1

J’étais sur Sud Radio, pour parler de l’UDMF, la liste « islam » des Européennes

J’étais sur Sud Radio hier, pour parler de l’UDMF, la liste « islam » qui se présente aux Européennes

D’abord un petit mot sur Sud Radio, la radio qui n’est pas comme les autres, parce qu’elle donne la parole à nombre d’ennemis du politiquement correct. C’est si rare dans le paysage médiatique actuel qu’il faut le souligner. D’ailleurs, les nôtres ne s’y trompent pas puisque j’ai reçu, après l’émission, plusieurs textos et courriels de nos adhérents ou amis qui écoutent en permanence Sud Radio et ont eu le plaisir de m’entendre, par hasard, puisque je n’avais prévenu personne de mon intervention.

J’ajouterai que j’ai été agréablement surprise par l’ambiance de la radio et l’accueil de tous ceux qui y travaillent, que ce soit à l’accueil ou les journalistes, on ne s’y prend pas la tête, on aime rire, de tout, les jeux de mots fusent, on vous accueille comme si vous étiez un vieux copain alors qu’on ne vous connaît pas… Pas de séance maquillage, pas de briefing, pas d’animateur avec un balai dans le cul. Et personne pour vous regarder de travers parce que vous êtes une islamophobe assumée 😉

La vie. La vie à la radio. C’est peut-être pour cela que Sud Radio est la petite radio qui monte, qui monte…

Hier, donc, j’ai passé trois quarts d’heure dans le studio, en compagnie du rédacteur en chef Christophe Bordet, du magistrat Philippe  Bilger, pilier de la radio, et des journalistes Philippe  Rossi,  Philippe David   et Caroline Grima   pour l’émission Les VRAIES VOIX consacrée à l’UDMF.

Il s’agit d’un concept d’émission interactive, on demande aux auditeurs de voter et certains interviennent en direct.

La question du jour était : la liste UMDF est-elle dangereuse ? Réponse 89 % de oui… Et pas un seul auditeur pour prendre la défense de l’UDMF. Cela rassure en ces temps de politiquement correct et de gauchistes aux manettes partout !

 

 

Pour mémoire, nos derniers articles sur l’UDMF

http://resistancerepublicaine.eu/search/UDMF

Christine Tasin