Kroc Blanc : un rappeur identitaire, droitard, patriote et antivax

https://m.youtube.com/channel/UCaJmk68qUWhxFKrxb0i7MgA

FDENEWS
21,7 k abonnés
KBG Stream
6,42 k abonnés
L’album Héritage II sort le 29 octobre. 
Dédicaces le samedi 29 octobre à la Librairie Française Paris 15e
RL. Bonjour, quels sont vos origines et votre parcours ? D’où vient le pseudo Kroc Blanc ? 
KB. Origines très modestes et pauvres, de père breton et mère sarthoise qui sont venus à Paris. Je suis né à Paris dans le 11e en 1979 il y a 43 ans. J’ai vécu dans un quartier populaire où il y avait déjà des immigrés, donc je les connais bien.
RL. Vous ferez des dédicaces ce samedi 29 octobre de l’album Héritage II à la Librairie Française Paris 15e. 
Vous avez 2 chaînes youtube : une FdeNews, à l’imitation de Fdesouche, propose 3 mini vidéos quotidiennes de 3 à 10mn environ sur l’actu. L’autre, KBG Stream, est une radio live du dimanche au jeudi soir de 20h45 à 24h.
KB. Oui, il y a plusieurs façons de faire de la politique et de mener le combat des idées. Certains font de la politique politicienne, d’autres ont des sites comme ripostelaique.com ou Fdesouche. Moi, je fais du combat culturel et métapolitique à mon niveau avec mes 2 sources d’expression :
– Ma radiolive 5 jours sur 7 avec de la convivialité populaire à la Audiard ou Rabelais et de l’humour parfois grivois pour un partage de bons moments en groupe dans une ambiance sympa et décontractée.
Avec aussi le rap gaulois identitaire de réappropriation de notre fierté et de notre sens clanico-tribal avec des paroles et de la musique de meilleure qualité que le rap des allogènes.
Nous faisons aussi des canulars téléphoniques et avons, entre autres, piégé la Cimade.
Chaque soir, plus de 1500 personnes en direct. Avec les rediffusions nous atteignons les 20000 vues. Et la progression est constante.
– Également de la réinformation au moyen de 3 vidéos ultra courtes quotidiennes qui réagissent à l’actu sous un format moderne, convivial avec les outils de communication et d’information des jeunes.
Les résultats sont encourageants et prouvent que ces 2 supports répondent à un besoin. Nous avons un cumul de vues de 1,5 millions de toutes les vidéos.
RL. Comment êtes-vous venu au rap ? 
KB. Le rap est la culture musicale dominante des jeunes d’aujourd’hui. Donc j’ai écouté et aimé le rap toute ma vie. C’est quasi exclusivement occupé par les maghrébins et les noirs qui ont un discours raciste, clanique, tribal et anti blanc, donc anti français en France.
J’ai compris que le rap conditionne le cerveau des jeunes et les hypnotise en leur disant quoi penser. J’ai donc décidé de faire un rap blanc et identitaire pour les Gaulois qui l’aiment afin de leur faire passer un message positif d’estime de soi et de conscience ethnico culturelle. Et les politiser vers nos idées en faisant contrepoids au discours gauchiste mondialiste universaliste dit antiraciste. Et proposer aussi des textes et de la musique de meilleures qualités, car c’est l’accès à la culture populaire pour les jeunes.
Je veux que les « petits blancs » écoutent du rap de blancs droitards donc pas de noirs, d’arabes ou de blancs gauchistes.

Mon rap autochtone est un antidote au rap des allogènes. Il faut redonner confiance aux jeunes, qu’ils retrouvent la fierté de leur pays et de leur peuple.
Au début, j’étais seul, mais maintenant j’ai toute une équipe autour de moi qui fait un travail collaboratif avec 6 compositeurs de musique plus 7 rappeurs qui écrivent les textes et chantent leur rap sur ces musiques. C’est la dynamique d’une école de rap gaulois identitaire qui aide les jeunes à se sentir forts mentalement, à créer un esprit de groupe solidaire gaulois. Les thèmes ne sont pas que politiques car il y a aussi des chansons d’amour, d’amitié ou d’autres thèmes. Les textes des chansons sont sur le site à l’onglet lyrics. https://www.krocblanc.fr/lyrics/
Aujourd’hui j’ai plusieurs casquettes tout en gardant ma liberté de parole : superviseur, producteur, rappeur, graphiste, vidéaste pour des clients de droite dont des clips de campagnes électorales.
RL. Comment voyez-vous la politique à droite ? 
KB. Le problème numéro 1 est l’immigration de masse donc l’invasion par les allogènes.
J’ai soutenu Zemmour pendant la présidentielle. Mes origines très populaires m’ont fait être mal à l’aise avec le style assez bourgeois de Reconquête, car j’ai été précédemment pour le FN qui est plus populaire et parle aux gens modestes. Je pense que Marion Maréchal et Jordan Bardella sont l’avenir de la droite patriote car ils sont jeunes, beaux, compétents, ils apprennent vite et communiquent très bien à la télé. En politique, la beauté et la séduction sont aussi très importants. Voyez les gens qui ont voté pour Macron en 2017 en disant qu’il était séduisant…

Je pense qu’il y a des évolutions de la démographie avec la natalité avec des changement économiques ou techniques qui déterminent plus que les discours politiques qui tentent de les expliquer, mais les suivent et les théorisent.
Parmi les Gaulois-Traîtres qui suivent le système, beaucoup le font par opportunisme donc par intérêt et par facilité pour réussir socialement sans avoir d’ennuis ni être ostracisés. Si le pouvoir politique changeait, ils feraient les girouettes et suivraient le sens du nouveau vent !
La France a inventé le gauchisme, les droits de l’homme, l’égalitarisme et l’universalisme avec les philosophes des Lumières et 1789. Aujourd’hui elle en est la victime par effet boomerang.
RL. Comment percevez-vous la politique de Macron pour l’immigration ? Que pensez-vous de l’immigration, de l’assimilation et de la remigration ? Et l’islam ? 
KB. Macron veut répartir les immigrés partout en France, même dans les villages, pour empêcher les Gaulois de se regrouper et de se défendre.
Je suis pour une assimilation très exigeante pour un nombre très restreint d’immigrés qui doivent faire la preuve de leur loyauté à la France et de leur contribution. Je suis pour réexaminer les naturalisations accordées précédemment avec ces nouveaux
critères d’excellence.
Je suis pour une remigration maximale des allogènes pour lutter contre le Grand Remplacement qui est une réalité.
Je suis contre l’islam qui est incompatible avec la France. Je pense que cette religion brutale est le seul moyen de tenir et gérer ces peuples africains qui sont ethnico culturellement violents et agressifs donc ont besoin d’une autorité politicoreligieuse forte pour les mater. Je suis pour qu’on applique les sanctions de la charia en France aux muzz qui commettent des délits. Les muzz ont une mentalité qui considère que la nôtre est faible comparée à leur système patriarcal sévère qui sanctionne aveuglément. Donc, chez nous, ils s’autorisent des délits et infractions qu’ils ne feraient pas chez eux par peur de la punition.
RL. Que pensez-vous du covidisme, du contrôle social depuis début 2020 et du « vaccin » C19 ?
KB. Je suis totalement contre ce pseudo vaccin qui est dangereux. Chez moi, personne n’est vacciné. On nous a menti et on nous a contrôlés pour supprimer des libertés et contraindre les citoyens.
Merci et bonne réussite…
Claude Lefranc 
Album Héritage II du 29 octobre 2022. Dédicaces à Paris le 29 octobre
De nouveaux artistes vont faire leur apparition dans ce nouvel opus dont l’artwork va être réalisé par Skinless Frank en collaboration avec Krillin, le créateur de la pochette de L’appel de la forêt. De l’équipe originale reste Kroc Blanc, Sirius AMC, Kiba, LYS, Eric Eract, Larmorikain, Perle et Til.
Parmi les nouveaux venus : Reyez, Chronic, le Marechal et d’autres.
image_pdfimage_print
10

11 Commentaires

  1. C’est bien beau de faire du Rap Identitaire, mais si c’est pour reproduire cette façon de clamer à la melone, c’est pas la peine !
    J’ai l’impression d’entendre tous ces babouins des cités.

  2. Bravo a Kroc blanc ! enfin un qui a compris qu on
    doit utiliser les mêmes armes que l ennemie.
    C est pas sur du Francis Cabrel que des ados vont être
    impactés a penser autrement !
    J ai vu des super clips de rap qui dénonce le covidisme
    conçus par des jeunes plus réveillé que pas mal de retraités !
    Le pire ennemi du Français , c est la mentalité figée du
    Francais !
    Tant mieux si il y a un maximum de lanceurs d alertes sur
    TIK TOK , dans des clips , dans la culture manga ect…
    Si un ennemi attaque avec un fusil baïonnette , bin il
    est préférable d être aussi équipé d un fusil baïonnette
    au minimum !
    Le découragement d initiatives, un art bien Français ! yo !

  3. @ lustucru
    Il apparaît que vous n’avez vraisemblablement pas lu l’article.
    Une simple paresse intellectuelle?
    Le rap n’est pas de ma génération. Mais le rap est un fait.
    J’observe qu’il véhicule toute l’apothéose criminelle entretenue par le progressisme broyeur sanguinaire pour le sans-frontièrisme maçonnique d’un obscurantisme avéré et concrétisé par le rituel de assassin de Notre enfant, la petite Lola.
    La réflexion, le discernement, la perspicacité de l’intelligence de Kroc-Blanc peut être une véritable medicine,
    salutaire contre l’abrutissement orchestré.
    Nous avons une Marion Maréchal, un Jordan Bardella,
    nous avons un Kroc-Blanc,
    [peut-être en ces temps de tous les dangers plus efficace que la rêveuse et ravissante Pastorale des cochons roses, de Emmanuel Chabrier]
    l’Intelligence en mouvement pour la génération de mes petits-enfants.
    A suivre,

  4. Ce genre de destructeur de notre civilisation s’affuble du masque de sa blancheur. Il est l’une des formes des déguisement du mal pour parfaire sa domination.

    Comment peut-on « penser français » sur cette succession d’onomatopée sans mélodie?

  5. Mes excuses veuillez supprimer le « pas » avant « techniquement ». Merci

  6. Des idées identitaires avec une musique de singes (qui n’est pas techniquement pas de la musique à proprement parlé) sont incompatibles. Le rap est la principale attaque contre notre musique occidentale polyphonique et une offense à nos grands musiciens.

    • Pour moi ce n’est pas de la musique du tout. Le rap c’est faire la guerre à la France en excitant la haine contre celle-ci.

  7. Le rap est une machine de guerre anti occident, raciste anti-blancs, anti musique occidentale.Il devrait être évident à tous les occidentaux qu’écouter et pratiquer le rap sont des actes de soumission culturelle à nos ennemis.

    • Après le rock identitaire, le rap identitaire (deux styles « musicaux’ d’importation). Pas sûr du tout que ce soit la bonne solution pour changer les choses dans la tête des djeunes francaouis…

    • Oui et ils embauchent les jeunes Français pour les mettre de leur côté, ils font comme la politique, diviser pour mieux régner. Non seulement nous sommes de moins en moins nombreux mais en plus nous nous entretuons au lieu de faire bloc contre les envahisseurs.

Les commentaires sont fermés.