Juliette, étudiante à Tolbiac : le racisme anti-blanc n’existe pas !

Publié le 21 avril 2018 - par - 117 commentaires
Share

Sans doute avez-vous comme moi entendu mainte fois cette expression populaire, très méprisante mais très imagée … « bête à manger du foin ».

Or il se trouve qu’à notre époque où il est devenu formellement interdit à qui que ce soit de « stigmatiser » ou pire de faire d’odieux « amalgames » envers certains humains, je ne vois pas pourquoi il en serait autrement vis-à-vis d’animaux, parfois tellement plus généreux et intelligents que de grossiers personnages sans culture ni raison mais bien décidés à dominer les précédents.

Compte tenu de l’actualité, il me semble que finalement il serait bien plus séant de transformer l’expression en « petite conne à l’esprit formaté », ce qui serait une évidence pour des millions de citoyens français, foulés aux pieds chez eux, par des envahisseurs sans la moindre reconnaissance, aidés en cela par des faibles d’esprit ayant honte de leur propre couleur de peau au point de la renier en frayant avec l’ennemi !

Explication de texte.

Juliette, étudiante de 19 ans, donc majeure (à cause d’une stupide décision d’un ex-président de la République, dont par décence je tairai le nom vu son âge avancé), révèle, comme cela était à craindre, que cette majorité qui ouvre bien des droits (et les devoirs qui vont avec, si souvent oubliés mais pourtant obligatoires) et apporterait donc logiquement le bon sens et la réflexion… fait malheureusement gravement défaut à certains « djeunes » actuels, dont la fameuse Juliette est un parfait exemple.

A-t-elle des circonstances atténuantes ? Possible compte tenu du degré d’aveuglement dont trop de citoyens souffrent encore, et de la lenteur des réactions salutaires qui se font attendre… aggravant chaque jour le gouffre qui se creuse entre les patriotes, nostalgiques de la France d’hier, et des citoyens abreuvés depuis la plus tendre enfance, au multiculturalisme, forcément généreux et dispensateur de bonheur dans l’égalité !!!

Néanmoins je connais bien d’autres jeunes du même âge qui, loin d’être des arriérés sont bien dans leur époque, sans que cela les empêche de constater le scandaleux déni du racisme antiblanc, pourtant tellement évident lorsque l’on consulte les nouvelles journalières, même soigneusement cachées ou déformées par la doxa dominante.

Parce que la Juliette, étudiante en Histoire à la Fac de Tolbiac qui fait son intéressante à la télé, dénote déjà, quand on connaît la teneur des cours d’Histoire d’aujourd’hui, zappant des pans entiers de hauts faits, autant que de grands personnages, à quel point elle est déjà formatée par le gauchisme ambiant.

Il est fort probable qu’elle n’est sûrement pas issue d’un milieu familial prolétaire tenu de vivre dans une banlieue, baptisée « à risques » par les bonnes âmes sans jamais préciser qui créé et qui subit ces fameux risques… sinon elle aurait obligatoirement un autre regard que les « racisés », nouveau mot pour contourner le mot « race » prétendument désormais interdit, surtout depuis qu’une ex-ministre sensible aux différences de peaux, a fait des pieds et des mains, pour que le fameux racisme, incontestablement odieux, soit toujours le fait des blancs envers les noirs, jamais l’inverse.

Ce qui est formellement démenti chaque jour, et que malgré la menace d’une loi anti « fake-news » d’un Macron qui se révèle (à ceux qu’il avait ébloui, pas aux nôtres) aussi minable que ses prédécesseurs, du moins pour ce qui est de la compétence à faire régner l’ordre et protéger les citoyens, parce que pour ce qui est de l’arrogance et la vanité, il les bat à plates coutures !

Malgré donc cette menace, les lanceurs d’alertes ne faiblissent pas, et c’est journellement qu’ils diffusent ce genre de nouvelles, démentant tragiquement les propos insensés de Juliette !

1/ « Une jeune femme a été sauvagement agressée en pleine rue mardi soir à Strasbourg alors qu’elle rentrait chez elle. Un homme l’a étranglée jusqu’à lui faire perdre connaissance et a procédé sur elle à des attouchements (…) Les policiers ont rapidement interpellé un suspect dans les environs. Le demandeur d’asile soudanais âgé de 25 ans a nié les faits, bien qu’il ait été formellement reconnu tant par la victime que par le témoin »

http://www.fdesouche.com/992067-strasbourg-67-une-jeune-femme-sauvagement-agressee-par-un-migrant-soudanais-la-victime-a-ete-abusee-sexuellement-et-etranglee-jusqua-perdre-connaissance
.
2/ « Deux clientes passent une commande au MacDrive lorsqu’un individu, manifestement ivre et énervé, frappe à coups de pied leur véhicule avant de monter sur le capot. L’individu, un jeune de 18 ans – de nationalité étrangère et qui habite Marseille – a été interpellé par la police et placé en garde à vue.
Les deux clientes, totalement traumatisées, ont porté plainte. Déjà connu de la justice, il sera jugé le 20 décembre prochain, devant le tribunal correctionnel de Digne-les-Bains, pour dégradations volontaires aggravées ».

http://www.fdesouche.com/992047-digne-les-bains-04-deux-clientes-agressees-au-mcdonalds-par-un-jeune-de-18-ans-de-nationalite-etrangere

Quand si peu de détails sont donnés sur les nom, nationalité, provenance d’un individu, il y a fort à parier que c’est signé, parce que lorsqu’il s’agit d’un Gaulois nous avons forcément droit à moult précisions !

Comme bien des européens, nos voisins Suisses ne sont pas épargnés :

3/ « Le week-end dernier, sept jeunes de Zurich ont été attaqués par un groupe d’Afghans à coups de tesson de bouteille. Deux Suisses (19 ans) ont été blessés et amenés à l’hôpital. Un Afghan a été arrêté ».

http://www.fdesouche.com/991965-zurich-un-groupe-de-jeunes-suisses-agresses-a-coups-de-tesson-de-bouteille-par-une-quinzaine-dafghans

Malheureusement je pourrais noircir des pages de ce genre de faits divers coutumiers, mais pour Juliette, petite fille vraisemblablement protégée dans une confortable résidence sans les habituelles nuisances de gens grossiers, sans respect des autres, rien de tout cela n’existe ; enfermée dans la logique dominante, elle n’a sans doute jamais été confrontée à une réalité qu’elle nie puisque si éloignée d’elle et des siens.

Il faut la voir pérorer devant les micros qu’on lui tend, pour mesurer le degré d’abrutissement idéologique dans lequel elle baigne… 

Juliette, étudiante évacuée de Tolbiac par les CRS

Elle annonce elle-même « qu’il n’y a pas de témoins »… ce qui fait qu’elle peut sans vergogne donner « sa » version des faits ; on la voit d’ailleurs sur plusieurs vidéos où elle tient le même discours stéréotypé, ce qui lui vaut entre autres, le commentaire suivant :

« Comme dans les années 1920 avec les communistes, et dans les années 1930 avec les nazis, les socialistes utilisent toujours les mêmes ficelles pour imposer leur idéologie mortifère : utilisation de la violence pour intimider la majorité, occupation des lieux publics ou privés par la force en toute illégalité, et diffusion de propagande raciste, antisémite et internationaliste de haine de la France et des Français ».

Que cette « mademoiselle je sais tout » lise aussi cet autre commentaire d’une citoyenne saine d’esprit, à l’annonce de son inepte sortie sur France 2, cela aurait peut-être une chance d’ouvrir enfin le sien (pas sûr) ; opinion tellement plus légitime que les élucubrations de cette digne représentante des « soixantuitards » attardés :

« Posté par Diane le 21 avril 2018 à 06h56
Nous sommes arrivés à une situation encore jamais vue dans l’histoire de l’humanité : des membres d’une population militent activement contre leur propre peuple, leurs propres futurs enfants, leur propre avenir, et ceci par idéologie.
Qui a produits de telles aberrations ? Mai 68, puis la gauche, qui pense que l’on obtient le paradis en sacrifiant les siens.
Entre l’islam qui promet le paradis en tuant les autres, et la gauche qui pense que l’on obtient le paradis en sacrifiant les siens, de terribles malheurs sont en train de se préparer ».

https://lesobservateurs.ch/2018/04/21/juliette-etudiante-a-tolbiac-le-racisme-antiblanc-est-une-invention-il-nexiste-pas/

Qui mieux que le lien qui suit, pourrait tenter d’ouvrir les yeux de cette aveugle volontaire, qui pourrait rapidement guérir si elle voulait réellement se donner la peine de le lire, sans parti pris… ce qui est sans doute beaucoup lui demander.

« Alors que les crasseux de Tolbiac organisent des « ateliers » interdits aux Blancs, c’est l’occasion de diffuser ce texte exposé oralement le 8 mai 2006, à l’occasion de la Fête des 50 ans du Monde diplomatique. Il fait l’apologie de « la ségrégation, c’est-à-dire la séparation imposée, de l’accès réservé à certaines places ou certains espaces sociaux » aux femmes et aux non-blancs. Ce texte doit être montré aux Français qui n’ont toujours pas compris qu’une guerre ouverte est menée contre les hommes Blancs. Que les militants du Monde et de l’anti-France ne rêvent que de faire payer les mâles Français de souche pour leur « domination passée ».

(http://www.contre-info.com/non-mixite-les-groupes-noirs-fermes-aux-blancs-demeure-la-condition-pour-que-la-rancoeur-puisse-sexprimer)

http://lmsi.net/La-non-mixite-une-necessite

Nous avons hélas pratiquement tous autour de nous, ne serait-ce que parmi nos propres enfants ou petits-enfants, des exemples d’esprits embrumés par les discours gauchistes, forcément prisés par les jeunes quand ils sont encore insuffisamment matures pour y déceler la mortifère idéologie de haine de soi, et son corollaire qui en découle, la préférence des pauvres prétendus opprimés par nos aïeux… occultant précisément tout ce que ces aïeux leur ont apporté, pour mieux les victimiser, leur donnant ainsi toujours, au nom d’une réparation obligatoire, tout droit de priorité sur nous !

Mais si, confiant en l’éducation que nous avons pu leur fournir, nous espérons qu’un jour le voile de la réalité se lèvera pour eux, il parait bien plus aléatoire pour Juliette et ses semblables, véritables caricatures de ce « suicide civilisationnel », diffusant à plaisir le discours des Indigènes de la République, niant la réalité qui fait qu’aujourd’hui ce sont ceux qui mettent le souk partout où ils passent, prétendus les « racisés » comprendre les noirs et les arabes, qui sont victimes d’un racisme immérité.

Ceux-là paraissent, si triste cela soit, tout à fait irrécupérables !

D’autant plus qu’il parait indéniable qu’il y a un monde entre l’immature Juliette, et d’autres jeunes femmes qui au contraire mettent leur vie au service de leur pays.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

Print Friendly, PDF & Email
Share
   
Notifiez de
Fitz

Cette femme est très courageuse et a entièrement raison. Vous l’insultez et insultez les racisés mais la vérité c’est que vous êtes racistes et que vous n’acceptez pas qu’une femme ouvre sa bouche pour parler des vrais problèmes. Un homme blanc ne subit pas des discriminations comme le racisme. Le racisme anti blanc n’existe pas car le racisme est avant tout un système. Les non racisés peuvent avoir des problèmes mais le racisme systémique n’en fera jamais parti. Juliette est une jeune femme mature qui ose parler du problème qui est que beaucoup de français sont encore racistes et beaucoup comme vous n’osent pas l’avouer et se cache en criant… lire la suite

geronimo

des comme elle j’en ai des dizaines par semaine, qui même apres avoir été insulté de la pire maniere par des arabes, volé par des arabes ou des noirs, frappé et s’etre fait craché dessus par ces mêmes etnies, refusent de décrire leurs agresseurs pour ne pas qu’il y ait de statistiques ethniques dans la police, oui oui, je vous assure…et quand vient l’heure du viol, elles ne portent pas plainte et disent apres que c’est la police qui refuse de prendre leur plainte…des connasses comme elle, j’ai ai des tonnes ici à RENNES !!!

Thierry

Cette jeune femme est très courageuse. Face à 4 contradicteurs d’ultra-droite elle s’en est très bien sortie. Après, il faudra qu’un jour vous acceptiez que tout le monde ne partage pas vos opinions et respecter cet état de fait. Ce n’est pas en traitant de dégénéré tous les gens qui ne sont pas extrémistes de droite que vous rassemblerez autour de vous.

Florence Labbé

Commencez par accepter vous-mêmes que tout le monde ne partage pas vos opinions et critique une étudiante en prise en flagrant délit de complicité de racisme , une vandale, qui, comme l’a fait remarquer une journaliste, laisse nettoyer le chaos qu’elle a laissé aux opprimés qu’elle prétend défendre.

Thierry

Mais moi j’accepte les opinions différentes. La preuve, je ne suis pas raciste et je visite quand même votre site.

Florence Labbé

Bienvenu donc. Notre site déteste les racistes.

Josiane Filio

Florence a tout dit ; j’ajouterai simplement que votre discours est une nouvelle preuve qu’hormis enfermer vos contradicteurs dans l’appellation « ultra droite » qui ne veut absolument plus rien dire, vous êtes incapable de reconnaître la réalité telle qu’elle est et non telle que vous vous persuadez qu’elle est. Que Juliette et vous goûtiez aux « vraies joies » du vivre ensemble, et non à celui que vous avez décidé qu’il soit, aura peut-être une chance de vous faire changer d’avis, mais je ne suis pas sûre, dès lors que l’on entend de stupides « vous n’aurez ma haine » adressés aux assassins… alors que vous la déversez sans trêve sur tous ceux qui osent… lire la suite

Thierry

Madame Filio. Vous considérez comme « ennemis » les gens qui ont une autre couleur de peau que la votre. Que voulez vous que je vous dise de plus?

Josiane Filio

Ah mais vous pouvez dire beaucoup justement Thierry ! A commencer par rappeler à ma mémoire défaillante de septuagénaire, dans quel texte vous avez pu lire des propos racistes sous ma plume ! Je vous mets au défi de m’en citer un seul ! En revanche vous trouverez plusieurs fois mon affirmation que c’est LA COULEUR DE L’AME qui m ‘importe non celle de la peau qui m’indiffère. Si être farouchement patriote c’est être raciste, c’est vous qui êtes dans l’erreur puisqu’il est question de Nation, nullement de couleur de peau. Par ailleurs un petit-fils métis, que j’adore, suffirait-il comme argument pour vous oter de la tête cette inepte idée… lire la suite

Fifi

Juliette et ceux qui pensent comme elle, considèrent « ennemis », les blancs, donc ceux de leur propre couleur de peau… Donc si on suit votre logique, quelqu’un qui considère comme des « ennemis » tous les gens de sa propre race, ce n’est pas être raciste, ce serait dans ce cas, un racisme acceptable puisque dirigé contre soi mais, le problème, c’est que c’est aussi dirigé contre TOUS les blancs (si sa vision des choses par endoctrinement ne faisait de mal qu’à elle, grand bien lui fasse mais ce n’est pas le cas) ! C’est exactement du racisme, c’est juste basé sur de la haine de soi, du masochisme, mais ça reste une… lire la suite

Fifi

Donc elle considère que les non blancs, du fait de leur couleur de peau, ne peuvent pas être racistes. Donc elle est purement dans une conception raciste des choses.
Dans le cas d’un noir qui déteste les noirs juste du fait de leur couleur de peau, il est raciste, quand bien même sa haine est dirigée contre les gens de sa propre couleur de peau, tout comme Juliette l’est avec les blancs…

Simone GUTIERREZ

Mon cher Thierry , Un comble ! Quand vous aurez terminé votre gros somme , vous viendrez discuter avec les grandes personnes .  » Courageuse  » cette demoiselle ? Quelle imposture ! Elle ne risque ABSOLUMENT rien . A 95% les médias de propagande la soutiennent en nous rebattant quotidiennement les oreilles avec ces mêmes poncifs que Juliette débite sans vergogne . Ce qui courageux aujourdh’ hui , c’ est de critiquer l’ islam et le politiquement correct . Avez-vous entendu parler de la XVII ème chambre correctionnelle ? NON …. bien sûr . Sachez que les patriotes s’ y retrouvent pour passer sous les fourches caudines de la prétendue… lire la suite

Fifi

En tout cas, ça en fera probablement rire certains d’entendre qu’elle avait en face 4 contradicteurs d' »ultra-droite ». Il y avait en face entre autres, d’elle Romain Goupil dont tout le monde sait qu’il est dans cette idéologie dominante pro immigration (tout comme Juliette) qui, depuis des décennies, a gangrené le cerveau de générations de Français. C’était en fait, surtout Robert Ménard qui voulait mettre l’accent sur le fait que ce n’était pas normal qu’une personne qui se dit « antiraciste », trouve normal des ateliers interdits aux blancs (sans compter tous les tags d’insultes racistes anti-blancs qui ont été découverts partout dans cette université).

Clamp

d’autres jeunes femmes qui au contraire mettent leur vie au service de leur pays. Ça serait beau mais elle ont mis leur vie au service de leur égo. Pilote de chasse ou alpiniste, même combat, c’est une recherche du dépassement de soi, aucun rapport avec le patriotisme, d’ailleurs nos soldats ne sont pas employés à servir les intérêts de notre pays, bien au contraire, en combattant le terrorisme islamique à l’étranger pour l’étouffer dans l’œuf, ils empêchent le développement du djihadisme armé, seul à même de faire suffisamment peur à nos peuples pour les amener à rejeter l’islam – qui en est bien la source. Il faut pourtant bien le… lire la suite

denis

Juliette ,le jour où tu seras agressée par une de ces bêtes sauvages venues d’un autre continent et aux moeurs d’un autre âge,tu changeras d’avis et tes yeux s’ouvriront.Trop tard,hélas

Marie d\'Aragon

Tant va la Cruche à l’eau !
Pauvre Juliette !

CLV

Le racisme anti-blanc existe, il est récurrent, c’est une réalité et le dénier et une hypocrisie abjecte de la part d’ignares, d’hypocrites ou de véritables racistes ( noirs, beurs compris et je dirais même les pires racistes sur cette terre ). Quand à la crasse gauchiste qui se plaint de s’être fait violentée et virée par les forces de l’ordre, même pas envie de pleurer. Le mensonge comme elle le bave est à gerber. Encore une irrécupérable, certainnement la famille entière quand on sait que le frangin fait partie de cette engeance de cafards. Soutien aux forces de l’ordre.

Une patriote

Il y a déjà AU MINIMUM un million de RACISTES ANTI BLANC dans les cités qui sont près à prendre les armes contre nous. Malheureusement ces jeunes français pensent avoir la science infuse à 19 ans alors qu’il suffit de leur pincer le nez pour qu’il en sorte encore du lait. La jeune génération est en avance au niveau informatique mais bien en retard AU NIVEAU JUGEOTE ! Les cervicales bloquées sur leur portable ou tablette ils sont à 100 lieues de réaliser ce qui se passe dans le pays et du danger que court leur avenir, s’ils arrivent à en avoir un avec toute cette invasion et ce que… lire la suite

Philippe@9.3

Vous pourriez ajouter qu’ici l’homme blanc n’est pas avec un grand H. Les musulmans, les croyants, les féministes ‘modernes’, les homos, bref toute ‘dégénérescence’ de l’idéal humaniste s’allient contre le ‘dominant’. Celui, le seul, qui a mis en place la république laïque et égalitaire. Celui qui les protégeait en fait, sans en faire d’eux un idéal, certes, mais bon… qui croit qu’on monde lesbien, sans homme est possible… et vice versa? La loi parent 1, parent 2. quelle humanité derrière ces chiffres… « mes parents sont 1 et 2 ». Je ne suis pas 3. Je met eu passé car la plupart des élus ne sont pas républicains, ce sont juste de… lire la suite

Nordine mengoushi

le racisme anti blanc existe! , moi ,rebeux je le le confirmé il y a des beurs et des blacks racistes qui détestent les blancs voila!!