1

Julien, 12 ans, sauve 5 personnes : problème, il ne s’appelle pas Mamadou !

Voilà une belle histoire d’été. Julien, jeune garçon de 12 ans, originaire de la région parisienne, en vacances à Biarritz, faisait du bodyboard lorsqu’il s’aperçut qu’une famille de 5 personnes (une mère de famille, ses 2 enfants, son neveu et sa nièce) était en grande difficulté, tous malentendants, accrochés à un rocher, à deux doigts de la noyade.

N’écoutant que son courage, et appliquant ce qu’il avait appris dans son cours de sauvetage, il est parvenu à les secourir et à les ramener sur le rivage.
Le jeune garçon décrit les faits, dans une courte vidéo, s’exprimant bien pour un adolescent de cet âge. Il a un visage avenant et semble extrêmement poli.

https://www.fdesouche.com/2022/08/11/biarritz-le-sang-froid-heroique-de-julien-12-ans-qui-a-sauve-une-famille-de-la-noyade/

https://rmc.bfmtv.com/actualites/societe/je-pensais-que-c-etait-une-blague-julien-12-ans-sauve-une-famille-de-la-noyade-a-biarritz_AV-202208090091.html

Nous nous souvenons tous de Mamadou Gassama, ce sans-papiers malien, qui avait escaladé un immeuble pour sauver un enfant suspendu à un balcon. Mamadou avait squatté tous les plateaux télé pendant une semaine, avait été encensé par tout le monde, reçu à l’Élysée par Choupinet et s’était même vu accorder en express la nationalité française.

En toute logique, cher Julien, il ne serait pas anormal que tu sois toi aussi reçu à l’Élysée et même décoré de la Légion d’honneur. Étant donné qu’on la décerne maintenant à n’importe quel petit comptable d’une obscure administration, toi, au contraire, tu la mérites amplement.
Oui mais voilà, cher Julien, l’analyse de ton dossier fait apparaître quelques facteurs bloquants.

Tout d’abord, je dois te le dire, tu es visiblement de morphotype purement européen. J’ai beau y regarder, je ne parviens pas à déceler en toi la moindre trace de métissage venant du Maghreb ou de l’Afrique noire. De plus, ton prénom traditionnel catholique laisse présager que ton nom de famille doit fleurer bon la vieille France moisie ou au mieux l’Europe traditionnelle. Un patronyme du style Fofana ou Larhzaoui aurait certainement été un plus dans l’obtention d’une décoration.

Mais là n’est pas le plus grave, Julien. Je constate avec désolation que tu n’as pas d’accent qui pourrait te relier de quelque manière que ce soit avec la banlieue parisienne. Une analyse linguistique poussée n’a fait apparaître aucune verlanisation, ni d’africation ou palatisation des occlusives dentales et vélaires, pas de trace de « R » énergique en encore moins d’intonation spécifique. C’est à croire que tu ne fais vraiment aucun effort pour l’avoir, ton invitation.
Tous ces traits me laissent à penser que tu viens d’une famille bourgeoise, ou au mieux de la classe moyenne, que tu as un parcours scolaire normal ou même brillant. Je n’ose même pas te demander si tu as un casier judiciaire. Cela devient vraiment très compliqué, Julien.

En consultant mes notes, je vois que tu as cru opportun de préciser que tu venais en vacances chaque année à Biarritz. C’est un facteur aggravant ; cela laisse supposer que ta famille posséderait éventuellement une maison dans la région, faisant d’eux des membres de la caste des riches. Probablement que tes parents payent même des impôts et qu’ils sont propriétaires de leur appartement. Je mettrais ma main à couper que ton père n’est même pas polygame.

Je ne voudrais pas jouer les oiseaux de mauvais augure, mais je pense qu’il ne serait pas raisonnable, dans ta situation, de te faire trop d’illusion. Éventuellement seras-tu convié quelques minutes sur une antenne locale de FR3.

Mais pendant que j’y pense, as-tu pensé à demander à tes parents de calculer l’empreinte carbone de vos vacances en famille à Biarritz ? Je ne serais pas étonné que vous soyez venus depuis Paris en SUV de marque allemande.
Saloperies de riches.

Alain Falento