L’infâme collaboration des élus socialistes du 18e arrondissement avec les islamistes

Publié le 28 juin 2010 - par - 250 vues
Share

A cause de l’apéro géant « saucisson et pinard » que Riposte Laïque a voulu organiser le 18 juin dans le quartier de la Goutte-d’Or, en compagnie de 22 autres organisations, de nombreux hommes politiques ont été forcés de prendre position sur les prières musulmanes illégales qui ont lieu chaque semaine dans les rues de Barbès (18e arrondissement de Paris) depuis des années. (1)

La plupart de ces politiciens, allant de l’extrême droite à l’extrême gauche, ont critiqué notre initiative commune, prouvant leur pathétique lâcheté face à l’islamisation galopante de notre pays. (2)

Mais ce sont surtout les réactions des élus socialistes de Paris et du 18e arrondissement que nous allons décortiquer ci-dessous, car ce sont eux qui sont aux commandes de cette commune.

Le communiqué de presse de Bertrand Delanoë

Le mardi 15 juin, le maire de Paris, Bertrand Delanoë, publiait un communiqué de presse intitulé « Au sujet de l’apéro géant « saucisson et pinard » prévu le 18 juin à la Goutte d’Or », dans lequel il faisait part de son « inquiétude », parce que « la manifestation [devant] se tenir quelques heures après les prières musulmanes du vendredi à la Goutte d’Or, et juste avant le coup d’envoi du match de football Angleterre – Algérie, tout semble conçu pour donner lieu à des dérives, à des dérapages, voire à des violences ». (3)

Cette allusion au match de foot de l’Algérie prouve que Bertrand Delanoë craignait des « débordements » et des « violences » de la part des hooligans algéro-français qui pullulent dans ce quartier, et non de la part des participants à notre apéro géant festif. (4)

Mais cette phrase prouve surtout que, pour le lamentable maire de Paris, le fait que des musulmans prient à 14 heures dans le quartier de la Goutte-d’Or, puis que des jeunes Arabes y hurlent leur soutien à une équipe de football arabe à 22 heures, suffit en soi à interdire aux Français non-musulmans et non-arabes de pouvoir y manger du saucisson et y boire du vin rouge entre 14 et 22 heures !

Flagrante discrimination et incroyable stigmatisation des non-musulmans et des non-arabes, considérés à l’évidence comme des citoyens de seconde zone par Bertrand Delanoë !

Dans son communiqué, Bertrand Delanoë ajoutait : « Et je rappelle, en outre, que l’expression du racisme et de l’intolérance n’a pas sa place à Paris ».

Nous sommes heureux d’apprendre que le maire de Paris refuse que l’intolérance ait sa place à Paris. Nous l’invitons donc à venir en personne, un vendredi à 14 heures, dans le quartier Barbès, observer les rues Myrha, Léon, Polonceau, et des Poissonniers, totalement occupées par des musulmans intolérants, qui en ont expulsé les non-musulmans pour y prier illégalement dans l’espace public !

Pour le moment, en tout cas, force est de constater que Bertrand Delanoë n’a rien fait, depuis 2001, année de son élection à la tête de la capitale, pour mettre fin à la brutale intolérance des musulmans voleurs de rues !

Ces musulmans intolérants prient sur des trottoirs et des chaussées dont ils ont chassé les non-musulmans ! (Rue Myrha 25 décembre 2009)

Le communiqué de Dalil Boubakeur

En ce même 15 juin, le recteur de la Grande Mosquée de Paris (5e arrondissement), Dalil Boubakeur, publia un communiqué dans lequel il écrivait : « Compte tenu de l’émotion soulevée par la perspective de [cet apéro géant] et dans le souci d’éviter tout trouble pouvant perturber cette prière solennelle, la Grande mosquée de Paris ouvre grandes ses portes à tous les fidèles du XVIIIe arrondissement qui se sentiraient gênés ou provoqués par une telle manifestation d’hostilité afin qu’ils puissent venir y accomplir la prière sacrée du vendredi dans la paix et la sérénité qu’elle requiert pour tous les musulmans ». (5)

Ainsi Dalil Boubakeur, en invitant dans la Grande Mosquée les musulmans bloqueurs de rues, révélait-il malgré lui qu’il y a suffisamment de place dans les mosquées, contrairement aux mensonges répétés en boucle par le maire du 18e arrondissement, Daniel Vaillant, et par son équipe !

Nous espérons donc ne plus jamais entendre la ridicule propagande sur le prétendu « manque de place » dans les mosquées, que se complaisent à répandre les membres de la clique municipale du 18e arrondissement !

La grotesque conférence de presse de Daniel Vaillant

Le matin du mercredi 16 juin, c’est justement Daniel Vaillant, le maire de cet arrondissement islamisé, qui donnait une conférence de presse, afin de tenter de créer une fois de plus un écran de fumée autour des prières musulmanes illégales, fidèle en cela à sa méthode basée sur la désinformation et le mensonge. (6)

Dès le début, l’indigne maire du 18e arrondissement déclarait : « C’est en octobre 2009, à la suite de déclarations publiques de Marine Le Pen sur la prière dans la rue Myrha, qu’un certain nombre de blogs et sites de groupuscules d’extrême droite ont commencé à développer sur le net des campagnes contre moi, contre le préfet de Police, et demandant l’interdiction de la prière dans la rue ».

Ridicule inversion des faits, puisque l’auteur du présent article a réalisé sa première vidéo à Barbès le 9 octobre 2009, alors que Marine Le Pen n’a parlé pour la première fois de la rue Myrha que dans l’émission « 7 à voir », diffusée sur France 3 le dimanche 8 novembre, soit trente jours plus tard ! Mais le menteur pathologique qu’est Daniel Vaillant se moque bien de tels « détails » !

La suite de cette grotesque conférence de presse est à l’avenant (en moyenne un mensonge par ligne), et prouve de manière éclatante que Daniel Vaillant – qui ne sait rien faire d’autre qu’insulter toute personne qui critique les prières musulmanes illégales, et traiter de « groupuscules d’extrême droite » des organisation laïques et féministes (ce qui en dit long sur le rejet des valeurs républicaines auquel en est arrivé ce méprisable édile) – se signale par un comportement et des propos typiquement d’extrême droite, consistant à diaboliser les défenseurs de la république et de la laïcité, que nous sommes (tout comme les 22 autres organisations qui avaient décidé de participer à notre apéro géant) et à soutenir les personnes qui violent la loi, que sont les musulmans bloqueurs de rues !

L’incroyable déclaration de Daniel Vaillant au Parisien

Le lendemain de notre manifestation place de l’Etoile, organisée pour protester contre l’interdiction inique de notre apéro géant « vin et saucisson » à la Goutte-d’Or, le 19 juin donc, une journaliste du Parisien notoirement pro-musulmane publiait un article totalement mensonger sur cette manifestation. (7) (8)

Cet article contient une incroyable déclaration de Daniel Vaillant, qui décidément se révèle être d’une force peu commune quand il s’agit de proférer des énormités : « Le Bloc identitaire avait-il réellement l’intention d’organiser cet apéro antimulsulman ? Daniel Vaillant, le maire (PS) du XVIIIe arrondissement et ancien ministre de l’Intérieur, en doute : « Leur but principal n’est pas de tenir physiquement cet apéro, d’ailleurs sont-ils suffisamment courageux? s’interroge-t-il. Non, ce qu’ils souhaitent, c’est faire parler d’eux et de leurs funestes théories » ».

N’est-il pas révélateur de constater qu’un ancien ministre de l’Intérieur considère que le fait de tenir compte d’une interdiction de la Préfecture de police est faire preuve de lâcheté ? Et n’est-il pas frappant qu’un ancien ministre de l’Intérieur, qui avait donc été chargé de faire régner la loi et l’ordre en France dans le cadre de ses fonctions, critique des personnes parce qu’elles n’ont pas violé la loi ?

En tout cas, ces propos de Daniel Vaillant, en plus d’une grave dégénérescence morale, révèlent un mépris abyssal pour les lois de la République et pour l’état de droit, qui est caractéristique de l’extrême-droite.

Ajoutons enfin que ce que le menteur Daniel Vaillant appelle nos « funestes théories » n’est rien d’autre que la défense de la démocratie, de la laïcité et de la république, et que les gens qui crachent sur les « théories funestes » de la démocratie, de la laïcité, et de la république, ont une mentalité d’extrême-droite.

Pour reprendre la brillante formule de Pierre Régnier, Daniel Vaillant est un « gauchiste d’extrême-droite ». (9)

Sous le masque socialiste, un comportement d’extrême-droite.

Maxime Lépante

1) Résistance Républicaine, c’est parti ! Première opération : un apéro géant, le 18 juin, rue Myrha !

http://www.ripostelaique.com/Resistance-Republicaine-c-est.html

2) Apéro géant : les organisations qui condamnent

http://www.ripostelaique.com/Apero-geant-les-organisations-qui.html

3) Au sujet de l’apéro géant « saucisson et pinard » prévu le 18 juin à la Goutte d’Or

http://www.paris.fr/portail/accueil/Portal.lut?page_id=1&document_type_id=7&document_id=86337&portlet_id=24052

4) Malgré l’interdiction de notre apéro géant par le préfet de police de Paris, Michel Gaudin, de telles violences eurent bien lieu dans le quartier de la Goutte-d’Or, après la match de football Algérie-Angleterre, et elles furent le fait de jeunes algéro-français hystériques et agressifs :

Six voitures brûlées vendredi soir à la Goutte-d’Or

http://www.leparisien.fr/paris-75/six-voitures-brulees-vendredi-soir-a-la-goutte-d-or-19-06-2010-971043.php

5) Apéro saucisson: la Grande Mosquée de Paris invite les musulmans du XVIIIe

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hZnj76uXaZ6V2SbWk-oRR80y1oJg

6) Conférence de presse de Daniel Vaillant du 16 juin

http://www.mairie18.paris.fr/mairie18/jsp/site/Portal.jsp?document_id=16080&portlet_id=2681

7) Sur les mensonges contenus dans l’article en question, lire :

Comment Céline Beaulieu et Philippe Baverel (Le Parisien) ne respectent pas leur métier

http://www.ripostelaique.com/Comment-Celine-Beaulieu-et.html

8) Cette journaliste islamo-collabo du Parisien s’était déjà illustrée le 8 mai de cette année, en publiant un article faisant l’éloge de l’ICI, ce pseudo « Institut des Cultures Islamiques » que Bertrand Delanoë et Daniel Vaillant veulent faire construire non loin de la rue Myrha, pour la modique somme de 28 millions d’euros volés aux contribuables parisiens, et qui n’est en réalité rien d’autre qu’une mosquée camouflée :

Enfin une vraie mosquée dans le XVIIIe

http://www.leparisien.fr/paris-75/enfin-une-vraie-mosquee-dans-le-xviiie-08-05-2010-913693.php

On appréciera le sous-titre de cet article : « Véritable mosquée des temps modernes plantée au cœur de la Goutte-d’Or, le futur institut des cultures d’islam permettra aux musulmans de ne plus prier dans la rue ». Au moins, le ton est donné : il est celui du parti pris radical en faveur de l’islam !

9) Ces gauchistes d’extrême droite, qui soutiennent le pire des obscurantismes…

http://www.ripostelaique.com/Ces-gauchistes-d-extreme-droite.html

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.