L’évolution de Mohamed Sifaoui m’interroge

Publié le 7 juin 2010 - par
Share

Mohamed Sifaoui écrivait il y a à peine 6 ans dans son livre « Lettre aux islamistes de France et de Navarre » en s’adressant aux « idéologues fascistes » comme il les appelait:

« Dans le conflit israelo-palestinien, vous ne souhaitez pas aider les Palestiniens à recouvrer leur liberté et leur dignité mais à exterminer les Juifs parce que vous êtes tout simplement antisémites. La différence est de taille. Mais comment en êtes vous arrivés là? »

Et vous, Monsieur Sifaoui, comment en êtes vous arrivé là? Avez vous perdu de vue que les  » islamistes de Navarre antisémites » s’appellent Hamas, Hezbollah Frères Musulmans et consorts, ceux la même qui sur le Marmara ont bastonné et poignardé les soldats israeliens ?

Je vous ai soutenu parfois avec admiration, mais là, je me demande si votre engagement n’était pas uniquement une affaire exclusivement personnelle, si vous ne vouliez pas uniquement venger vos collègues, même si cela est louable, et je me demande si votre engagement contre la propagation de l’islamisme ne s’arrête pas là où commence l’état d’Israël.

Jane Castellani-Benigni

Réponse de Cyrano :

Pour information, voici les dernières diatribes de Mohamed Sifaoui, contre Paul Landau. Nous avouons que nous nous interrogeons de plus en plus sur un garçon qui n’arrive plus à écrire plus de trois mots sans proférer une injure. Le plus drôle est qu’il ne se rend même plus compte du ridicule qui l’éclabousse, quand il titre son dernier article : « la haine, la colère des faibles »…

Après avoir qualifié Pascal Hilout de « Mohamed de poche », le voilà qui qualifie Paul Landau de « Petit propagandiste du petit Netanyahou »…

Finalement, seul Mohamed Sifaoui est grand…

Malgré sa promesse de ne plus jamais rien écrire sur Riposte Laïque, il promet un nouvel article, bientôt. Pourvu qu’il soit du niveau de celui-ci…

http://www.mohamed-sifaoui.com/article-bienvenue-chez-les-skins-47145783.html

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.