Joffrin ose impliquer la France dans l’antisémitisme des jeunes musulmans

On pourrait croire qu’on avance peu à peu vers une reconnaissance de la réalite de l’antisémitisme d’origine musulmane en France, puisque, après Jakubovitch, le Président de la Licra, qui traîne les patriotes au tribunal pour moins que ça, même le Directeur du Nouvel Observateur, qui, quant à lui, traite de fachos ceux qui disent la même chose vient de reconnaître la réalité du constat.

http://dai.ly/M6itn5

Etrange ? Signe d’espoir que nos medias, à défaut de nos élites, commenceraient à voir clair et à dire le danger de l’islam ?

Que nenni. Aucun des deux.

D’abord, il devient de plus en plus difficile de prétendre ne pas voir la réalité, « les dizaines et dizaines d’incidents qui se multiplient contre les juifs » comme le dit le Directeur du Nouvel Observateur. Et Jakubovitch comme Joffrin ont compris qu’ils allaient finir de se déconsidérer à force de nier l’évidence.  Alors ils avancent à petits pas. A très petits pas.

Ensuite, il faut écouter attentivement l’argumentation. Joffrin reconnaît certes la responsabilité des jeunes musulmans, mais par un tour de passe-passe digne du dhimmi-collabo qu’il est il met cela sur le dos d’un antisémitisme qui serait structurel, traditionnel, habituel dans la société française, qui reprocherait toujours les mêmes billevesées, depuis plus d’un siècle, aux juifs, leur argent, leur place dans les arcanes du pouvoir.

Oui, vous avez bien lu, l’antisémitisme musulman serait un produit de l’antisémitisme séculaire, pour ne pas dire d’origine chrétienne…

Pour un Joffrin, que les jeunes musulmans antisémites avouent, comme le montre le dossier du Nouvel Observateur, qu’ils n’aiment pas les juifs et souhaitent leur mort n’aurait pas de rapport spécial avec l’islam qui appelle dans ses textes sacrés  à tuer les juifs… Un Joffrin n’ose pas dire que les prédicateurs les plus écoutés et admirés en France comme Qaradawi appellent dans leurs discours et leurs livres à tuer les juifs au nom de l’islam. Un Joffrin n’ose pas dire que l’exportation sur le sol français de la défense inconditionnelle des Palestiniens aboutit à développer la haine des juifs…

Comme c’est facile de relativiser l’antisémitisme et les agressions qui se multiplient pour ne pas toucher à l’islam et au message de haine qu’il véhicule ! C’est cela l’information que véhicule un Joffrin ! 

Mais comme si cela ne suffisait pas Joffrin martèle sans cesse que ces jeunes musulmans sont français… Le Directeur du Nouvel Observateur ne semble pas savoir qu’il y a très peu de convertis français à l’islam.  Le Directeur du Nouvel Observateur ne semble pas savoir que les enfants de parents étrangers nés en France doivent attendre la majorité pour demander à être français et le devenir. Le Directeur du Nouvel Observateur ne semble pas savoir que les jeunes de parents français ne sont donc pas majoritairement musulmans, même s’ils existent. Etrange, non ?

Non, pour un Joffrin, il ne faut surtout pas mettre en question l’immigration, alors, d’un coup de baguette magique l’antisémitisme musulman devient un problème franco-français et rien d’autre…

Christine Tasin

Résistance républicaine

image_pdfimage_print