux dans notre pays ! Autrement dit on a pas fini d’en ……

  11. Je dis fini la récré, l unité n existe plus dans ce pays car les islamistes et leurs complices nombreux ont fait cesession. Alors reprenez votre pensée, haïssez ces fanatiques de l islam sans honte ni doute !!! Méprisez ceux qui sont complices. Rejetez, ignorez ceux qui vous critiques.

  12. Charles, je veux, non pas les « intégrer », NAN, ce n’est PAS ce que je VEUX !!!

    ce que je VEUX, c’est :
    – Les DESINTEGRER façon David VINCENT dans la série des années 60  » Les envahisseurs  »
    – PRENDRE et PENDRE toutes les ORDURES POLITIQUES qui sont directement RESPONSABLES de tous les morts par le NAZISLAM et leur TARES d’adeptes d’enculés !!!

    VOILA ce que je VEUX !!!

    Rien à ajouter …

  13. « des policiers avaient été positionnés devant le Bataclan, dont un avec une arme d’assaut. » Ça alors ? Notons que ça vaut peut être mieux que des militaires qui ont jalousement gardé leur arme pour eux, respectant le réglement militaire, pendant que leurs compatriotes qu’ils étaient censé protéger tombaient sous les balles. Ah oui, mais eux protégeaient les gens dans les rues ! Sinon, Charles soyez quand même prudent.la place de la République contrairement à ce qu’on pourrait croire n’est pas un lieu sûr pour un patriote.

    • Pour le Bataclan vous avez raison. Mais symboliquement ça craint. Surtout que c’était destiné à protéger le cortège de ces parasites du pouvoir et du show-biz. Maintenant, ces militaires qui ont refusé de donner leurs armes le 13 novembre 2015 porteront ce poids toute leur vie à mon humble avis…

  14. Toute manifestation de la gauche
    Donc de la pensée unique
    Donc du mondialisme
    ( Mêmme une émission avec Hanounna ou Ferrari)

    Fait progresser la cause patriote

    Parce qu’elle confirme et démontre :

    – où est le danger
    – où sont les traitres
    – qui sont les victimes
    – où sont les héros

    « Le sang de nos martyrs est la semence d nos chrétiens » Tertullien.

  15. Une manifestation ou la vraie raison du drame que nous vivons serait dite, à savoir la présence de millions de musulmans en France et en Europe serait purement et simplement interdite et ses organisateurs mis en taule par les « juges » du « mur des cons ». Dire la vérité serait avouer que tout cela est une conséquence de l’immigration africaine de masse que nous subissons depuis des décennies. Et cela, les ordures qui nous ont imposé cette maudite immigration ne le tolèreraient évidemment pas…

  16. Sinon, je n’ai jamais manifesté. Donc je ne vais pas dire qu’on m’a empêché d’aller à la place de République. N’ayant pas vu de pancarte #Laicité1905, je n’y étais pas invité. Prof n’est pas une idéologie, on a une une manifestation corporatiste associée de leurs élus électoralistes.
    Mais c’est un regret moral d’une certaine manière.
    Je regrette aussi de ne pas avoir accompagner les policiers lors du suicide d’une des leurs.
    Mais bon, internet est aussi une place de manifestation.

  17. La force de la gauchiasserie est son pouvoir de mobilisation dès que son idéologie est en passe d’être remise en question.
    Aussitôt cellules de riposte des partis de gauche, des  » associations droitsdelhommistes », des syndicats de gauche (pléonasme en Fronce) se coordonnent pour organiser des manifestations destinées à noyer le poisson.
    Cette mobilisation couverte par des médias complices a donné d’excellents résultats depuis des décennies. Mais tout a une fin, même en Fronce bolchevisée jusqu’à l’os.

    • C’est cette idéologie absurde et contradictoire qui se dissimule sous la cape de la liberté et de la démocratie, mais qui se révèle une véritable dictature de la pensée mondialiste qui est la source de tous les problèmes. Cette idéologie prône l’élimination des nations, et des lois républicaines au profit d’un monde multi communautaire aux lois, règles, moeurs et comportements totalement contradictoires.
      Tous cette idéologie gauchiste est basé sur une utopie illusoire d’une humanité harmonieuse, ou les peuples vivraient en harmonie pacifiquement. L’islamisation, la ghettoisation, l’indigénisme communautaire sont les conséquences directes de ce fantasme idéologique, ce que les français n’ont pas encore compris.

  18. On veut focaliser sur les conséquences tout en faisant semblant d’ignorer la cause :
    l’Islam. Mais cette fois c’est bien difficile car le
    professeur a fait l’objet d’une véritable fatwa ;
    son decapiteur n’a fait que suivre les préceptes coraniques.

  19. Ils se sont infiltrés dans l’après bataclan, les gilets jaunes et samuel Patty. C’est pas fini.
    Ils ont des propos toujours ambigus, si on arrive à réfléchir avec un troisième neurone…
    Comme ils ne disent jamais le nom de ceux qui nous déclarent la guerre: ‘islam’, indigénistes, écolos, LGBT, certains chétiens et juif. Tous n’ont qu’une cible déclarée: le male blanc laique, désigné FNazi génétique.

    Les ‘insoumis’ qui encouragent les soumis, c’est la traduction de musulman…
    L’indigène qui vient limite nous vendre le cannibalisme, l’esclavagisme, la machette génocidaire…
    La lesbienne qui défend l’envol des homos du haut des minarets…
    La féministe qui défend la lapidation de la femme violée qui se pleindrait…
    Etc…

  20. Je viens d’entendre à la radio le « fameux » imam de Drancy, si « jonti » pour nos merdias, demander aux parents d’élèves de « bien fire attention, ci notre avenir qui l’ i on jeu ».
    Hankulai de faux-cul de bout de gnoule qui pense surtout à l’avenir de ses congénères qui occupent les écoles autour de Paris.

    Aussi pourri que Pascal Praud est con. Ce sarkono/Darmanino/crétin s’est fait rouler dans la farine par 2 vieux auditeurs magrébiques sur RTL vers 14h/14h30.
    Niais le footeux…. niais mais prétentieux et arrogant quand il est dur Cnews.

    • ne soyez pas si sctaire avec pascal praud, il coupe toujours la parole aux débatteurs mais quand même il ose inviter des « nauséabonds » lui au moins, ce qui n’est le cas que dans une seule radio sudradio,

      • En quoi ses invités seraient nauséabonds ? Il n’a invité ni Attali ni Dieudonné….
        Praud est bête si le mot con dérange. Bête à retourner au foot.

Les commentaires sont fermés.