J’étais au procès de Thomas Joly, jugé pour avoir montré des images de la barbarie islamique

Publié le 9 novembre 2017 - par - 57 commentaires
Share

Ce jeudi 9 novembre 2017 se tenait au tribunal correctionnel de Beauvais, le procès de Thomas Joly, accusé d’avoir mis en ligne sur son blog des photos « violentes » de nature à contrevenir à l’article 222-33-3 du Code Pénal qui sanctionne : «  l’enregistrement et la diffusion d’images de violence portant atteinte volontaire à l’intégrité de la personne »

Il s’agissait en l’espèce des images de deux victimes du terrorisme islamique : James Wright Foley, décapité à Raqqa le 19 août 2014 et Hervé Cornara, décapité à Saint Quentin Fallavier en Isère le 26 juin 2015.

Le président du Tribunal rappelle le chef d’accusation à l’encontre du prévenu puis donne la parole à Thomas Joly qui comparait libre, tout en ayant subi six heures de garde à vue le 19 Février 2016 pour cette même affaire.

Mais ce dernier n’a pas l’intention de se laisser intimider : il revendique haut et fort son engagement politique en qualité de secrétaire du Parti de la France (le PDF, parti créé par Carl Lang en 2009) auquel contribue son blog qui dénonce notamment le terrorisme islamique. Pour lui, toute cette procédure est le fruit du « politiquement correct ». Quant à la dénonciation à l’origine de la poursuite pénale, elle rappelle nous dit-il les heures les plus sombres de notre histoire… Ce à quoi le Président du Tribunal répond qu’on n’est pas ici dans le politiquement correct mais dans une salle d’audience, au pénal ! Ca commence très fort !
Thomas Joly précise que son blog n’est pas destiné aux mineurs et qu’il n’y a pas que les militants du Parti de la France, qui dénoncent le terrorisme islamique. Il évoque la diffusion massive de la photo du cadavre du petit Aylan Kurdi découvert sur une plage de Turquie le 2 septembre 2015 sans que personne ne saisisse les tribunaux en dépit du caractère émotionnel et violent de cette image, qui a fait le tour de la planète.

« J’ai usé de ma liberté d’expression » dit-il, ce à quoi le juge répond que si la liberté d’expression est un droit fondamental, elle souffre aussi de certaines limites !

Maître Pierre-Marie Bonneau, avocat de Thomas Joly et spécialiste de droit pénal, lui demande alors s’il a reçu une quelconque désapprobation de la part des familles des personnes décapitées, à propos de la diffusion de ces photos sur son blog. Réponse : « non, et si tel avait été le cas, j’aurais immédiatement réagi ! ».

La parole est ensuite donnée au Procureur de la République. Il tente de prouver que l’infraction est constituée : pour lui, pas de doute sur la matérialité des faits, ni sur l’intention de diffuser des images violentes. Il y a bien volonté de choquer et de surcroît sur un site accessible à des mineurs ! Puis il ose opposer le travail d’information de Thomas Joly à celui de la « presse classique » qui elle « se conforme à la Loi » ! Quel euphémisme pour désigner les médias du système ! C’est oublier un peu vite ces vertueux journalistes qui n’ont pas hésité à passer en boucle les images du petit Aylan Kurdi dans le but de vendre à l’opinion publique européenne l’idée d’une ouverture totale des frontières et par voie de conséquence l’acceptation d’une immigration massive !
L’article de Loi 222-33-3 nous dit que «Le présent article n’est pas applicable lorsque l’enregistrement ou la diffusion résulte de l’exercice normal d’une profession ayant pour objet d’informer le public ou est réalisé afin de servir de preuve en justice ». En clair, cela voudrait dire qu’il y aurait des « informateurs protégés » et d’autres qui ne le seraient pas, dans ce beau pays de France ! Bref, une liberté d’expression à géométrie variable que la Cour Européenne de Strasbourg n’apprécierait guère !
Le procureur demande deux mois de prison avec sursis et 4000 € d’amende à Thomas Joly qui, selon lui, a « dépassé les limites ». Murmures dans la salle !

Maître Pierre-Marie Bonneau, du barreau de Toulouse commence alors sa plaidoirie.
Pour lui, l’image à elle seule ne véhicule pas un « message » violent. L’image n’a été choisie que pour illustrer, par un banal « copier/coller » un article dont le contenu n’a curieusement jamais été évoqué au cours du procès. Il ne s’agit pas non plus d’un « enregistrement ». Un « message » selon Maître Bonneau est une construction intellectuelle qui ne se limite pas à la simple constatation de l’image. L’image n’est ici qu’une illustration destinée à parfaire une information. D’ailleurs ici l’image ne trahit pas le sens de l’article auquel elle est associée.

Le blog, poursuit-il, s’adresse à des personnes qui s’intéressent à la politique. Il n’a pas vocation à attirer les mineurs. Ce n’est pas un blog de scoutisme destiné à la jeunesse ! De plus, les photos incriminées sont facilement accessibles au grand public et elles le sont encore aujourd’hui à l’heure du procès, ce que le lecteur pourra aisément vérifier, au moins en ce qui concerne celles d’Hervé Cornara (NDLC : j’ai recensé cinq sites en quelques clics permettant d’accéder à cette image).

De plus, l’élément intentionnel n’est nullement démontré. Plusieurs arrêts de la CEDH (Cour Européenne des Droits de l’Homme), rappellent la nécessité, en matière de liberté d’expression, de prendre en compte la légitimité du but recherché : ici illustrer un article et non vouloir choquer en montrant du sang dégoulinant ! Faut-il préciser qu’aucune accusation d’incitation à la haine raciale n’a été engagée à l’encontre de M. Joly et que son casier judiciaire est parfaitement vide.
Pas de parties civiles à l’audience, ni de demandes de dommages et intérêts. On se demande alors bien qui sont les personnes lésées par les agissements de M. Joly !

En conclusion, Maître Bonneau invite les juges à ne pas se laisser aller dans ce genre de dérive consistant à détourner une procédure pour faire taire celui dont la parole ne plait pas. Il plaide donc la relaxe de son client.
Thomas Joly reprend la parole en dernier, selon l’usage, pour expliquer que tous les partis politiques ont dit qu’on était en guerre contre le terrorisme et qu’il ne croyait pas avoir commis une infraction.

Le verdict sera rendu le 23 novembre 2017 à Beauvais. Il sera d’autant plus attendu que d’autres personnalités politiques dont la présidente du Front National font l’objet de poursuites pour des chefs d’accusation de même nature. Quelques représentants de la presse locale et des sympathisants qui avaient bravé la fraîcheur matinale attendaient M. Joly et son avocat à la sortie du tribunal.

Hector Poupon

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
David

Je sais que ça a l’air un peu cliché mais il se passe des choses plus graves en France comme la délinquance dans les cités mais aucun juge n’intervient. Cette « justice » n’a pas le sens des priorités…

klovitz

A quand l’assassinat politique ?

crap2sp

Les politiques ,juges,et autres collabos ont la trouille,de l’islam,voila pourquoi ils agissent ainsi,ils ont capititules,les 1er a le dire publiquement sont les musulmans eux meme,.ce process aurait eux lieu,a Vichy en 40,c’est la meme histoire,contre la resistance,contre des patriots..

antécumé

Ces juges….
Ils auront toute ma haine !

Markorix

Bien dit . Vous devriez faxer votre commentaire à ce juges.

Markorix

Ils ne veulent pas que l’on montre la réalité de l’islam. Ils sont tous en croisade pour nous faire gober l’histoire de la religion d’amour et de paix. Détournez le regard braves gens , circulez , il n’a rien à voir et tout à perdre .bref , l’accusé serait une sorte de complice ? Non mais ils se foutent de qui ces gens ?

cm732

Cela prouve la complicite qui est en verite la trahison d une partie de la classe politique envers le peuple Français subissant la barbarie des attentats perpetres sur notre sol.
La justice les medias sont egalements complices de tout cela.
Quelque soit le verdict je tiens a preciser que l islam est incompatible avec la republique francaise car ces gens sont des arrieres dignes du moyen age.

Joël (1)

Faut pas dire ça malheureux…… Vous allez faire de la peine à Marine Le Pen qui elle dit ouvertement que l’islam est tout à fait compatible avec la raie-publique!!!!!

Trannod

Encore un procureur et des juges islamistes

CLV

Rien à espérer pour les patriotes, les amoureux de la France et bien au contraire tant que les juges rouges seront en place, cela même qui jugent sur ordre de leur maitres islamo gauchistes non pas sur une quelconque infraction mais bien sur une idéologie gauchiasse destructrice, pour cette pègre mondialiste putanière. Vivement que ce soit au tour de ces juges rouges de se retrouver devant des juges intègres et les condamner fermement pour trahison envers l’état français, travestissement de la loi pénale française pour une idéologie islamiste

grougnach

Tout à fait d’accord et j’espère que l’on jugera ces « juges » dans un avenir proche.
Dorment-ils l’esprit tranquille? S’ils ont une conscience ils devraient commencer à s’inquiéter…Le vent tourne!!!

Cril17

fdesouche.com/905089-clichy-pour-le-parisien-la-manifestation-des-elus-perturbe-la-priere-illegale … –

Clichy : Pour Le Parisien « la manifestation des élus perturbe la prière illégale »

BALT

Le proverbe, parait-il Chinois,: On montre la lune du doigt.
Le sage regarde la lune.
L’imbécile regarde le doigt.
Il y a énormément d’imbéciles chez les juges, les politiques, les médias et chez toute la gauche.

andrej

BALT,
Pardonez moi : pas que dans toute la gauche, une grande partie de la droite aussi, hélas. Mais ce qui n’est pas tolérable, c’est qu’il y en ait tant dans la magistrature! voire le mur des cons : c’est dire par qui nous sommes « jugé ». Ces gens là peuvent s’autoriser n’importe quelle connerie sans rique d’ètre sanctionné et ils s’en donnent à coeur joie! (Ce ne sont pas les cas qui manquent : ils doivent ètre irréprochables ou bien ils changent de métier).
Cordialement.

dufaitrez

Dénoncer l’ennemi devient un Crime !
Pleurer les victimes à coup de bougies, une Vertu !
Pleurons, mes Frères !

André

Mon commentaire ne passe pas. Tant pis pour ceux qui veulent étouffer la vérité.

GILLES

Si ce genre d’image doit être interdite et qu’on doit passer en jugement pour les avoir diffusées, alors il faudra interdire toutes les images montrant les victimes des guerres, y compris celles de la shoah

zoé

J’ai trouvé au contraire très courageux de montrer ce que les islamistes sont capables de faire. Ne pas se cacher derrière son petit doigt. Comment peut-on cacher au peuple ce que ces débiles osent faire dans un pays qui les a accueillis.

BALT

C’est juste un prétexte pour nuire aux gens qui ne sont pas politiquement corrects. Par exemple, du Front National.

Une patriote

C’est ce que cherche Macron , tout cacher avec la connivence des Judas du gouvernement, des médias, de la justice à sa solde afin que le peuple ne soit informé de rien, qu’il reste dans la plus totale ignorance pour lui permettre de mener à bien la destruction du pays, l’appauvrissement de la population au détriment des plus riches et des musulmans puisqu’eux ne subissent aucunes contraintes, ni diminutions de leurs allocs, bien au contraire. C’est pourquoi il y a un tel acharnement sur Marine et sur aucun autre, ELLE EST LA SEULE QUI OSE ENCORE LE COMBATTRE et qui… lire la suite

Joël (1)

Vous n’avez absolument rien compris au film! Vous êtes politiquement inculte! Marine Le Pen avec avec son (mentor) de collabos Mélanchon ne remettent absolument pas l’islam en question ils caressent l’espoir de le dompter à leurs compte espérant passer au pouvoir avec leurs voix! Marion elle serait notre sauvegarde par sa pugnacité et probité Patriote! Marine Le pen n’est qu’une imposture, et du reste le pouvoir va s’en servir pour la remettre timidement en selle et ainsi éviter la naissance d’une dynamique Identitaire ce incontrôlable pour la dictature!!!

GILLES

En socialie on fait juste prétendre combattre le terrorisme islamique mais dans la réalité on s’acharne sur ceux qui agissent vraiment contre

Leresistant

Il faut foutre dehors les adeptes des abattages halals d’un autre âge qui n’ont pas leur place dans un pays civilisé !

andrej

GILLES,
Et nous, nous gobons tout à l’avenant : nous ne sommes pas dezs veaux mais des moutons!
Cordialement.

patphil

aucune perspective positives dans ces affaires honteuses, le prévenu sera condamné puisqu’il dit et montre la vérité!
honte à ces juges et procureurs pour lesquels ils existe deux poids deux mesures; depuis La Fontaine les jugements de cours vous rendront blanc ou noirs, et ça continue

Une patriote

Il aurait du demander au juge « pourquoi on n’applique pas les mêmes limites à la liberté d’expression des terroristes musulmans  » étant donné qu’on peut faire paraître une photo d’un musulman en train de se torcher avec le drapeau français sans traduire cette saloperie en justice, mais qu’à l’inverse monter les exactions commises par des assassins musulmans vous conduit en justice ? Lui demander aussi pourquoi aujourd’hui prévenir la population des risques de mort par des musulmans est devenu interdit puisque source de poursuites pénales ? Car là il y a manifestement encouragement aux exactions et non assistance à personne… lire la suite

claude

tout a fait d’accord, on marche sur la tête ,pauvre France qu’a tu fait de tes enfants!!!!

Mimitou85

Existe t’il un article de loi qui punit les textes et donc leurs auteurs pour incitation à la haine ?
Dans ce cas, il va falloir très vite interdire le Coran.

Lili

Les journaleux ont usé et abusé de ce type d’images pour influencer les esprits et faire l’apologie du ‘ ‘ vivrensemble’ ‘ qui n’est qu’un  » mourirpareux » !!
Et en plus, ils ont gagné beaucoup d’argent !!
La une des journaux était visible par des enfants en bas âges et des personnes sensibles….c’est une honte !!

adrien

IL ne faut pas montrer de quoi est capable l’envahisseur… Tout est calculé.

Odysseos

Selon moi il y a clairement abus de droit: la loi a été édictée pour empêcher la propagande des terroristes musulmans, des djihadistes.

Elle est détournée de son but et utilisée ensuite ad personam pour persécuter et réduire au silence un blogueur qui dénonce ce terrorisme, ce qui est sans doute sa faute « réelle » dans l’esprit des inquisiteurs.

Joël

Hypocrisie totale des magistrats qui savent très bien que des millions de photos et vidéos circulent sur le net, les réseaux sociaux et les mails. Cette violence, que tout le monde connait, n’est que le faire-valoir d’un procès politique. L’inquisition est de retour au 21ème siècle.

JILL

Il est moins urgent de condamner les criminels islamiques que ceux qui les dénoncent.

micheline de doncker

A propos des images du petit Aylan Kurdi, les vrais criminels sont les parents qui font monter leur enfant sur un bateau sans gilet de sauvetage !

JILL

Images truquées,arrangées ;rappelons le .

Joël

Il a d’ailleurs été prouvé qu’il s’agissait d’une mise en scène de journalistes avides de scoops.

Lili

Exact !! Le père a sacrifié sa femme et ses deux enfants, c’est un criminel !!

Une patriote

Exact, non seulement il les a sacrifié mais ensuite grâce à toute cette mise en scène, il a été mis à la une des médias comme un pauvre malheureux que le destin avait lourdement frappé, ce qui lui a valu de recevoir de l’argent et une belle maison. Cette pourriture de lâche criminel s’en tire avec tout les avantages par la connivence d’autres pourris !

Arthur

Il faudrait (doux rêve) que ce genre de procureurs puisse rendre des comptes devant une VRAIE justice !

Yves ESSYLU

« VRAIE » Justice, Comme celle appliquée par l’armée à ceux qualifiés de traitres en 1917 ?

adrien

Oui

Dugenou

Elle n’était pas pire que celle de vos mentors bolchéviques et leur Tchéka en Russie dans la même période.

jan le Connaissant

Donc si je comprends bien la loi, les journalistes de  » Valeurs Actuelles  » ou de  » Présent  » ont le droit de diffuser ces images, de diffuser des images montrant la barbarie musulmane, dans le but d’informer sur cette barbarie !
Mais alors qu’ils le fassent !!!

Messenger

Il faudrait s’occuper de ces procureurs et juges payes pour islamiser…

Wika

Et qui acceptent d’instruire des procès discutables alors que les délinquants, criminels, violeurs sont systématiquement remis en liberté @Messenger

montecristo

Il existe une photo bien connue qui représente des enfants enfermés dans une cage , la même que celle dans laquelle a été brûlé vif par Daesh, un pilote … Syrien (je crois)
Cette photo représente pour moi le summum de l’horreur !
Et pourtant, elle n’a aucun caractère violent … elle ne laisse que supposer.
Que diraient nos juges devant la publication d’une telle photo ?
Et pourquoi ne pas en faire des tracts en millions d’exemplaires ???

Deaner

Non le pauvre pilote était jordanien & le royaume avait aussitôt par des frappes aériennes pendant que nos caniches lèches babouches fabius & flamby étaient sur le point d’attaquer Hassad qui à leurs yeux était le problème dans cette région…

Dunois

Il habite où, le procureur ? Parce que ceux qui se soumettent à l’islam mais qui ne sont pas musulmans seront de toutes façons supprimés par des musulmans mais ils ne le savent pas encore.

Zorglub

ca c’est plus que clair

Dupond

tic tac …..tic tac……tic tac …..bientot les juges vont courir !!!

raskasse

Je l’espère.

Asma bint Marwan tuée par Mahomet

Et les photos qui décorent les paquets de cigarettes s’étalant sur tout un pan de mur chez les buralistes,elles ne sont pas aussi choquantes ?A juste titre d’ailleurs.Non mais allo quoi ,on est en Union Soviétique ? Je n’aurais jamais cru que nous en finirions là,dans la même bassesse que le totalitarisme communiste.Mais c’est ce qui doit nous donner la hardiesse de lutter : savoir que nous sommes en système totalitaire,comme les dissidents dont nous avons admiré le courage pendant la guerre froide.Nous sommes le camp du Bien et nous le prouvons en ne tuant personne et en ne détruisant… lire la suite

Spipou

Ah oui, tiens, je n’y avais jamais pensé, mais il faudrait assigner la SEITA en justice !

Il y a vraiment de quoi !

Edgar

Oui c’est un excellent argument auquel l’avocat Maître Bonneau a aussi pensé. Il le garde pour l’appel le cas échéant. Les images de lésions cancéreuses sur les paquets de cigarettes sont d’une rare violence et portent atteinte à l’intégrité de la personne . Elles peuvent être vues par de nombreux mineurs. Rappelons que plus de 30 % des jeunes (garçons et filles) sont confrontés au tabagisme…. ! Et pas un corbeau pour dénoncer la SEITA ! Tout cela prouve bien que ce procès ne tient pas debout. C’est un détournement de procédure pour faire taire les opposants.

adrien

Tout simplement parce que la SEITA est une très grosse multinationale et la plainte serait classer…alors que là, c’est un proces politique, comme celui de Marine le Pen.

montecristo

Encore Bravo Asma ! Je vous rejoins dans votre revendication !

Daniel Boutonnet

Excellente comparaison. Et n’oublions pas non plus toutes les images diffusées par TOUTES les chaînes d’information sur les horreurs de la seconde guerre mondiale, sans parler des voyages organisés dans les camps par nos collèges ou lycées ! J’aimerais connaître la réaction de la « Justice » si un particulier diffusait sur Twitter les photos d’un charnier nazi: inexistante probablement car « politiquement correct ». Il est clair que dès que l’on touche en revanche à l’islam, le 2 poids 2 mesures s’impose immédiatement.