Juving-Brunet lance « le franc libre » et répond à l’exilé fiscal Guy de la Fortelle

Mi-juillet, Alexandre Juving-Brunet, l’une des figures de proue du combat contre l’oligarchie et la dictature sanitaire, a annoncé une initiative intéressante pour créer une monnaie de résilience et de résistance.

Conférence de presse du 15 juillet 2022 : Résilience et Résistance

« Le franc libre est disponible à partir du 15 juillet 2022 à la commande. Son cours est fixé à :

1 franc libre = 1 euro

À partir du 15 août 2022, vous pourrez commencer à effectuer vos transactions électroniques en francs libres.

À partir du 15 septembre 2022, vous pourrez retirer des francs libres fiduciaires (billets, pièces) vous permettant de bénéficier d’une alternative nationale et légale à l’euro.

Pourquoi le franc libre ?

Avant d’être un instrument d’échanges (1), un étalon (2) et une réserve de valeur (3), la monnaie est une convention sociale qui réunit une communauté d’individus reconnaissant et accordant leur confiance à un outil socio-économique collectif identifiable…

https://www.le-franc-libre.fr/

Juving-Brunet fait peur à caste étatique et gouvernementale

Cet ex-capitaine de gendarmerie, démissionnaire après avoir constaté la perdition de contrat social républicain de sécurité, reconverti en entrepreneur et en candidat aux dernières présidentielle et législatives (1), a été aussitôt la cible de la presse alignée, dont l’inévitable Libération :

https://www.liberation.fr/economie/le-franc-libre-le-complotiste-alexandre-juving-brunet-bat-monnaie-20220720_BPMPGEEMOZE7XN3OTZRDNRV6PY/

L’encre fielleuse de la presse subventionnée a donc coulé à flots contre cet estampillé complotiste, accusé de vouloir battre monnaie avec le franc libre, outil d’un judicieux projet d’acquisition de foncier productif. Simplifions : il s’agit d’avoir les moyens devant l’inexorable défaillance de l’État français.

Évoquant Jean Moulin (à partir de 54’) de sa vidéo en réponse à de La Fortelle, le capitaine Juving-Brunet prend ipso facto de considérables risques face à l’appareil répressif de l’État Macron-Darmanin.

Là, on est loin des poncifs ressassés par les vieilles toupies économistes nanties devant un monde qui s’écroule. Celui qui leur a permis de faire fortune. On verra d’ailleurs infra ce que Juving-Brunet pense de la redondance des points de vue de Charles Gave, Olivier Delamarche et Guy de la Fortelle. Beaucoup de constats de la part de ces trois-là, mais rien d’autre.

L’affaire est donc à ce point gravissime que les pontes de la pseudo-Banque de France, livides, mettent en garde les péquins que les organisateurs du Grand Reset et l’Agenda 2030 ont prévu de dépouiller, y compris de leurs propriétés privées.

Toute la Macronie sonne donc l’alerte pour les classes moyennes consuméristes, continuent d’être dans le déni et la fuite en avant vers leur paupérisation et surtout qu’elles ne lorgnent pas sur le franc libre.

Guy de la Fortelle sonne la charge

L’homme médiatique est à la tête d’un blog de vulgarisation économique et financière, éditeur financier, il est le fondateur de la newsletter « l’investisseur sans costume ».

Il est l’un des conseillers en investissement français… résidant en Suisse ! (2) et vient de se livrer au dénigrement du projet du franc libre, et son concepteur. À noter qu’il consacre les ⅔ de son argumentaire – vidéo à un ennuyeux rappel estudiantin sur la monnaie, avant de critiquer l’initiative de Juving-Brunet.

À noter également que Guy de la Fortelle ne remporte pas l’adhésion d’une grande partie des quelque 600 commentaires publiés à la suite de cette vidéo : l’idée prépondérante exprimée étant que, malgré les incertitudes et la difficulté du projet franc libre, on ne peut plus continuer dans le système monétaire actuel.

Qu’est-ce qu’une monnaie : le cas du franc libre de Juving-Brunet

https://www.investisseur-sans-costume.com/

Réponse de Juving-Brunet à de La Fortelle, qui s’est dérobé

Ma réponse à Guy de la Fortelle et à tous les financiers de salon

Les pontifiants Charles Gave et Olivier Delamarche sur ThinkerView

Effondrement économique, monétaire & civilisationnel ? Charles Gave & Ol…

D’autres points de repères en économie

Planète bourse, (5 minutes d’infos essentielles quotidiennes) animées par Roxane Novac (spécialisée en économie et finance), et qui officie également sur Zone bourse

https://www.zonebourse.com/membre/ROXANE-NOJAC-1058099/

Xavier Delmas (investisseur indépendant, ex-trader) développe régulièrement un point particulier de l’actualité boursière en vidéo pour Zone bourse

Marc Touati, économiste qui livre chaque semaine son analyse de l’actualité économique

De la chute de l’euro à la fin de la zone euro ?

(1) https://alexandre-juving-brunet-2022.fr/

(2) https://youtu.be/o1X7rTz-jpA

Jacques CHASSAING

image_pdfimage_print
10

16 Commentaires

  1. Juving Brunet commet la même erreur que les inventeurs des crypto devises et autres cyber monnaies. Et sans remonter jusqu’aux assignats et à Law, à tous ceux qui ont cru pouvoir influencer durablement le cours des changes soit avec la planche à billets, ou une monnaie de singe comme l’euro, ou des instruments de paiement parallèles comme à Cuba avec 2 pesos, un à usage interne et le CUC pour les transactions avec l’étranger.
    Ce ne furent que des échecs parce qu’on ne peut fixer de façon artificielle la valeur d’une devise. Celle-ci est fonction de l’économie à laquelle elle s’adosse et reflète son dynamisme ou sa léthargie. Restaurer le sou, le doublon, l’écu ou la livre tournoi ne sauvera pas l’économie française à la dérive.

    • Vous avez raison, mais changer le titre pourrait être salutaire pour la motivation populaire à sortir de l’emprise de ces fous qui ont pris le pouvoir en occident.
      Ensuite, il pourrait y avoir un rétablissement de l’économie et de sa monnaie vers une forme plus réaliste de sa valeur.
      Je ne peux que voir du positif à l’action de ce Monsieur.

    • Non mais ca peut aider. Les Suédois (les danois et norvégiens aussi) ont refusé l´euro
      Les économies de ces pays marchent du tonnerre de dieux. Leurs balance commerciale sont
      positive et même des paiements. En ce moment les scandinaves qui partent en vacances
      ont dû payer l´euro et le dollar très cher. Mais ils ont eu les moyens parce que ils
      gagnent bien leur vie. Si la Suède a des problèmes ca vient de l´immigration de masse
      qui à moyen terme (10 ans) va impacter l´économie.

  2. C’est bien! Les français vont enfin s’endurcir !
    Autant de consignes allant vers plus d’indépendance et d’autonomie, sont-ils stupides? Passez vous d’énergie, de consommation et vous pourrez bientôt vous passer de l’Etat!

  3. on salue avec grand plaisir le retour de JACQUES CHASSAING . c est le retour de la grande aventure et du journalisme d investigation ; le vrai que n osent plus faire les merdias kratofellatrices en diable et minables a souhait . une excellente nouvelle pour nous tous !

  4. Qui contrôle Aleaxandre Juving-Brunet ? D’où qu’il sort le pognon pour faire le tour de la France pendant un mois ?

    • Excellente question Sophia Leone.D’une manière générale,lorsque l’on souhaite rejoindre
      une association je préconise toujours de conditionner son adhésion à l’étude de son rapport d’activité de l’année écoulée afin de savoir à qui l’on confie sa contribution.Mais combien de gens on cela à l’esprit?

  5. Toujours intéressant d’avoir l’avis d’un économiste du niveau de Marc Touati dont il faut souligner l’objectivité et le côté pédagogique. Toujours dans ce rôle modérateur pour ne pas affoler les petits épargnants. Aujourd’hui je suis bien incapable de fixer une valeur refuge si ce n’est le métal qui viendra à manquer? Quant à faire confiance au néo-économiste comme Juving-Brunet, je demande à voir pour le croire.

  6. Au départ la monnaie c’est l’Or, quelque chose de rare et surtout de stable : dont la valeur est garanti dans le temps en raison de la rareté.
    L’Or ne change pas de valeur ou très peu.

    Ensuite après 1973, changement de système, les monnaies sont basées/garanties sur les économies des différents pays, ce sont les pays ayant les meilleurs économies, les plus stables, qui ont les monnaies les plus fortes.

    Quelles garanties va donner Brunet ? comment établira-t-il la confiance (la garantie d’être remboursé )

  7. Sur le papier cela parait très bien, techniquement il n’y a pas de raison que cela soit impossible.
    Il peut y avoir un risque acceptable lié au fonctionnement d’une entreprise mais une question primordiale n’est pas abordée, c’est la sécurité juridique par rapport à l’état qui n’acceptera pas une telle initiative si elle réussit :
    Une fois les fonds accumulés (biens, devises, or, etc.) l’état de piquera le magot.
    Un des prétextes utilisés pour le vol sera le monopôle de l’état de battre monnaie et le moyen sera l’utilisation de la force publique.

    • Ceci ne pourra exister d’une manière pérenne que si parallèlement on déchoit l’état de ses prérogatives. Quand on sait qu’actuellement les billets (papier monnaie) ne valent plus rien car sortant tout droit de la planche à billets de la BCE… Que chaque enfant qui naît a déjà une dette de plusieurs milliers d’euros à rembourser… On ne peut que rêver d’un « franc » national solide qui nous ferait retrouver autonomie et fierté de la France.

    • C’est aussi ce que je crains (monopole de l’Etat dont on sait comme il peut se montrer répressif quand il est menacé ; M. Brunet dit que c’est une alternative légale à l’euro : j’ai un gros doute !!!) même si pour le reste j’aime beaucoup les opinions et le grand courage du capitaine, son programme politique me convient et j’aurais volontiers voté pour lui s’il avait un candidat dans ma circonscription, mais hélas, un flop aux élections comme souvent ceux qui ont de bonnes idées (Asselineau, Philippot…)

Les commentaires sont fermés.