L'archevêque d'Alger n'a pas encore remarqué que ce sont les musulmans qui persécutent les chrétiens…

L’ORDRE REGNE A ALGER : BIGOTS DE TOUS LES PAYS UNISSONS-NOUS !!

Le grand Jacques Brel a du se retourner dans sa tombe : il ne manque pas de culot l’archiprêtre qui prêche dans la cour des islamistes algériens.
Par archiprêtre, j’entends parler de l’archevêque « émérite » d’Alger, le sieur Henri Tessier. Paix à ces cendres !!
Pendant qu’Habiba Kouider, éducatrice dans une crèche et convertie à la religion de Jésus est pelotée dans une fouille à corps dans la rue par des policiers algériens lubriques à la recherche de bibles qu’elle pourrait cacher sous ses sous-vêtements,
Pendant que des algériens chrétiens sont menacés de 3 mois de prison ferme pour avoir croqué un casse-dalle pendant le jeûne du ramadan,
Pendant que les tombes de cimetières chrétiens sont pillées pour récupérer leurs planches (quand ce n’est pas interdit par le Coran, tu fais comme tu veux mon zami !!) , et que les os des défunts sont jetés aux quatre vents,
Pendant qu’un pasteur américain est prié de prendre l’avion sous 48 heures chrono alors que cela fait 45 ans qu’il habite en Algérie,
Pendant qu’un médecin français passe devant les tribunaux parce qu’il a osé soigner gratuitement des sans-papiers non-musulmans venant d’Afrique sub-saharienne,

Voilà qu’à l’occasion de la sortie du film « Des hommes et des dieux », l’archevêque d’Alger, Henri Tessier y va de son pathos sur les liens indéfectibles unissant musulmans et chrétiens en Algérie (Figaro du samedi 25 septembre).
Qu’il narre que les 3 et 4 juin dernier, une communauté soufie de la ville de Mostaganem, l’auraient invité pour le week-end algérien (vendredi soir et samedi matin) lui et tous les prêtres et religieuses du diocèse d’Oran pour un grand couscous et « une veillée de prière », mais cela flaire la bigôterie à plein nez.
Païens que nous sommes pour celui-ci et mécréants pour ceux-là, tremblons dans nos liquettes, Dieu (alias Allah) est de retour !!

Vitalité du dialogue islamo-chrétien

Vitalité du dialogue islamo-chrétien qu’il nous assaisonne la bête à bondieuseries, mais c’est bien sûr, même que je te propose, ô archevêque couronné de sottise, d’introduire dans la Bible quelques versets du Coran qui ne déparaient pas quand tu pourfends les agnostiques et gueux que nous sommes :
« Il n’y a point auprès de Dieu d’animaux plus vils que ceux qui ne croient pas et qui restent infidèles (Sourate 8 verset 57)
« Il n’a jamais été donné aux prophètes de faire des prison¬niers sans commettre de grands massacres sur la terre » (Sourate 8 verset 68)
« Les infidèles se prêtent une assistance mutuelle. Si vous n’agissez pas de même, la sédition et de graves désordres auront lieu sur la terre » (Sourate 8 verset 74)
« Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres. Ils commandent le convenable, interdisent le blâmable ……et obéissent à Dieu et à Son messager .. Voilà ceux auxquels Dieu fera miséricorde, car Dieu est Puissant et Sage (Sourate 9 verset 71)
Par ailleurs, puisque la femme est une sous-créature qui nous harcèle par les courbes de son corps, un dernier pour la route Henri Tessier au cas où, comme moi, tu en aurais deux entre les jambes :
« Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs que Dieu accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection de Dieu. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles » (Sourate 4 verset 11)

Par contre sujets à éviter

« Et à cause leur parole : « Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d’Allah »… Or, ils ne l’ont ni tué ni crucifié; mais ce n’était qu’un faux semblant! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l’incertitude : ils n’en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l’ont certainement pas tué » (Sourate 4 verset 157).
« Et à chacun Allah a promis la meilleure récompense; et Allah a mis les combattants au-dessus des non-combattants en leur accordant une rétribution immense » (Sourate 4 verset 95)
« Ne prenez donc pas d’alliés parmi eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier d’Allah. Mais s’ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur » (Sourate 4 verset 89 )
Allez chauffe Marcel !!
Huineng

INTERVIEW DE RAPHAEL DELPART, DANS FRANCE SOIR

Auteur de « La Persécution des chrétiens aujourd’hui dans le monde (éd. Michel Lafon), Raphaël Delpard insiste sur « une insupportable réalité » que vivent aujourd’hui les chrétiens dans le monde, notamment dans les pays où l’islam est religion d’Etat.
France Soir : Quelle est la situation des chrétiens aujourd’hui en Algérie ?
Raphaël Delpard : Elle est difficile. Elle est due à la loi du 20 mars 2006 qui entend, pour des objectifs politiques, freiner l’expansion de la chrétienté, notamment évangélique, en réprimant tout prosélytisme. L’Algérie se dote alors d’une police religieuse, comme en Arabie saoudite. Souvenez-vous de cette jeune femme, Habiha Kouider, arrêtée dans un autobus avec une Bible dans sa poche.
F.S. : Un chrétien peut-il accéder à la fonction publique en Algérie ?
R.D. : Non. Les chrétiens ne sont pas admis dans l’administration et encore moins dans l’armée. A peine sont-ils tolérés, ici ou là, dans des emplois très subalternes.
F.S. : Pourquoi les protestants semblent-ils plus visés que les catholiques ?
R.D. : Durant la guerre d’indépendance, l’évêque d’Alger, Mgr Etienne Duval, qui plus tard prendra la nationalité algérienne, ne cachait pas sa sympathie pour le FLN. J’y étais comme appelé. Je me souviens qu’il nous arrivait, lorsque nous étions dans le bled, de lui demander un prêtre pour dire la messe. On n’en a jamais eu un. A l’indépendance, l’Eglise catholique a espéré bénéficier d’une certaine reconnaissance du nouveau pouvoir. En fait, elle a été désagréablement surprise. Notamment lorsque Houari Boumediene, à la fin des années 1960, a entrepris de supprimer toute présence chrétienne dans le pays. Désormais les chrétiens sont indésirables en Algérie.
F.S. : Pourtant la présence chrétienne en Algérie est antérieure à celle de l’islam…
R.D. : Effectivement. A la fin de l’empire romain, les Kabyles étaient essentiellement chrétiens. Puis ils ont été islamisés. Aujourd’hui, beaucoup de Kabyles, soucieux de contrer le pouvoir central arabophone, qui leur a imposé l’arabe comme langue nationale au détriment de la leur, se tournent vers le christianisme. Mais davantage vers le protestantisme que le catholicisme.
F.S. : Quels types de persécutions les chrétiens subissent-ils dans les pays où l’islam est religion d’Etat ?
R.D. : Cela va du statut social inférieur ou de la perte d’emploi à l’assassinat, en passant par la prison, les tabassages, l’enlèvement, la torture, le viol, l’incendie des biens et des lieux de culte…
F.S. : Dans ces derniers pays, en existe-t-il un où on pourrait aujourd’hui construire une église ?
R.D. : Non, aucun.
F.S. : Les chrétiens d’Orient sont donc en train de disparaître…
R.D. : Effectivement. Un exemple. En 1994, ils représentaient 64 % de la population de Bethléem. Ils ne sont plus que 2 %. A Gaza, il n’en reste qu’une poignée. Dans les autres pays, ils partent, fuyant les violences et les discriminations. Ces communautés avaient commencé à se constituer dès la crucifixtion du Christ. Ce sont des chrétiens d’Orient qui ont évangélisé l’Europe. Si les gouvernements et les pouvoirs ne font rien pour les protéger, d’ici cinquante ans, il ne restera plus la moindre présence chrétienne au Proche et au Moyen-Orient. Or ni la Commission des droits de l’homme de l’Union européenne, ni celle de l’ONU (qui ont si violemment critiqué la France sur les Roms, ndlr rebelles.info), dirigée par des musulmans intégristes ne s’en préoccupent.
Propos recueillis par Alain Vincenot.

image_pdf
0
0