1

J’organise une marche blanche pour retrouver Jean-Mi

Obnubilée, moi ? Ce n’est pas le mot. Disons que cela m’intéresse au plus haut point, comme tout ce qui touche à l’éviction de ce couple trans-bi-pluri-sexuel vulgaire, nouveau-riche, obscène, tapageur, prétentieux, menteur et dilapidateur et à l’arrivée d’un MESSIE qui nous sauvera (Oui, moi aussi !)

Déjà lu dans 3 médias différents ce matin :

« Brigitte Macron a donné son dernier cours de l’année (photos) »

(Ielle pourra bientôt donner cours pour de vrai et sera même rémunérée, le jour où son légitime et luielle devront faire leurs malles et déguerpir !)

J’en ai rien à googliser de son dernier cours, et des photos encore moins. On veut les autres ! Celles de Jean-Mi, celles de la simili-famille Auzière entre 1974 et 1985, par exemple. Des authentiques, pas les montages qu’on nous prodigue, nous prenant pour des ballots. Un simple examen réalisé par un médecin neutre suffira. A mon avis, ça nous fera moins cher qu’une troupe d’avocats pourris

 Une photo du prétendu mariage avec Dédé-Louis en 1974 ne peut-être qu’un faux, comme tout le reste.

Cette scène ne date en aucun cas de 1974, mais plutôt de 1920. Voici une photo de mariage prise en 1976 :

Jean-Bri, ex-prof de théâtre (et ex-violeuse, ce qui fait encore monter d’un cran la « rumeur »), donne des cours. Une photo de cette dernière session de 2021 a été partagée sur Instagram. « L’occasion de découvrir Brigitte plus élégante que jamais“ (Gala). Et notamment l’occasion pour Ielle de montrer qu’ielle s‘assied comme jamais une femme ne le ferait. J’invite à présent mes lectrices à se lever et se rasseoir sans réfléchir, juste pour voir. Alors ? Comme Jean-Mi ?

Jean Michel Trogneux Brigitte Macron – YouTube

Combien sont les femmes qui violent un gamin prépubère ? Ne serait-ce pas plutôt un délit typiquement masculin ?

L’idée qu’un homme puisse être violé par une femme a encore du mal à faire son chemin. Ces femmes n’ont d’ailleurs pas été victimes elles-mêmes de viols, comme on pourrait le croire. Elles ne reproduisent pas des gestes dont elles auraient souffert. Elles se contentent d’assouvir, platement, leurs pulsions, parce qu’elles n’ont aucun respect pour l’autre, aucun interdit moral, aucune limite… et bien souvent aucune éducation.

Leur niveau intellectuel est généralement très bas, suggère Michèle Agrapart-Delmas, criminologue, et expert auprès des tribunaux de Paris. Pour résumer : les agresseuses sexuelles se font plaisir, à un niveau quasi bestial. Et leurs plaisirs sont si vifs que n’importe quel enfant fait l’affaire. Même un enfant confié à leur charge !

Jean Mi est-il réellement introuvable ? Il n’y a en effet aucune photo du frère de Brigitte Macron disponible sur Internet. Natacha Rey a tenté d‘entrer en contact avec lui durant trois ans, sans succès. Pourtant, il n’est pas décédé et aurait aujourd’hui 78 ans. Il serait donc toujours en vie et n’aurait pas réagi à cette affaire, qui dure depuis maintenant plusieurs semaines? Jean Mi, un homme discret ? En froid avec sa célèbre sœur ? (On le serait à moins !) Aurait-il totalement changé de vie ? On ne le se sait pas.

Jean Mi, une dernière apparition en mai 2007 ?

Un document a été publié sur Twitter. On retrouve un procès-verbal d’une assemblée générale pour la succession des affaires Trogneux, où sont mentionnés Jean Mi et Brigitte. Il était donc en vie en 2007.

Le document date du 25 mai 2007, soit quelques mois à peine avant le mariage du / de la prof avec la cible de sa concupiscence. Jean Michel serait devenu Brigitte  entre mai 2007 et octobre 2007. Par l’opération du Saint Esprit ? Pas du tout. Toute une troupe de chirurgiens chevronnés sont arrivés à la rescousse.

Néanmoins, si les morceaux de vie de Jean Michel Trogneux semblent difficiles à retrouver, hormis cette photo de famille et ces procès-verbaux, un autre homme reste aussi très mystérieux. Cet homme est le premier mari, André Louis.

Comme le disait Sergio Leone : Dès qu’un cocu s’en va, il en arrive un autre.

Son histoire nous perturbe et c’est peu dire !

Brigitte Trogneux est censée s’être mariée avec André-Louis Auzière en 1974, avant de « faire la rencontre“ (accès de rire hystérique..) du petit manu. De cette relation, les médias ne disposent pas de la moindre information. Pas une seule !  Une photo de mariage trafiquée (voir plus haut) et une photo de classe où il se trouverait près de Brigitte. Lorsqu’on recherche donc une photo d’André-Louis Auzière sur le web, on tombe systématiquement sur cette image :

Le grand barbu n’est PAS le prétendu mari mais un prof de francais.

J’ai lu qu’une immense marche blanche va être organisée pour trouver le grand frère, elle partira d’Amiens et atterrira à l’Elysée.

Plusieurs pancartes sont en préparation : JEAN MI ON NE T’OUBLIERA JAMAIS. HOMMAGE AU DISPARU d’AMIENS !

Suite aux rumeurs de transsexualité, le « cabinet » de Brigitte « compte porter plainte. Avant Noël ? Après la Saint-Sylvestre ? A la prochaine Pentecôte? Quand les poules auront des dents ? Mystère !

Brigitte « envisage d’avoir recours à la justice pour faire taire les rumeurs (Le Point). Pour le moment, le projet n’est qu’en phase de réflexion. Porter plainte ? Ne pas porter plainte ? Et la campagne présidentielle de manu, alors ? Elle risque d’en souffrir.

Le Point propose également d’autres sujets extrêmement intéressants !!

Brigitte (on ne sait plus comment l’appeler, c’est assommant !) se croit seul/e à disposer d’un « cabinet » et d’un avocat ? Natacha Rey déclare qu’elle aussi en a un, et qu’il possède un dossier, une véritable bombe nucléaire qui ne demande qu’à déflagrer en cas de vaccination obligatoire.

Interrogé sur son éventuelle candidature aux présidentielles de 2022, le mari de jean-mi (ben quoi ? On dit bien le « mari » de Grabiela Tal…) a déclaré : « Peut être que je ne pourrai pas être candidat. Peut-être que je devrai faire des choses dures dans les derniers mois, qui rendront impossible le fait que je puisse être candidat. » Bingo ! les choses dures, elles sont là : la première « dame » est un mecton

En France, l’“odieuse rumeur“,a quitté le caniveau pipolesque pour devenir une affaire d’Etat, puisque  la Première « dame » réfléchit à porter plainte.

Franchement, Brizitte, au lieu d’aller frapper au carreau de la justice, qui pourrait avoir le mauvais goût de diligenter une enquête non seulement sur les propagateurs de cette « fake news ignominieuse » (Closer dixit, qui s’y connaît), mais aussi sur les petits secrets des familles Trogneux-Auzière-Macron, le mieux ne serait-il pas de lancer un SOS à ton frère, et de lui dire : «Michou, s’il te plaît, où que tu sois, manifeste-toi, mon cabinet me transmettra !

La defense de la frangine est bizarre quand on sait sa place et les moyens dont elle dispose ! Pour une pancarte insultante a Brégançon, le gj a été immediatement mis en GAV ; pour une tarte a TAIN , le malheureux Damien a écopé de 4 mois ferme et enfermé illico…les merdias n‘ont pas creusé l affaire des tropical papers et semblent gênés ! (Madame Rey n’est pas incarcérée ? Pourquoi donc? Entre une giflette, un oeuf poché et une « ignominiuse rumeur », j’ai vite choisi, moi!)

Les macron du Touquet Élysée-Plage ont une originalité, en tous cas, ils devraient s’appeler Trogneux. Ici, c’est la femme qui a donné son nom.

Anne Schubert

P.S. : dernier message à ceux qui nous reprochent de faire durer les bobards à l’infini : avez-vous déjà entendu raconter que le mari de Merkel était une cocotte ? Ou Victor Orban une ballerine ? Non ? Ce genre de politique n’attire pas les ragots…. (Attention, je n’ai jamais dit que Merkel est admirable, je la déteste autant que vous). En outre, les commérages ont de véritables bienfaits sur la santé, puisqu’ils permettent la libération d’endorphines (Étude publiée en 2019 dans la revue Frontiers in Psychology.) bienfaisante en cette période d’interdiction de médicaments.