Journaliste violée : Comment France Info noie le poisson

Publié le 28 novembre 2011 - par - 1 801 vues
Share

Je n’avais pas encore eu le temps, mais j’allais prendre quelques minutes pour vous faire part, encore une fois d’un bel exemple de manipulation de l’information, partant de l’opinion, quant je vois que Mme Caroline Alamachère, a ciblé par son article sur le sujet. Ma petite observation, ne viendra donc qu’en complément.

Hier matin, j’ai écouté France-Info, où le commentateur en charge de l’animation à cette heure là, interrogeait une journaliste dont j’ai oublié le nom, à propos de ce qui a été présenté comme une « agression sexuelle » (sans autre précision) d’une journaliste en Egypte. Mme Alamachère, est elle beaucoup plus précise, puisqu’elle parle franchement de viol collectif, ce n’est donc plus une simple agression sexuelle.

Pour revenir à la journaliste interrogée, qui de mémoire à l’habitude d’aller travailler en Égypte, elle a parlé de tout, sauf du principal vecteur générant ce comportement bestial, mais semble-t-il classique dans ce pays.

Elle a déclaré, qu’une rumeur courait selon laquelle il y aurait des espions parmi la population, d’où un comportement suspicieux de la foule. Cela semble totalement hors sujet, car la suspicion d’espionnage, n’incite pas forcément au viol, de même qu’ envoyer une blonde platine espionner une foule de gens majoritairement bruns, ne tient pas la route.

Autre argument avancé, il y aurait une grande frustration sexuelle en Égypte. Bien! On en prend acte! Mais à qui la faute? La cause réelle, bien entendu n’est pas abordée. Cette frustration sexuelle, ne serait-elle pas une des conséquences directe du retour à un islam des plus rigoureux, remis en place par les prédicateurs nommés « Frères musulmans. On est déjà bien loin du film « Villa Yacoubian », et de son Égypte déjà regrettée à l’époque.

Tout cela pour dire, que la journaliste interrogée, bien entendu « formatée » par sa rédaction, aura réussi à parler du sujet, sans en parler, tout en en parlant, et surtout sans désigner la vrai cause, qui génère tous ces travers. Ça c’est de l’information!!!

Jean-Claude Collet

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.