J’étais à Sciences Po Grenoble, il y a 40 ans : les gauchos faisaient déjà la loi

La situation actuelle n’a rien de nouveau à Sciences Po Grenoble (IEP) où j’étais étudiant il y a 40 ans ! La seule différence est, qu’à l’époque, c’étaient les vermines gauchistes qui tenaient la baraque, alors qu’aujourd’hui, c’est la vermine musulmane… alliée bien sûr à la vermine gauchiste !

Il y a 40 ans, il était déjà interdit de s’y exprimer pour sortir de la bien-pensance ! Je me souviens des cours d’Histoire des idées politiques, dont le professeur était un certain Jean-Marc Joubert. Or ce Joubert était également responsable de l’OCR, Organisation communiste révolutionnaire, très active dans les opérations contre la centrale nucléaire de Creys-Malville, un des chevaux de bataille de l’extrême-gauche. Joubert était aussi connu pour abriter des sympathisants d’ « Action Directe », mouvement terroriste très actif alors.

Je sais de quoi je parle, étant à l’époque chef de groupe au SAC et ayant développé un réseau assez important d’informateurs sur le campus de Grenoble… Nous avions développé un fichier très fourni de ces ordures, qui servait d’ailleurs souvent aux Renseignements Généraux et à la DST.

Le local de l’ « Union syndicale » de l’IEP était une véritable base gauchiste, et j’ai décidé un jour d’y mener une opération nocturne. Nous n’avons pas été déçus : saisie d’un important fichier de sympathisants, d’environ 10 000 francs (à l’époque, une énorme somme!) et… de cocktails Molotov (cette année – comme d’habitude – de violentes manifestations, déjà pour le droit des étrangers, embrasaient Grenoble en partant du campus). J’ai donc décidé de foutre le feu au local en partant… Ce qui a été le prétexte d’une nouvelle manifestation ! Le fichier a été refilé aux RG…

Une autre opération, sur commande de la DST cette fois, a consisté à identifier les meneurs des « Iraniens en lutte » (c’était alors la révolution en Iran !) qui se pavanaient sur le campus. La DST avait reçu l’ordre de mettre hors d’état de nuire leur principal meneur, mais n’arrivait pas à l’identifier, manquant de ressources sur le campus. C’est donc mon groupe qui s’en est chargé, avec succès. Une fois encore, le fameux Joubert est apparu dans nos lucarnes… Nous avions réalisé de très intéressantes photos d’ailleurs. Le gars a été identifié, les infos transmises à la DST… Et le gars a tout simplement disparu, je me souviens que Joubert nous a même cassé les burnes avec ça dans un de ses cours !

Cette ordure a d’ailleurs eu droit au casse de son appartement pendant qu’il donnait un de ses cours de propagande. Opération peu concluante, il ne gardait rien chez lui… Mais ça a été l’occasion de le mettre un peu plus en rogne lors de son cours du lendemain.

Tout ça pour dire que l’IEP de Grenoble était, déjà il y a 40 ans, une base gauchiste menant des activités totalement illégales, en toute connaissance de cause de la direction. Joubert était d’ailleurs membre de cette direction et son « aura gauchiste » en faisait l’un des piliers. La différence avec aujourd’hui est, qu’à l’époque et jusqu’en 1986, le gouvernement était tout de même disposé à réagir (Pasqua a été un excellent ministre de l’Intérieur… très apprécié au SAC). Les choses ont bien changé…

John Deuf

image_pdfimage_print

19 Commentaires

  1. tres interessant quelques precisoins a moins que DEUX joubert n aient sevi a l iep de Grenoble je crois qu il s agit de JEAN PAUL JOUBERT qui etait memmbre de l OCI lambertiste ce Joubert a demande sa mutation a la fac de droit de LYON3 ou il a poursuivi ses activites de propagandeiste et de sale mouchard, il insultait les etudiants qui votaient fn dans ses cours il a meme menace des etudiants de conseil de discipline pour une broutille quand on voit ce que ses emules font desormais il doit etre a la retraite dans le rhone a cote de Lyon depuis 2ans je crois, ah oui une video de lui poste par un de ses etudiants a Lyon ou JOUBERT insultait le president polonais mort dans un accident d avion! ce rat decidement se permettait tout

    • Oui exact c’est lui. Un regret de plus: Etre bien trop loin pour aller lui en coller une dans la tête 🙁

      • oui John je crois que Bernard L enseigant d histoire a lyon 3 lui ena colle une, je repete que la specialite de joubert etait de balancer des noms en public en amphi de gens dont les idees lui deplaisaient parfois ce salopard en en eu les retombees, enfin bravo pour vos actionsparfois le vere ne suffit plus

  2. Le gauchissement est l’action de gauchir, c’est-à-dire tordre, vriller ; c’est ce que font les gauchistes avec nos valeurs, par haine de ce qu’ils sont…

  3. Il y a des conclusions difficiles à exprimer qui s’imposent suite à ce récit. On constate aujourd’hui de façon flagrante que les actions de ces organisations gauchistes ont mené à la destruction de notre pays et aux morts qui l’accompagnent. On sera bien obligé dans pas très longtemps de constater que le combat sur le terrain des idées ne court plus assez vite. Il faudra bien admettre que neutraliser leurs actions est un devoir moral et vital et que tous les moyens employés jusqu’alors s’y trouvent insuffisants. Tout le travail subversif qu’elles mènent en sous-marin relève de la haute trahison, ses conséquences sont mortelles, il y a un moment on sera bien obligé de constater la présence d’un mur impactant notre dos dans notre reculade permanente. Les comptent sont faits pour être réglés.

  4. John, merci pour ces informations concernant les rats gauchos de l’époque !!

  5. idem à la faculté des lettres d’aix en provence
    aujourd’hui petite différence, ils lancent des fatwas de mort !

  6. Il y a 40 ans, les policiers étaient patriotes et largement anti-gauchistes, aujourd’hui je crains que ce ne soit plus le cas, surtout parmi les chefs.
    Le préfet Lallement avec sa gueule de gardien de goulag me semble être le nouveau profil de nos kapos, euh non !………….. anges gardiens.

  7. Il y avait hier soir un intéressant commentaire au sujet de ce « Joubert », il a été censuré? 🙁

  8. Grenoble est une ville depuis longtemps sous influence néfaste. Maintenant elle semble irrécupérable. Comment peut-on être communiste/gauchiste actuellement ? C’est triste d’être ainsi fermé au progrès et à l’honnêteté intellectuelle.

  9. Je me rappelle très bien de cette époque puisque j’étais en fac de Langues de 1979 à 1982 et que l’IEP était près de notre bâtiment ..j’avais d’ailleurs eu des soucis avec des gauchos qui nous empêchaient d’aller en cours et avaient jeté des lacrymos dans notre amphi pour qu’on dégage car on était une petite poignée d’étudiants à refuser de faire grève !

  10. La jeunesse islamo bobo gauchiste est dégénéré. Ils sont athées, souvent drogués, anarchistes, détestent les familles et sont donc détestés par le monde musulman. Ces idiots utiles n ont jamais rien fait de leur 10 doigts…ils devraient fermer leur bouche et aller ramasser des pommes s ils veulent se rendrent utiles.

  11. L’université de droit Paris Malakoff a été créée à la fIn des années 70 pour contrebalancer la gauchisation invivable pour certains profs de l’université de droit de Nanterre !

  12. Mais bien-sur … le 10 mai 81 fût le départ de toutes les « saloperies » exercées par ces dégénérés , de « gauchiasses » .

  13. 40 ans , ça nous ramène à 1980 …..
    c’est pas 40 , mais depuis 52 ans , depuis 1968 ….que la gauchiasserie s’est infiltrée dans le système éducatif…
    voir avant ….

  14. L’unef nid de cocos .ils avaient déjà la majorité en 68. Adeptes de Mao et autres dictateurs. Ça n’a pas changé

  15. Le vereux VERAN n est il pas de Grenoble ?
    Bingo ! Et comme il est ne en 80, vous avez le parfait exemple de ce que nous a pondu le gauchisme mondialiste dans le dauphine…

Les commentaires sont fermés.