Julien Bayou est fier d’être le fils de parents traîtres à la France

 

« Je suis fier de mes parents, parce que ma mère a porté des valises pour le FLN algérien ».

Comment peut-on « être fier de ses parents », Julien Bayou, parce qu’ils ont aidé les ennemis de la France, de leur patrie, en finançant l’achat d’armes de guerre qui leur permettaient de « massacrer » de jeunes soldats et des civils innocents, en Algérie comme en métropole alors ? En êtes-vous conscient ? Êtes-vous conscient que votre mère, puisqu’il s’agit d’elle apparemment et non de votre père, était une traîtresse, une criminelle, qu’elle n’aimait pas la France, qu’elle la haïssait jusqu’à se battre contre elle ? Tout comme la haïssaient les communistes, ses frères, qui collaboraient avec les « nazis », quand ils étaient les alliés de l’URSS. 

Vous prétendez défendre une cause louable, l’écologie, mais votre seule présence, avec quelques autres de vos semblables, ôte toute envie d’y adhérer, à certains qui le souhaiteraient. 

Vous avez mis l’écologie au service de la Gauche et de l’extrême Gauche et vous n’imaginez pas à quel point vous êtes néfaste pour ce mouvement que vous prétendez défendre  !

Votre père était « festif », dites-vous ! Faisait-il jouer sa « fanfare » chaque fois qu’un jeune « appelé » français tombait sous les balles (peut-être payées par votre mère) d’un fellagha ? 

Cette déclaration, faite lors d’un congrès situé en Seine-Saint-Denis, était-elle destinée à vous attirer les faveurs d’un public entièrement acquis à votre cause (et pour un grand nombre, à la cause qu’avait défendue votre mère !) ?

« Vous êtes désobéissant ! »… En tous les cas vous êtes obéissant à vos parents, où plutôt à votre mère, quoique vous connaissiez suffisamment bien la musique chère à votre père, très utile pour attirer des voix. La valise que vous portez aujourd’hui ne transporte pas des fonds, des faux papiers, vous n’aidez pas des clandestins et des assassins à franchir les frontières, vous ne participez pas à des transports et transferts de fonds destinés aux ennemis de notre pays – du moins, je le suppose ?…

Vos parents, à l’époque, étaient baptisés « pieds-rouges » ; aujourd’hui cette appellation est tombée dans « les oubliettes de l’histoire », mais vous et les vôtres, vous pouvez vous en attribuer une nouvelle : « Français rouges »  – c’est en tous les cas mon souhait. Vous finirez par être rejetés, mis à la porte, comme l’ont été les « pieds-rouges », par ceux-là mêmes que vous prétendez aider et défendre. 

Robert Ménard, le maire de Béziers, ayant pris connaissance de votre déclaration d’admiration filiale, s’est ainsi exprimé : « Se vanter d’avoir une mère qui soutenait les terroristes qui tuaient des familles entières… Abject est un mot faible pour qualifier certains politiciens ». 

Moi, ce que j’aimerais savoir, c’est ce qu’en pense Yannick Jadot, autre figure emblématique des « Verts » : est-il fier que son parti ait pour secrétaire national le fils  « fier » d’une mère qui a aidé et soutenu les assassins de nos enfants ? 

Manuel Gomez

image_pdfimage_print

85 Commentaires

  1. Les communistes haïssaient la France? Alors que les 1ers maquis étaient constitués par des communistes? Vous plaisantez j’espère? Vous refaites l’histoire à votre manière écoeurante.
    D’ailleurs, pourquoi toujours tout ramener à cette période de notre histoire?
    D’accord sur le fait de ne pas avoir à être fier de ce qu’à fait sa mère. Les liens familiaux sont ce qu’ils sont, il n’aurait pas dû dire ça publiquement. Ensuite, je le trouve bien jeune pour avoir une mère ayant participé à ces événements en Algérie. Ou alors il fait très jeune, comme quoi le gauchisme ça conserve.

  2. A mon humble avis Yannick Jadot est fier de son poulain traître à la France (de mère en fils depuis plusieurs générations) chez les verts ils sont tous pourris jusqu’à la moelle !!!

  3. Vous finirez par être rejetés, mis à la porte, comme l’ont été les « pieds-rouges », par ceux-là mêmes que vous prétendez aider et défendre. / dixit

    Absolument ! Voir du côté du coup d’état de Boumediene, le 19 juin 1965. On leur a fait comprendre qu’ils n’avaient plus leur place sur cette terre algérienne, et qu’il leur fallait rejoindre le grand et généreux De Gaulle et surtout bien le garder bien au chaud en France… Donc depuis 1965 à vrai dire « Le vrai visage des rouges communistes » s’est révélé à ce moment-là. Et ils n’étaient vraiment pas beaux.
    En cette année 65, beaucoup de « pieds-rouges » sont partis la queue entre les jambes, dument chassés ou ayant peur de se faire zigouiller… idem situation pour les derniers débiles européens en 1993 avec le GIA..

  4. On peut quand même regretter que ces salopards qui participèrent au retour en cercueils plombés de tant de nos jeunes appelés, firent cruellement souffrir plus d’un million de leurs concitoyens, et s’avérèrent des chevilles ouvrières du chaos algérien, aient pu revenir en Métropole. Qu’au lieu de subir une lourde peine et au minimum la condamnation à un exil définitif, ils aient pu y reprendre des droits, bénéficier d’une retraite et mourir dans leur lit, ce qui relève d’une trahison des valeurs morales et de la justice. Une trahison dont l’ indécente abomination nous est encore régurgitée dans la vomissure de ce rejeton auquel on aimerait pouvoir casser la gueule !

  5. Les rouges sont les éternels traîtres à la Nation, tout ce qui est national est à l’opposé de leur vision mondialiste. Les « damnés de la terre » ont les mêmes objectifs que les grands capitalistes, dont ils sont les marionnettes : Abattre les nations, abetir les peuples, les couper de ce qui fait un lien : La religion catholique, l’amour de la Patrie, la famille et créer un troupeau bêlant.
    Tout ce qui est gauchiste, du socialisme modéré aux staliniens, est l’ennemi de tout patriote. Avant même l’islamisme, car beaucoup plus dangereux intellectuellement.

  6. Curieusement ces « pieds rouges » n’ont pas été fait citoyens d’honneur de l’Algérie ?!…

  7. Pour les traitres à la FRANCE….
    Loi martiale, Tribunal militaire, peloton d’exécution…..

  8. C’est drôle, il y en a qui n’ont pas le sentiment de honte, mais sont animés d’une fierté à l’envers. Les parents de cet individu ont contribué à envoyer de jeunes Français s’inscrire sur le monument aux morts de leurs villages… des salauds, des ordures, des collabos.

  9. Si sa mère est morte, j’irais volontiers pisser sur la tombe de cette ordure qui a trahi son pays.

  10. Le laid, c’est le beau, le mal, c’est le bien, le faux, c’est le vrai, la honte , c’est la fierté (de certains qui se disent « progressistes »). Voilà le monde, le nouveau monde, dans lequel nous vivons.

  11. Les Arabes n’aiment pas les traitres de ce genre ils égorgent ces saloperies !! et ils ont raison !

  12. Sa mère a passé l’arme à gauche ( Ça va de soit) depuis longtemps ;le mec avait 5 ans.
    Il y a quand-même parfois une justice ;elle a payé pour les jeunes soldats qu’elle a contribué à envoyer à la mort.

  13. pour avoir mis au monde un tel déchet il est sûr que la mégère ne vaut pas grand chose🐷

    • pauvre ordure,j’ai fait 27 mois dans les djebels,comme appele,des amis ont ete tues,28 000 soldats,tu as participe a la mort de ses jeunes de 20ans,qui n’avait pas demande de faire cette guerre,grace a mitterend,ministre de l’interieur,soit maudit pourriture de marxiste,va crever en enfer,tu aurais du etre condamner a mort,pour participation avec l’ennemi et pour trahison

  14. ces piedrouges se sont fait virer comme des malpropres par les algériens qui ont horreurs des traitres ! car ils ont trahi leur pays, leurs compatriotes
    mais on vit dans un pays où ces gens là se glorifient, idem pour la sénatrice de marseille samia ghali (mais moins grave car algérienne)

    • Ils ont surtout été virés car il n’y a pas beaucoup de points communs entre l’islam et leur idéologie. Très souvent, ils sont partis d’eux-mêmes. Plus facile de contester en France qu’en Algérie. En 62, pour avoir la nationalité algérienne, il fallait être musulmans depuis 3 générations.

    • Samia ghali ! hors de France, pourriture au double langage .
      Et en plus avec l’accent méridional, une honte.

      • ghali, zéribi, et d’autres à l’accent maghrébo-pagnolesque qui « seraient » plus français que nous !!!
        Ces bâtards me dégoûtent.

  15. Quand on est héritier du vomi, on est soi même (et il le revendique) une vomissure.

  16. Le pire étant que le FLN historique n’a jamais été communiste, il n’a fait que s’en servir.

  17. Un communiste reste un communiste, comme un musulman reste un musulman. Il faut croire qu’une certaine mémoire de leur démence idéologique ou religieuse s’inscrit dans les gênes des descendants.
    Cette démence inverse les valeurs morales et le sens des mots. Pour nous, leur « héroïsme » est traîtrise, leur « vérité » est mensonge, leurs « idoles » des monstres.
    Cela fait déjà cent ans que les communistes pourrissent la France au coeur. Elle résiste bien, mais on voit bien que les jeunes générations deviennent une proie facile pour le monstre. Ou pour le couple de monstres qui renouvellent sous nos yeux leur pacte des années sombres de la Guerre d’Algérie.

  18. Je suis fier de mes grands-parents qui ont efficacement collaboré avec les Allemands entre 40 et 45.

  19. Moi, je serais fier de celui qui lui désossera la tête au manche de pioche !!! Cela lui fera les pieds à ce salaud !!

  20. Je lis le chapitre « l’axe du loup » dans « l’énergie vagabonde » de Tesson… fabuleux, le plongeon dans un passé qui en fait est encore dans la tête de tous ces vieux Sibériens… je me dis COMMENT peut-on se dire « communiste » en 2020 ??? Au moins changer de nom…ou la fermer…

  21. « Pôvre » c.n, plutôt à plaindre, avec sa tronche je l’aurais vu curé, enfin, on dit toujours que les enfants ne sont pas responsables des c.nneries des parents mais là je crois que c’est congénital.

    • Pourquoi curé ? vous ne souvenez-vous pas de l’abbé Dahmar à Alger ? celui qui porta la communion sur les barricades, on l’avait surnommé le curé des barricades. C’était un berbère qui avait été élevé par des « Pères blancs ». Bien sûr tous n’étaient pas comme lui, je pense par ex à l’ordure « Mohammed Duval » évêque d’Alger rebaptisé de la sorte par tous les P.N.
      un ancien de Belcourt…

  22. Quel salopard, ce mec !!! et le mot est faible les Verts sont rouges dedans et en plus ils ont de par leur histoire pour certains du sang sur les mains par personnes interposées. Un jour cela se payera …..

  23. Un traître qui mériterait qu’on l’envoie manu militari en Syrie au milieu des combats aux côtés de ses amis coupeurs de têtes praticiens de l’égorgement !

  24. Pour dire les choses sans exagérer, Julien Bayou est le fils d’une pute à maghrébins !

  25. Notre pays est gangréné par des hordes d’individus arrogants, issus de toutes engeances, qui n’ont en rien une indépendance d’esprit mais sont endoctrinés depuis la petite enfance par leurs propres familles de militants aux idéologies anarchistes, morbides, utopiques et suicidaires pour la nation France.
    Il suffit de voir la CGT (qui plus est celle des petits fonctionnaires) appeler à manifester encore ce samedi malgré le chaos régnant, les risques permanents de désordres urbains, la paralysie des commerces et des petites entreprises, des cafetiers restaurateurs, du milieu du tourisme.
    Et pire des milliers de moutons endoctrinés incapables de raisonnement objectif, vont le faire sans sourciller. Pauvre « France » tu es condamnée à l’anarchie galopante.

  26. Finalement pauvre femme qui au bout du compte, aura léchée des babouches toute sa misérable vie, (pour ne pas dire plus).
    Et qui, devant supporter un karma terrible, et après 9 neuf mois d’une gestation nauséeuse finit par faire un gros caca par le vagin, pour mettre au monde une merde génétiquement fidèle au modèle.
    Si d’aventure ils (monsieur madame) vous prenaient l’envie de faire des petits, ne m’en gardez pas, merci.

    • Non ! vous avez raison. Je prédis même depuis des années que la France connaîtra une nouvelle guerre d’Algérie sur son sol, mais en pire ! Les traîtres et les collabos des années 1940-45 sont de nouveau là et en plus nombreux. De plus, ils sont invités régulièrement sur les plateaux télé et autres médias pour défendre et propager la collaboration avec l’ennemi et la trahison systémique du pays. Le virus le plus dangereux est bien là, mortel en l’occurrence pour les patriotes. Bon courage, les amis.

    • La guerre d’Algérie n’est toujours pas achevée./ dixit

      pourquoi vous aviez un doute ? moi pas…!!!

      « Une extraordinaire tentative de falsification de l’histoire s’est développée à propos de l’Algérie qui doit être dénoncée. »/ L’Algérie d’Evian (1962), Maurice Allais

      comment voulez vous avec un enfant de fumiers-falsificateurs que Julien Bayou ( né en 1980 ) pense correctement….impossible ! vu les biberons absorbés

      « Les intellectuels de gauche qui furent si prompts à dénoncer la torture et les crimes de l’armée, demeurèrent étrangement aveugles ou silencieux sur la barbarie du FLN.  » / Mohand Hamoumou

    • FLN : Dire que le père (agent du FLN ) de l’arabe FADELA AMARA (secraitaire d’etatpolitique de la ville ) ,par le biais de sa fille est venu s’assoir dans les fauteuils de la République.
      Une HONTE pour la France .
      Merci sarkozy.

  27. 👍bien dit Monsieur Gomez ! Ce jeune homme complètement taré est élu ! Pauvre France !

  28. Des m.rdes de mère en fils. Tous les pays, à un moment de leur histoire, génèrent ce genre de me.des puantes, repoussantes, abjectes,!

  29. Lorsque l’on supporte les armes de ceux qui tuent les vôtres, hommes, femmes et enfants qui ont eu pour seul tort de naître sur une terre revendiquée, à tort, par des barbares qui voulaient imposer par la force et la violence, des idées totalitaristes, excluant toutes autres formes de pensée, c’est qu’on ne vaut guère mieux que les barbares que vous défendez.

  30. Et bien cher monsieur, votre mère avait du sang sur les mains et du sang d’enfants et de femmes égorgés..
    Réfléchissez avant de parler de ce que vous ne connaissez pas…
    Beaucoup de pseudo-intellectuels de gauche avaient comme votre mère, du sang sur les mains..

Les commentaires sont fermés.