Kerry le clown ose dire à Abbas que Trump sera éliminé bientôt !

La Guerre des États-Unis « impérialistes« , avec les politiciens Obama et Kerry le clown, contre Israël a mis en scène les États-Unis de la décadence, face à « lutte nationaliste de survie » en Israël.

Jean-Patrick Grumberg sur dreuz.info : « Trahison à Londres : (le complotiste) Kerry (le Clown) dit à Abbas d’être patient car Trump va être éliminé. Selon le quotidien israélien de gauche Ma’ariv, l’ancien secrétaire d’État Kerry a dit à Abbas de « jouer le temps », et « de ne pas céder aux exigences de l’adversaire » en parlant du président Trump, « parce qu’il ne sera pas en fonction encore longtemps… » Ben voyons !

Avec les politiciens Obama et Kerry le clown, les États-Unis représentaient le modèle classique de la « propagation de la gangrène morale« , avec le soutien du continent européen dans la lutte contre les familles traditionalistes d’Europe et contre les valeurs nationales de l’Occident chrétien. Dans les temps pourris de l’avant Trump, la guerre impérialiste du Gender des politiciens Obama et Kerry le clown voulait détruire l’âme d’une société traditionnellement chrétienne. Dans la guerre des États-Unis des politiciens Obama et Kerry le clown, le lobby gay agissait au titre de la colonisation des esprits faibles par la démagogie et l’imposture des valeurs morales faussées du Gender. Mais le penchant impérialiste du « lobby gay » ne peut empêcher les peuples colonisés d’en comprendre les racines, concernant la franc-maçonnerie, dans ces mésaventures gay.

Avec les politiciens Obama et Kerry le clown, la colonisation gay en Europe, sous le couvert de la « médiocrité du personnel politique » de l’UE et de la CEDH, utilise l’imposture politico-médiatique qui domine sur les télés vulgaires et sur les médias bobos soumis aux subventions généreuses des États corrompus.

Lu sur le Salon beige : « Encore des subventions à la pelle pour le lobby LGBT. « La Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH) lance pour 2018 un appel à projets à destination des structures locales engagées dans la lutte contre la haine et les discriminations anti-LGBT. Doté d’une enveloppe de 500.000 euros, cet appel à projets piloté par les préfets vise à soutenir des initiatives liées à l’information, la prévention, la formation et l’aide aux victimes, ainsi que des actions de communication et l’organisation d’événements. Sous l’autorité de Schiappa, Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH) soutient et encourage les initiatives de la société civile engagée dans la lutte contre la haine et les discriminations anti-LGBT.

« En 2017, 157 projets ont été subventionnés dans le cadre du premier appel à projets contre la haine et les discriminations anti-LGBT. Ces actions ont complété la mobilisation des services de l’État contre la haine et les discriminations envers les personnes lesbiennes, gays, bi, trans et intersexes (LGBTI). » Et n’imaginez pas pouvoir concourir : « Cet appel à projets s’adresse aux structures dont l’objet principal est de lutter contre la haine et les discriminations. Les projets présentés devront contribuer à la lutte contre la haine et les discriminations envers les personnes LGBTI. Les structures (seront) constituées de professionnels et/ou de bénévoles, de type associatif ou non, ancrées sur des territoires, et les associations (gay) loi 1901…

« Ou : Comment financer le lobby LGBT au travers d’associations-bidons ou de coquilles vides. »

Avant Trump, l’imposture politico-médiatique mondialiste se révélait par l’incompétence, l’impuissance et l’amateurisme de l’administration US, avec les « gesticulations médiatiques de Kerry le clown » et d’Obama.

Si la Pologne doit rejeter tout ce qui est contraire à la promotion de la famille et des bonnes mœurs, la France doit soutenir la lutte nationaliste de survie des citoyens patriotes du pays réel. La France doit agir contre les conséquences désastreuses des visées impérialistes du lobby LGBT qui veut coloniser l’Europe.

Les États-Unis de la décadence gay, selon Obama et Kerry, ont voulu coloniser l’Europe soumise.

C’est pourquoi les « gesticulations médiatiques de Kerry le clown » et d’Obama, et leur entreprise de déstabilisation par l’UE de l’Europe chrétienne, utilise la « dictature de la pensée gay » made in USA !

Avant Trump, l’Europe de la population qui travaille et des familles devait rester l’UE-colonie gay des USA, selon Obama et Kerry, pour « faire le lit » de « l’impérialisme gay internationaliste » des États-Unis.

Jean-Patrick Grumberg sur dreuz.info : « (Le complotiste social-traître) Kerry (le Clown) a rencontré à Londres Hussein Agha, un proche associé du « président » (il n’a plus cette fonction depuis 10 ans) de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, et lui a dit que le président Trump serait démis de ses fonctions « d’ici un an ».

« La réunion aurait été dénoncée comme une haute trahison et aurait fait le tour du monde des médias si elle avait visé un président démocrate alors que là, la presse mondiale s’empressera de ne pas en parler.

« La réunion s’est tenue pendant que le vice-président Mike Pence était en visite au Moyen-Orient.

« Ma’ariv est un média de gauche et pourra difficilement être accusé de servir l’extrême droite sioniste israélienne. Ma’ariv a révélé que Kerry a demandé à Agha de transmettre un message à Abbas. Il lui a dit que Abbas devait « jouer le temps » et « ne pas céder aux exigences du président Trump parce qu’il y a de bonnes chances pour qu’il ne soit pas président longtemps ». On suppose que (le complotiste social-traître) Kerry (le Clown pensait) à l’acharnement du Deep State pour l’impeachment de Trump sur le (soi-disant) dossier russe, une accusation d’obstruction à la justice, ou sa santé mentale (alors que l’alcoolisme de la Clinton était nié).

« Abbas a refusé de rencontrer le Vice-Président Pence pendant son voyage, citant la « déclaration sur Jérusalem », quand Trump a pris la décision historique de reconnaître Jérusalem capitale d’Israël. Il a déclaré que cette décision était « la chose attendue depuis longtemps » et « la bonne chose à faire », ajoutant qu’Israël « comme toute nation souveraine a le droit de choisir sa capitale. » Cette décision a respecté une promesse électorale du candidat Trump, et une promesse vieille de 22 ans « faite par tous les présidents américains précédents », mais non respectée (par Obama et Kerry), à l’égard du principal allié dans la région.

« Les Palestiniens ont déclaré que les États-Unis (ne pouvaient plus agir) comme médiateurs dans le processus de paix au Moyen-Orient. Abbas a été élu sous l’aile politique du groupe terroriste Hamas, et est hostile au soutien à une solution à deux États : ce qu’il veut, c’est la disparition d’Israël, d’où son refus de reconnaître Israël comme État juif. La rencontre Kerry-Agha montre que si l’Autorité palestinienne a coupé tout lien avec l’administration américaine, elle a gardé des contacts avec l’administration Obama sortante.

« Un fait assez troublant dans la tradition américaine où rarement un ex-président s’est mêlé d’entraver sur la scène internationale, ou intérieure, la politique du président en fonction. L’Administration Trump est plus pro-israélienne que (Hussein Obama) très hostile à Israël et très pro-arabe. Alors que Kerry et l’administration Obama collaboraient avec les Nations Unies (ONU) pour combattre ou punir (Israël), notre principal allié dans la région, la Maison-Blanche de Trump fait exactement le contraire. Dans son discours à la Knesset, le Vice-Président Pence a indiqué que les États-Unis soutiennent Israël parce qu’il représente le bien contre le mal. Une remarque que les médias n’ont pas osé imprimer, car elle confirme que le narratif d’un peuple palestinien « victime » (comme les migrants) est une « invention de propagande » : les terroristes étant musulmans, pas juifs !

« En octobre, Trump a annoncé qu’il avait retiré les États-Unis de l’UNESCO, (devenue une officine de propagande communiste et islamo-gauchiste anti-américaine) citant un parti pris anti-israélien persistant.

« L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation (communiste), la science et la culture (UNESCO), est depuis longtemps critiquée pour sa corruption et son biais anti-juif que Dreuz ne cesse de dénoncer. (Le complotiste social-traître) Kerry (le Clown), qui s’est présenté en 2004 à la présidentielle contre George W. Bush, aurait surpris Agha lorsqu’il a indiqué qu’il songeait à se présenter à nouveau à la présidence en 2020. Et il a affirmé qu’il soutenait les Palestiniens. Selon le Jerusalem Post, Kerry a promis « d’utiliser tous ses contacts et toutes ses capacités pour obtenir du soutien pour (les Palestiniens) » et il a suggéré que Abbas n’attaque pas directement les États-Unis et « qu’il se concentre sur les attaques personnelles contre Trump ».

« Il a dit à Agha que la communauté américaine du renseignement et que la classe (démocrate) politique de Washington étaient très insatisfaites du président Trump à la Maison-Blanche. Il n’a pas dit que Washington vote à 92% Démocrate et qu’il ne s’est pas remis que la candidate (alcoolique) Clinton ait perdu une élection qui lui était promise (par Hussein Obama). (Le complotiste social-traître) Kerry (le Clown) n’a pas dit que la communauté du renseignement est furieuse d’avoir découvert que sa direction était politisée et agissait dans l’ombre pour détruire le président Trump. La réunion de Londres n’est pas la première au cours de laquelle d’anciens responsables de l’administration Obama, y compris (Hussein Obama), ont (voulu) saper l’actuel président. Mais cette réunion va plus loin dans la sédition. (D’où) le décalage entre l’élite de gauche américaine propalestinienne que représentent Kerry (le Clown) et Obama et l’écrasante antipathie (84% sont anti-palestiniens) des Américains pour les Arabes palestiniens, qui sont en phase avec le président Trump.

« Selon le dernier sondage de l’institut Pew Research, « lorsqu’on leur pose des questions sur le différend entre Israël et les Palestiniens, 16% des Américains disent qu’ils sympathisent davantage avec les Palestiniens qu’avec les Israéliens » (19% n’ont pas d’opinion, et 46% soutiennent Israël, sans grand changement depuis les premiers sondages sur cette question en 1978). Cette trahison de Kerry (va) révéler des faits très graves sur l’administration (Hussein) Obama qui auraient dû être inconnus du public si Hillary Clinton (l’alcoolique sous médocs manipulable par les banksters) avait été élue. Les médias sont les organes de propagande du parti Démocrate, mais ils ne résisteront pas longtemps à l’obligation de rapporter les faits.

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

44 Commentaires

  1. Il semble que les turpitudes de hussein obama et sa bande de voyous commencent a etre devoilés , Trump , en gros futé , va mettre tout ça au frais pour le ressortir a l approche des elections , le monde ( celui qui ne s informe pas avec la presse aux ordres de macron) decouvrira alors quel bande de margoulins dirigeait les usa pendant 8 ans

  2. Kerry le clown ose dire à Abbas que Trump sera éliminé bientôt !
    Il n’ a peut-être pas tort. Qu’est-il arrivé à Kennedy, un des rares présidents chrétiens…Regardez comme Trump est adulé par nos télés et en particuliers par BFM TV. Il ne serait pas le seul à être liquidé, et un à qui on voudrait bien que ça arrive, c’est Poutine.

  3. Grâces soient rendues à ceux qui lisent ce Monsieur chaque jour ! Moi plus…
    Ne peut-on limiter à 2.500 ou 3.000 signes les contributions ?
    Comme sur BD Voltaire ?
    La logorrhée est indigeste, la synthèse nourrissante !

    • Inscrivez-vous sur le site wwwmalcomprenants.com et wwwfatiguédelire.com…
      Vous avez aussi une opportunité de vous plaindre sur wwwrâleurs.com
      Bd Voltaire fait aussi de la désinformation que wwwrâleurs.com est incapable de déceler…

  4. kerry est le plus francophile des américains, il en est arrivé à prendre ses désirs pour des réalités!
    espérons que trump tiendra bon!

  5. On l’a constaté et subi il y a bien longtemps et c’est toujours aussi valable aujourd’hui : la domination par le terrorisme est l’apanage du monde musulman (qu’il soit blanc, gris ou noir). Mais aujourd’hui de nombreux occidentaux, et pas des moindres, leur servent de marchepieds. Quelle tristesse !

  6. « Kerry (le Clown) dit à Abbas d’être patient car Trump va être éliminé. » Va falloir que TRUMP évite de voyager à Dallas !

  7. Jardinier et écriveur sur le site de Barack Obama, connu par la diplomatie internationale et nationale ainsi que du gouvernement, je défends l’argument de l’autisme latent de 100% des gens.
    Mes articles ont fustigé le guignol américain à partir de plaisanteries sur fond d’images de Lascau et de capitaine caverne.
    Ni gentil jardinier ni d’aucun bord politique, je joue au faux prophète et raille les politiques en général.
    Le bonnet rose aux oreilles de chat: c’est de moi
    L’EVE que les églises noire américaines scande: idem
    Les félécitations du Ministre de la culuture pour un journaliste qui parle avec son coeur d’enfant quand je dénonce la guerre des armes magnétoélectriques que se livrent les USA et la Russie: devinez qui agit
    Les Fake News enfin mis au premier plan: et oui!
    Da

  8. En marge de cet article et pourtant significatif, une actualité gazaouie rapportée hier par plusieurs journaux.
    « Un palestinien de Gaza, qui creusait profondément dans son jardin ( l’article ne dit pas pourquoi, mais on peut supposer qu’il s’agissait d’un « tunnel aniti-israélien), le palestinien a découvert un cimetière qui daterait de la période préromaine…. » Des tombes de juif, donc, qui occupaient l’espace temps depuis plus de mille ans avant notre ère. La baffe pour les palestiniens nés d’un néologisme et non d’une Terre. Mais qui le dira?

    • bigre, les palestiniens ne s’appellent plus ainsi, mais des gazaouis.en ce qui concerne l’ambassade américaine devant être transférée de tel aviv a jérusalem.l’on aurait put croire a un soulèvement de la rue arabe, et puis rien, si ce n’est quelques personnes qui brulent des drapeaux américains et israéliens, criant a mort le grand satan et ses affidés,ce qu’ils savent trés bien faire.rien, nada ,zéro pointé.

      • Palestinien ou philistin pour cananéen…ce n’était pas le propos. La vidéo montre un type qui a trouvé « par hasard », dit l’AFP, un cimetière en creusant dans son jardin. Si l’on observe le « creusage » du découvreur de tombes bimillénaires, on se dit que le gugusse est avant tout un tunnellier plus qu’un de ces bineux de blettes comme nous en avions en Picardie.
        Bonne soirée, ami-e!

  9. Première phrase (!) de l’article:
    La Guerre des États-Unis « impérialistes« , avec les politiciens Obama et Kerry le clown, contre Israël a mis en scène les États-Unis de la décadence, face à « lutte nationaliste de survie » en Israël.

    Pourquoi les guillemets? De qui est-ce une citation? Est-ce vraiment une citation?
    Sans oublier évidemment que cette phrase n’a aucun sens syntaxiquement parlant. TMN devrait quand même savoir, depuis le temps qu’il essaie d’écrire des articles, que la ponctuation a un sens. Ou alors il faut vraiment qu’il apprenne à maîtriser le copier-coller, au moins pour la première phrase!

    En tout cas on peut voir ici une autre preuve du mépris de TMN pour ses lecteurs: il croit visiblement qu’une simple graphorrhée complotiste suffira à les convaincre.

    • Je ne vois absolument PAS où , quand et comment TMN méprise ses lecteurs .

      • Vous trouvez que commencer par une phrase qui n’a pas de sens, c’est sérieux, vous? Et je ne parle même pas du reste de l’article…

        Je ne vois qu’une explication possible: TMN bâcle la plupart de ses articles.
        Pas de relecture, copier-coller peu précis, ponctuation aléatoire… C’est faire preuve de respect envers les lecteurs, ça? Je trouve même que c’est un manque de respect envers le site RL lui-même.
        Quand on veut être pris au sérieux (je ne doute pas que TMN a une haute opinion de lui-même), il faut faire un minimum d’efforts, me semble-t-il.

        • Vous dites : »Commencer par une phrase qui n’a pas de sens »
          Je pense que la taille de votre cerveau étant inférieure à celle d’une noisette n’ayant pas atteint celle d’une tête d’épingle ne vous permet pas d’en saisir la signification .Si vous êtes un génie littéraire comme vous semblez en être convaincu , pourquoi ne pas contribuer vous même à écrire un article sans aucune fautes.Je suis sur que vous saurez nous faire rabattre notre caquet.Ou bien arrêtez l’alcool à 90°.

          • Vous pouvez continuer à vous défouler en m’insultant, mais que vous le vouliez où non, la ponctuation et la syntaxe de cette phrase sont confuses. Pas besoin d’être un « génie littéraire » pour le voir.

            Libre à vous de vous contenter de productions formellement médiocres mais souffrez que d’aucuns aient davantage d’ambition pour RL.

            • Je ne vous ai pas insulté . Je constate que c’est vous le médiocre.Si R.L. vous déplait tant , pourquoi le lire ?acceptez les erreurs des autres c’est reconnaitre les nôtres Vous pensez que votre perfection ( en tout ?) impose le respect.Votre insuffisance intellectuelle m’indiffère et votre mépris pour T.M.N.est emblématique de votre suffisance d’orgueil inassouvie .

              • Les divagations d’un Lionel, c’est aussi utile qu’un furoncle à la fesse… Citation tirée de Sanglantes Confessions (titre original : True Confessions)… à bon entendeur…

                • Bonjour Monsieur Michaud-Nérard!
                  Je suis ravi d’avoir enfin une réaction de votre part.

                  Malheureusement, vous en restez à l’invective… Je ne doute pas que vous valez mieux que ça et qu’un jour, peut-être, vous aurez le temps de me répondre sur le fond. Ca, ce serait courageux et intéressant!

                  Au plaisir!

              • « Si R.L. vous déplait tant , pourquoi le lire ? » Mais justement par ce que je ne suis pas d’accord avec tous les articles, Pierrot!
                Vous préférez visiblement ne consulter que des sites qui confortent vos préjugés… Comme c’est pratique de ne pas avoir à utiliser son cerveau!

                En ce qui me concerne, j’aime le débat et la confrontation d’idées. Dommage que ce ne soit pas votre cas.

                • Débats d’idées? Mais vous êtes toujours Hors sujet! votre seul sujet est de dénigrer Thiérry Michaud – Nérard.

                • Je le trouve incroyablement confus et contre-productif, en effet. N’ai-je pas le droit de le dire? En quoi est-ce « hors-sujet »?

  10. Obama et Kerry voulaient affaiblir l’Occident pour que l’Islam puisse s’y installer. Heureusement Trump est arrivé… avec sa casquette et son grand manteau.

    • Se faire traiter de bouffon par un bouffon est un délice de fin gourmet.

    • Pour le moment Trump est là, bien implanté, ne déplaise à M. Jean-Robert Cohen.

    • Jean Robert Cohen

      J’adore votre expression  » le bouffon Trump  » , et vous , êtes vous un collabo Mr Cohen comme il en existe malheureusement dans notre communauté , et qui nous font un tord considerable et pour une fois ou une personnalité donc Trump soutien Israel , vous n’allez pas la ramener ou alors faites vous partie des fascistes rouges , je me pose la question .
      Pathétique !

    • Essaie d’arriver à la cheville de Trump, devient un petit milliardaire…..
      Oui, D Trump sera réélu sans problème n’en déplaise aux sophistes et aux cracheurs de crachats

    • Un bouffon qui a permis la création de 2,2 millions d’emplois,le chômage le plus bas depuis des décades,
      surtout parmi les Afro-Américains, les Hispanisants et les femmes,un Dow Jones qui a pris 7000 points en un an. On voudrait un bouffon comme lui en France.

    • Curieux ce propos déplacé. Idéologiquement parlant : Pourquoi, comment ?
      Et pourquoi pas : Il est évident que le bouffon Macron ne va pas faire long feu.

      • vu le cerveau bovidés des soi-disants électeurs monsieur tmn.la question ne pue qu’être posée.si macron est réélu, ce que je ne pense pas.et vu les prophéties qui le concerne, nous arrivons a la faillite de notre pays ou il y a énormément de collabos que la ruche , peut s’enorgueillir.l’avenir de notre pays est tout tracé, entre guerre et révolution, contre révolution, le pays va droit vers l’abime.seul un roy catholique pourra rétablir cette situation grotesque.vivement, le retour du roy.henry 5 de la croix.vous n’avez pas voulu du christianisme, vous aurez l’islam.

  11. Kerry, c’est l’imposteur qui avait fait un montage photo afin de se faire passer poir un vétéran de la guerre du Vietnam. Un « démocrate » parmi tant d’autres…

Les commentaires sont fermés.