Journalistes agressés : la faute de la clique Cohen, Haziza, Fourest, Askolovitch…

Publié le 2 février 2014 - par - 3 677 vues
Share

Les images prises lors de Jour de Colère peuvent paraître violentes, voire inquiétantes, par la violence qu’on voit s’exercer contre quelques journalistes de BFM-TV, Radio France ou Canal Plus.

[youtube]k0BRrkK8-qA[/youtube]

http://www.youtube.com/watch?v=k0BRrkK8-qA&fb

[youtube]usY6zK1w8u4[/youtube]

https://www.youtube.com/watch?v=usY6zK1w8u4

[youtube]FJmT_zJfVo4[/youtube]

http://www.youtube.com/watch?v=FJmT_zJfVo4

La colère contre les journalistes explose. Peut-on pour autant en conclure, comme le fait Alain Soral avec tout le sens de la provocation dont il est capable, qu’un journaliste, c’est une pute ou un chômeur ? Traduction : ou bien il sert la soupe au système, ou bien il ne travaille pas.

Une telle vision serait réductrice. Nous savons que certains journalistes sont révoltés par le rôle qu’on leur fait jouer, et que, quand ils le peuvent, ils sont capables de produire des reportages d’une grande qualité, que ne renieraient pas les médias de la réinformation. Mais reconnaissons-le, c’est l’exception, dans leur immense majorité, ils sont formatés de « gôche », donnent des gages au système en crachant sur la France, l’idée de Nation, et en insultant les Français qui osent se réclament des idées patriotiques.

Quatre caricatures confirment, par leur morgue, le dicton de Soral… et ces quatre journalistes ne sont pas chômeurs !

Commençons par le suffisant prétentieux et arrogant Patrick Cohen. Personne n’a oublié son discours, face à Frédéric Taddéi, sa manière de dresser des listes en qualifiant de cerveaux malades ceux qui ne pensent pas comme lui.

[youtube]Az-KjW5u41c[/youtube]

http://www.youtube.com/watch?v=Az-KjW5u41c

Que dire de Frédéric Haziza, qui lui, voit des nazis, agent du Front national, partout, y compris quand il s’agit d’Eric Naulleau…

[youtube]EAUUOd_RM9M[/youtube]

http://www.youtube.com/watch?v=EAUUOd_RM9M

Faut-il parler de l’inévitable Caroline Fourest, dont plus personne, après son dernier livre, ne peut douter des liens avec les Femen, délinquantes multirécidivistes, qui ose écrire, par ailleurs, sur Frédéric Taddéi, que sa conception de la démocratie, c’est 5 minutes pour les Juifs, et 6 minutes pour Hitler… Fourest, agressée par six nervis d’extrême droite, et qui, le lendemain, paradera sans la moindre égratignure sur tous les plateaux de télévision…

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xv72m7_caroline-fourest-agressee-pendant-la-manifestation-de-civitas-j-ai-ete-tabassee_news[/dailymotion]

http://www.dailymotion.com/video/xv72m7_caroline-fourest-agressee-pendant-la-manifestation-de-civitas-j-ai-ete-tabassee_news

[youtube]3QN6yHpZwNY[/youtube]

http://www.youtube.com/watch?v=3QN6yHpZwNY

Un petit dernier pour Askolovitch, islamo-collabo du système, payé par le Qatar et par nos impôts pour salir systématiquement les patriotes, Riposte Laïque et la seule alternative politique qu’ont les Français…

[youtube]ewE1LYwzn8o[/youtube]

http://www.youtube.com/watch?v=ewE1LYwzn8o

Des vidéos aussi crapuleuses, il y en a des centaines et des centaines. Depuis des décennies, les Français se font cracher dessus, insulter, mépriser, par cette caste de repus, fort bien nourrie par le système pour défendre le mondialisme et la société multi-culturelle. Et comme dans la presse gavée de subventions, on n’entend pas un autre son de cloche, les journalistes ne peuvent être surpris d’être de plus en plus ressentis par les citoyens en colère comme des collabos, et d’être traités en conséquences.

Ils sont victimes de tous les Cohen-Haziza-Fourest-Askolovitch et de toute la clique journalistique aux ordres.

Qu’ils se révoltent contre leurs maîtres, et ils seront considérés autrement par les patriotes.

Martine Chapouton

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.