1

Karting à Fresnes : 5 collaborateurs du Yéti au courant… mais pas le ministre !

 

Il est évident que si l’événement a laissé de marbre toutes les ordures qui procèdent à la mise à mort de l’Occident, et plus particulièrement de la France via les crapules qui prétendent la « gouverner », les très nombreuses victimes et leurs familles, ainsi que les policiers qui s’échinent à poursuivre et arrêter les pires racailles, risquant leur vie et leur réputation au moindre soupçon (c’est bien le mot qui convient !) d’erreur… ne sont sans doute toujours pas remis de leur sidération en apprenant qu’à la prison de Fresnes, un directeur issu directement d’un asile d’aliénés (je ne vois aucune autre explication logique !) est à l’origine de ce qu’il est convenu d’appeler UN SCANDALE ; une journée de compétition entre détenus et les surveillants !

Déjà, en mai dernier, il avait organisé une séance de Freestyle Moto pour ses p’tits gars qui s’ennuient ferme entre deux manifs bruyantes pour user les nerfs des gardiens, et le train-train journalier des trafics en tous genres, de même que les tractations menées par les chefs dealers avec leurs troupes restées à l’extérieur…

Pour son second exploit (espérons qu’il n’y aura pas de prochain !!!) il avait choisi une journée de réjouissances, tir à la corde, piscine, parcours d’obstacles et une course de kartsque sans doute tous les citoyens qui malgré un labeur acharné ne sont plus capables d’offrir des vacances à leurs enfants… aimeraient pouvoir les remplacer par une telle séance…

Puisque l’État (avec nos sous) est capable de s’occuper des loisirs de prisonniers, ce serait bien que pour une fois il s’occupe des gens « normaux » qui ne volent pas, ne violent pas, et encore moins n’assassinent ceux qui ne partagent pas leurs vues !

Ce grand malade pense-t-il sincèrement que c’est grâce au karting que les dangereux individus qu’il loge, aux frais du contribuable, se réinséreront dans la société ?

Bien évidemment le bouffon en charge de ce qu’il est convenu d’appeler « la justice », à qui le jet-skieur a renouvelé toute sa confiance, nous a fait un grand numéro de claquettes, avec air effarouché assorti :

« Que dites-vous ? Mais comment est-ce possible ? Je vais immédiatement diligenter une enquête »… et autres bobards, comme sait si bien le faire précisément Éric Dupond-Moretti, l’idole des « innocentes » victimes qui peuplent les prisons de France… dont il est spécifiquement interdit de faire état de pourcentages des divers composantes…

https://lesobservateurs.ch/2015/11/29/70-des-prisonniers-en-france-sont-musulmans/

Le pire c’est que nous n’en aurions peut-être jamais eu connaissance, si l’aliéné lui-même ne s’était réjoui sur les réseaux sociaux, « de la tenue de ce moment d’engagement fraternel », médias complices et politicards félons respectant l’omerta sur tout ce qui pourrait ternir l’image de marque de la Macronie.

Sauf que, manque de bol, pour les crevures, cela s’est su, et bien su !

https://ripostelaique.com/prison-de-fresnes-mieux-que-le-club-med-et-tout-gratuit.html

https://www.bvoltaire.fr/karting-a-fresnes-les-surveillants-furieux-considerent-quune-nouvelle-barriere-est-franchie/

Et si, sentant bien que son « collègue » EDM se trouve en grande difficulté, entre avoir consenti à cette séance de réjouissances dans une prison… ou reconnaître qu’il règne un sacré bordel au sein de ses services si, comme « on » le prétend, l’info ne serait pas remontée jusqu’à lui… Alain Jakubowicz, autre célèbre avocat des racailles, ex-président de la Licra… bien connu de Riposte Laïque… n’a rien trouvé de mieux que de laisser entendre qu’il pourrait s’agir d’une manipulation politique et politicienne qui aurait conduit à ne montrer « que des Noirs » dans les vidéos de karting ! Il n’a donc pas vu les arabes ?

https://twitter.com/i/status/1561659938765737984

https://www.fdesouche.com/2022/08/22/alain-jakubowicz-evoque-une-manipulation-politique-et-politicienne-qui-aurait-conduit-a-ne-montrer-que-des-noirs-dans-les-videos-de-karting-dans-la-prison-de-fresnes-ayant-fait-scandale-sur-le/

Entre deux hoquets de rire, on remarquera que l’individu ne semble pas réaliser que ses paroles, d’une part insistent lourdement sur la diversité des épreuves, aggravant ainsi la grogne générale ; mais souligne d’autre part qu’en fait de racisme, c’est uniquement parce qu’il y a « énormément de Noirs » en prison que forcément, lors d’une vidéo sur la « terrible dureté de leur condition d’internement», leur nombre crève l’écran.

Un grand comique qui s’ignore, Jaku ! S’il m’a plus d’une fois fait grincer des dents, cette fois-ci il m’a bien fait rigoler.

Sûr que « s’il n’avait pas existé, il aurait fallu l’inventer »… prétend une de mes connaissances… quoique dans le genre « forcenés de l’accueil aux autres et défenseurs des crapules », aussi sectaires que lui, les candidats ne manquent pas pour pourrir la vie des patriotes.

Mais malgré l’intermède comique du grand bouffon Jakubowicz, Dupond-Moretti semble en très mauvaise posture, quand non seulement il semble quasiment impossible qu’il n’ait pas été informé de l’événement, mais que de plus l’excuse invoquée (d’une info non remontée jusqu’à lui) est tellement ridicule qu’elle risque bien plus de se retourner contre lui, et ce pour diverses raisons.

Surtout qu’il y a plus grave, puisque ceux qui font honneur à leur mission d’informer les citoyens (qui paient journaux, revues… ou redevance radio-télé) avec de vrais faits, non avec des enfumages de plus en plus indigestes, révèlent que :

« Au moins cinq collaborateurs du ministre ont suivi et validé la diffusion de KohLantess. Deux d’entre eux étaient même présents à Fresnes le jour du tournage et figurent à ce titre dans le générique du film. »

Que la version officielle du ministère soit « un couac » interne dans la circulation de l’information soit gobée sans problème par ceux qui courent ventre à terre se faire vacciner et revacciner, parce qu’on leur ordonne, ou qui croient vraiment que le grand Poutine a peur du nain Macron… n’a rien de surprenant.

En revanche, pour tous ceux qui ont un minimum de bon sens et l’habitude d’utiliser leurs neurones avant l’obéissance absolue aux diktats d’un pouvoir infernal, il ne fait aucun doute que ceci fait partie de la portion de l’iceberg des gabegies gouvernementales qui nous sont sciemment cachées, et que face à une « maladresse » ayant permis l’info à un plus grand nombre que prévu, leur seule réaction ce sont les habituels mensonges et dénis de ce qui est pourtant aveuglant !

Les commentaires sous l’article de Valeurs Actuelles ne laissent place à aucun doute : les citoyens comprennent bien qu’une nouvelle fois, les rares qui vont en prison… quand tant d’autres sont relaxés, quel que soit leur « crime », sont de plus en plus scandaleusement chouchoutés, pendant que l’immense majorité de la population qui trime pour payer les impôts et taxes qui lui sont exigés est à l’inverse punie de son seul torts : ne jamais pardonner aux crapules en tendant l’autre joue !

https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/politique/karting-a-fresnes-au-moins-cinq-collaborateurs-du-ministre-ont-suivi-et-valide-la-diffusion-de-koh-lantess

https://www.cnews.fr/france/2022-08-22/kohlantess-eric-dupond-moretti-pouvait-il-ne-pas-etre-au-courant-1256714

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/kohlantess-c3-a0-la-prison-de-fresnes-qui-c3-a9tait-au-courant/

Aux dernières nouvelles, l’équipe de KohLantess vient d’annuler sa vidéo, en raison d’une nouvelle polémique qui risque de faire encore plus grincer des dents :

Ce n’est pas la polémique que les images ont déclenchée qui amène à une telle décision selon la production. Mais plutôt la rupture de « la confiance que nous avons accordée au centre pénitentiaire de Fresnes ainsi qu’au ministère de la justice », explique la production, ce lundi soir, dans un communiqué publié sur le réseau social Instagram.

« Nous avons appris qu’un des détenus participant à une épreuve possédait un casier judiciaire lourd. Nous avons pourtant stipulé à plusieurs reprises nos conditions, à savoir : aucune peine résultant d’une atteinte à l’intégrité physique et/ou morale d’une personne », écrit l’équipe de KohLantess.

En effet, selon L’Opinion, un des détenus ayant participé à l’émission « a été condamné à dix ans de réclusion criminelle pour viol par la cour d’assises du Val-de-Marne en février 2021 ». Sa fiche pénale, affirme le quotidien sur son site Internet, fait aussi état « de nombreuses affaires de vols dont des violences avec arme, de plusieurs jugements pour trafic de stupéfiants. Et d’une évasion en 2018 alors que le condamné était placé sous bracelet électronique. Sans compter divers incidents en détention ».

https://www.leparisien.fr/faits-divers/karting-a-la-prison-de-fresnes-informee-de-la-presence-dun-condamne-pour-viol-l

Ainsi, pendant qu’une majorité de citoyens respectueux des lois et participant, entre autres, au train de vie somptueux des pourritures qui nous gouvernent, est contrainte aux continuels serrages de ceinture… de graves criminels censés purger leur peine en songeant si possible au mal qu’ils ont fait… sont au contraire l’objet de tous les soins, toutes les intentions possibles pour « soulager leur peine »… Et ils s’étonnent de nous trouver haineux !

En Macronie, et même bien avant, il n’est plus « de mode » de réclamer la démission d’un ministre fautif ; pourtant malgré l’omerta générale des médias complices, et surtout grâce aux réseaux sociaux, même s’il y aurait beaucoup à dire sur certains souffleurs de haine gratuite,  nous sommes de plus en plus nombreux à noter, enregistrer, copier… les déclarations mensongères, et souvent contradictoires de tout ce prétendu beau monde… au cas où nous arriverions un jour à retrouver suffisamment d’honneur pour rentrer définitivement dans le lard de tous ces malfaisants, qui ne valent pas plus et même pire que certains de leurs petits  protégés, qu’ils soient déjà incarcérés, ou seulement « bien connus des services de  police » !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

P.S. Une petite idée en passant ; essayez de ne pas oublier cet hiver « quand la bise sera venue… » et que vous crèverez de froid, puisque c’est paraît-il le prix de la liberté… comme le glapit l’illuminé qui loge à l’Élysée, sans préciser d’ailleurs à quelle liberté il fait allusion, vu qu’il nous en a déjà détourné plus d’une… que de nombreuses d’ordures auront leur fesses bien au chaud… qui dans leurs cellules de prisons, chauffées avec vos sous… qui dans leurs ministères et leurs domiciles exemptés de restrictions de chauffage…

Et on en reparlera, au pire aux prochaines élections (où les nouveaux guéris seront enfin majoritaires), ou alors dans les rues où, ultime moyen de nous réchauffer, nous réitérerons manifs et blocages des ronds-points, à la manière des Gilets jaunes, dont certains étaient extrêmement bien organisés, et que le bouffon nouvellement réélu retrouvera sa méga-trouille… et ses conséquences diarrhéiques qui vont avec.