Journalistes, militants politiques ou désinformateurs patentés ?

Publié le 11 septembre 2015 - par - 2 commentaires - 1 140 vues
Share

Journalisme75DeGauche

Aspects abordés dans l’interview d’Uli Windisch

  • L’opposition idéologique sous-jacente dans la lutte qui oppose médias institutionnels et sites de ré-information
  • L’émission de la 1ère (RTS) Vertigo s’en prend au site LesObservateurs.ch*
  • Un univers médiatique conflictuel au bénéfice des auditeurs, lesquels jugent souvent sévèrement le travail de la grande presse
  • 21’000 articles, 465’000 commentaires dont seulement 35’000 publiés, entre 10.000 à 12. 000 visiteurs uniques par jour, parfois entre 30 et 50.000, et, énorme surprise, entre 90.000 et 100.000 visiteurs uniques par jour depuis une semaine,  un travail qu’on ne peut chercher à dénigrer aussi légèrement que l’entendent certains médias dominants

Interview à écouter ICI

Danielle Borer

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Frederic

Le bon côté de la chose, ils n’ont plus aucune crédibilité depuis longtemps et ils sont obligés de truquer les sondages pour faire croire qu’ils leur reste encore un pouvoir de nuisance. Et continuer à toucher leur pitance de leurs maîtres. Le métier de journaliste se résume à un rapport maître/esclave qui n’attire plus grand monde.

Yves ESSYLU

Patentés je ne sais pas mais désinformateurs et haineux de la France comme tous les marxistes non repentis cela est certain, il suffit d’écouter le faux cul Bourdin 30 secondes (au delà j’ai des envies de meurtre) pour en être convaincu