Kellogg’s roule le consommateur dans la farine

Publié le 22 janvier 2016 - par - 30 commentaires - 15 581 vues
Share

KellogsUn logo en bas à droite des boîtes d’emballage révèle le financement des circuits islamiques par la marque. Une information que le service consommateur cherche à dissimuler.

Si vous achetez, dans un supermarché quelconque, de simples Corn Flakes, produit phare de l’enseigne Kellogg’s, vous pourrez remarquer un tout petit logo vert, dans un petit coin du paquet. L’inscription est si discrète qu’elle est difficilement visible.

Mais il demeure impossible de se tromper sur son origine : il s’agit d’une certification «halal». Cela a de quoi étonner : en effet, le terme « halal » désigne des éléments, quels qu’ils soient, qui peuvent être, selon leur nature, consommés, manipulés ou discutés par les musulmans.

En ce qui concerne les denrées alimentaires, le terme « halal » désigne spécifiquement la viande issue d’un animal tué selon un sacrifice rituel, un égorgement en tournant l’animal en direction de La Mecque, plus grand lieu saint des Musulmans. De cette manière, la viande peut être consommée par des pratiquants, à l’exception du porc, interdit absolu.

En revanche, il n’existe aucune interdiction ou contrainte concernant les autres aliments : des fruits, des légumes ou des céréales peuvent tout à fait être consommés tels quels.

De là, une question se pose : quel besoin a Kellogg’s de préciser que ses céréales sont halal, si cela est une évidence pour les Musulmans ? A-t-il besoin d’en informer en plus le consommateur moyen ? Par ailleurs, la certification « halal », comprenez cette étiquette sur l’emballage, a un coût. Ce dernier sert à payer les réseaux qui opèrent le culte musulman, aussi bien les sacrificateurs que les différents imams, la construction de mosquée, et, parfois, les actes terroristes. Tous ces réseaux sont interconnectés et il est bien difficile, lorsque l’on paie cette fameuse « dîme halal », de savoir dans quel circuit part l’argent ainsi versé.

Une personne nous a contactés récemment pour nous faire part de ses échanges avec le service consommateurs de Kellogg’s à ce sujet. C’est elle qui nous a alertés sur cette mention sur les boîtes de céréales. Elle a tout d’abord composé le numéro azur qui figure sur les boîtes des produits de la marque. Il semblerait que l’enseigne prenne ses précautions : les standardistes à l’autre bout du fil n’auraient tout simplement « pas le droit de répondre » à ces questions.

Cette consommatrice a donc envoyé un courrier électronique au service consommateurs.  Ce dernier lui a répondu que, si « la plupart des produits à base de végétaux et de pain » sont consommables pour un Musulman, la marque avait néanmoins « fait le choix d’informer les consommateurs, via l’emballage des produits ou son site internet, sur la compatibilité ou non de ses produits avec une alimentation halal ».
Sans le dire, Kellogg’s avoue donc que cette certification revêt un caractère commercial : les Musulmans peuvent acheter ses produits sans se poser de question.

Le service poursuit : « La certification halal, comme toute certification, a un coût, généralement faible, qui sert à couvrir les frais généraux et le temps passé pour réaliser l’audit et garantir la certification. » C’est très clair : la certification a un coût. Les produits Kellogg’s participent donc au financement du culte islamique.

Mais comme la marque est une entreprise à but lucratif, il y a tout lieu de penser que ce prix, aussi faible soit-il (notion très vague, d’ailleurs : ne pourrions-nous pas avoir des chiffres précis ?) est répercuté sur l’ensemble des consommateurs.

Ainsi, comme pour d’autres produits en France, c’est bien l’ensemble des consommateurs qui finance un culte bien particulier.

Le courriel de Kellogg’s termine par cette indication : « La certification halal des produits Kellogg’s est réalisée une fois par an par la Halal Food Authority (HFA) basée à Londres ».
Les produits de la marque sont donc bel et bien authentifiés par cette autorité de la nourriture halal, basée à Londres, qui est seule habilitée à certifier des produits conformes à la loi islamique. Moyennant rétribution, s’entend.

Sachez donc que vous financez cette institution, ainsi que tous les circuits douteux qui y sont liés, lorsque vous achetez un produit Kellogg’s.

Dans un pays qui a interdit le financement des cultes par l’État, c’est donc par le biais d’un procédé commercial insidieux que la marque américaine, en bonne entente avec les prêcheurs islamiques, fait ses choux gras.

Et devinez qui est la poire dans cette histoire…

Alain de Peretti

Enquête Vigilance Halal

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Alexandra Dougary

Je suis d’accord avec Hubert Sogno. Il faut impérativement ouvrir des boucheries « catholiques » en spécifiant « animaux étourdis » … Le revendiquer en envoyer dans les roses tous ceux qui verront un « communautarisme » quelconque. Ce sera facile de leur démontrer qu’il n’y a pas de raison de certifier un aliment hallal ou casher et pas catho… J’attends leurs explications ..

marco

la ligne aerienne qui fournit ce « poulet alal « est transavia , »et sur le vol aller retour je n y ai vu que des portugais ,et francais « joviaux « pas le style « con verdi « ,mais orly est quand meme bien  » ,en faisant une queue de trois quart d heures dans les sous sol a cause «  »des evenements «  »j ai pu poser mon regard sur l entree de la mosquee .,,ce pouvoir de la truelle qui a tant lutte contre la «  »secte » des temoins de Jehovah et les catholiques demontre sa «  »laicite «  »,,

Herbert Sogno

Merci pour l’info ; j’étais client sur un autre produit que les corn flakes, ça va bien m’enmbêter mais bon, bien sûr, je vais boycotter !

Brosset

Kellog’s certifier par Halalsquare.com en Australie! http://www.halalsquare.com.au/gro…/index.php/kelloggs.html

Herbert Sogno

@ Brosset

Le lien est incomplet, impossible d’y accéder. D’autre part, mon antivirus me dit de me méfier du site halalsquare.com ( halez savoir pourquoi …? ).

R

On pourrait faire de l’humour en commercialisant des produits « catholiques » arrosés à l’eau bénite, le halal c’est payer le denier d’un culte et d’autres choses plus discutables.

Herbert Sogno

@ R

Mais tout humour mis à part, il y a longtemps que je dis qu’il faut ouvrir des boucheries laïques et chrétiennes ( 100 % étourdis donc ) qui s’affichent comme telles ostensiblement et je le dis très sérieusement. Mais c’est valable pour tout : il faut RIPOSTER ! Sur tous les terrains !

Dans un combat, je ne le dirai jamais assez, il faut être sur tous les fronts et à tous les postes. Donc créer des marques avec des labels ouvertement non halal, d’une manière ou d’une autre, qui implicitement dénoncent le caractère anti-laïque ET communautaro-belliqueux du halal. Votre idée des produits catho-bénis n’est qu’une idée parmi d’autres mais je la trouve très bonne. Il faut riposter dans tous les domaines !

On pourrait même créer des produits avec un réel label « non-halal », en arguant que c’est pour les protéger de s’empoisonner qu’on le mentionne.

nanard61

entierement d accord et il faut bien le crier haut et fort dans tous les commerces
Ex: Demander systematiquement et Bien Fort si le produit acheté est non halal,si non le refuser…..!

R

Acheter des produits locaux, tracés, non transformés et si possible ni halal ni Monsanto.
Les Russes ont déjà acquis ces automatismes.
Personnellement je m’approvisionne en local et m’informe avant d’acheter.
Les AMAP bien qu’ayant une idéologie vivrensembliste qui n’est pas la mienne montrent un chemin intéressant.
De toute façon on se garde de faire de la politique sur un marché.

rudi

c’est comme ça que la dhimmitude s’installe, la soumission de ces « spéculateur » est en marche, l’infidèle paye la taxe afin de rester en vie, l’entreprise paye la dime afin de ne pas être boycotter par les islamistes qu’elle rémunère très largement ! l’argent ainsi récolté, servira a acheter le prochain couteau musulman qui coupera la tête de cet industriel qui se croyait à l’abri de la barbarie !

Auguste

Donc, boycott sur tous les produits Kellogg’s. C’est la seule façon de faire comprendre leur erreur aux dirigeants de cette entreprise.

Maurice

Informer le consommateur sur le fait que le produit est halal doit être obligatoire !
À chaque fois je fais la comparaison suivante : ceux qui pense que ce n’est pas important de manger halal et de payer la taxe qui va avec accepteraient-ils de le faire pour les chrétiens ? Un genre de denier du culte en achetant de la viande et du poisson, ils refusent !
Ils trouvent normal de payer pour des musulmans, mais pas pour des chrétiens.
Ils sont déjà des dhimmis ; alors, allons plus loin, interdisons aux femmes les tenues qui pourraient inciter à la fornication. (au vu de ce qu’il s’est passé en Allemagne, ça ne va pas être triste)

patriote

bonjour
je suis aller aujourd’hui avec mon épouse faire des courses en grande surface , et justement j’ai regarder ou du moins j’ai essayer d’apercevoir ce sigle sur les paquets de la marque et mème avec des lunettes rien vu !
pourriez-vous « Alain  » nous indiquez l’endroit exact ou se trouve le logo ?
par contre une chose est sur lorsque vous lisez les paquets en composition et autre .. ils sont en deux langues français et en arabe …………………………!

Nagau06

c’est sur un des 2 côtés verticaux, tout en bas. c’est le même logo comme illustré plus haut mais en vert. Faut les loupes !

Marc

Lénine sur ce point avait mille fois raison, le monde capitaliste occidental est toujours prêt, face à l’islam conquérant, à vendre la corde pour se faire pendre !

exomil

A quand ce sigle sur toutes les viandes non signalées hallal que les mécréants doivent se taper ?!?

SK

Regardez les étiquettes, pas un seul centimes pour l’impôt halal.

SK

Circuits courts, locaux, bio si possible, et qu’aucun rituel n’ait été effectué sur ce que nous mangeons (cela dit, nos compatriotes juifs ne nous imposent pas la cacherout et ne trichent pas ce me semble ), il faut absolument boycotter le halal et tout ce qui en porte le soupçon.
Soutenons nos agriculteurs et nos éleveurs et contournons les intermédiaires.
Boycottons Quick et toutes ces machines à malbouffe qui nous imposent, en plus,le halal sans nous demander notre avis !

gabriel zallas

Fric… Fric… Fric… c’est le veau d’or qui règne partout… écoeurant !! Le grand racket se généralise partout, aucune importance du moment qua çà rapporte

Marie

Halal et casher sont des taxes qui nous sont cachées depuis trop longtemps.

Merci de les dénoncer, toutes les deux.

En fait, maintenant on se demande, y a-t-il une version « casher » de ces mêmes céréales en France ?

pauledesbaux

t3kYL sauf le casher ne nous a jamais fait chier autant que le halli jamais dans nos écoles républicaines il n’y a eu d’obligation de « casher » alors que pour le hallali OUI je ne suis pas juive mais il ne faut pas généraliser n’avez-vous pas honte » d’occulter toutes ces réalités ?

Marie

Oui ok pour le halal. A part cela, on se demande tout de même si les consommateurs n’ont pas acheté « casher » sans le savoir, et dans de grandes quantités ? Il n’est pas honteux de poser la question.

exomil

A vrai dire la taxe kasher m’est aussi indifférente que les taxes BIO car elles ne touchent que le portefeuille…
Mais la taxe Hallal ce n’est pas pareil. c’est donné un bâton à celui qui veut nous battre!!
Hors de question , je ne mange d’ailleurs plus de viande pratiquement tant que je n’aurai pas la certitude de ne pas manger des animaux tués avec étourdissement préalable…
Tant pis pour nos agriculteurs : eux aussi doivent prendre leurs responsabilités et exiger des abattages conformes à la loi française et non à la charia !

chris

Lol mon grand oncle pendait son cochon par les pattes arrieres et lui ouvrait la gorge pour le sang et le boudin . et ca date d’une 30aine d’années . Alors dites franchement que vous haissez les musulmans au lien de vous cacher derriere la défanse des animaux !!!!

exomil

Faudrait vous renseigner avant de débiter des âneries !
on a aussi le coup du « mon grand père buvait 3 litres de vin par jour et fumait 2 paquets de cigarettes par jour et il est mort à 90 ans » …
l’étourdissement permet surtout un meilleur contrôle sanitaire. l’égorgement direct donne des risques de contamination à la bacille E.coli responsable d’une centaine de morts d’enfants chaque année. pas des enfants musulmans car ils cuisent abondamment la viande et tuent ainsi les bacilles. En France il se fait que les gens mangent les steacks saignants. ceci explique cela…
d’autre part un scandale alimentaire a été révélé aux USA : 100% des burgers contenaient des traces de matières fécales (dans lesquelles se retrouve les bacilles mortels)

Dorylée

@chris, tu n’as pas dû assister souvent à l’abattage du cochon ! Si ton grand père l’avait saigné sans l’estourbir préalablement, il aurait ramassé son futur boudin à la serpillière dans toute la cour.
Ceci étant dit, il est vrai qu’aucun musulman ne figure parmi mes amis et que je fais tout pour que cela n’arrive pas. Mais vous êtes libre de vos amitiés ; si ça se trouve, la tenue orange vous irait bien…

Armor

merci pour l ‘info

je n ‘en consommais pas , mais je fait passer l ‘info
et Je boycotte …

La Mécréante !

la génération bataclan est daubée au berceau (physiquement et mentalement). son avenir est la mort prématurée. le diabète type 2 et l’obésité en augmentation chez les jeunes, dès 10/12 ans, donne un aperçu de l’évolution de cette situation, qualifiée d’ores et déjà de « catastrophe sanitaire » par ceux-là même qui y contribuent.

aller ! continuez à boire et bouffer hallal & ricain, le nez planté dans vos i-phones & tablettes H/24 et en chantant “imagine“ !

Lara

Allez hop!!! Boycottons Kellogg’s et mangeons des fruits!! C’est meilleur pour la santé.

Dominique

OUI et surtout plus digeste…et quand je veux consommer des céréales, je me précipite en magasins bio, vaste choix, bonne qualité et moins cher que les saletés Halalisees de l’obèse kellogs!