Jusqu’à quand le peuple français va-t-il se résigner à la folie sanitaire ?

Publié le 15 novembre 2020 - par - 22 commentaires - 1 338 vues

Deux ans après la naissance du mouvement des Gilets jaunes, la révolte de la rue semble au point mort. Pourtant la privation d’une liberté fondamentale, celle d’aller et venir, est certainement plus grave que l’augmentation sans fin des taxes sur les carburants, aussi injuste soit-elle.

Des luttes qui peinent à se coordonner

Florian Philippot, fondateur du mouvement des Patriotes, n’a réussi à mobiliser, le 13 novembre dernier, qu’une petite centaine de personnes devant le ministère de la Santé. Il est vrai que le rassemblement du 29 octobre à République, suite à l’annonce du reconfinement, avait été sauvagement réprimé par la police. De quoi décourager les résistants !

 

À Nice, 1 500 personnes ont tout de même défilé, samedi 14 novembre, en soutien aux restaurateurs et commerçants, et à Marseille, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées devant la préfecture, rejointes par des Gilets jaunes et par l’association des « mamans en colère », qui dénonce le port du masque obligatoire pour les enfants de six ans !

https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/covid-19-a-nice-et-marseille-des-manifestations-contre-les-mesures-sanitaires-incoherentes-7051797

   

Mais à l’échelle de la France, et en comparaison avec la méga-manifestation de Leipzig du 7 novembre, copieusement relayée par le docteur Delépine, cela reste bien timide !

https://ripostelaique.com/leipzig-le-peuple-allemand-se-leve-pour-defendre-les-libertes.html

Pour autant, une certaine opposition intellectuelle prend forme : trois cents intellectuels se disent atterrés par les mesures prises par le gouvernement : dans une tribune rédigée par le sociologue Laurent Mucchielli et publiée sur le site Regards.fr, les signataires dénoncent la communication du gouvernement sur la Covid-19. Parmi eux : Laurent Tubiana, chercheur à l’Inserm et Louis Fouché, médecin anesthésiste à Marseille.

L’Église n’est pas de reste ! De nombreux fidèles étaient venus nombreux pour écouter le prêche sans complaisance de l’abbé Michel Viot devant l’église Saint-Sulpice de Paris, vendredi dernier. Piqué au vif, le préfet de police Lallement, tristement célèbre pour son rôle dans la mutilation de militants des Gilets jaunes, a décidé d’interdire le rassemblement de ce dimanche 15 novembre pour la reprise des messes. Un bras de fer qui ne pourra que raffermir la détermination des cathos ! Et l’abbé Denis Puga, de la Fraternité Saint Pie X, n’a pas non plus mâché ses mots, dans un discours par lequel il dénonce la dictature prétendue sanitaire.

https://www.lesalonbeige.fr/intervention-de-labbe-michel-viot-devant-saint-sulpice-la-messe-cest-la-vie-meme-du-catholicisme/

https://youtu.be/GfQ9FXjs2ms

   

Une propagande parfaitement huilée et mensongère

La propagande tourne à plein : une enquête menée par le Centre de données sociopolitiques de Sciences Po et portant sur 1 400 personnes a d’abord tenté de nous faire croire à un vécu « positif » du confinement pour les trois quart des Français ! Une sorte « d’intermède philosophique qui aurait permis de consacrer du temps à soi et à sa famille » ! Ce n’est pourtant pas l’avis des milieux psychiatriques qui ont observé les effets très négatifs du premier confinement  : recrudescence des addictions, angoisse, dépression, frustration, colère, psychoses paranoïaques, explosions des disputes dans la sphère familiale et décrochage scolaire.

https://theconversation.com/cinq-lecons-a-tirer-du-premier-confinement-148935

Les sondages truqués qui prolifèrent sur internet veulent faire croire que 41 % des Français veulent un confinement plus dur (32 un confinement plus souple et 27 un confinement en l’état). C’est ce qu’affirme un sondage Ifop des 4 et 5 novembre 2020. La grande presse subventionnée en profite pour faire croire que 68 % des Français (41 + 27) approuvent les mesures du gouvernement. Mais l’entourloupe est de taille : il n’a pas été donné aux sondés la possibilité d’exprimer un avis hostile au confinement. De plus, ce sondage effectué en ligne ne porte que sur 2 030 personnes (ce qui est, en matière de statistiques, un échantillon très court) dont 1 094 salariés (sans doute en télétravail ). De quoi avoir quelques doutes sur la représentativité de l’échantillon !

https://www.ifop.com/publication/les-francais-et-le-reconfinement-entre-depression-et-transgression/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=les-francais-et-le-reconfinement-entre-depression-et-transgression

Un quotidien insupportable

Certes, ce reconfinement se présente de façon plus « soft » que le premier. Les rues de Paris ne sont pas désertes mais le père fouettard menace de nous supprimer Noël si ça continue ! La réinformation commence à porter ses fruits et il n’est pas difficile de voir que le gouvernement tâtonne. De plus, comme sous l’Occupation, les gens s’adaptent à la situation, multiplient les combines pour mettre le nez dehors. L’on ne peut que s’en réjouir !

 

On joue au chat et à la souris avec les forces de l’ordre dont les missions de sécurité sont honteusement dévoyées, pour traquer les attestations bidon et remplir indument les caisses de l’État. Une bureaucratie portée à son paroxysme,  que l’on ne trouve qu’en ce doux pays de France. Il faut parfois plusieurs papiers pour une seule sortie, notamment s’il s’agit de participer à une manifestation déclarée en préfecture…

L’humoriste La Bajon n’a pas manqué de nous faire rire du ridicule de la situation dans son dernier clip à ne pas manquer : « L’ordure du reconfinement » !

https://youtu.be/eg-8jFkG4Nc

Dans le Nord et Nord-Est de Paris, les sans-papiers s’accommodent aussi de l’inquisition policière ! Sans ordinateur, sans imprimante, sans maîtrise du français, et souvent sans adresse, impossible d’aller télécharger l’ausweis pour justifier d’une présence dans la rue. Celle-ci est d’ailleurs leur lieu de vie dans la journée : tous les squares de ces quartiers sont peuplés de « migrants » qui tuent le temps, faute de statut, de travail et de vie familiale. L’insertion sociale ne se fait que par le deal et les petits trafics. Messieurs les politiques, il fallait y penser avant, lorsque vous avez décidé de leur ouvrir en grand les frontières, par pure idéologie ! Et l’épisode le plus risible nous vient du préfet Emmanuel Barbe des Bouches-du-Rhône, qui s’étonne que trop de dealers n’aient pas rempli d’attestations de sortie dérogatoire ! Cela en dit bien long sur la connivence passive des pouvoirs publics avec les auteurs d’activités illicites !

https://twitter.com/i/status/1326538576641753094

Les rayons de cadeaux de Noël sont interdits d’accès par un gouvernement qui prétendait pourtant vouloir soutenir la consommation. Chercher l’erreur !

   

Et les riverains dans tout ça ? Les réactions sont parfois étonnantes : certains se plaignent du fait que les boutiques de téléphone Lycamobile (par exemple) restent ouvertes alors que les petits commerces traditionnels (fleuristes, coiffeurs…) sont interdits d’exercer. Mais au lieu de demander la réouverture de ceux-ci, ils demandent la fermeture des boutiques de téléphone. Bref, ils font le jeu du durcissement sanitaire voulu par les ayatollahs du confinement. Cela nous rappelle la manifestation de certains élèves du lycée Colbert, qui réclamaient bêtement davantage de restrictions sanitaires, espérant sans doute échapper à certains cours !

Ce n’est pas en se la jouant  « perso » que le gouvernement pliera. Mais si la mobilisation tarde à émerger, c’est que le conditionnement est tel que peu de personnes osent critiquer le confinement, de peur de passer pour des complotistes. Le slogan de Florian Philippot, attaquant de front la politique gouvernementale, était pourtant fort bien trouvé : «  le remède est pire que le mal ».

Jusqu’à quand le peuple français va-t-il se résigner à la folie sanitaire ?

Hector Poupon

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Paskal
Paskal

La gauche commence à se réveiller :
https://mrap.fr/menaces-sur-les-droits-et-les-libertes-la-protestation-monte.html?debut_articles_rubriqueb=%40759
“En même temps”, les festivités du Nouvel An seraient annulées à Moscou.

origan

toutes ses vannes a 2 balles tombent a plat ! je vous signale que la bajon se garde bien de dire quoi que ce soit contre les arabes mais attaque méchamment les chretiens dans ses videos , comme s’ils n’étaient déjà pas assez massacrés et persécutés par les arabes , perso je ne regarde plus ses conneries , en plus elle parle tellement vite et mal qu’il faudrait sous titrer ses videos

Le Blob

C’est une pute de la ZUP. Elle cause comme dans les quartchiers, elle me dégoute.

stendek

Comme d’habitude JEAN-MA avait raison 30 ans a l’avance : http://www.contre-info.com/larmee-met-en-garde-son-personnel-contre-les-empoisonnements-et-agressions-par-les-livreurs-uber-eat-et-deliveroo « devinez contre qui ils vont retourner nos propres armes ? !

DANY BARTHOUIL

Sans oublier qu’histoire d’oeuvrer pour notre bien , notre santé , ils nous interdisent de faire du sport en salle ou en piscine, d’aller en randonnée en montagne , nous obligent à nous empoisonner en respirer dans un masque l’air que nous venons d’expulser !!! Qu’histoire de prendre l’air (avec le masque bien sûr ) la limite est de 1 km de notre domicile même si nous sommes au bord d’une route…!!

Prober

Le gouvernement a voulu semer la terreur et a réussi…Je vois énormément de gens, dans mon entourage, avec la muselière, même seuls dans leur voiture ou dans les chemins de campagne…Je me demande s’ils ne dorment pas avec..

stendek

supprimez les merdias et leurs subventions 24 h sur 24 et ils retrouveront un peu d’intelligence

ven85

QUAND ON TIENDS LES MEDIAT,ON TIENDS LE PEUPLE, la finance mondialiste,dont 9 milliardaires en france,ont rachetes tout les mediats tv et la presse,c’est pour cela qu’une majorite de francais sont devenus des moutons,le cerveau lave,POUTINE,lui le savait,arrive au pouvoir,il a virer tout les journalistes gauchistes des tv,je rappele que de gaulle,avait un ministre,qui avant chaque journal TV,controlait,le compte rendu,pour contrer les journalistes de gauche,il a virer,le general certains journalistes de gauche,comme drucker,qui est revenu apres la mort du general

Lolito

Sur l affiche “Autre lieu” il fallait lire” Autre Dieu”

Hellène

En quoi le 2e confinement ( je n’ose écrire “2d”) est-il plus “soft ” que le 1er?
Mêmes contraintes ( durée de sortie, motif, distance, autorisation papier, amende) avec en prime la fermeture de magasins et de rayons de grands magasins jugés non essentiels!
Je le trouve plus “hard”, au contraire.

Stentor

Il n’y a pas qu’à la folie sanitaire que les français se sont résignés. Ils se sont résignés à tout.

Jusqu’à quand ? Mais c’est définitif ! Il n’y aura plus de réaction, Jamais.
il n’y a plus rien à attendre de cette masse de gros nuls déjà morts et que l’Histoire va bientôt enterrer. Le Grand Remplacement, ça sert à ça.

pasdroi

Lorsque le désespoir, la peur de la ruine, de la faillite, du chômage, seront plus importants que la peur de la police….ça ira très mal..

pasdroi

“L’Église n’est pas de reste ! ”

Ou sont les évêques ?
Ils devraient être les bergers, les portes paroles…mais ils préfèrent leur petit confort…

Et oui c’est vrai, ils obéissent au dingue qui a réussi à se hisser sur le trône de St Pierre…le diable est entré au Vatican..

Perplexe

que l’état profond, que le NOM, que la bande à obama/biden a brutalement IMPOSé sur le trône en EXPULSANT tout aussi VIOLEMMENT LE VRAI PAPE : Benoit XVI qui ose faire de la provoc en……VIVANT (96 ans!) en BONNE SANTE DE SURCROIT !

ven85

VOUS INQUIETEZ PAS LE METIS OBAMA,VA SORTIR SON LIVRE SUR SES 8 ANS DE PRESIDENCE,UNE AVENCE DE 68. MILLIONS DE DOLLARDS,VOILA COMME CELA MARCHE DANS LA FINANCE MONDIALISTE?ON RECOMPENSE LES PETITS SOLDATS

patphil

suicide des français, pas seulement sanitaire mais politique, religieux, économique
chaque jour un peu plus

Fradth

Jusqu’a quand? Réponse, jusqu’a ce que la colère supplante la peur. Et quand je parle de colère, je parle de vraie colère, de celle d’une foule en colère qui veut tuer Macron, en dessous ça ne mérite pas de s’appeler une colère. Notre état est un ennemi qui veut notre mort, je ne compte pas sur lui pour régler les problèmes qu’il a instaurés, nous ne pouvons attendre que plus de répression à l’avenir. C’est pourquoi je ne sortirais pas pour protester, je lutterais en silence, sans manifestation, sauf en cas d’explosion qui seule aurait une chance de submerger le pouvoir. Sinon je fais confiance à Macron pour manipuler toute révolte en sa faveur.

Martelentete

Le francais tout comme les boeufs n’est plus bon qu’à bouffer. Et si le trouduc à sa momie lui coupe les vivres, il se laissera crever en esperant des jours meilleurs.
Plus rien à esperer d’un chapon jadis coq.

Lohengrin

Merci pour cet article qui fait un bilan de la folie du confinement.
Un fait réel ce matin sur un marché du 12 ème arrondissement de Paris :
un ami devant l’étale d’un marchand de fruits et légumes, prend deux pamplemousses pour les remettre au vendeur. Derrière lui 3 officiers de l’ordre public l’interpellent en lui disant “vous ne savez pas qu’il est interdit de toucher les fruits”.
Voilà on nous en sommes aujourd’hui en France. Nous ne pouvons plus toucher les fruits que l’on achète pour cause du virus. Infantilisation générale !
Folie…….Merci à M. Poupon de nous inviter à nous réveiller !

nicolas bouchet

Quand on est une Nation conne on y reste.

Lire Aussi