Karim Achoui, l’avocat des voyous, nous dit que la laïcité c’est le port de signes religieux

http://www.itele.fr/chroniques/linvite-de-la-grande-edition/linvite-de-la-grande-edition-52229

 http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/08/09/signes-religieux-a-l-universite-les-vertus-d-une-laicite-apaisee_3459352_3232.html

Si le Haut Conseil à l’Intégration vient de proposer d’étendre à l’université l’interdiction « des signes et tenues manifestant ostensiblement une appartenance religieuse », l’intervention sur itélé le 9 août de Karim Achoui, ex avocat de plusieurs figures du grand banditisme (un grand honneur, si on en juge le ton du journaliste) ainsi que l’interview par le journal le Monde de Jean- Robert Pitte, ancien Président de Paris Sorbonne, les interventions de ces deux personnages donnent plutôt à penser que les jeux sont faits et que le débat sera enterré avant même d’avoir été amorcé.

Karim Achoui, tel un prédateur prenant possession du plateau, les 2 bras tendus et écartés, et par sa diction très articulée nous assène sa vision très tendance de la laïcité.

Selon Achoui, la France, la vilaine, doit intégrer cette « forte phrase prophétique » que le XXIème siècle sera religieux ou ne sera pas. A l’évidence, Achoui concourt à ce qu’il le devienne.

Car la France doit essayer de « s’activer », « d’intégrer » le fait que la population musulmane de France correspond à la population de Tunisie, 8 à 10 millions de musulmans. Notre vieille patrie a déjà absorbé la population entière d’un pays !

Aux rythmes de l’immigration que rien et surtout personne ni à droite ni à gauche ne tient à stopper, de la démographie qu’elle induit et des conversions (environ 4000 par an et un nombre total estimé à 100 000), les désirs de Karim Achoui sont comblés.

Si l’on suit bien les propos doctement énoncés de l’avocat « obsédé par les textes et la recherche du droit« –  ceci expliquant cela – la Constitution de 1958 a déjà apporté réponse à ce débat « voile /pas voile- que l’on présume par conséquent parfaitement inutile- puisque si dans un premier temps, elle déclare « la France est une République laïque », la dite Constitution précise aussi que la « République doit respecter toutes les croyances ».  »

« Je crois que tout est dit« , l’annonce Karim Achoui.

Voici comment cet individu reçu néanmoins très courtoisement par une chaîne principale, individu, intime du « milieu » qui espère très certainement « se refaire » parce qu’il vient de créer la » Ligue de défense judiciaire des musulmans », nous fait basculer en 3 mots dans une République laïque devant accepter les signes extérieurs d’appartenance à une religion. La preuve en est que la loi de 2004  (interdiction de porter le voile dans les collèges et les lycées) serait une loi inique parce qu’elle n’a pas fait l’objet de « contrôle à priori par le Conseil Constitutionnel » !

Tenons-nous le pour dit : les musulmans ont donc parfaitement raison de se sentir offensés.

Nous savons depuis les traités européens que les diktats de Bruxelles ou de Washington ou de l’Onu ou de l’Ocde avaient confisqué la souveraineté du peuple français, nous apprenons avec douleur que notre pays est traité ni plus ni moins comme un mauvais élève infantile. La France, qui n’est plus maître chez elle, a ainsi été condamnée en novembre 2012 par la « Commission des droits de l’homme des nations unies » pour avoir exclu un collégien portant le turban, décision qui semble le réjouir grandement.

Cette décision a dû faire des émules au Québec puisqu’en juin 2013, la Fédération de soccer a suivi la décision de la FIFA de permettre aux joueurs de porter ce turban.

http://www.radio-canada.ca/sports/soccer/2013/06/15/001-soccer-turban-quebec.shtml

A quand le Tour de France en djellaba ?

A quand Miss France en burqa ?

Nous serions bien inspirés, toujours d’après l’ex avocat aux accointances plus que douteuses avec le grand banditisme,  de prendre exemple sur la Turquie, qui après avoir interdit le voile dans les universités en 1998 a levé cette interdiction en 2010.

http://fr.wikipedia.org/wiki/La%C3%AFcit%C3%A9_en_Turquie

Un grand progrès, en effet. Tout à fait en cohérence avec les propos de KA qui estime « qu’il faut partir toujours au 1 er jour du monde ».

On nous y ramène direct !

Si nous sommes en colère de constater que la laïcité va bientôt finir sur le bûcher, nous le sommes tout autant de voir que des chaînes d’information ayant pignon sur rue invitent un avocat à l’emblématique surnom « avocat des voyous », ayant lui-même fait l’objet de poursuites judiciaires, se payer notre tête en nous faisant sa morale à deux balles.

La vision mondialiste et immigrationniste de la laïcité à la sauce achouinesque ne dérange pas non plus l’ancien président de Paris-Sorbonne, Jean Robert Pitte, qui trouve, « qu’en soi, le port du voile ne devrait poser aucun problème »  et voit dans l’abaya emirati, « un voile lâche d’une grande élégance » qu’il compare au vêtement des Touareg dans le désert ou à celui que Jacqueline Kennedy portait aux obsèques de son mari.

Feu Madame Kennedy n’a pas su qu’ainsi vêtue, elle ressemblait à une musulmane !

Monsieur Pitte prône une laïcité apaisée qui nous donne le sentiment étrange que l’apaisement ne pourra venir que du renoncement à interdire d’interdire le port des signes religieux.

C’est fou comme depuis quelques années, nous assistons à cet engouement pour l’apaisement !

Ségolène Royal, la mère des 4 enfants de Flambimou , lors de sa première et dernière campagne électorale en 2007 était obsédée par l’idée d’une France apaisée. 6 ans plus tard et après seulement 1 an de Hollandisme, force est de constater que si apaisement il y a, il ne concerne pas TOUS les Français. Mais c’est logique car pour Achaoui la France est une communauté avec tout plein de communautés, il existe même un « communautarisme européen auquel nous sommes tous attachés » que Manuel Valls est sommé de « respecter ».

Franchement, il nous semble que le ministre n’a pas de leçons à recevoir d’un avocat qui se donne un mal de chien à prouver son affection à la religion de Mahomet, prophète guerrier sanguinaire et pédophile. Achoui en appelle à un débat républicain sur le sujet mais on ne voit pas bien l’utilité d’un tel débat attendu que « la République doit respecter toutes les croyances » et que « tout est dit ».

La laïcité dans ses fondements premiers n’existe plus, pas plus qu’elle existait sous la précédente gouvernance avec son 1er Ministre qui n’avait aucun problème de conscience à poser aux côtés d’une gamine foulardée.

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/honte-sur-francois-fillon-il-77673

Les Français patriotes et laïques, les Français pressurisés de taxes et d’impôts, les Français respectueux des lois ont à subir un caïd ex avocat invité sur une chaîne de grande écoute qui vient leur énoncer sans autre forme de procès que la laïcité, c’est de respecter le port de signes religieux !

Ca commence à faire beaucoup de couleuvres à avaler. Gare à l’indigestion.

Caroline Corbières

image_pdfimage_print