Kazakhstan: La main des Américains?

Je me doute bien que la situation au Kazakhstan ne remue pas les foules en France, et pourtant ce qu’il s’y passe revêt une importance capitale. Si on ne connait pas encore tous les tenants et aboutissants, voila ce que l’on sait déjà.

Pour résumer donc, des émeutes ont débuté il y a 3 jours, sont allées en empirant au point que des bandes armées ont pris possession de l’aéroport et des administrations et ont semé la terreur dans les villes: Snipers tirant aveuglément sur les vehicules, etc. Le gouvernement a immédiatement démissionné, et le président a appellé ses voisins à l’aide. La Russie, l’Arménie, le Kirgiztan ont envoyé des « soldats de la paix » qui sont arrivés la nuit dernière sur place. Le président a de son côté ordonné à l’armée, déployée dans le pays, de « tirer pour tuer » sur les personnes armées.

Alors que s’est-il passé? Ce qui est certain est qu’à l’origine, les émeutes ont démarré suite au doublement du prix du gaz. Ceci, ajouté au très fable niveau de vie et au ras-le-bol concernant les restrictions imposées (covid), a fait sauter le couvercle. Emeutes peu violentes comme il s’en produit régulièrement, à priori rien de bien particulier dans ce pays.

C’est alors qu’on a vu arriver des groupes puissament armés, parfaitement organisés, qui ont attaqué les forces de police en n’hésitant pas à tirer, ont pris d’assaut les bâtiments officiels et l’aéroport. Une partie des forces de l’ordre s’est ralli&e à ces groupes, et pendant 24 heures le pays était complètement entre leurs mains. Le gouvernement et les oligarques ont bien sûr fui comme des rats, en Europe et au Moyen Orient.

Le président Kassym-Jomart Tokaïev ne s’est pas enfui, il a déployé l’armee en leur donnant carte blanche. Résultat, ce soir la plupart des bandes armées ont été liquidées.

Alors qui sont ces bandes armées très organisées militairement et très bien armées? D’abord, des musulmans. On a d’ailleurs retrouvé 3 policiers décapités, ce qui signe le crime. Il est notoire que dans les anciennes républiques soviétiques musulmanes, des groupes extrémistes se terrent, rêvant d’y établir un régime islamique dur. Ils ont donc sans doute voulu prendre le train en marche au Kazakhstan.

Mais les services de renseignement russes, très bien implantés, ont détecté des signes d’activité inhabituelle des américains dans le pays dès le début des émeutes spontanées. Intensification très importante des communications depuis l’ambassade américaine, agitation des « diplomates » américains dans le pays, ainsi que d’autres choses que je peux pas développer. Une synthèse remise au Kremlin présente l’hypothèse que les américains, voyant les émeutes réellement spontanées démarrer, ont décidé de mettre le feu au poudre dans le but de créer un nouveau problème pour la Russie, ce qui permettrait éventuellement à l’Ukraine d’attaquer les républiques autonomes du Donbass voire la Crimée. Et à l’Etat Major Russe, ceci est considéré très sérieusement.

Il faut noter que le Kazakhstan est un pays très riche en pétrole et minerais, qui a une grande frontière avec la Russie. Il faut noter également que le Kassym-Jomart Tokaïev, le président actuel, peut-être qualifié d’ « anti-Russe » et laisse se développer un sentiment russophobe dans le pays depuis plusieurs mois. Les Etats-Unis, en poussant des groupes terroristes à l’action, auraient donc créé un véritable problème pour la Russie: Faut-il aider un pays « anti-Russe »?

Il est à craindre par ailleurs que la présence de forces russes actuellement au Kazakhstan agrandisse encore ce sentiment « anti-Russe », car les citoyens ne sont bien entendu pas au courant de la situation, pour eux les émeutes sont justifiées par leur situation économique. Très peu sont conscients que les bandes armées ne sont pas de simples citoyens excédés mais des groupes de terroristes musulmans. Ils considèreront donc les forces Russes comme des « occuppants ».

Alors que fera la Russie? Une solution bien sûr serait de se retirer dès la situation insurrectionnelle supprimée et de laisser les Kazakhs se débrouiller entre eux. Mais une autre hypothèse serait de profiter de la situation pour que le président « anti-russe » soit fichu dehors par les citoyens, pour ensuite pousser une personnalité « pro-russe » dans des élections à la présidence.

Ceci bien sûr ne ferait pas leu jeu des américains qui ont activé leurs pions, dont un ancien banquier ayant fui le pays avec plusieurs milliards de dollards volés aux Kazakhs. Banquier réfugié d’ailleurs, comme c’est bizarre, en France. Celui-ci a déclaré « être prêt » à rentrer au Kazakhstan. Sans doute pour refaire le plein de milliards…

Quoiqu’il en soit une chose est certaine: Des groupes terroristes musulmans sont prêts à passer aux actes dès que l’occasion se présente. Aujourd’hui au Kazakhstan, mais il est certain qu’il y en a dans tous les pays de l’ex-URSS. Et en Russie également, où il ne se passe pas une semaine sans que le FSB ne démantèle des cellules « dormantes », une toute petite partie sans aucun doute.

Reste la question de l’Ukraine: Va t’elle profiter de la situation en imaginant que la Russie, occuppée au Kazakhstan, ne pourra pas reagir à des attaques contre le Donbass voire contre la Crimée? Ce serait leur plus grande erreur de Zelensky, l’ancien clown devenu président.

Boris Guennadevitch Karpov
https://boriskarpov.tvs24.ru/

image_pdfimage_print
11
1

14 Commentaires

  1. poutine contre l’impérialisme américain ! c’est incongru !
    j’espère, je le suppose qu’il ne restera pas au kazakstan bien longtemps, l’afghanistan a vacciné les russes, non?

  2. La Russie ne peut pas laisser des voisins installés à ses portes en territoire « sensible » choisir des orientations ouvertement anti russes sous peine d’en payer le prix fort. Peut-on parler d’une certaine naïveté de la diplomatie russe en la matière? Quitte à avoir des vendus à la tête de ces états, autant que ces derniers soient achetés par les Russes eux-mêmes!

  3. l’ukraine profitant des autres occupations russes pour attaquer le donbass ? (rire)
    Quelle belle occasion pour les russes d’entrer « pacifiquement » en Ukraine !
    ça me rappelle « l’agression ignoble » de la finlande de 5 millions d’habitants envers leur voisin soviétique (rire)
    Non la main qui étreint les kazaks n’est pas américaine….
    on ne peut nier les tentatives d’influence idéologiques de l’oncle sam, mais restons simples: le gaz ne vient pas des USA

  4. « ce qui permettrait éventuellement à l’Ukraine d’attaquer les républiques autonomes du Donbass… ». Ainsi, Kiev attaquerait une partie de son propre territoire, les oblasts de Donetsk et de Lougansk, tous deux sécessionnistes fantoches non reconnus par la communauté internationale. Sur quelle base légale devrait-elle le faire ?

    Un tout autre son de cloche est émis par Varsovie : les services spéciaux russes ont délégué leurs provocateurs-démolisseurs pour radicaliser un mouvement type gilets jaunes anti-flambée (des prix) kazakh et ensuite exporter leurs forces de l’ordre à des fins de pacification. Mon dieu, hommage aux bienfaiteurs ! La suite est connue : protection des civils russes, pro-russes, russophiles avec contrôle accru sur les bases militaires locales et les fabuleux gisements locaux. Boris, Washington vous a tout appris…

  5. Il est évident que cette opération de déstabilisation insurrectionnelle
    est l’oeuvre des mondialistes et made in USA ciblant la Russie
    et comme ce fut le scénario déjà pour l’Ukraine et la Biélorussie
    les USA via l’Otan et l’UE voulant faire imploser la cohésion
    tout comme la fibre patriotique de ces pays farouchement indépendants
    et ne voulant à aucun prix être tout à la fois américanisés et islamisés
    comme c’est le cas pour l’Europe Occidentale en général et la France en particulier

  6. Quand la Russie a « pacifié » la Tchétchenie , c ‘ était une affaire « interne » à la Russie , personne en Occident n ‘ a moufté ! Pourtant les Tchétchènes sont chez eux dans leur pays , mais comme la Tchétchénie appartient à la Fédération de Russie , ben , ils n ‘ ont rien à dire !!
    En Ukraine , les « séparatistes » russes ne sont pas chez eux , ils sont juste des « colons » , l ‘ Ukraine , pays souverain et indépendant , a le droit d ‘ arraisonner ces derniers et de les expulser !! Ne me parlez pas de « minorités » à protéger , en Algérie , les Pieds Noirs étaient aussi une minorité ….

    • ce ne sont pas des séparatistes Russes qui sont en Ukraine dans le Donbass
      mais bel et bien des citoyens Ukrainiens pro-Russia et qui ne veulent pas
      être des citoyens de seconde zone des USA et tiers-mondialisés par les USA
      parce que en réalité comme en vérité Biden le mondialiste-reptilien
      en n’a rien à foutre des Ukrainiens et s’en bat comme de l’an quarante de l’Ukraine …
      c’est un faux-prétexte comme un pseudo alibi pour provoquer et déclenceher
      une guerre à Poutine, à la Russie et aux Russes ..!

      • @Ghost Phantom : des ‘ »citoyens ukrainiens » de papier , comme les « citoyens français » de papier chez vous !!

        • faux et archi-faux ce sont d’authentiques et de véritables Ukrainiens
          qui sont resté fidèles à leurs frères Slaves Russes et qui ont choisi
          la Russie de Vlad’Poutine plutôt que de se vendre comme des péripatéticiennes
          des prostituées, des putes aux USA de Biden et comme l’ont déjà fait l’UE .

        • . . . et puis vos « citoyens Français de de papier sont vos afro-bougnoules
          et vos afro-bicots djihadistes Muzzs qui viennent en Ukraine
          et en provenance de l’UE justement
          pour combattre les Ukrainiens et Russes du Donbass
          aux côtés des des légions nazies et fascistes de tous ces traîtres
          et de ces collabos de mercenaires et de barbouzes Ukrainiens
          qui sont à la solde de Biden et payés par les multimilliardaires mondialistes

  7. quelle ambiance pourrie, il n’y a plus 1 seul jour creux sans qu’on nous dise qu’il va falloir partir en guerre où 90% de niais iront se faire trouer la peau, mais bon ça fait partie de la vie…..

  8. Ce n’est pas les américains, c’est le groupe bilderberg, ou les 7 connards d’en haut

  9. Ah ouais, toujours de la faute de quelqu’un, un honteux complot fomenté par les occidentaux. Mais peut-être que la population locale en a marre d’être dirigée par des nababs milliardaires qui s’en tapent de leurs préoccupations. Mais non, ça n’irait pas dans le sens de la propagande à gerber du Boris. Ne changez pas, vous êtes parfait Sieur Karpov.

Les commentaires sont fermés.